lien document

publicité
Un solide S de masse m et de centre d’inertie G est est lancé à partir d’un point O avec une vitesse initiale

V0 quelconque. Le solide est en chute libre.
  
Considérons le repère (O, i , j , k ) lié au référentiel terrestre supposé galiléen.
y
S (m)
G
V
a =g
O
k
G

j
x
i
Un solide S de masse m et de centre d’inertie G est est lancé à partir d’un point O avec une vitesse initiale

V0 quelconque. Le solide est en chute libre.
  
Considérons le repère (O, i , j , k ) lié au référentiel terrestre supposé galiléen.
y
S (m)
G
V
O
k
a =g
G

j
x
i
II-2) Les trois lois de Kepler
Les trois lois empiriques qui régissent le mouvement des planètes furent publiées en 1609 et 1619 par
l’astronome Allemand Kepler (1571-1630). Elles consacrent définitivement le système héliocentrique de
Copernic.
A) PREMIER LOI : LOI DES TRAJECTOIRES
Les planètes décrivent des ……………………………….. dont le Soleil occupe un des
………………………………...
M
r
r1 +
r
2
= 2a
r1
2
2b (petit axe)
F2
F1 = S
2a (grand axe)
B) DEUXIEME LOI : LOI DES AIRES
Les aires balayées, pendant des durées égales, par le segment qui joint le centre d’une
planète à celui du soleil sont …………………………...
t + t
t
t + t
t
S
L'aire hachurée en vert est .................... à l'aire hachurée en rouge
C) TROISIEME LOI : LOI DES PERIODES
Le carré de la période T de révolution d’une planète est ………………………………… au cube du
demi-grand axe de l’ellipse.
T2
 ........
a3
N.B Pour une trajectoire circulaire de rayon r : a = r
Téléchargement
Explore flashcards