Master Santé Publique et Environnement Proposition de sujet de

advertisement
Master Santé Publique et Environnement
Proposition de sujet de Master pour
la rentrée universitaire 2016-2017
Directeur du Laboratoire d’accueil
NOM-Prénom : ARVEUX Patrick
Titre et grade : MD, PhD, HDR
Intitulé et coordonnées du laboratoire d’accueil : Unité de Recherche en Epidémiologie et
Qualité de Vie, Registre des cancers du sein de Côte d’Or.
Centre de Lutte contre le Cancer Georges-François Leclerc
1 rue du Pr Marion BP 77980, 21079 Dijon Cedex
Tuteurs du master
NOM-Prénom : DABAKUYO-YONLI Sandrine
Titre et grade : PhD, HDR
NOM-Prénom : ARVEUX Patrick
Titre et grade : MD, PhD, HDR
Nombre d’étudiants de Master encadrés depuis l'année universitaire 2011-12
NB : indiquer Nom des étudiants, titre du travail et date de soutenance
2011-2012: Aurélie BERTAUT
Titre du travail: cancer du sein métastatique en Côte d’Or : Evolution de la survie relative de
1982 à 2009 et facteurs pronostiques
Date de soutenance: Septembre 2012. Article publié: Eur J Cancer Care 2015
Nov;24(6):920-8.
2012-2013: Wai-On CHU
Titre du travail: Déterminants de la qualité de vie chez les survivants à 5 ans d’un cancer du
sein en Côte d’Or
Date de soutenance: Juin 2013. Article publié: Qual Life Res. 2016
-1-
Juin 2016
Master Santé Publique et Environnement
Proposition de sujet de Master pour
la rentrée universitaire 2016-2017
2013-2014: Esaie MARSHALL
Titre du travail: Prognostic factors of survival among women with metastatic breast cancer
and impact of primary or secondary nature of the disease on survival : a French populationbased study.
Date de soutenance: Septembre 2014. Article sous presse, The Breast Journal.
2015-2016: Aviane AUGUSTE
Titre du travail: Socioeconomic status and breast cancer subtypes in France, a populationbased study.
Date de soutenance: Juin 2016. Article en relecture.
Liste des 5 publications les plus significatives de l'encadrant depuis 2011
1. Chu WO, Dialla PO, Roignot P, Bone-Lepinoy MC, Poillot ML, Coutant C, Arveux
P, Dabakuyo-Yonli TS. Determinants of quality of life among long-term breast cancer
survivors. Qual Life Res. 2016 Feb 25.
2. S. Gourgou-Bourgade, D. Cameron , P. Poortmans , B. Asselain , D. Azria , F. Cardoso , R.
A’Hern Roger , J. Bliss Judith , J. Bogaerts Jan , H. Bonnefoi Hervé, E. Brain Etienne, M.J.
Cardoso, B. Chibaudel, R. Coleman, T. Cufer, L. Dal Lago, F. Dalenc, E. De Azambuja, M.
Debled, S. Delaloge, T. Filleron , J. Gligorov , M. Gutowski , W. Jacot , C. Kirkove , G.
MacGrogan, S. Michiels, I. Negreiros Ida, B.V. Offersen, F. Penault Llorca, G. Pruneri, H.
Roche, N.S. Russell, F. Schmitt , V. Servent, B. Thürlimann, M. Untch, J.A. van der Hage, G.
van Tienhoven, H. Wildiers, J. Yarnold, F. Bonnetain, S. Mathoulin-Pélissier , C. Bellera, T.S.
Dabakuyo-Yonli. Guidelines for time-to-event endpoint definitions in Breast cancer trials:
Results of the DATECAN initiative (Definition for the Assessment of Time-to-event
Endpoints in CANcer trials). Ann Oncol. 2015 Feb 27. pii: mdv106. [Epub ahead of print]
Review.
3. P O Dialla, P Arveux, S Ouedraogo, C Pornet, A Bertaut, P Roignot, P Janoray, M-L Poillot,
V Quipourt, TS Dabakuyo-Yonli. Age-related socio-economic and geographic disparities in
breast cancer stage at diagnosis: a population-based study. Eur J Public Health. 2015 Mar 30.
pii: ckv049.
4. Samiratou Ouédraogo, Tienhan Sandrine Dabakuyo-Yonli, Adrien Roussot, Carole Pornet,
Nathalie Sarlin, Philippe Lunaud, Pascal Desmidt, Catherine Quantin, Franck Chauvin,
Vincent Dancourt, Patrick Arveux. European transnational ecological deprivation index and
participation in population-based breast cancer screening programmes in France. Prev Med.
2014 Jun;63:103-8.
5. Emmanuel De Gournay*, Aurelie Guyomard, Charles Coutant, Stéphanie Boulet, Patrick
Arveux, Sylvain Causeret , Sébastien Gouy, Marie-Martine Padeano, Catherine Loustalot,
Jean-Marc Sauzedde, Marc Smail, Jean-Philibert Combier, Patrick Chevillote , Christian
Rosburger, Franck Bonnetain, Jean Fraisse, Tienhan Sandrine Dabakuyo-Yonli*. Impact of
sentinel node biopsy on long-term quality of life in breast cancer patients. Br J Cancer. 2013
Nov 26;109(11):2783-91. doi: 10.1038/bjc.2013.658. Epub 2013 Oct 29
*Contributed equally
-2-
Juin 2016
Master Santé Publique et Environnement
Proposition de sujet de Master pour
la rentrée universitaire 2016-2017
Sujet de Master proposé
Titre : Impact différentiel de la chimiothérapie sur la survenue de toxicité dans le cancer
du sein en fonction de l’âge.
Présentation synthétique du projet (1/2 page) :
Le cancer du sein est l’affection tumorale la plus fréquente chez la femme en France. Avec le
vieillissement de la population (8 % des sujets âgés de 75 ans en France en 2005 – données
INSEE 2006) et l’augmentation de l’espérance de vie à la naissance (en 2007, 84,4 ans chez la
femme et 77,5 chez l’homme), les cancers des sujets âgés augmentent inéluctablement et
représentent en France un problème sanitaire majeur. De plus, il existe peu de référentiels de
traitements propres aux sujets âgés. En effet, jusqu’à récemment, peu d’essais se sont
intéressés spécifiquement aux patients âgés, ceux-ci étant exclus du seul fait de l’âge de la
plupart des essais prospectifs. L’approche thérapeutique actuelle des sujets âgés demeure le
plus souvent empirique. La décision thérapeutique repose sur les désirs de la patiente et de
son entourage quand ils sont exprimés et sur l’impression du clinicien. En Côte d’Or, environ
30% des patientes âgées atteintes de cancer du sein bénéficient d’un traitement par chirurgie
complétée d’un traitement adjuvant (chimiothérapie et/ ou radiothérapie et/ou
hormonothérapie) et moins de 10% sont traitées par chimiothérapie.
Objectifs : déterminer l’impact, en fonction de l’âge, de la chimiothérapie sur la survenue de
toxicité, chez les patientes atteintes d’un cancer du sein en Côte d’Or.
Méthodes : la base de données du registre spécialisé des cancers du sein de Côte d’Or sera
utilisée. Toutes les femmes résidant en Côte d’Or ayant eu un cancer du sein diagnostiqué en
2013 (environ 500 femmes) et traitées par chimiothérapie constitueront notre population
d’étude. Les données médicales (stade de diagnostic, type et doses de chimiothérapie,
comorbidités) seront issues du registre. Un retour au dossier médical des patientes sera réalisé
pour collecter les toxicités aigües (délai d’apparition <6 mois) et tardives (délai d’apparition ≥
6mois) survenues pendant et après les cures de chimiothérapies. La population étudiée sera
divisée en 2 groupes en fonction de l’âge : <70 ans et ≥ 70 ans. Une analyse descriptive sera
réalisée pour comparer les caractéristiques cliniques et tumorales des patientes en fonction de
l’âge. Les toxicités aigües et tardives seront comparées entre les 2 groupes, en fonction du
type de chimiothérapie, de la dose de chimiothérapie et de la présence de comorbidités. Des
régressions logistiques seront ensuite réalisées pour déterminer l’impact de l’âge sur la
survenue des toxicités aigües et tardives.
-3-
Juin 2016
Téléchargement