news release

publicité
CONEXANT DOTE SON PROCESSEUR RÉSEAU EDGEMAKER

DE FONCTIONS VOIX ET DONNÉES INTÉGRÉES AVANCÉES
Désormais disponible pour les produits Edge Stream Processor, le logiciel EdgeMaker
permet une prestation à la demande de services à large bande
Paris, le 17 août 2000 - Conexant Systems Inc. (NASDAQ : CNXT) lance aujourd’hui
son logiciel EdgeMaker pour la gamme de produits ESP (Edge Stream Processor)
CX27510. Il s’agit du premier processeur réseau complet du marché intégrant un
firmware (code embarqué) d’application multiservices. De plus, la société a amélioré la
capacité VoATM (Voice over Asynchronous Transfer Mode, voix sur mode de transfert
asynchrone) d’EdgeMaker afin d’améliorer les fonctions voix et données intégrées. La
combinaison des plates-formes ESP et EdgeMaker fournit aux constructeurs de systèmes
les modules de base nécessaires au développement rapide d’installations et d’équipements
réseau multiplex supportant les services voix et données intégrés sur IP (Internet Protocol,
protocole Internet), l’ATM et les relais de trame au moyen de connexions TDM (Time
Division Multiplexing, multiplexage temporel) ou DSL (Digital Subscriber Line, ligne
d’abonné numérique).
Les services du firmware EdgeMaker sont prêts à l’emploi et riches en fonctionnalités,
ainsi, aucune programmation supplémentaire n’est requise de la part du client. Les futures
versions d’EdgeMaker permettront de satisfaire de nouveaux besoins fonctionnels et de
suivre l’évolution des standards réseau. Un jeu complet d’outils de développement est
également disponible pour écourter les délais de commercialisation. supporte un large
éventail d’applications d’accès WAN (Wide-Area Network, réseau étendu), notamment
les IAD (Integrated Access Devices, dispositifs d’accès intégrés), les équipements
d’infrastructure sans fil, les composants d’interconnexion ATM/relais de trame, les
équipements DSL et les concentrateurs de bords multi-services.
Conexant dote son processeur réseau Edgemaker™ de fonctions voix et données intégrées avancées
2
“Contrairement à la plupart des fabricants de semiconducteurs qui développent des
processeurs réseau, nous fournissons dès aujourd’hui aux OEMs (Original Equipement
Manufacturers, constructeurs d’équipements informatiques) spécialisés dans les réseaux
tout ce dont ils ont besoin pour concevoir les équipements multi-service intégrés qui
seront fabriqués dans un proche avenir”, a déclaré Bill Giudice, Vice-Président et
Directeur Général de la division « Broadband Internetworking Systems » de Conexant.
“Notre solution EdgeMaker/ESP a déjà été choisie par plus de 40 nouveaux produits et a
de nombreuses opportunités, dont plusieurs avec les plus gros constructeurs de systèmes
de communication qui développent des routeurs locaux, des stations de base cellulaires,
des passerelles vocales et des systèmes d’accès WAN sans fil, entre autres.”
Tous les services d’EdgeMaker partagent une même API (Application-Programming
Interface, interface de programmation d’applications) de haut niveau avec une apparence
et un comportement communs, ce qui permet aux développeurs d’écourter les délais de
commercialisation au travers de multiples applications. Les clients peuvent facilement le
mettre à jour pour étoffer leur jeu de fonctions, pour se conformer aux standards
émergents ou ajouter des services à mesure que les besoins du marché évoluent vers un
large éventail de services voix et données à large bande. Le jeu d’outils de développement
d’EdgeMaker inclut un environnement de simulation logicielle complet comportant un
assembleur, un débogueur et des modèles de simulation permettant de réaliser des
simulations de carte et d’accélérer le développement des produits.
Evolutions AAL (ATM Adaptation Layer, couche d’adaptation ATM) 2
pour VoATM
Conexant a récemment fait évoluer le firmware EdgeMaker afin d’améliorer la
transmission des réseaux VoATM compressés sensibles aux délais. Les performances ont
été optimisées afin de supporter la transmission des données vocales DS3
(44,736 Mbits/s) avec plusieurs taux de compression. A l’instar des services complets
AAL5 et HDLC (High-level Data Link Control, contrôle de liaison de données de haut
niveau) multifonctions, AAL2 assure une mise en file d’attente des paquets basés CoS
Conexant dote son processeur réseau Edgemaker™ de fonctions voix et données intégrées avancées
3
(Class-of-Service, classe de service) pour chaque VC (Virtual Circuit, circuit virtuel).
EdgeMaker fournit une interface et un jeu de fonctions cohérents pour l’ensemble des
services de paquets, ce qui permet une prise en charge commune de services différenciés
(DiffServ) par le produit. S’agissant des CPE (Customer Premises Equipment,
équipements terminaux de réseaux situés dans les limites de propriété des utilisateurs),
EdgeMaker fournit le meilleur niveau d’intégration de systèmes du marché grâce à
l’agencement des couches AAL1, AAL2 et AAL5 sur multiplexage inverse interne via les
services ATM (IMA) et T1/E1. Les autres fonctions VoATM inhérentes à l’application
AAL2 d’EdgeMaker sont la commutation CPS (Common Part Sublayer, sous-couche de
partie commune) et le support de Traffic Management 4.0. L’application AAL2 permet de
compacter jusqu’à 255 sous-canaux vocaux dans un même VC prenant en charge plus de
4 000 canaux VC.
L’intégration d’un service VoATM multifonction haute densité positionne l’application
EdgeMaker sur un segment de marché en plein essor. “Les services vocaux sur AAL2
et ADSL (Asynchronous DSL, DSL asynchrones) sont les deux segments du marché de la
convergence voix/données qui connaissent actuellement la plus forte croissance”, a
déclaré Tom Medrek, Vice-Président Marketing de la division « Broadband
Internetworking Systems ». “L’intégration des applications AAL2, VoATM et voix
sur ADSL aux autres services EdgeMaker sur le même circuit avec un firmware prêt à
l’emploi permet de réduire de façon significative les coûts, la consommation électrique, la
taille des cartes et les délais de conception.”
Une solution complète
L’application EdgeMaker de Conexant sera commercialisée en tant que processeur
réseau/ firmware intégré avec l’ESP CX27510. L’ESP CX27510 fournit une architecture
de “carte commune” permettant aux constructeurs d’équipements de communication
d’assurer la prestation de tous les services EdgeMaker à la demande (HDLC pour le relais
de trame et PPP (Point-to-Point Protocol, protocole point à point), mais aussi AAL1,
AAL2, AAL5 et IMA) à partir de la même carte de circuit imprimé. Cela permet aux
constructeurs d’équipements d’accélérer la commercialisation, et aux fournisseurs de
Conexant dote son processeur réseau Edgemaker™ de fonctions voix et données intégrées avancées
4
services d’offrir et d’activer rapidement n’importe quel service, jusqu’au niveau DS0
(Digital Signal level 0, niveau de service numérisé 0), sur n’importe quelle liaison, à tout
moment, sans immobilisation du réseau.
L’ESP CX27510 possède une interface UTOPIA (Universal Test and Operations
Interface for ATM, interface universelle de test et d’exploitation pour ATM) avec des
fonctions de transfert de cellules et de paquets, ainsi qu’une interface PCI (Peripheral
Component Interconnect, interconnexion de périphériques) pour la gestion de l’hôte et le
transfert de données. Il offre une prise en charge flexible d’un large éventail
d’applications basées circuit en permettant de connecter de manière transparente
jusqu’à 16 interfaces TDM à des circuits constructeurs de trames T1/E1 ou d’établir
jusqu’à 32 liaisons T1/E1 dans une configuration de téléphonie informatique. Sa faible
dissipation énergétique convient pour les applications d’accès WAN en masse.
Il est également possible de combiner la gamme de processeurs réseau de Conexant avec
l’une des solutions d’infrastructure Internet de couche physique de la société, notamment
la gamme OptiPHY de systèmes réseau à fibre optique. Cela permet à Conexant d’offrir
un niveau d’intégration de systèmes et d’évolutivité logicielle inégalé par aucun autre
fabricant de semi-conducteurs de communication. Conexant propose un large éventail de
porteurs ATM, T1/E1 et T3/E3, de réseaux optiques (SONET/SDH), de DSL et de
produits de concentration d’accès voix et données multi-service. Ces produits, combinés
aux processeurs de réseau, forment des solutions hautes performances adaptées à
l’infrastructure Internet, à l’accès à large bande et aux réseaux de télécommunications de
prochaine génération.
Prix et disponibilité
Le logiciel EdgeMaker est aujourd’hui disponible. Il est proposé à partir de 10 000 dollars
pour un seul service et jusqu’à 75 000 dollars pour les cinq services. Les outils de
développement de matériel et de logiciel ESP SimMaker sont proposés au prix de
10 000 dollars. Le prix d’achat en grande quantité de l’Edge Stream Processor CX27510
varie de 109 à 185 dollars, selon la densité de port.
Conexant dote son processeur réseau Edgemaker™ de fonctions voix et données intégrées avancées
5
- fin -
Conexant Systems, Inc.
Avec un chiffre d’affaires approximatif de 2 milliards de dollars, Conexant est la plus
grande entreprise indépendante exclusivement centrée sur l’offre de produits semiconducteurs pour l’électronique de communication. Forte de plus de 30 ans d’expérience
dans le développement de la technologie des communications, l’entreprise tire parti de ses
compétences dans le traitement des signaux mixtes pour fournir des systèmes intégrés et
des produits semi-conducteurs destinés à une large gamme d’applications de
communication.
Ces produits facilitent les communications à travers le monde par le biais de réseaux de
communication voix et données sans fils, de téléphones sans fils et de portables
cellulaires, d’appareils et de matériel d’imagerie personnelle et de réseaux émergents de
communication à large bande avec ou sans câble. L’entreprise concentre son activité
autour de cinq plates-formes de produits : l’accès réseau, les communications sans fils,
l’Infotainment (loisirs éducatifs) numérique, l’imagerie personnelle et l’informatique
individuelle. Conexant est coté à l’indice Nasdaq-100 qui représente les valeurs les plus
importantes et les plus actives des principaux groupes industriels cotés au Nasdaq Stock
Market. Pour en savoir plus, veuillez consulter le site Web de Conexant à l’adresse
suivante : www.conexant.com.
Déclaration de protection (Safe Harbor)
Ce communiqué de presse contient des déclarations liées aux futurs résultats de l'entreprise (notamment certaines projections et
tendances d'activité) qui constituent des "déclarations anticipées" conformément à la définition du Private Securities Litigation
Reform Act de 1995. Les résultats proprement dits peuvent matériellement différer de ceux projetés du fait de certains risques et
incertitudes. Ces risques et incertitudes sont notamment, sans s'y limiter, les suivants : situations mondiale et commerciale,
notamment, sans s'y limiter, la nature cyclique de l'industrie des semi-conducteurs et des marchés exploités par les produits de
l'entreprise et ceux de ses clients ; la demande du marché en produits nouveaux et existants, ainsi que son acceptation de ces
derniers ; la synchronisation de l'introduction des nouveaux produits ; la disponibilité et l'extension de l'exploitation d'une capacité de
fabrication ; les pressions tarifaires et d'autres facteurs concurrentiels ; les modifications apportées à la combinaison de produits ; les
fluctuations des rythmes de production ; l'obsolescence des produits ; la capacité à développer et mettre en œuvre de nouvelles
technologies et à obtenir une protection de la propriété intellectuelle y afférente ; la réussite de la mise en œuvre de la stratégie de
diversification de l'entreprise ; les relations professionnelles entre l'entreprise, ses clients et ses fournisseurs, les incertitudes quant à
d'éventuels litiges, ainsi que d'autres risques et incertitudes, notamment, sans s'y limiter, ceux détaillés périodiquement dans les
dossiers de l'entreprise conservés par la Securities and Exchange Commission. Ces déclarations anticipées sont valables uniquement à
la date mentionnée, et l'entreprise n'est en aucun cas soumise à obligation de mise à jour ou révision les concernant, même dans le cas
de nouvelles informations ou d'événements ultérieurs. Les autres marques et noms mentionnés dans cette publication sont la propriété
de leurs détenteurs respectifs.
Pour plus d’information, veuillez contacter :
Gaelle Tapissier
AxiCom France
Tel : 01 41 06 18 26
Email : [email protected]
Stephen Munns
Conexant Systems
Tel : +44 1344 66 13 23
Email : [email protected]nexant.com
Conexant dote son processeur réseau Edgemaker™ de fonctions voix et données intégrées avancées
6
Définition des termes techniques
Accès multiple par différence de code (CDMA, Code Division Multiple Access) – Standard réseau sans
fil utilisant la technologie de spectre étalé. L’un des principaux concurrents du standard des systèmes sans
fil de troisième génération (3G), qui offrira des services à large bande sophistiqués.
Bord du réseau – Zone comprise entre les limites de propriété du client et le central téléphonique, où
s’effectue l’accès au réseau de transmission des communications.
Circuit virtuel (VC, Virtual Circuit) – Canal de communication assurant le transport unidirectionnel
séquentiel des cellules ATM.
Classe de service (CoS, Class of Service) – Mécanisme permettant de diviser différents types de trafic et
d’utilisateurs par catégories d’utilisation réseau de les traiter de façon distincte durant les périodes de pointe
de manière qu’un flux de données sensibles ou qu’un client abonné à un service privilégié soit prioritaire
sur les autres types de trafic.
Commutation de sous-couche à partie commune (CPS, Common Part Sublayer) – Fonction de
commutation ATM intervenant dans la conversion des données utilisateur en cellules ATM tout en
préservant l’intégrité et l’identité des données utilisateur.
Concentrateurs de bords – Equipement conçu pour concentrer le trafic ATM et des relais de trame sur le
bord d’un réseau d’interconnexion WAN (Wide-Area Network, réseau étendu).
Contrôle de liaison de données de haut niveau (HDLC, High-Level Data Link Control) – Protocole
ITU-TSS appliqué à la couche de liaison pour les communications de point à point et multipoint.
Couche d’adaptation ATM (AAL, ATM Adapation Layer) – Couche standard permettant à plusieurs
applications de convertir des données vers et à partir de la cellule ATM. Protocole utilisé pour adapter les
services de couche supérieure à la taille et au format d’une cellule ATM.
Couche d’adaptation ATM 1 (AAL1, ATM Adaptation Layer 1) – Fonctions AAL associées à un trafic
temporisé à débit constant, tel que la voix et la vidéo.
Couche d’adaptation ATM 2 (AAL2, ATM Adaptation Layer 2) – Fonctions AAL associées à la
transmission sur l’ensemble de la bande passante de données vocales compressées périssables.
Couche d’adaptation ATM 5 (AAL5, ATM Adaptation Layer 5) – Fonctions AAL associées à un trafic
à débit variable, non périssable, orienté connexion nécessitant une mise en séquence ou une détection des
erreurs minimale.
Couche physique (PHY, Physical Layer) – Première des sept couches du modèle OSI (Open Systems
Interconnection), un modèle architectural de protocoles de communication de données qui subdivise
l’ensemble des processus de communication de données en sept couches fonctionnelles : 1) la couche
physique, 2) la couche de liaison de données, 3) la couche réseau, 4) la couche de transport, 5) la couche de
session, 6) la couche de présentation et 7) la couche logicielle. Chaque couche exécute une tâche de
communication de données spécifique avec des niveaux croissants de sophistication. La couche physique
gère les connexions matérielles et le code octet de la transmission.
Dispositif d’accès intégré (IAD, Integrated Access Device) – L’IAD se trouve généralement dans les
limites de propriété du client et réalise l’intégration de plusieurs types de trafic sur une même ligne d’accès.
Conexant dote son processeur réseau Edgemaker™ de fonctions voix et données intégrées avancées
7
Gestion du trafic (TM, Traffic Management) – Aspect des procédures de contrôle du trafic et de
l’encombrement d’ATM. Le contrôle du trafic de la couche ATM désigne l’ensemble des actions prises par
le réseau afin d’éviter toute condition d’encombrement.
Hiérarchie numérique synchrone (SDH, Synchronous Digital Hierarchy) – Standard international pour
la transmission de données synchrones sur des supports optiques et électriques. SDH possède quelques
octets d’overhead et présente un schéma de multiplexage légèrement différent par rapport au standard
SONET, mais fonctionne de la même façon.
Interconnexion de périphériques (PCI, Peripheral Component Interconnect) – Standard de bus local
développé par Intel Corporation. PCI est un bus 64 bits, bien qu’il soit généralement mis en œuvre en tant
que bus 32 bits. Il peut fonctionner à des vitesses d’horloge de 33 ou 66 MHz. A 32 bits et 33 MHz, il offre
un débit de 133 Mbits/s.
Interface de programmation d’applications (API, Application Program Interface) – Interface de
programmation utilisée pour les communications entre les programmes ou pour l’interfaçage des couches de
protocole.
Interface de test et d’exploitation universelle pour ATM (UTOPIA, Universal Test and Operations
Interface for ATM) – Méthode d’acheminement du trafic ATM sur plusieurs liaisons T1/E1 préservant la
qualité de service ATM et optimisant l’utilisation de la bande passante.
Bande passante – Service ou système permettant aux utilisateurs d’accéder rapidement aux réseaux
multiplex (supérieur à T1/E1).
Ligne d’abonné numérique (DSL, Digital Subscriber Line) – Technologie de communication à large
bande utilisée pour accélérer l’accès à Internet. La technologie DSL symétrique (SDSL, Symmetric DSL)
achemine au même débit le trafic à destination ou en provenance du site utilisateur. La technologie DSL
asymétrique (ADSL, Asymmetric DSL) associe un débit élevé d’importation par téléchargement à un débit
plus lent d’exportation par téléchargement.
Ligne numérique à paire asymétrique (ADSL, Asynchronous Digital Subscriber Line) – Voir Ligne
d’abonné numérique.
Mode de transfert asynchrone (ATM, Asynchronous Transfer Mode) – Technologie de transmission
réseau à haut débit capable de transmettre des cellules de longueur fixe sans allouer de canaux physiques à
des connexions spécifiques. La technologie ATM permet de transmettre simultanément voix, données et
vidéo dans les environnements LAN et WAN.
Multiplexage inverse sur ATM (IMA, Inverse Multiplexing over ATM) – Protocole de transport de
plusieurs faisceaux de lignes T1/E1 sur une même connexion ATM.
Multiplexage temporel (TDM, Time Division Multiplexing) – Technique de transmission simultanée de
signaux de données, voix et/ou vidéo distincts sur un support de communication par l’entrelacement rapide
et successif de parties de signaux.
Multiplexeur d’accès à la ligne d’abonné numérique (DSLAM, Digital Subscriber Line Access
Multiplexer) – Dispositif situé au niveau du central téléphonique auquel se connectent les modems DSL
des utilisateurs finaux. Ce dispositif concentre plusieurs lignes d’abonné DSL en une ligne ATM.
Niveau de signal numérisé 0 (DS0, Digital Signal Level 0) – Débit de 64 Kbits/s à la base des hiérarchies
numériques en Amérique du Nord et en Europe.
Niveau de signal numérisé 3 (DS3, Digital Signal Level 3) – Standard de signalisation de la hiérarchie
numérique en Amérique du Nord pour la transmission à 44,736 Mbits/s utilisé par les porteuses T3. DS3
équivaut à 28 DS1 plus l’overhead.
Conexant dote son processeur réseau Edgemaker™ de fonctions voix et données intégrées avancées
8
Processeurs de réseau – Processeurs flexibles, étroitement intégrés, évolutifs et programmables permettant
d’ajouter des fonctions à un commutateur, un routeur ou tout autre équipement réseau clé à tout moment en
procédant à des modifications logicielles, et non matérielles.
Protocole Internet (IP, Internet Protocol) – Principal standard du protocole TCP/IP (Transmission
Control Protocol/Internet Protocol, protocole de contrôle de transmission/protocole Internet) qui constitue
la fondation d’Internet. TCP/IP, le langage destiné aux communications entre tous les ordinateurs connectés
à Internet, fournit le jeu d’instructions déterminant le mode d’acheminement des paquets de données sur
plusieurs réseaux.
Protocole point à point (PPP, Point-to-Point Protocol) – Protocole de communication entre deux
ordinateurs via une interface série, généralement un PC connecté à un serveur par une ligne téléphonique.
Relais de trame – Protocole d’échange de paquets conçu pour être utilisé sur des réseaux étendus (WAN)
et utilisant l’entrelacement statistique des données à des débits atteignant 2 Mbits/s. Le relais de trame est
une couche de liaison permettant de définir des connexions virtuelles sur des trames de longueur variable.
Réseau optique synchrone (SONET, Synchronous Optical Network) – Standard nord-américain pour la
transmission de données synchrones sur des supports optiques et électriques. SONET est le standard utilisé
pour les réseaux de transmission des communications et les réseaux de télécommunications transportant
voix et données.
Routeur – Système qui assure la distribution des messages en sélectionnant le chemin le plus approprié au
sein d’un réseau.
Services différenciés (DiffServ, Differentiated Services) – Modèle IETF (Internet Engineering Task
Force) permettant de déterminer le niveau de priorité d’un paquet de données au sein du réseau.
Système de télécommunications mobiles universel (UMTS, Universal Mobile Telecommunications
System) – L’un des principaux nouveaux systèmes de communications mobiles de troisième génération
(3G) développé dans le cadre défini par l’ITU (International Telecommunications Union, union
internationale des télécommunications) sous la désignation IMT-2000.
T1/E1 – T1 est le standard de télécommunications aux Etats-Unis pour la transmission des données vocales
à 1,544 Mbit/s. E1 est standard européen équivalent à T1.
Voix sur ATM (VoATM, Voice over ATM) – Méthode utilisée pour compacter les données vocales afin
de les transmettre sur un réseau ATM. ATM est un réseau de transmission basé cellules permettant de
traiter en priorité le trafic périssable, tel que la voix.
- fin -
Téléchargement