Résumé du résumé

advertisement
Résumé
Les Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI) regroupent la maladie de Crohn
(MC), la rectocolite hémorragique (RCH). Leur étiologie reste mal connue mais la perte de
tolérance du système immunitaire muqueux vis-à-vis des antigènes de la flore commensale
intestinale chez des sujets génétiquement prédisposés est considérée comme un effecteur
majeur dans la survenue de l’inflammation intestinale. Selon la théorie hygiéniste, une
moindre exposition du système immunitaire aux helminthes durant l’enfance constitue un
facteur environnemental important qui contribue à l’apparition des MICI. Les helminthes et
leurs dérivés interagissent avec le système immunitaire inné et adaptatif et induisent des
réponses immuno-régulatrices. Ainsi, l’immuno-modulation de la réponse immunitaire
muqueuse par des helminthes dans le but d’atténuer l’inflammation intestinale dans les MICI
constitue une approche thérapeutique intéressante.
L’objectif de notre thèse a ciblé l’analyse et l’évaluation de l’effet de l’extrait brut de la
membrane lamellaire (ML) hydatique d’Echinococcus granulosus, un helminthe-cestode, sur
la modulation de la réponse inflammatoire et des effets délétères locaux, au cours d’un
modèle de colite expérimentale induite par le Dextran Sulfate Sodium (DSS). Dans ce
contexte, nous avons entrepris l’étude de l’impact de son action sur la régulation des voies
cytokiniques majeures proinflammatoires et l’expression de la NOS-2 à l’échelle locale et
systémique sur notre modèle d’étude selon l’axe: IL-1ß, TNF-α, IFN-γ, IL-17A, / NOS-2. Une
étude histologique a été également réalisée pour situer l’effet de la ML sur l’atténuation des
lésions intestinales. Nous avons été également amenés à analyser l’effet de la ML hydatique
sur la modulation de la NOS-2 chez des patients atteints de MICI.
Nos résultats ont révélé la présence d’un effet préventif notable exercé par la ML au cours de
la colite induite par le DSS. Cet effet est reflété par une diminution du taux du NO et des
cytokines proinflammatoires au niveau systémique et local concomitamment avec une
importante diminution de l’expression de la NOS-2 et du facteur de transcription NF-κB au
niveau de la muqueuse colique. Ces résultats corrèlent avec une atténuation des lésions
intestinales coliques, se traduisant par une diminution de l’infiltrat inflammatoire, une
conservation de la structure des cryptes et une production du mucus au niveau de la muqueuse
colique. Notre étude réalisée sur des cellules mononuclées du sang périphérique et des
monocytes de patients atteints de MICI a mis en évidence le rôle immunomodulateur de cet
extrait sur la production du NO ex vivo chez ces patients. En effet, les résultats obtenus à
travers notre étude, sont en faveur de l’hypothèse hygiéniste et suggèrent un effet
thérapeutique potentiel de la ML dans les MICI.
Mots clé/Abréviations: MICI: Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin; RCH:
rectocolite hémorragique ; MC: maladie de Crohn ; Helminthes, Echinococcus granulosus ;
ML: Membrane Lamellaire hydatique ; DSS: Dextran Sulfate Sodium; IFN-γ: Interférongamma ; TNF-α: Tumor Necrosis Factor-alpha ; IL-1ß: Interleukin-1β ; IL-17A: Ineteleukin17A ; NOS-2: Nitric Oxide Synthase-2 ; NO: Nitric Oxide.
Téléchargement