Kyste poplité du genou

advertisement
Kyste poplité du genou
La membrane synoviale sécrète un liquide articulaire jouant un rôle de lubrifiant. En cas de
traumatisme ou de réaction inflammatoire du genou, la synoviale peut sécréter un excès de
liquide réalisant un épanchement intra-articulaire. Celui-ci peut communiquer avec un autre
espace de glissement à la face postérieure du genou et constituer un kyste poplité.
Ce kyste passe souvent inaperçu car de petite taille, ne nécessitant pas de traitement
particulier. Il est parfois responsable d'une gêne à type de tension à la face postérieure du
genou, rendant difficile la flexion complète. Très rarement, il est peut être plus volumineux
et entrainer une compression du réseau veineux situé à la face postérieure du genou ou
même se fissurer. Le patient se plaint alors d'une douleur brutale de tout le mollet qui
devient dur (ce qui peut simuler une phlébite à tort).
Le diagnostic est avant tout clinique en constatant la présence d'une masse à la face
postérieure du genou. Une échographie permet de faire le diagnostic très facilement. L'IRM
est l'examen le plus performant et permet de rechercher l’origine du kyste (lésion méniscale,
gonarthrose ou simple chondropathie, rhumatisme inflammatoire).
Le traitement d'un kyste poplité repose sur le traitement de la cause qu'elle soit méniscale,
articulaire, synoviale ou cartilagineuse.
On propose volontiers une ponction du kyste associée à une infiltration de corticoïdes afin
d'accélérer sa disparition quand il est volumineux.
Le traitement du kyste seul est rarement chirurgical car le risque de récidive postopératoire
existe.
Téléchargement