les 6 grands meridiens

publicité
Cours MTC 3-6Symptomatologie des grands méridiens, des 4 couches, des 3 foyers -Yves Giarmon
8 mars 2014 matin
1
SYMPTOMATOLOGIE DES GRANDS MÉRIDIENS, DES QUATRE COUCHES
ÉNERGÉTIQUES ET DES TROIS FOYERS.
Au programme aujourd’hui les 6 grands méridiens, les 4 couches et les 3 foyers.
Un cours assez traditionnel.
Les 6 grands méridiens n'ont aucun rapport avec les 6 phases de maladie. Il faut faire attention à ne pas
utiliser le mot « phase ». S’il est utilisé et il faut corriger tout de suite.
C’est tout simplement la description de la pénétration dans les 6 grands méridiens d’un Xié, d’une énergie
perturbée, qui sera en l’occurrence soit le Froid soit le Vent.
Ensuite on verra les 4 couches avec la notion de Chaleur :
1 – WEÏ Énergie défensive
2 – Qi Énergie
3 – Ying Énergie nourricière
4 – Xue le Sang
Et avec les 3 Foyers la notion de Chaleur Humidité. Le Foyer Supérieur – le Foyer Médian – le Foyer Inférieur
Donc : 6 grands Méridiens ►6 niveaux de pénétration :
1 - TAI YANG IG-V
2 - SHAO YANG TR-VB
3 – YANG MING GI-E
4 – TAI YIN P-Rt
5 – SHAO YIN C- R
6 – JUE YIN F-MC
C'est l'état du corps dans sa lutte contre l'énergie perverse et indique le niveau de pénétration, d'évolution de
la maladie.
Donc une attaque par le Froid. L’attaque, au début l’agression du corps, est dans des phases plutôt Yang,
avant de pénétrer en profondeur. La pénétration va se faire au fur et à mesure que le corps va s’affaiblir. Les
réactions importantes très Yang au début vont s’atténuer et on va arriver en phases Yin ensuite.
► 3 phases yang au début
► 3 phases yin à la fin
Cette analyse représente l’état du corps dans sa lutte avec cette énergie perturbée, la profondeur aussi de
l’agression et les niveaux d’évolution de la maladie.
ATTEINTE PAR UN VENT FROID
Il y a au début 3 états Yang correspondant aux 3 couches les plus superficielles.
Puis on descend en profondeur, on a 3 états du Yin : 3 couches les plus profondes.
On va donc progresser : Tae Yang ; Shao Yang ; Yang Ming ; Tae Yin ; Shao Yin ; Jue Yin
Attention : quelque chose à remarquer :
Quand on est dans les phases de santé et de maladies, il y a les 6 phases dans cette succession :
Phases de santé et maladies
1 – TAI YANG élimination
2 – YANG MING inflammation
3 – SHAO YANG déposition
4 – TAIYIN imprégnation
5 – SHAO YIN dégénération
6 – JUE YIN néoformation
6 grands méridiens (froid)
1 – TAI YANG
2 – SHAO YANG
3 – YANG MING
4 – TAIYIN
5 – SHAO YIN
6 – JUE YIN
Dans les 6 grands méridiens : Il y a une inversion, ce n’est pas la même progression.
Ceci est pour la plupart des auteurs, on trouve des auteurs qui restent dans cette progression, car on arrive à
1
Cours MTC 3-6Symptomatologie des grands méridiens, des 4 couches, des 3 foyers -Yves Giarmon
8 mars 2014 matin
2
une phase où on parle de mi-surface, mi-profondeur, donc entre les 2. Certains placent cette mi-surface miprofondeur entre le Yin et le Yang. Cela n’est pas grave, l’essentiel est d’avoir la symptomatologie, qui
indiquera à quel niveau on se trouve. C’est ce que l’on retrouve le plus fréquemment.
Evolution de la maladie : 6 syndromes qui nous renseignent sur :
- L’état de la lutte entre énergie essentielle et énergie perverse ;
- La profondeur de l’agression ;
- L’état de l’évolution de la maladie (c'est-à-dire où est ce qu’on en est dans l’évolution de la maladie ?)
SYMPTOMATOLOGIE DES 6 GRANDS MERIDIENS YIN et YANG
1- Photocopie « Syndrome du TAI YANG »
On trouvera principalement des attaques par le VENT FROID
■ Symptomatologie d'une attaque d'un vent froid :
On aura une triade de base :
- des fièvres
- + céphalées (lutte du corps entre l’énergie correcte, Weï Qi et le Xié)
- + pouls superficiels (car zone de défense Yang, zone superficielle du corps).
Au niveau du TAI YANG, on a principalement 2 syndromes :
1- un syndrome d’attaque directe du Vent, du fait d’un vide à l’extérieur, le vent peut pénétrer et on a
une insuffisance de Weï Qi, vide à l’extérieur, vide à la surface => le vent peut attaquer directement.
2- et « syndrome de plénitude à l'extérieur », maladie du Froid évolutif.
- une maladie de Froid, qui va pénétrer plus directement la couche superficielle.
◙ Symptômes du Syndrome de vide à l'extérieur (Attaque directe du vent) :
- On a un un patient qui craint le Vent
- un patient qui a de la fièvre
- patient avec des transpirations : Comme on est avec du Vent, on va avoir des transpirations
(Rappel : le Vent fait s’écouler => sudation, transpiration ; la caractéristique du Vent est d’ouvrir les pores.
Rappel : la grande différence entre Vent et Froid : s’il y a transpiration, c’est le Vent qui domine, s’il n’y a pas
transpiration c’est le Froid qui domine. Le Froid a tendance à figer, à geler, à contracter, etc, donc il ferme les
pores, donc la transpiration ne peut pas sortir. Donc, si il y a présence principale de transpiration, c’est que le
vent prédomine. Il peut avoir les 2, mélange des 2).
Sinon que ce soit attaque de Froid ou de Vent : mal à la tête, il y a de la fièvre.
- Céphalées
- Raideur de la nuque : le Vent étant très Yang, donc ça reste dans le haut du corps.
C’est différent du Froid : le Froid a tendance à s’intéresser au bas : on des douleurs au niveau du dos comme
les lombalgies et le Froid peut commencer à pénétrer un petit peu un peu plus en profondeur, commence à
atteindre le système digestif (avec nausées et vomissements).
■ Les pouls :
Les pouls chinois à rajouter sur la photocopie :
- FU CHI (superficiel retardé)
- FU CU (superficiel pressé)
- FU HUO (superficiel rapide)
A NOTER : Les 28 formes de pouls : à faire avec Régis et Hervé. Il faut absolument les savoir.
■ Les points pour lutter contre ATTAQUE de VENT
(Les plus couramment donné pour lutter suite à une attaque de Vent)
 20 VB : chasse le Vent, la Chaleur (un point classique avec de multiples fonctions)
2
Cours MTC 3-6Symptomatologie des grands méridiens, des 4 couches, des 3 foyers -Yves Giarmon
8 mars 2014 matin








3
10 V : chasse le Vent, la Chaleur
12 V, 13 V Chasse le Vent, libère la surface
14 DM ; chasse le Vent et fait circuler le Yang car on est dans une phase très yang (C7, branche
interne)
16 DM : disperse le Vent
4 GI : chasse le Vent, la chaleur et libère la surface (travail sur le haut du corps)
5 TR : clarifie la Chaleur, libère la Surface
3 IG fait circuler le Yang, désobture les Mers
12 IG chasse le Vent (car c’est une phase TAIYANG donc travail sur IG)
Si au toucher les points cités ci-dessus ne sont pas pleins, il vaudrait mieux les laisser tranquille.
On a d’autres points.
Lors d’une conférence, les points à côtés de points connus seraient des points très intéressants.
A noter : Pouls retardé pour l’attaque directe du vent et pouls pressé pour maladie du froid évolutif.
Les signes différentiels : les pouls retardés : c'est à dire la différence entre le nombre de respirations et le
nombre de battements du pouls. Un pouls retardé est un pouls plus lent (un pouls lent). Un inspir/expir ça fait
5 battements, donc un pouls retardé est un pouls plus lent par rapport à la norme.
◙ Syndrome de plénitude à l'extérieur (quand on a une atteinte de Froid) :
■ Les points pour lutter contre ATTAQUE du FROID
Le Froid qui est de nature Yin, va entraver les fonctions du haut, des P, des fonctions respiratoires.
Il est conseillé d’utiliser la technique de sudorification
 Sudorification pour éliminer le Froid pervers et libérer la surface :
- 4 GI, 5 TR, 7 P, 12 V, 13 V, 62 V, 20 VB
Cette liste de points est composée de grands points du Yang.
- On peut aussi travailler sur des points du DM.
- Sur des points qui s’occupent de la surface,
- Sur des points qui s’occupent de la tête
- et aussi cette technique d'ouverture des points LUO

-
4 points qui expulsent le Xié et qui libèrent le Poumon :le plus svt donnés en dispersion.
7 P : en dispersion, fait circuler l'énergie (point Luo du P)
12 V : 1 des points par où a pu pénétrer ce Vent Froid donc c’est un point qui disperse l’énergie
perverse, et qui va harmoniser le TaiYang
20 VB : travaille sur les céphalées et les fièvres, et il libère la surface
4 GI : il libère la surface ; va travailler sur la transpiration car il fait transpirer.
On peut aussi utiliser les Nœuds et les Racines, mais c’est ici, un cours qui est très traditionnel. Donc ce
cours fait parti du programme très classique et c’est à savoir pour un examen national. Il faut travailler la
connaissance, les points c’est moins grave. Il ne faut surtout pas faire la confusion avec les 6 phases de la
maladie.
 3 IG fait circuler le Yang
 5 TR tonifie le Yang, libère la surface
 10 GI tonifie le Yang, libère la surface
 7 R tonifie le R
 14 DM chasse le Vent et fait circuler le Yang
◙ Maladie de Chaleur latente :
■ Le Da Cheng note 58
C'est une technique classique à connaître, qui est là pour faire transpirer ;
 4GI en tonification, puis quand la sueur arrive, quand elle a éliminé, 4GI en
dispersion.
 Enlever l'aiguille du 4GI à l'arrêt des transpirations et au retour de la chaleur
3
Cours MTC 3-6Symptomatologie des grands méridiens, des 4 couches, des 3 foyers -Yves Giarmon
8 mars 2014 matin
4
dans le corps.
 si la sudation/sueur ne s'arrête pas : 33E
(3 cun au dessus de l'angle supérieur externe de la rotule). C’est un point qu’on n’étudie pas souvent.
Le Da Cheng est un classique qui fait parti de ces grands livres classiques de la Chine antique.
■ Ling Shu donne une autre technique
Cette technique est aussi très traditionnelle pour faire transpirer.
 Pour déclanchement de la transpiration : 1RtT + 2RtT
Puis
 la chaleur s'en va : 10PD+ 9PD
à noter : si excès de transpiration faire 6 RtT pour réguler le système
Ce sont des techniques qui vont être utilisées principalement dans la maladie de la Chaleur latente qui est
assez rare. C’est l’arrivée de ce Xié = Vent Froid sur un individu qui a l’intérieur de lui a déjà la présence d’une
Chaleur, voilà pourquoi on l’appelle Chaleur latente.
Et c’est donc la combinaison de ces 2 choses (c’est assez rare) qui va entraîner une symptomatologie et on
pourra utiliser dans ce cas les techniques de déclenchement de transpiration soit par rapport au froid, soit on
pourra lutter contre la chaleur par rapport à cette chaleur latente.
■ Les points pour lutter contre la CHALEUR LATENTE
 rafraichir la chaleur
 les points qui produisent du Yin par rapport à une Chaleur
 7P
 4GID
 7RT
 6Rt
 11V 12V 13V
 2FD
2- Photocopie: Symptomatologies SHAO YANG
- Soit c'est la suite du Vent Froid de TAI YANG
ou cela peut commencer par SHAO YANG, c’est-à-dire une agression directe sur SHAO YANG.
Ce SHAOYANG c’est une symptomatologie qui va se manifester dans la zone intermédiaire entre TAI YANG et
YANG MING.
Certains auteurs placent cette zone intermédiaire, au niveau schématique, entre les niveaux Yang et les
niveaux Yin, c'est-à-dire au contact du Yang et du Yin.
C'est une phase mi-interne/mi-externe, ou phase mi-surface, mi-profondeur = Ban Biao – Ban Li
(« ban » signifie « mi- »)
C'est le syndrome BAN BIAO BAN LI
◙ Symptomatologie avec des notions de Chaleur :
 Quand on étudie les symptômes, on a des notions de Chaleur due à une atteinte sur la VB
 Bouche amère/sécheresse.
Sécheresse donc atteinte des liquides organiques
Alternance période de fièvre/période de frilosité.
La fièvre signifie que le corps réagit, le corps n'est plus dans sa phase la + yang, il commence à fatiguer.
Le niveau TAI YANG, c’est la réaction maximale avec une hyperthermie, une lutte, alors que là il y a une lutte
de temps à autre, quand il y a des frilosités c’est que le corps se laisse dépasser.
La frilosité indique que c'est le Xié qui l'emporte.
 éblouissements/vertiges qui vont intéresser le trajet VB avec une chaleur qui a tendance à monter en
haut du corps et qui peut entrainer des vertiges (du fait du trajet de VB au niveau de la tête). On parle alors
d’un Feu ou d’une Chaleur VB, des bouffées de chaleur accompagnées de vertiges, qui s’exhalent.
 Nausées – Vomissements - écœurements etc. Tout ceci est le résultat d’une VB qui est elle-même
4
Cours MTC 3-6Symptomatologie des grands méridiens, des 4 couches, des 3 foyers -Yves Giarmon
8 mars 2014 matin
5
attaquée par contre courant à l'E
 Plénitude aux flancs. La personne se sent tendu sur les flancs, sur les côtés: cela indique une atteinte
de VB. Sensation de plénitude des flancs : soit une douleur, soit une sensation d’oppression respiratoire, mais
surtout les gens vont sentir quelque chose de trop tendu trop plein sur les flancs, ça ne se passe pas au
niveau du thorax, ça se passe au niveau des flancs.
On est assez étonné quand on retrouve sur les patients les symptômes que l’on apprend : par exemple le
symptôme de plénitude sous l’aisselle, on le retrouve chez les patients mais c’est assez rare.
On peut avoir des gênes au niveau de l’articulation coxo-fémorale donc encore le trajet VB.
 agitation (le patient est agité).
 Anorexie.
Donc on n’est plus dans une atteinte externe et on n’est pas encore dans une grande profondeur.
DONC il va falloir équilibrer l’interne et l’externe et harmoniser SHAO YANG :
■ Les points pour HARMONISER RÉGULER SHAO YANG
Il y a des contre indications. Attention, la sudorification, vu en début de cours, n’est pas adaptée à ce cas
car : la sudorification pousse vers l’extérieur et ça se fait sur des maladies qui sont souvent de l’externe.
Et comme on a vu qu’on a une petite atteinte sur les liquides organiques, si on arrive à faire la sudorification,
on va utiliser la sueur, donc on va utiliser des liquides organiques donc on va perdre encore des liquides
organiques. On risque d’aggraver la pathologie. On ne peut pas faire la sudorification.
Il faut faire l’harmonisation.
La purgation se fait par le bas et va intéresser les maladies de l’interne. Donc, ici, on n’est pas non plus
concerné. Si on faisait une purgation, là, on viderait des liquides organiques de la profondeur, et comme il y a
une petite chaleur qui commence à naitre, on la libèrerait totalement. Elle ne serait plus contre le Yin de
l’organisme et ne contrôlerait plus le Yang de cette chaleur.
La solution c'est la technique de la régularisation qui harmonise = source dans le So Wen chapitre 62,
utilise les points HE de VB et point Iu de F.
 point He de VB 34 VB
 Iu du F 3F pour équilibrer l'interne et l'externe
 pour réguler et harmoniser les 2 méridiens on peut utiliser les points Luo :
- 37 VB Luo VB
- et 5 TR Luo de TR
 2TR clarifie la chaleur du TR
 43 VB alternance froid chaud (point spécifique pour alternance chaud-froid) à noter : 43 VB est un point
dont on parle jamais.
 41VB ouvre DAE MAI Yang
 14DM libère la surface
 12DM disperse le Vent, clarifie la Chaleur
Pour info : la purgation = élimination par le bas :
Donc la purgation n’est pas adaptée à la
symptomatologie de ShaoYang.
Technique donnée dans le Da Cheng.
- 6 RT en dispersion à gauche pour les hommes ou
à droite pour les femmes. Demander au consultant
de retenir son souffle et d'avaler l'air 36 fois. Puis
expire, ce qui entraine la purgation.
- pour arrêter l'évacuation : 4GI
- 25 E – 25V points Shu et Mu de GI
- 20 V – 21 V point Shu Rt, E, lève les obstructions.
- 6 TR humidifie le Yang Ming
A noter : les 3 techniques à ne pas utiliser dans
ce cas-là :
5
Cours MTC 3-6Symptomatologie des grands méridiens, des 4 couches, des 3 foyers -Yves Giarmon
8 mars 2014 matin
6
- la sudation : car perte encore de liquides ;
- la vomification : elle aussi est une contre indication car perte encore de liquides, et de plus patient vomit
déjà ; (la vomification se fait quand le Xié a pénétré dans le thorax, ici ça n’est pas le cas)
- la purgation : intéresse la maladie de l'interne.
Pour info le vomissement : technique du Da
Cheng.
- 6MC tonifier 6 fois puis le disperser 3 fois
- enfoncer et remonter l'aiguille.
- une fois qu’on a fait cette tonification et dispersion,
le malade respire amplement, ce qui entraine les
vomissements ;
- pour arrêter les vomissements : 36 E en
tonification
- 40 E et 4Rt
- 20V 21V 12RM 13F Shu-Mu Rt et E
A noter : cette approche des 6 Grands Méridiens est beaucoup plus utilisée par la pharmacopée.
fin syndrome du SHAO YANG
3. Photocopie 3 : SYNDROME DU YANG MING
On est dans un état où la maladie commence à pénétrer sérieusement.
C’est un état où le froid commence à se transformer en chaleur nocive et donc on va avoir une lutte intense
entre le Xié et l’énergie correcte. On a une lutte à son maximum. Donc on va se retrouver avec un état de
plénitude, du fait de cette lutte importante, et on parle de syndrome de plénitude, de chaleur et
sécheresse à l’interne.
On a donc 2 types d'atteintes :
1- atteinte du méridien.
2- atteinte de l'entrailles ou des viscères, donc atteinte plus profonde.
1 / Atteinte du Méridien = le Froid se transforme en CHALEUR NOCIVE
Le patient va ressentir une chaleur qui va pratiquement diffuser dans tout le corps. Surtout le haut du corps. Et
aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.






fortes fièvres (une chaleur qui se diffuse dans tout le corps)
absence de crainte du Froid mais crainte de la Chaleur
hypersudation
soif
inquiétude
peut y avoir des vomissements, et aussi des diarrhées avec des aliments non digérés dans les selles,
une digestion qui a été coupée (différent de l’atteinte des viscères où l’on constate une constipation) ;
On est sur l’axe digestif : E et GI donc attaque de ce froid qui se transforme en chaleur nocive. On retrouve
toute cette symptomatologie.
A noter : c'est l'axe digestif qui est atteint par ce froid.
■ Les points pour ATTEINTE de YANG MING
Travail sur les points classiques :
 26DM va permettre de faire circuler.
 C’est là que l’on utilise les fameux 30HM : les points qui sont sous les ongles, à 1 fen sous l’ongle
6
Cours MTC 3-6Symptomatologie des grands méridiens, des 4 couches, des 3 foyers -Yves Giarmon
8 mars 2014 matin











7
(à noter 1 fen est 1/10eme de cun) ; la saignée sous les ongles est une pratique très traditionnelle.
4GI
11GI
14DM
26DM ouvre les connections des orifices
30 HM extrémités des 10 doigts en saigné pour évacuer le Xié
1TRT réserve de l'eau
6RT rafraichit le sang
3 F + 34 VB tremblements et contractures
6 Rt Yin – Sang – rafraichit le sang
Points Jing des doigts (Ling Shu) surtout 1GI (en tonification) (ils vont avoir une action puissante)
(Les points Jing sont les points Ting dans la nouvelle nomenclature).
2 / Atteinte des Entrailles
Donc on est plus en profondeur.
La langue est plus atteinte avec le jaune, et humide donc c’est plus profond avec une notion de sécheresse.
Donc plus d’atteinte.
■ Les points pour ATTEINTE des ENTRAILLES
il faut lever la stase et lutter contre la Chaleur :
On régularise tout ce qui est digestif et on fait des points chaleur, c’est un grand classique.
On est sur l’Estomac, on est sur le système digestif.
 25V 25E Shu-Mu lève obstruction et disperse la chaleur
 40E disperse la Chaleur
 29E régularise le RM (4 cun sous l'ombilic : 3 RM)
 37E second He du GI élimine les blocages
 3IG fait circuler le yang, calme les spasmes
 40 V élimine la chaleur
 6 TR agit sur la constipation
 12 RM Mu de l'Estomac
 57V draine stagnation calme les spasmes
 Da Cheng note 58 = la PURGATION
Donc la purgation est adaptée à la symptomatologie de
Yang Ming
- 6Rt en tonification. Puis le patient retient son
souffle et avale de l’air pour gonfler l’abdomen.
- Alors 6Rt en dispersion. Le malade expire et il va
à la selle et évacue.
- Pour arrêter l’évacuation faire le 4 GI.
- 25 E – 25V points Shu et Mu de GI
- 20 V – 21 V point Shu Rt, E, lève les obstructions.
- 6 TR humidifie le Yang Ming
 Su Wen chapitre 32 une autre technique pour lutter
contre les stases et éliminer éventuellement la chaleur au
niveau du système digestif.
Donc on utilise en réalité les 3 points He/Ro du GI et les 2
points He secondaires de l’E.
Cette technique est facile à faire et va permettre de libérer tout
le système digestif : E-GI et IG.
Ici nous avons les grands points qui sont intéressants.
Donc poncturer les 3 points He de GI-E
36E + 37E + 39E avec le 30E
FIN DES 3 GRANDS MERIDIENS YANG
7
Cours MTC 3-6Symptomatologie des grands méridiens, des 4 couches, des 3 foyers -Yves Giarmon
8 mars 2014 matin
8
Syndromes des 3 grands méridiens Yin = fièvres et fébrilités
4. Photocopie : SYNDROME DU TAI YIN
Le 1er atteint des grands méridiens Yin. On a un syndrome de type vide-froid qui va intéresser RateEstomac principalement.
◙ syndrome Vide Froid :
 crainte du froid : un patient qui a froid, qui claque des dents (contracte les muscles pour produire de la
chaleur)
 frissons
 ballonnements abdominaux de type vide c'est-à-dire améliorés par la pression, améliorés par la
Chaleur etc …
C’est à-dire que c’est l’inverse de ce qu’on avait sur l’atteinte d’entrailles au niveau de Yang Ming. Il y a un
différentiel à étudier, mais il y a des symptômes que l’on retrouve. Ici on est dans le type vide, tout à l’heure on
était dans le syndrome de plénitude.
 douleurs abdominales ;
 nausées qui peuvent aller jusqu’au vomissement ;
 anorexie
 diarrhée
 sécheresse : souvent sécheresse de la gorge, de la bouche, avec un patient qui n’a pas soif, absence
de soif. Donc c’est un patient qui a une attaque importante : c’est le Yang de Rate qui est atteint, qui est
touché, donc automatiquement tout le système lié à la digestion de la Rate va ralentir, va s’affaiblir. Donc le
métabolisme de l’eau, de l’humidité va être affecté. On va avoir des stagnations d’humidité, d’eau à l’intérieur
du corps, donc c’est là qu’on va avoir justement :
- soit sécheresse car il y a stagnation, il n’y a plus de dispersion
- et éventuellement des diarrhées car ça n’est pas métabolisé par le système, principalement par la Rt.
Cela peut expliquer aussi des ballonnements abdominaux du fait de la mauvaise métabolisation su système.
C’est vrai que les atteintes du Tai Yin et du Yang Ming : ces 2 atteintes vont dépendre du Foyer médian, du
Réchauffeur médian, et c’est pour cela qu’il y a des symptomatologies qui peuvent sembler similaires mais il y
a des différences.
■ Les points pour LUTTER contre le VIDE-FROID
Sur la Tai Yin lui-même, il faudra lutter contre ce froid, donc réchauffer, l’action est de réchauffer le centre et
de disperser le Froid. Il va falloir tonifier la Rate, l’Estomac, et tonifier la Chaleur, de manière à s’intéresser
au Centre, on peut utiliser les points sur la remise en route au niveau du sang et du Qi avec les points ShuMu.
 Réchauffer le centre et disperser le froid
- tonifier Rt et E et utiliser les points chaleur.
- Sang et Qi. On utilise les points sur la remise en route du Sang et du Qi
- Utiliser Shu-Mu : Rt 20V – 13F et E 21V et 12RM.
C'est un principe de base à comprendre : on voit qu’il y a prédominance Rt et F et c’est là qu’il va falloir agir.
On a une atteinte par le Froid qui va générer une sensation de chaleur. Le froid est à la base et c’est pour cela
qu’il faut bien harmoniser ce centre.
C’est des choses que l’on peut trouver, peut-être pas très couramment en cabinet, car les personnes dans cet
état là ne se déplacent pas ils sont chez eux mais ça peut se retrouver en famille. Sauf, si vous vous déplacez
à domicile.
- 20DM
Pour le Qi et le Yang
- 17, 12, 6 RM
- 36E
-
6, 10 Rt
43 V

Pour harmoniser RT et E :
Pour le Xué et le Yin
8
Cours MTC 3-6Symptomatologie des grands méridiens, des 4 couches, des 3 foyers -Yves Giarmon
8 mars 2014 matin
-
9
10RM fait descendre le Qi de l'E
11RM harmonise Estomac
12RM renforce la RT
13RM Qi inversé
36E
4Rt Luo, tonification du Yang de Rt
2 Rt tonifie la Rt
Mise au point de différence entre YANG MING et TAI YIN
Tous les 2 vont avoir une symptomatologie qui vont intéresser le Réchauffeur Médian et qui vont être très lié à
Rt E.
Ils vont donc avoir :
- Signes communs : ballonnements, douleurs abdominales, symptomatologies qui vont intéresser le
réchauffeur médian.
- mais avec des caractères différents : pour le Yang Ming on est en plénitude et en vide pour le Tai Yin.
Si ballonnements et douleurs abdominales, l’un est de type plénitude et l’autre de type vide.
Ci-dessous :
plénitude
vide
Yang
Yang Ming
cause : sécheresse chaleur
pouls : superficiels plein
Yin
Tai Yin
cause : humidité froid
pouls faibles et lents
5. Photocopie : SYNDROME DU SHAO YIN = C-R
Maladies du SHAO YIN : 2 syndromes :
- syndrome du Vide-Froid qui est un vide de Yang  présence du froid.
- syndrome du Vide-Chaleur qui est un vide de Yin  libération de la chaleur.
◙ syndrome Vide Froid : le Vide de Yang donc augmentation du Yin donc Froid.
Il fait suite en général à une insuffisance de Yang du Cœur et du Rein et qui donc entraine une plénitude du
Yin donc du froid.
- Donc c’est un patient qui va craindre le froid et avoir des difficultés à se réchauffer, un patient qui va
adopter une position en chien de fusil.
- on va se retrouver avec une atteinte des fonctions de transport, de transformation, on va se retrouver
Vide de Yang.
 craintes du froid, un patient amélioré par la chaleur. Il est envahi par le Froid : froid aux 4 membres.
 Diarrhées, vomissements nausées : on voit toujours qu’on a une atteinte au niveau du système
digestif.
 Somnolence du fait de cette insuffisance de Yang.
La langue :
 dans les cas très graves : noire et humide.
 autrement une langue pâle avec un enduit blanc.
■ Les points pour LUTTER contre le VIDE-FROID
 Il faut tonifier le Yang, réchauffer pour disperser le Froid.
 Soutenir le Yang, tonifier Rate-Estomac, tonifier le R Yang.
 23V shu du R, Qi du R
 3R
 20DM
 4RM : Mu IG tonifie le R et mobilise le Yang
 8RM moxa au sel
 12RM, 36E, 4GI, 5TR
9
Cours MTC 3-6Symptomatologie des grands méridiens, des 4 couches, des 3 foyers -Yves Giarmon
8 mars 2014 matin
10
◙ syndrome Vide Chaleur : donc Vide de Yin donc augmentation du Yang donc la Chaleur a été
libérée :
La Chaleur va endommager le Yin.
- Donc on a un patient qui être agité, inquiet, avec des insomnies. Quand on a un Vide de Yin, on a une
libération du Feu du Cœur qui va agiter le Shen, troubler le Shen.
- Plénitude thoracique
Il y a des troubles au niveau de tout ce qui est gestion de l’eau du fait de la Chaleur, d’où sécheresse.
■ Les points pour LUTTER contre le VIDE-CHALEUR
Vide Chaleur donc vide de Yin R et C
 Il faut Remonter le Yin principalement au niveau du R et du Cœur
Tonifier le Yin (et le Yang mais c’est secondaire, c’est juste pour ré harmoniser tout le système. Car en fait, le
Yang est libéré du fait de l’insuffisance du Yin).
 il faut tonifier la Rt-E et R
 7C calme le Shen (point Terre pour recentrer)
 1R nourrir le Yin des R.
 3R, 7R.
 7MC calme le Shen, régularise le Qi du C.
 10R point feu, He, Ben, Tonifier Yin du R.
 8C d (point feu du Cœur à disperser), 7C Terre (recentre le patient).
 8MC d
 15V shu C
6- SYNDROME DU JUE YIN
c’est le cernier des 3 grands méridiens, le dernier lieu d’affrontement entre l’énergie Weï et le Xié.
Le patient est au bout du bout c’est à dire est en grande faiblesse : faiblesse générale au niveau du Yin et au
niveau du Yang.
Tout ce Yang va s’imbriquer avec l’apparition simultanée de signes de chaud et de signes de froid.
Donc c’est un syndrome qui est dit de Chaleur en Haut et de Froid en Bas.
Donc la Chaleur qui atteint le Foyer ou le Réchauffeur Supérieur (à noter : « Foyer ou Réchauffeur » car on
peut remarquer que dans les textes chinois ils ne font pas la différence, C’est une vision très énergétique
française que de faire la différence entre les 3 réchauffeurs et les 3 Foyers ; dans les textes chinois on parle
indifféremment de Foyer et de Réchauffeur).
◙ Symptomatologie :
Une fois que la Chaleur a réussi à maîtriser le Froid c'est une voie de sortie.
- Se manifeste avec de la soif,
- des douleurs thoraciques,
- sensation d’énergie qui va remonter.
Atteinte des Réchauffeurs médian et inférieur avec tout ce qui va être digestif :
- nausées, vomissements,
- diarrhées nauséabondes,
- donc un patient qui va maigrir.
Parfois, on peut avoir une alternance de Froid et de Chaleur : quand le patient est dominé par le froid => c’est
la symptomatologie de froid qui va dominer et oce sont les symptômes qui se situent plus au niveau du Foyer
inférieur qui seront les plus agressifs, et cela veut dire que la maladie continue sa progression.
Quand c’est la chaleur qui domine c’est un signe que la maladie s’évacue, c’est un signe de défense.
Car une fois que le Chaleur a réussi à contrôler le Froid, à ce moment là la Chaleur va baisser d’elle-même,
elle n’a plus de raison d’être et on va retrouver une chaleur à peu prés normale au niveau du corps. C’est une
voie de sortie.
■ Les points pour HARMONISER FROID, CHALEUR et E
Les points pour traiter :
 Da Cheng: la conduite thérapeutique doit suivre les troubles énergétiques du Foie.
 Si Vide : il faut animer le Feu du C pour tonifier le F.
10
Cours MTC 3-6Symptomatologie des grands méridiens, des 4 couches, des 3 foyers -Yves Giarmon
8 mars 2014 matin
11

Si plénitude : il faut étouffer la barrière Yang : 13VB (barrière Yang du genou, 3 cun au dessus du
34VB)
 régularisation Froid-Chaleur : 6 RM, 12V, 18V, 21V ;
 Harmoniser l'E 6MC, 4Rt, 14F ;
 2E tonifie Rt-E ;
 2F disperse la Chaleur.
Question : comment animer le feu du Cœur peut tonifier le Foie ?
Réponse : juste harmoniser cette notion de Feu-Chaleur, on va relancer, harmoniser la source de la Chaleur,
la source du feu, le Cœur ; ça va permettre au Foie lui-même de s’harmoniser. C’est un appel d’air du Yang.
Le C en tant que source du Feu.
Bien sûr les atteintes comme celles-ci ne vont pas toujours suivre cette progression, il peut y avoir directement
une atteinte sur le Yin. On peut aussi sortir directement d’un grand méridien et revenir à quelque chose de
plus normal, plus directement.
Utilisation des points Shu-Mu :
 18V shu du F libère le F, abaisse le Yang,
 14V, MC disperse le Yang du C,
 17RM Mu du MC
 14F Mu du F
 9MC pour tonifier MC
 8F pour tonifier le Yin du F.
LES 4 COUCHES
24MN30
Du plus superficiel au plus profond)
WEI énergie défensive
QI Energie
YING Energie nourricière/ YONG
XUE le Sang
C’est la progression d’un Xié, d’une Chaleur nocive,
une énergie perverse qui va attaquer et pénétrer au fur
et à mesure en profondeur et passer les couches les 1
après les autres.
→ Etude d’une pénétration d’une Chaleur dans ces 4 couches :
 La 1ière couche Weï va intéresser la peau et le P
 La couche QI va intéresser la Peau, les Poumons, E et VB, Intestins Thorax.
 La couche Yong, énergie nourricière va plus intéresser C et MC
 La couche Sang intéresse C, F, R principalement.
1 / COUCHE WEI
Une énergie qui circule dans la journée, en surface, en rapport avec l’externe.
Son but principal est de protéger le corps des agressions extérieurs.
Syndromes et Symptômes :
Elle se manifeste au début de l’affection
C’est une affection caractérisée par la Chaleur : une Chaleur externe perverse qui va attaquer la surface, qui
va perturber l’énergie Weï.
L’énergie Weï, du fait de cette agression, va avoir des difficultés à accomplir pleinement ses fonctions.
De ce fait, elle va avoir des difficultés qui vont se manifester sur le Poumon.
 réaction de fièvre car Weï travaille.
 C’est un patient qui craint le Vent et le Froid
11
Cours MTC 3-6Symptomatologie des grands méridiens, des 4 couches, des 3 foyers -Yves Giarmon
8 mars 2014 matin
12
Quand qq1 craint le Froid, cela montre que Weï Qi circule mal, fonctionne mal. Quand il fonctionne mal il y a
cette crainte de tout ce qui peut venir de l’extérieur et ce sera surtout le Vent et le froid.
 les Transpirations sont soit totalement absentes car bloquées soit très légères.
 Aphonie (donc au niveau de la gorge : la « Porte du Poumon »)
 Nez bouché qui coule, souvent des sécrétions jaunâtres
 Toux (avec des expectorations)
 Soif légère
 Céphalées
 Lombalgies
Langue : pointe et côtés rouges, enduit mince, blanc.
Pouls : superficiel (Fu) et rapide (Shuo), car ici on est sur une atteinte superficielle de Chaleur
Syndrome
Symptômes
Langue
Pouls
Principe thérapeutique
1/ Chaleur entrave la
surface
Fièvre,
Crainte légère du Vent, du Froid.
Soif légère
Céphalées
Lombalgies
Aphonie
Nez bouché
Toux
Pointe et cotés
rouges.
Enduit mince et
blanc
Superficiel (Fu)
Rapide (Shuo)
Libérer la surface et
Apporter du frais
■ Les points pour LIBÉRER LA SURFACE et FAIRE CIRCULER WEÏ QI
Principe thérapeutique : libérer la surface et apporter du frais : faire circuler Weï Qi
 7P (toux) + 6GI Luo clarifie la chaleur ;
Question : 11P pourquoi ne pas l’utiliser ?
 6GI : clarifie la Chaleur
Oui, et le 1P aussi possible.
 10P inflammation de la gorge ;
Et le 14DM en Moxa ?
 4GI t + 7R d ;
Pourquoi pas … cela peut se faire.
 20VB céphalées, clarifie chaleur ;
 14DM, 13DM clarifie chaleur ;
 8RM Moxa (moxa au sel ou moxa tout court dans sel) sur 8RM : assez efficace
 1GI clarifie la chaleur Point de la fièvre
Attention : il y a des patients fragiles avec les fumées, qui ne supportent pas l’odeur des moxas, ou tout
simplement le reste du moxa. Faire attention de bien aérer.
2 / COUCHE QI
La 2eme couche va intéresser Poumon, Estomac, VB, Intestin, thorax,
Le Qi, c’est ce qui va assurer toutes les activités, toute la mise en mouvement de l’organisme, donc
normalement c’est un facteur important dans la lutte contre une énergie perverse.
Le Qi est aussi capable de se défendre comme Weï Qi.
Le Qi c’est ce qui met en mouvement donc il participe à la lutte contre la Chaleur, l’énergie perverse.
Mais ici la Chaleur perverse est aller un peu plus en profondeur, elle va pouvoir atteindre un certain niveau,
avec souvent une succession : (photocopie)
1. Chaleur sur le Poumon : la chaleur obstrue le Poumon ;
2. Puis, si cela continu elle passe à une stagnation de chaleur dans la poitrine ;
3. Ensuite cette chaleur dans la poitrine peut descendre, et elle va passer directement dans le Yang Ming.
Et si on se trouve au niveau du Yang Ming, un entassement de Chaleur.
4. La Chaleur va arriver au niveau intestinal ;
5. Puis au niveau des Réchauffeurs : Humidité-Chaleur s’amasse dans les 3 Réchauffeurs.
Donc on part d’une atteinte « superficielle » (après Weï Qi), il y a une évolution, une descente dans QI :
12
Cours MTC 3-6Symptomatologie des grands méridiens, des 4 couches, des 3 foyers -Yves Giarmon
8 mars 2014 matin
13
- d’abord la Chaleur obstrue le Poumon
- puis stagnations de Chaleur dans la poitrine
- puis entassement de Chaleur dans le Yang Ming
- puis Chaleur s'agrège dans l'intestin
- puis Humidité – Chaleur s'amasse dans les Trois Réchauffeurs.
Syndrome
Symptômes
Langue
Pouls
Principe thérapeutique
1/ Chaleur obstrue le
Poumon
Fièvre, transpiration
Toux soif, agitation
Rouge enduit
jaune
Rapide (Shuo)
Refroidir le chaud
Libérer le Poumon Apaiser la
toux
2 / Stagnation de Chaleur Cas léger : fièvre, agitation, ne peut
dans la poitrine
rester ni couché, ni assis, anxiété,
découragement.
Cas grave : hyperthermie, poitrine
brulante comme un brasier, lèvres
desséchées, gorge sèche, soif,
constipation
Enduit lingual
légèrement jaune.
Enduit lingual
jaune
Superficiel (Fu)
Glissant (Hua)
Rapide (Shuo)
Refroidir la chaud
Exclure l'agitation
refroidir le chaud
Disperser le feu
Evacuer les selles
3 / Entassement de
Chaleur dans le Yang
Ming
Enduit jaune sec
Vaste (Hong)
Grand (Do)
Donner du froid
Refroidir le chaud
Hyperthermie, grande soif,
transpiration profuse
4 / Chaleur s'agrège dans Réplétion abdominale dure
l'intestin
douloureuse, aggravée par la
pression
Constipation, selles sèches
Enduit lingual
Profond (Shan)
jaune sec ou jaune Plein (Shi)
roussi.
Langue épineuse
Drainer la chaleur par le bas
5 /Humidité-Chaleur
s'amasse dans les 3
Réchauffeurs
Enduit lingual
jaune gras
Refroidir la chaleur
Disperser l'Humidité
Fièvre hectique
Transpiration, oppression
thoracique, gonflement abdominal,
diarrhée, urines foncées
Mou (Ru)
Rapide ( Shuo)
Définition Fièvre hectique :
Fièvre se caractérisant par de forts écarts de température, une sudation très abondante et des frissons
violents, comme dans le paludisme.
Un patient qui passe par des phases de transpirations violentes.
■ Les points pour lutter contre la CHALEUR YANG MING
Il faut rafraichir la Chaleur, et faire circuler le Qi et remonter les liquides
 30 E d
 36 E d
 37 E d
 39 E d
 6 Rt t
 + 12 et 13V ; 10P ; 11P ; 1 P ; 17 V ; 7P (1 point Luo pour faire circuler)
Quand la couche du Qi est atteinte, on dit que l’énergie Weï est libérée, elle n’est plus « intéressée », il faut
donc travailler sur le QI.
3 / ENERGIE YING = YONG = énergie nourricière
La 3eme couche va plus intéresser Cœur, MC
Cf photocopie
L’énergie nutritive de l’organisme : donc on est dans un niveau un peu plus profond et ici on commence à
avoir des atteintes sur le Shen donc Cœur et MC avec comme symptômes un patient agité, insomnie. Ici la
Chaleur blesse le Ying Yin. On a un véritable épuisement du Yin. Les langues deviennent assez
caractéristiques.
13
Cours MTC 3-6Symptomatologie des grands méridiens, des 4 couches, des 3 foyers -Yves Giarmon
8 mars 2014 matin
Syndrome
Symptômes
Chaleur blesse le
Ying Yin
Chaleur pénètre le
Xin Bao (enveloppe
du Cœur)
Langue
14
Pouls
Principe thérapeutique
Fièvre plus importante la nuit.
Langue écarlate
Agitation anxieuse, insomnie, dans les cas Langue très
graves confusion mentale, délire verbal ; caractéristique
Erythème diffus
Rapide (Shuo),
lin (Xi)
Rafraichir le Ying percer
la chaleur
Hyperthermie, confusion mentale.
Délire verbal, langue difficile à mouvoir.
Membres parétiques
Rapide (Shuo)
Refroidir le Cœur
Ouvrir les ouvertures
Langue écarlate
Un ouvrage avec toutes les références, nomenclature chinoise :
Nomenclature normative internationale sino-française des expressions et termes
fondamentaux de la Médecine Chinois (photo 43) (édition Médicale du Peuple)
Avec la participation de Philippe DURAND, (à noter : TFCTS est l’organisation
professionnelle qui regroupe principalement des praticiens d’origine chinoise en France et
dans l’Europe)
Dans les cas très grave : l’atteinte de cette énergie Yong provoque des fièvres éruptives accompagnées
d’hématomes, car l’énergie Yong passe par le Sang, c’est une énergie qui utilise le sang pour circuler, d’où
une symptomatologie au niveau du sang et c’est pour cela que l’on parle de C, MC.
C’est pour cela qu’on a une symptomatologie qu’on retrouve au niveau du Sang.
Définition du mot syndrome parétique :
Parésie : paralysie à minima qui se manifeste par une diminution de la force contractile muscles :
- une hémiparésie correspond à l'atteinte d'une moitié du corps.
- une para parésie est une parésie touchant les 2 membres inférieurs.
- une tétra parésie ou quadri parésie, correspond à l'atteinte des 4 membres.
■ Les points de la couche Yong NUTRITION
Il faut rafraichir, drainer la Chaleur, tonifier les liquides.
 6Rt + 10Rt
 20DM ;
 40V en saignée clarifie chaleur du bas du corps.
C’est un point qui permet de drainer la toxicité, il lutte contre l’accumulation de toxine. On le retrouve dans les
sciatalgies.
En dispersion ; dans les sciatalgies, on peut faire saigner à la ventouse avec l’utilisation au préalable des
fleurs de prunier (à noter : utiliser le fleur de prunier avec des têtes démontables car il est jetable/pas rapport
aux normes d’hygiène, c’est moins compliqué. La stérilisation peut s’avérer compliqué. Stériliser au gaz c’est
compliqué)
 9C, 7C, 5C contre Feu du C ;
 6MC Luo avec 4 TR calme shen, tonifier Rt
 points Jing extrémités en saignée
 2TR pour clarifier la chaleur, draine Feu des 3 Foyers
4 / XUÉ Syndrome du Sang
La couche Sang va intéresser Cœur, Foie (tous deux organes de Sang).
Le C gouverne le Sang
Le F emmagasine le Sang
La source de cette atteinte c’est le Rein, dont le Yin du Rein va être endommagé par la Chaleur nocive.
Le sang est important, le rôle du sang au niveau du corps:
Rôle du sang au niveau du corps : épuration, nutrition, régulateur, défensif, respiration (si on n’a pas de sang,
la respiration elle sert à rien).
C’est la couche la plus profonde où on va avoir une surchauffe au niveau du sang.
Donc on est dans une affection réellement grave.
Les langues sont vraiment très sèches, langues violettes. Ce sont des langues que l’on retrouvent uniquement
14
Cours MTC 3-6Symptomatologie des grands méridiens, des 4 couches, des 3 foyers -Yves Giarmon
8 mars 2014 matin
15
à l’hôpital.
Cf photocopie
Syndrome
Symptômes
Langue
Pouls
Principe thérapeutique
Circulation
anarchique de SangChaleur
Hyperthermie ;
agitation confusion mentale, délire verbal ;
Erythèmes en plaques ou en point ;
Pertes de sang diverses
Langue écarlate
(car très desséchée)
Pouls rapides (Shuo)
Rafraichir le sang
disperser les amas
QI et Sang chauds
Hyperthermie, soif inextinguible agitation furieuse,
démence ;
Vomissements, épistaxis, érythème diffus
Langue écarlate enduit
lingual roussi brulé
Superficiel (Fu)
Grand (Da)
Rapide (Shuo) ou profond (Chen)
Rafraichir le sang
rafraichir le Qi
expulser le poison
Yin blessé
Agitation du Vent
Mouvements carphologiques des mains et des pieds ou
spasmes.
Coma (Jing Shen Yin Juan)
Langue écarlate peu
d'enduit
Vide (Xu)
Rapide (Shuo)
Accroitre le Yin
éteindre le Vent
Question concernant les problèmes hématologiques, sur les lymphomes et ce genre d’atteinte, que peut-on
faire ?
Réponse d'Yves G : un accompagnement, on est dans du lésionnel profond. C’est rare que l’on fasse des
miracles, ça arrive mais déjà être suffisamment humble pour dire « je suis là pour accompagner et dans ces
cas-là on traite ce que l’on peut, ce que l’on trouve au moment où l’on vient nous voir. Déjà dans ces
conditions, on fait un bien « fou ». Et en plus vous serez respecté par le praticien hautement spécialisé. Ne
surtout pas engendrer une situation où le patient dira que l’on peut le guérir par la MTC, ou qu’il peut arrêter le
traitement.
L’allopathie a sa place et elle est à sa place dans des circonstances.
Le problème aujourd’hui c’est qu’elle prend une place où elle pourrait être absente, et il n’y aura pas de
conséquences, d’effets secondaires.
Par exemple : un anti-inflammatoire, il existe le bourgeon de Cassis (en macérât), un flacon de 100ml, le
patient prend 30 gouttes 2 à 3 fois par jour, c’est un anti-inflammatoire d’une puissance, cela peut remplacer
complètement un anti-inflammatoire classique et il est difficilement compréhensible que mêmes les
laboratoires classiques ne se sont pas intéressés à ça, car c’est d’une efficacité redoutable. L’allopathie a des
conséquences, brûlures d’estomac, etc., alors qu’on peut s’en passer.
Victor : Il y a beaucoup de médecins, d’hématologues qui conseillent à leurs patients qui font de la chimio et
autre reste d’aller consulter des praticiens de médecine parallèle pour enlever les effets indésirables des
traitements lourds qu’ils subissent. C’est en vogue en ce moment.
Yves G. : Il est vrai aujourd’hui que les gens sont plus abordables, sont de plus en plus à l’écoute leurs
patients. Parce qu’il y a beaucoup de patients qui disent « je dis rien parce que j’ose pas », mais il ya des
patients qui expliquent qu’ils vont consulter un médecin traditionnel chinois et le spécialiste a été intéressé, et
a posé des questions. Si on est un vrai scientifique, on peut être interpellé, si plusieurs patients disent qui
disent la même chose … la science c’est ça , c’est chercher, regarder.
Victor : Mais il y a une association qui a été créé, les médecins s’y mettent de + en +, avec des personnes qui
font de la MTC et parallèles.
Yves G. : Doucement ça vient, ça va venir …
A noter : Le bourgeon de cassis en macérât, Ribes Nigrum (laboratoire Le Gattilier) : c’est de la
gemmothérapie.
Laboratoire qui fait de produit de bonnes qualités, très sérieux.
■ Les points du XUÉ
Syndrome du Xué (sang): les points à faire pour traiter : Il faut rafraichir et disperser le sang
 11GI fièvres
 6Rt, 10 Rt
 17V en saignée, 18V en saignée, 25V en saignée ;
 6MC ;
 4MC Xi, rafraichit le sang, lève stases
 3F d
 14DM d
 26DM point de réanimation
Quand demain, nous aurons les Reprogrammations Cellulaires, quand on regardera ce que l’on fait
15
Cours MTC 3-6Symptomatologie des grands méridiens, des 4 couches, des 3 foyers -Yves Giarmon
8 mars 2014 matin
16
aujourd’hui, on pensera quelle barbarie !
C’est comme repenser aujourd’hui, à la chirurgie des champs de bataille du 16ième, 17ième siècle. Il n’y avait
pas d’anesthésie, on coupait directement. Le plus dur, parait-il était le froid de la scie donc on chauffait la scie
pour ne pas qu’il y a la sensation de froid lorsqu’on amputait un membre.
Quand on regardera le passé du traitement du Cancer, cela nous fera le même effet.
Définition Mouvements carphologiques : mouvements involontaires des mains
■ Les points pour lutter contre la CHALEUR qui brûle le YIN du F et du R
La Chaleur brûle le Yin du Foie et des Rein. Il faut remonter le Yin, calmer le F et le Vent.
 34VB tendons, vent
 1F réanimation
 30HM en saignée « les 10 annonces » (localisation : 1 fen sous les ongles : ouvre les orifices) Grands
points de la chaleur perverse.
 6 Rt réunion des 3 Yin, Liquides organiques
 23V point R, tonifie le R, le Yin et le Jing : points Jing en saigné puis moxa sur 36E, 1R, 17V, 20DM
calme l'esprit, clarifie la chaleur, relation au Ciel ;
 3R / 7C Terre / 6Rt / 10Rt
LES 3 FOYERS / les SAN JIAO
FOYER SUP : C – P - MC
FOYER MEDIAN : Rt - E
FOYER INF : F – R
cf Photocopie
On va se retrouver avec une CHALEUR-HUMIDITÉ donc l’atteinte sur les Réchauffeurs va se caractériser par
une atteinte des organes en relation à chaque zone (Supérieur, médiane ou inférieure). Bien sûr le tout peut
être intriqué. Car le TR est une unité ce n’est pas 3 choses séparées.
Des atteintes plus générales et des atteintes sur le Gros Intestin
1 / LE RECHAUFFEUR SUPERIEUR SHANG JIAO
Ici, on étudie une atteinte de Chaleur Humidité.
Avec une chaleur de type Yin qui va attaquer le Yang.
On va retrouver les sensations de lourdeurs etc. liés à l’humidité.
En bleu : les commentaires, compléments d’Yves sur les tableaux
Syndrome du
Réchauffeur Supérieur.
Symptômes
Langue
Pouls
Principe
thérapeutique
Atteinte du Poumon
donc intéresse aussi
la peau
Shou Tai Yin
Fièvre (c’est important), fièvre peu forte
Crainte du Froid non améliorée par la chaleur,
transpiration spontanée, ,
céphalées peu fortes, légères,
toux
Lourdeur au niveau des membres
Crainte du froid et du vent
diarrhées
Langue avec un Pouls agité (Dong)
Chaleur en
enduit blanc et rapide (Shuo) ou
surface
gras
seulement grand (Da)
aux emplacements
pouce
Maîte Coeur
Shou Jue Yin
(c'est le Shen qui est
attaqué)
Si très grave, presque comateux, délire verbal, perte de connaissance Langue de
Inquiétude membres glacés,
couleur rouge
délire verbal.
foncé. retractée
Perte de connaissance possible ou parésie de la langue
Chaleur en
surface
■ Les points pour TRAITER LE RÉCHAUFFEUR SUPÉRIEUR
Le but est de réchauffer la surface, libérer le P et lutter contre l'humidité
 7P
 4GI
16
Cours MTC 3-6Symptomatologie des grands méridiens, des 4 couches, des 3 foyers -Yves Giarmon
8 mars 2014 matin










17
9Rt
12RM
2Rt pour la Chaleur par rapport au Shen
11GI purifie la chaleur et libère la surface
44E disperse la Chaleur
3F
40 E pour les glaires
13V shu P
2P chaleur P
6Rt, 10Rt, Sang Yin
2 / RECHAUFFEUR MOYEN ZHONG JIAO
C'est une atteinte de CHALEUR SÈCHE sur principalement Rt et E
Des pouls qui peuvent faire des arrêts de temps en temps, ou lents resserrés, ce qui dénote un épuisement
profond du Yin.
Syndrome du
Réchauffeur Moyen.
Symptômes
Langue
Pouls
Principe thérapeutique
Atteinte Estomac
Zu yang Ming
Fièvre.
pas de crainte du froid mais crainte de la chaleur, transpiration.
Soif.
Constipation. Dysurie visage rouge.
Langue avec enduit Pouls grand
foncé à noir/jaune (Da)
tâches noires
Rate
Zu Tai Yin
Fièvre tout aggravé PM
Chaleur sous la main à la palpation prolongée corps lourd et
courbatu.
Oppression thoracique, écœurement.
Enduit lingual
blanc ou jaune
humide.
Pouls lent,
resserré
Chaleur
Plénitude
(énergie correcte
puissante)
Chaleur
Plénitude
(énergie correcte
puissante)
Globalement, c’est toujours une humidité chaleur mais c’est surtout la notion de chaleur qui va se manifester à
ce niveau là.
Si on regarde la symptomatologie, on voit que c’est un patient qui va craindre la chaleur, qui transpire, qui a
des constipations, qui a la bouche sèche, qui a soif etc. on ressent beaucoup moins l’humidité.
La phase suivante va encore plus être caractérisée par la sècheresse dans le Réchauffeur Inférieur.
■ Les points du RÉCHAUFFEUR MÉDIAN POUR ÉLIMINER HUMIDITÉ-CHALEUR
Il faut éliminer l'humidité-chaleur, faire circuler le Qi
 25E, 36E, 40E
 9RT, humidité, 6Rt
 12RM
 20V, 21V, 22V, (RT, E, TR)
 5R Xi régule Chong Mai et RM
 7R lutte contre l'humidité
 40E
 4Rt + 42E Luo, tonifie le Yang de Rt
3 / RECHAUFFEUR INFERIEUR XIA JIAO
Syndrome du
Réchauffeur Inférieur.
Symptômes
Rein
Zu Shao Yin
Fièvre, visage rouge. Chaleur de la paume des mains et de la plante des pieds,
si le cas est grave la chaleur envahit la partie dorsale de la main et du pied.
Amélioré le jour, aggravé la nuit.Insomnie-Chaleur dans poitrine agitation. Aphonie.
Bouche sèche sans soif. Mal de gorge. Diarrhée
Foie
Zu Jue Yin
Membres froids, Froid/Chaleur
poitrine et ventre chauds.
Cœur agité.
Mouvements carphologiques des mains et des pieds.
Dans les cas graves spasmes.
Rétraction scrotum et langue
paralysie
Langue
Pouls
Principe
thérapeutique
Vide
Chaleur
(déficience de
l'énergie
correcte)
Vide
Chaleur
(déficience de
l'énergie
correcte)
17
Cours MTC 3-6Symptomatologie des grands méridiens, des 4 couches, des 3 foyers -Yves Giarmon
8 mars 2014 matin
18
Définition carphologie :
Mouvement incessant et involontaire des mains et des doigts témoignant d'un trouble de la conscience.
■ Les points du RÉCHAUFFEUR INFÉRIEUR pour lutter contre la SÈCHERESSE et faire DESCENDRE
le QI
●Il faut lutter contre la sécheresse et non l’humidité (le RI est caractérisé par un épuisement des liquides
organiques et donc la sécheresse, car si l’on regarde la symptomatologie, nous avons « bouche sèche, abcès
au niveau des amygdales, sécheresse des lèvres, réfraction du scrotum et de la langue ».
● et faire descendre le Qi
Donc :
 RM
 25E
 36E
 6Rt
 9Rt, 40E
 6RM
18
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire