Recommandations thérapeutiques locales

publicité
Santé publique et VIH
Formation à l’accès aux ARV
Esther-Vientiane Mai 2008
Pr Willy Rozenbaum
Comparaison entre l’approche de
santé publique de l’infection par le
VIH et les autres maladies
infectieuses
Découverte des cas et recensement
Intervention
Autres maladies
infectieuses
Infection par le VIH
Déclaration + ou –
anonymes des cas
Mesures standards pour
toutes les infections
transmissibles
Instaurée depuis peu, de
manière non universelle
Offre étendue de dépistage Mesures standards pour
en particulier dans les
toutes les infections
structures de soins
transmissibles
Offre de dépistage à
l’entourage
Fortement recommandée
et coût/efficace, mais peu
répandue
Mesures standards dans de Très grande variation dans
nombreuses infections:
l’application de ces
- méningites
mesures
- syphilis
- tuberculose…
Interruption de la transmission
Mode de transmission
Autres maladies
infectieuses
Infection par le VIH
Sang
Dépistage des dons du
sang
Matériel stérile d’injection
Pas universel
Très peu répandu
Périnatal
Dépistage systématique et
traitement de la mère
Très peu répandu
Aérienne
Traitement des cas index
Des cas contact
Vaccinations
Sans objet
IST
Traitement des cas index
Promotion du condom
(peu disponible)
Vaccin peu utilisés
Non réalisés
Peu disponible
Inéxistant
Traitement et gestion des cas
Intervention
Autres maladies
infectieuses
Infection par le VIH
Mesures de prise en charge Mesures standards en cas
et de traitement des cas
d’épidémie
contact
Méningite
Grippe
Tuberculose…
Très rarement réalisées
Continuité des soins et
recherche active des
perdus de vue
Réalisée si nécèssaire
Hépatite B chez femme
enceinte
Tuberculose…
Généralement non réalisé
Fourniture de services
sociaux
« Incentive » pour s’assurer Rarement institué
de la bonne observance
(Tuberculose)
Contrôle au niveau de la population
Intervention
Autres maladies
infectieuses
Infection par le VIH
Surveillance de l’efficacité
des procédures
thérapeutiques
Standard dans certains cas
IST, Tuberculose
Non réalisé: traitement
complexe et de durée
indéfinie
Evolution de la résistance
au traitement chez les cas
non traités
Standard pour les IST, la
tuberculose et quelques
infections bactériennes
Très peu d’observatoire
nationaux ou régionaux
Transmission mère-enfant
AZT
30
Pourcent
d’enfants
infectés
HAART
25
20
15
10
5
0
av 1994
1996
2000
2004
N Engl J Med 1999;341:394-402
Maternal levels of plasma HIV RNA and the
risk of perinatal transmission
Virémie d’une mère d’un enfant non infecté
Virémie d’une mère d’un enfant infecté
Aucune transmission si
virémie maternelle < 1000/ml
Transmission Mère-Enfant du VIH-1 en
France
15-35%
~1%
Vientiane mai 2008
Dépistage anténatal
ART maternel
ART néonatal
Césarienne +/Allaitement artificiel
9
Prévalence de l’infection VIH c/o
partenaire, selon période
Pourcent des partenaires infecté(e)s
Pré-HAART
HAART précoce
12
HAART tardif
10
8
6
4
2
0
< 1996
96-98
99-03
Tous
Homme-Femme
Femme-Homme
Pas de transmission si CV « indétectable »
Etude « Rakai »: Risque de transmission en
fonction de la charge virale
Quinn et al. N Engl J Med 2000;342:921-9
« HAART versus préservatif »
Taux d’infection du partenaire
Sans préservatif
Ttmt du patient index
0 ttmt
Mono- ou
bithérapie
Trithérapie
>1/mois <1/mois
Jamais
12
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
0
10
8
6
4
2
0
Pas de ttmt
Mono ou
bithérapie
HAART
< = 1 par mois
> 1 par mois
0 RS non prot
Castilla, et al. JAIDS 2005; 40:96-101
HIV infections per 1000
population
HIV prevalence
10
9
8
Treat 30%
7
6
5
Treat all
4
3
2
1
0
200620102014201820222026203020342038
2006
10 14 18 22 26 30 34 38 42
2050
Hogg et al. Unpublished, 2006
Conclusions
•Lutter contre la discrimination et la stigmatisation
•Elargir et banaliser l’offre de dépistage
•Traiter tout ceux qui en ont besoin
•Accompagner socialement et psychologiquement
ceux qui sont atteints afin d’obtenir l’adhésion
BON COURAGE
Téléchargement
Explore flashcards