Valorisation de la biodiversité en dermo

publicité
Valorisation de la biodiversité en dermo-cosmétique
Aurélie GARDARIN
Chef de Projet Microbiologie - Biovitis
Les microorganismes vivant dans des environnements considérés comme hostiles à la vie
ont depuis longtemps fait l’objet d’une attention scientifique particulière. En effet, la
caractérisation des mécanismes moléculaires nécessaires à leur adaptation dans ces
conditions extrêmes a révélé une richesse de molécules originales. Ces dernières ont trouvé
des applications au niveau biotechnologique. Plus particulièrement, il est possible de
développer la production de nouveaux ingrédients actifs pour la cosmétique et la
nutraceutique, à partir de microorganismes isolés d’écosystèmes tels que l’intestin ou les
nuages. Ces environnements ont été choisis car ils ont favorisé la surexpression d’activités
microbiennes spécifiques. En effet, le microbiote intestinal est une niche écologique
complexe où les contacts et les échanges entre les microorganismes eux-mêmes et les
cellules humaines sont très intenses. L’effet bénéfique des composants cellulaires
responsables de ces échanges a été objectivé pour des applications cosmétiques. Les
gouttelettes de nuage constituent aussi l’un des milieux les plus concentrés et les plus
réactifs de l’atmosphère. Elles sont composées d’une multitude d’espèces organiques et
inorganiques et les microorganismes présents y sont conjointement exposés à des
températures, pH et rayonnements extrêmes. Ces facteurs de stress ont permis de
sélectionner des bactéries montrant des propriétés de résistance, de protection et
d’adaptation
très
développées
comme
par
exemple
des
activités
antioxydantes,
cryoprotectantes, métaboliques qui trouvent des applications importantes en cosmétique.
Téléchargement
Explore flashcards