Peau et transplantation rénale. - chu

advertisement
AS DUPOND
DERMATOLOGIE/NEPHROLOGIE

Peau=ORGANE IMMUNOCOMPETENT

Transplantation= IMMUNOSUPPRESSION





Littérature riche récente
Transplantés renaux RR Carcinomes
Epidermoides;65>200, c basocellulaires: 10
RR augmente avec ancienneté transplantation
et degré immunosuppression
Comorbidités
surcout







Carcinomes spinoC (=épidermoides)
Plus agressifs, poussent plus vite
Multiples
Le 2e survient dans les 2 ans, puis le 3e dans les
14 mois puis 4e dans les 8 mois
20 ans de transplantation: Cancer cutané:
1ecomorbidité: 36,1%
5,2 % des transplantés mourront d’un cancer de
la peau
Roles HPV oncogènes+ UV+ Immunosupression

IMMUNOSUPPRESSION

HPV

UV

ATCD Cancer peau:
C Basocellulaire, pas de CI
C épidermoide: à haut risque: CI 3ans,
métastasé: 3 à 5 ans
Mélanome: in situ:2ans, st 1: 5 ans, stade plus
avancé: 5 voir 10 ans
AVIS RCP

PAS DE LEGERETE vis à vis des naevi










M de Kaposi
Carcinome de Merckel
Mélanome
Lymphomes
Carcinomes muqueux
Sarcomes



Cryptococcose
Alternariose
Mycob atypiques




PROSPECTIVE 2012
Consultation dermatologique des transplantés
rénaux
Patients examinés à titre systématique: bilan
annuel
Recueil: de février à octobre 2012




Sexe
Âge
Nbre années immunosuppression
Signes dermatologiques



71 patients (29 femmes, 42 hommes)
Age moyen 52,7ans ( 27-> 78)
Nbre années transplantation: 7,6 ans ( 0->35)
 < 5 ans: 44%
 5->9: 34%
 10->15: 11%
 >15: 11%

Nbre patients avec anomalies
dermatologiques: 43 (60,5%)



Nombre patients avec cancer ou lésion
précancéreuse: 19 ( 26%) dont cancer: 8
(11,3%)
Moyenne d’années de greffe lors du
diagnostic de cancer: 14,8 ( extrèmes: 5-30)
Nombre patients avec pathologie infectieuse
cutanée: 26 ( 36, 6%)

Nouvelles thérapeutiques: notion de champ
de cancérisation
 Aldara, 5FU, PHOTOTHERAPIE DYNAMIQUE
TOPIQUE

Prévention des récidives: sirolimus étude
TUMORAPA



Kératoses actiniques multiples visage et cuir
chevelu
Carcinomes basocellulaires superficiels du
tronc et des membres
Maladie de Bowen



Indications identiques
Efficacité et tolérance identiques
Etudes en prévention primaire en cours
(EuroPDTcopenhague 2012)



Prévention primaire: éducation soleil,
autoexamen, dépistage lésions avant greffe
et après greffe
Prévention secondaire: TTT des lésions
précancéreuses, azote, 5FU, Imiquimod, PTD
Puis: Rétinoides, Switch sirolimus





Dépistage facteurs de risque: phototype,
ATCD expositions solaires, ATCD Carcinomes
Prévention+++, éducation thérapeutique
Soleil
Dépistage: cs dermato annuelle, puis
semestrielle si carcinome
Traitement
Prévention secondaire: Sirolimus, diminution
de l’immunosupression

Place du dermatologue dans l’équipe de suivi






Euvrard S et al: Skin cancer afte rorgan transplantation N
Engl J Med 2003 april 24: 1681-91
Euvrard S et al: Sirolimus and secondary skin-cancer
prevention in kidney transplantation: N Engl J Med 2012 Jul
26: 329-39
Traynor C et al: 20 year survivors of kidney transplantation:
Am J Transplant 2012 Sep4 :6143
ASFODER
Euro PDT Copenhagen May 2012
JM Rebibou: sélection du donneur et du receveur en vue
d’une transplantation rénale: EMC néphrologie
Téléchargement