Soins IDE de la névrose hystérique

publicité
Soins IDE de la névrose hystérique
Névrose
Etat limite
La personne est consciente de ses
problèmes et peut en parler
-
-
Psychose
anorexie mentale
border line
psychotique
angoisse
phobie
hystérie
obsession
post-traumatique
La personne vit dans son monde
N’a pas conscience de ses
problèmes et ne peut pas en parler
Névrose hystérique :
Exacerbation des traits de la personnalité avec comme conséquences une
désadaptation sociale et professionnelle et une souffrance de l’individu.
Possibilité de manifestation conversives où il y a fixation des symptômes sur le corps
au niveau somatique.
I) Personnalité hystérique
1) Théâtralisme
Expression somatique des sentiments de façon exagérée
Déplacement de la valeur réelle
Inconscience du moi
2) La mythomanie
Facilitation des rapports par rapport à autrui
Se fait passer pour quelqu’un d’autre
Modifie le réel et l’enjolive
A du mal à départager l’imaginaire du réel
Prend ses fantasmes pour la réalité
C’est une fausse vie dans un faux personnage
3) Falsification existence
1
Passe la majore partie de son temps dans la rêverie
Propos superlatif et imprécis
4) La suggestibilité
Elle est influençable, inconsciente, versatile
5) Inconsistance du moi
Ne vit qu’au travers le regard des autres, que dans son personnage, que dans la mesure
où il est reconnu intéressant.
Ce qui explique l’importance de la quête affective de ces patients, souvent dirigé vers
le personnel médical perçus comme bons objets dans la relation sécurisante et comme garants
de la maladie.
6) Troubles sexuels
Passage à l’acte extrêmement rare chez la femme et « Don Juanisme » chez les hommes
(plaisir de plaire)
II) Soins IDE par rapport à l’hystérie
-
Identifier et noter les signes, attitudes, comportements
-
Recueil d’information régulier : permet de mesurer la nature, le nombre, la fréquence
de l’apparition
-
Observer toute relation avec amis, famille, personnel soignant…
-
Evaluer le degré d’insertion sociale
-
Evalue la recherche de bénéfices secondaires
-
Ne pas rentrer dans le jeu du patient
-
Ne pas prendre le patient pour un simulateur
-
N pas avoir une attitude protectrice
-
Avoir une neutralité affective
-
Instaurer une écoute active
-
Savoir mettre des limites et un cadre
2
-
Avoir une cohérence de l’équipe
-
Importance du projet thérapeutique
-
Savoir mettre des mots sur les maux des patients
-
Accompagnement des fonctions, des besoins vitaux (TA, pouls, toilette…)
-
Surveillance de la prise des traitements
-
Surveillance de l’efficacité et des effets secondaires des traitements
-
Attention à la surconsommation des psychotropes
-
Prise en charge par des activités socio-thérapeutiques adaptées
3
Téléchargement
Explore flashcards