Rates of medication errors among depressed and burnt out

publicité
Rates of medication errors
among depressed and burnt out
residents: prospective cohort
study.
BMJ mars 2008, Fahrenkopf et Sectish et al.
Plan :IMRAD
Résumé
Introduction
Méthodes
Résultats
Discussion
Résumé
 <250 mots
 Objectif =enquete analytique
 Ou qui comment quoi
 Résultats:répondent à l’objectif
–
–
–
–
Nb de dépressifs
Nb de burn out
Nb d’erreurs médicales
Comparaison du nb d’erreur médical dépressif/non dépressifs ,
Bunt out /non burn out , calcul de l’OR.
 IC ?
Introduction
 Décès dus aux erreurs médicales/an aux EU=
44000 et 98000. Et 400000 « iatrogénies » dont
la 1/2 évitables en GB .
 Burn out (41% à 76%) et la dépression C (7% à
56%) parmi les résidents sont ils associés à un
taux plus important d’erreurs médicales
(objectives ou subjectives) ?
 Prévalence et relation de causalité quantifiable
entre ces 2 phénomènes?
Méthodes
 Population ciblée : Résidents (médecine /chirurgie).
 Echantillon:123 résidents en « pédiatrie ».
 Type d’étude :Cohorte prospective en double aveugle
multicentrique=3 hopitaux pédiatriques aux EU.
– Children’s Hospital Boston
– The Lucile Packard Children’s Hospital(Californie)
– The Children’s National Medical Center (Washington DC).(3)
 Durée : Mi Mai à fin Juin 2003.
 Objectif :
– Prévalence dépression et burn out?
– Relation de causalité quantifiable?
– Autoreport .
Méthodes
 ACGME (santé, sécurité et performance).
 Critères d’inclusion:
– R pédiatrie et médecine pédiatrique en formation.
 Critères d’exclusion :
– congés prolongés?, hors filière, antécédents de
dépression traitée.
 Recrutement (fliers, emails ,annonces pdt les
roulements).
Méthodes
 Report de mi mai à mi juin 2003 des heures de
travail quotidiennes et heure de sommeil.
 Autoquestionnaire validé: Santé, qualité de vie,
erreurs médicales autoreportées.
 Harvard National Depression Screening Day
Scale (10Q/(EDM= score>9).
 Maslach burnout inventory (22Q:version adaptée
aux professionnels médicaux).
• Épuisement émotionnel.(>27)
• Dépersonnalisation.(>10)
• Réussite personelle(non incluse dans le score)
Méthodes
 Infirmiers et médecins formés, méthodes de recueil standardisées.
 Revue journalière des prescriptions pour l’ensemble des patients de
pédiatrie .
– Exclusion des services de soins intensifs et ambulatoires.
 Recueils journaliers en aveugle des erreurs médicales sur 2 sites lors
des staffs médicaux et autoreportées .
 2nde équipe d’analyseur: » data extractors »
– Type d’erreurs et participant impliqué?
– Liens possibles établis entre l’erreur et le résident dépressif /burn out ou
non à postériori
3ème équipe de rewievers indépendants en aveugle
• Adverse events, potential adverse event, error with little potential for
harm.Preventable or not.
Discussion + calcul du coeff Kappa interobservateur.
Méthodes: statistique
Test exact de Fisher:comparaison des catégories de
réponse entre 2 groupe.
Analyse de régression logistique multivariée:
facteur de confusion (age, sexe, race,statut
marital..)
 Analyse de Poisson en cluster ajusté:nb d’erreurs
attribuable aux différents résidents déprimé/non
déprimé et burn out/ Non burn out par résidentsmois.
 Calcul du coefficient de correlation
interobservateur Kappa.K=0.88.
 Logiciel de stats: SPSS version 14.0.
Résultats
 123 retenus parmi 246 résidents éligibles .
 Au total:125 erreurs recensées sur 10 277 prescriptions
soit 1.2%.
 Participants à l’étude = 6078 prescriptions avec 45 erreurs
recensées soit 0.7%.
 0=adverses drug events.
 28=potential adverse drug events.
 17=errors with little potential for harm.
 20% à haut risque de dépression dont 16% =en
dépression avec 11 participants prenant un traitement.
 75% de burn out dont 25% présentait aussi une
dépression.
Résultats
1.55
0.25
19
(24erreurs)
82
(21)
0.45
10
0.53
11
Résultats
Résultats
Résultats
Discussion
 1°)6.5 plus d’erreurs médicales si dépressif que pas : s’interesser à la
santé du corps médical pour assurer la sécurité du patient .
 Sous estimation du pb par les résidents eux memes= programme de
surveillance et de pec globale (prévention burn out /dépression) voire
remise en question de la formation médicale?=stress évitable?
 Facteur explicatif de la prévalence de la dépression chez les résidents
plus important que dans la population générale= le résidanat
– ou le fait meme de commettre des erreurs médicales :le médecin
est une seconde victime.
 Point positif pour le burn out =pas d’association significative avec un
taux d’erreur médical plus élevé .
– Dans quelle mesure y a til sur ou sous estimation?
– 75% de burn out =25 % dépressif.
Discussion
 2°)Extrapolation possible vers autres spécialités? Autres études.
 3°)Manque données d’un centre=perte du code d’identification.
 Données suffisantes issues des 2 centres.
 4°) Etude faite avant la mise en place de recommandations fte par
L’ACGME=limitation du nb d’heures =effet sur le taux de burnout (autres
études)…
 5°)biais?: résidents connaissance de la surveillance état de santé mais sans
lien avec l’objectif de l’étude et rewiever en aveugle.
 Question éthique/ Que faire des patients à haut risque d’EDM sans risque
suicidaire exprimé : confidentialité. Suivi médical post étude?PEC pédago
des erreurs médicales?
conclusion
S’interesser aux conditions de formations
des résidents toutes spécialités confondues.
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

Créer des cartes mémoire