Pluridisciplinarité Tout au long de sa scolarité l`enfant atteint d`une

publicité
Pluridisciplinarité
Tout au long de sa scolarité l'enfant atteint d'une déficience visuelle a besoin d'un suivi global,
Psychologue, orthophoniste, enseignant spécialisé mais aussi des psychométriciens ou des
orthoptistes. L'enfant en situation de handicap visuel peut intégrer un centre spécialisé. Ces
professionnels peuvent tous travailler dans le même centre et sont constamment en relation
entre eux. Cette façon de travailler favorisé la détection et la prise en charge de certains
troubles d'apprentissages. Ainsi une prise en charge et compensation seront mise en place
pour l'enfant. Si les enfants handicapés visuel ont un trouble dès apprentissage l'équipe pourra
dans ce ca-là mettre en place un suivi particulier. Mettre en place des outils de compensation
comme des textes agrandis, des couleurs adaptés ou des logiciels afin d'améliorer les
apprentissages.
L’enseignant spécialisé joue un rôle dans le suivi de l’enfant handicapé, il travaille avec la
structure d’accueil et l’école de l’élève. L’enseignant spécialisé peut lui-même détecter et
traiter les TSA s’il en a les compétences. Il peut donner des conseils à l’équipe de suivi de
l’élève et à ses professeurs.
Le psychologue peut savoir, à l’aide de tests, s’il y a un lien entre la déficience visuelle et les
TSA. S’il y a un lien le psychologue doit renseigner tous les membres de l’équipe afin qu’ils
mettent en œuvre une prise en charge adaptée.
L’orthophoniste doit tout d’abord connaitre toute les informations sur la déficience visuelle de
l’enfant afin d’adapter son évaluation et sa réduction.
Comme les autres professionnels, l’orthoptiste, le psychomotricien et l’ergothérapeute
peuvent eux aussi jouer un rôle dans la détection, la rééducation et la compensation des élèves
ayant un double handicap.
Cas clinique
Pour mieux comprendre ce qui a été dit antérieurement, nous allons présenter un cas clinique :
C’est un garçon nommé Julien, il est né en 2001 prématuré de 30 semaines. Il est atteint d’une
déficience visuelle sévère « cataracte bilatérale postérieure à une corticothérapie (traitement
d’un lymphangiome cervical gauche) », une acuité visuelle de 3/10. Dans son plus jeune âge
Julien a été opéré de la cataracte. Julien a un champ visuel très rétréci du fait de la forte
correction optique centrale, Julien est corrigé d’une forte myopie. Il nécessite des adaptations
de texte en Arial 20 en gras (une grande police). Julien à beaucoup de mal à fixer droit devant,
il a des problèmes au niveau des saccades oculaires ce qui cause une lecture très lente. Ce
garçon présente énormément de problème au niveau moteur, cognitive... Julien présente des
difficultés de mémorisation de la tâche à effectuer, il est très mal organisé et lent. Il est
anxieux et stressé en classe. Il a beaucoup appris à utiliser ces autres sens qui se sont
développé afin de compenser sa mauvaise vision. Julien suit un orthophoniste, un
psychomotricien, et un ergothérapeute afin de développer l’orientation du regard et organiser
le geste sous le contrôle visuel. Julien a énormément de retard au niveau du langage, parole et
articulation avec un graphisme difficile. Il présente une légère dyspraxie avec des problèmes
d’équilibration et de gestes. Au niveau des contrôles en classe il a des problèmes de lenteur en
écriture et en lecture, il est mal organisé au niveau de ses feuilles d’examens et si le temps lui
est donné, les réponses sont justes et ses feuilles sont mieux organisées. Au CP Julien avait
une auxiliaire de vie scolaire avec lui, ces problèmes d’apprentissages se sont accentués
malgré le suivi mis en place. Il a malheureusement raté sa première année de primaire et il
doublé. L’équipe de suivi a préconisé une orientation en CLIS 3, il est décrit comme ayant
une déficience visuelle sévère avec un possible trouble du langage oral ou une dyspraxie, il
est maladroit, peu soigneux et très agité. La déficience visuelle n’amène pas forcément à des
troubles d’apprentissages mais nous ne pouvons pas exclure une cause à effet. Julien
rencontre encore des professionnels des troubles d’apprentissages et de la vision.
Téléchargement
Random flashcards
Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire