Conférence environnementale 2013

publicité
Conférence environnementale 2013
La deuxième conférence environnementale s’est tenue au Conseil économique, social et
environnemental les 20 et 21 septembre 2013 à Paris. Elle réunissait 13 ministres et 500 participants
de tous bords politiques, afin de débattre sur les orientations à prendre en matière de d’économie
circulaire , d’emplois et de transition écologique , de politique de l’eau , biodiversité marine, mer et
océans et d ’éducation à l’environnement et au développement durable. A l’échelle de Tri-Ethik, nous
participons à l’économie circulaire en développant encore plus le recyclage et de la valorisation des
déchets. C’est une action agissant directement sur la réduction des déchets.
La conférence est un nouveau rendez-vous annuel destiné à faire le bilan des actions réalisées et à
décider d’actions futures, qui seront évaluées l’année suivante.
La première édition de la conférence écologique a donné naissance à une feuille de route, un plan
d’action reprenant les grandes mesures décidées pour les années à avenir. Sur la feuille de route de
2012, on dénombre en 2013, 24 actions réalisées et 39 actions en cours sur les 84 mesures décidées.
non
réalisée
s, 21
réalisée
s, 24
en
cours,
39
Pour cette année, monsieur le président de la République a déclaré que « Nous devons inscrire
comme perspective de réduire de 50 % notre consommation d’énergie finale à l’horizon 2050. Si nous
réduisons notre consommation d’énergie, nous pouvons faire une économie de 20 à 50 milliards d’ici
2030 sur notre facture énergétique ». Et pour tendre vers cet objectif : « La seconde priorité c’est la
diversification et je propose donc de diminuer de 30 % la consommation des énergies fossiles en
2030 », a précisé François Hollande. Diversifier, c’est varier nos ressources énergétiques, afin de
diminuer nos consommations d’énergies fossiles et d’augmenter la part des énergies renouvelables.
Comme grandes mesures pour les prochaines années, nous pouvons retenir : l’interdiction du
bisphénol A dans les contenants des produits alimentaires pour enfants de moins de 3 ans est entrée
en vigueur en 2013, pour une interdiction générale au 1er janvier 2015.
Une autre mesure, est la baisse de la TVA sur la rénovation énergétique des logements, qui passera à
5 % en 2014 au lieu des 10 % prévus, afin de permettre une réduction de la facture énergétique et de
soutenir l’activité du BTP.
SML
Téléchargement
Explore flashcards