Station : LCA - Bienvenue sur www.legumes

advertisement
Station : LCA
N° action : 22.2015.07
Titre de l'action : optimisation des cultures via le choix variétal en culture hors-sol
Année : 2015
Etat d'avancement des travaux
VOLET 1 – Appel à projet « expérimentation »
A – Filières Fruits et Légumes et cultures spécialisées
Filière Fruits et Légumes frais
Régional
Priorité n°1 : Augmenter l’efficience des entreprises de la filière dans un
contexte de forte compétition européenne
 Actualisation de l’état des connaissances
Dans un objectif constant d’augmenter la rentabilité des entreprises, un travail important est en cours.
L’objectif est d’optimiser les productions qualitativement et quantitativement, par espèces, par variétés
et par système de culture (matériel végétal, itinéraire cultural, densité….).
Fraise
La coopérative, le Cadran de Sologne souhaite une diversification de la gamme variétale pour
sécuriser le revenu de ses producteurs tout en gardant Gariguette comme variété phare de la structure
au printemps et Charlotte en été-automne. Le souhait de la coopérative est aussi d’assurer son image
auprès des consommateurs. Face à un marché de plus en plus concurrentiel et incertain, le besoin
d’élargir la gamme variétale se fait cependant sentir. La nécessité de proposer à ses adhérents des
variétés alternatives ou complémentaires à Gariguette et à Charlotte, s’impose. Or pour chaque
nouvelle variété retenue, les itinéraires culturaux doivent être définis par créneaux de production (type
de plants, densité, dates de plantation…).
A ce jour, 3 grands itinéraires existent en production de fraise hors sol :
- La production de printemps (d’avril à juin) avec des variétés de printemps dites de jours
courts, ou des variétés remontantes conduites sur des cycles de production courts.
- La production d’été-automne. Cette production est issue de culture contre plantée. Au
cours d’une même année, sur des mêmes sacs, on obtient deux productions successives
issues de deux cultures. Une première production au printemps sur Gariguette
exclusivement mais conduite avec différents types de plants. La variété est arrachée après
récolte, et sur les mêmes sacs, une culture de fraisiers remontants est alors mise en place.
La période de récolte s’étendra alors de juillet à novembre.
La production en cycle long obtenue avec des variétés remontantes plantées en février ou
mars et récoltées de mai jusqu’aux premières gelées.
Framboise
Comme pour les fraisiers, depuis deux ans, les pépiniéristes mettent sur le marché différents types de
plants de framboisiers. Chacun requiert un itinéraire particulier ainsi qu’une conduite de taille adaptée
aux objectifs de production. Plusieurs variétés semblent pouvoir se conduire en grandes cannes et de
ce fait être gardées sur deux années de production.
Les plants de variétés remontantes habituellement jetés en fin de production l’année de plantation
peuvent être conservés pour l’année suivante après taille et maintien des plus grosses cannes (tiges).
Cette technique pourrait permettre d’abaisser les charges sur la seconde année (plants,rempotage..).
Concombre
La recherche de variétés plus tolérantes à des conduites faiblement chauffées reste une préoccupation
pour les producteurs tributaires de systèmes de chauffage coûteux. Une variété qui serait productive
avec peu de dépenses de chauffage reste un levier majeur pour ces maraîchers.
Par ailleurs, une nouvelle technique de conduite culturale du concombre est mise en place aux Pays
Bas afin de produire davantage. Il s’agit de la conduite sur « fil haut » ou training. Cette nouveauté
intéresse également les serristes français qui souhaitent voir adapter cette technologie à leurs serres et
à notre climat. Les bases sont à trouver : à savoir quelle variété planter, quelle densité mettre en place,
quelle conduite de culture adopter… beaucoup de thématiques à travailler pour optimiser ce type de
conduite du concombre dans l’Orléanais.
Tomate
La variété Castella de Monsanto/De Ruiter demeure la référence les tomates cultivées en automne
pour une récolte en grappe jusqu’en 2015. Les producteurs sont toujours à la recherche d’une variété
au potentiel agronomique au moins similaire mais avec une qualité gustative encore supérieure.
L’essai 2015 est en cours, le bilan n’est pas réalisé.
Aubergine
Une seule variété est référencée : Jaylo (R Zwaan) pour une culture sous serre verre chauffée, sur
substrat et pour une culture longue. Elle seule est suffisamment générative pour ce type de culture.
 Travaux réalisés durant l’année
Evaluer les variétés par rapport aux critères qui répondent aux contraintes de chacune des filières.
Fraise : variétés alternatives à Charlotte et Gariguette, qualité en conservation après cueillette l’aprèsmidi en conditions chaudes, qualité gustative, attractivité du fruit.
Evaluation de types de plants, densité et date de plantation, pour étendre le calendrier cultural
Framboise : évaluer le potentiel des variétés pour une conduite en « grande canne » pour une entrée en
production précoce.
Concombre : Evaluer des variétés de concombre qui garderaient un bon potentiel agronomique en
conduite peu chauffées. Tester des variétés de concombre sur les deux créneaux de production pour
une conduite sur fil haut.
Tomate : Evaluation de 6 nouvelles variétés de tomates d’automne pour une récolte en grappe, qualité
gustative, vigueur, conservation
Aubergine : Pas d’essai en aubergine en 2015 faute de matériel proposé par les firmes
 Principaux acquis des essais
Essai 1 : Fraise - Gariguette. Optimisation des trayplants. Densité de plantation
Au vu des résultats 2015, on observe un gradient de production en fonction de la densité. Les plants
plantés à plus faible densité (8 plts/ml) sont les plus productifs, ceux plantés les plus densément sont
les moins productifs. Par contre au regard des rendements ramenés au kg/m², la tendance s’inverse.
Dans les conditions de l’année (prix moyen de vente des fraises, niveau de production…), pour une
qualité de fruits équivalente, la marge partielle calculée est en faveur de la plantation à 12 plants/ml.
Essai non reconduit en 2016.
Essai 2 : Fraise - Gariguette. Optimisation des dates de plantation en trayplants et comparaison de
plants.
Dans les conditions de cet essai, les plantations les plus précoces (5 janvier et 19 janvier) sont les plus
productives. Les trayplants expriment un potentiel supérieur de façon graduelle entre les 3 dates de
plantation. La moins intéressante est celle du 2 février (plantation la plus tardive).
Les minitrays sont globalement moins productifs que les trayplants indépendamment de la date de
plantation. Cependant, on remarque que les écarts de production avec les trayplants est d’autant plus
marqué que la plantation est précoce. Les trayplants du Maroc plantés au 2 février s’avèrent trop
tardifs. Sur ce créneau de production (fin mai-juin), les plants sont très fortement soumis à l’oïdium.
Par ailleurs, ils retardent la mise en place des cultures d’été contre plantées.
Essai 3 : Fraise - Variétés alternatives ou complémentaires à Gariguette.
Les variétés remarquées en 2015 sont Dream, Magnum (surtout grâce aux trayplants élevés au Maroc)
et Mariguette. Ces variétés offrent une bonne complémentarité à Gariguette. La période de production
d’une fraise qualitative est prolongée d’une semaine en juin. Les cueillettes de l’après midi (en pleine
chaleur) sont possibles essentiellement sur Magnum. Dream et Mariguette ont des épidermes plus
fragiles et supportent moins le décalage des récoltes en milieu de journée.
Les producteurs de l’OP Cadran de Sologne ont eu une bonne perception de Joly (beaux et bons
fruits). A partir du printemps 2016, ils expriment tous la volonté de la revoir.
Essai 4 : Fraise - Types de plants en Charlotte contre plantés derrière Gariguette.
Parmi les trois types de plants testés (mini trays, mottes frigo+ et trayplants frais), les trayplants frais
sont les plus intéressants (production en gramme/plant la plus forte, belle qualité de fruits). Les
trayplants frais plantés au stade nouaison sont difficiles à juger car leur conception semble mal
maitrisée. Les minitrays et les mottes frigo+ produites au Maroc ont une production nettement
inférieure aux trayplants frais et n’ont donc que peu d’intérêt sur cet itinéraire.
Essai 5 : Fraise - Variétés alternatives à Charlotte.
Favori contre plantée derrière Charlotte, a une production inférieure à notre témoin Charlotte. Le
dispositif expérimental choisi ne met pas en évidence de sensibilité vis-à-vis des maladies et ravageurs
particulière pour Favori. L’intérêt économique de cette variété dépendra directement de ses prochains
résultats agronomiques.
Capri ayant été livrée en retard et avec une très mauvaise qualité de plants est impossible à juger dans
cet essai.
Essai 6: Framboise - Evaluer le potentiel des variétés pour une conduite en « grande canne » pour une
entrée en production précoce.
Il semble possible d’étendre la production de mai à novembre de façon continue grâce à la variété
Imara essentiellement, et à moindre intérêt Kwanza. On obtient une bonne continuité de production
entre les grandes cannes qui entrent en récolte dès début juin et les plantations de l’année qui elles
produisent dès le 11 juillet. Paris et Versailles plantées en 2015 avec le seul matériel disponible (plants
mottes) sont trop tardives. La production est trop décalée par rapport aux grandes cannes. Le trou de
récolte est d’un mois, les grandes cannes arrêtant de produire début juillet, les plants mottes
commençant début août.
Essai 7 : Concombre - Essai variétal de concombres sur substrat laine de roche, sous serre vitrée
faiblement chauffée en culture de printemps, en conditions de productions réelles.
Parmi les 6 variétés mises en essai en 2015, la variété retenue dans cet essai et conseillée en culture est
DR 3773 CE (Monsanto/De Ruiter) pour son rendement qui est le meilleur de l’essai.
Elle présente une bonne vigueur à très bonne vigueur avec des entre-nœuds courts et une sortie
d’axillaires précoce. La plante est équilibrée avec une fructification étagée.
Par ailleurs, une variété est à revoir dans les réseaux d’expérimentation pour confirmer son créneau de
culture. Il s’agit de la variété A (Nunhems) pour l’équilibre de ses plantes. Elle a une bonne à très
bonne vigueur avec des entre-nœuds courts. La sortie d’axillaires est précoce avec une bonne vigueur
et elle a des axillaires trapus.
Essai 8 : Concombre - Essai variétal de culture de concombres sur substrats sous serre vitrée chauffée
en culture d’hiver/ printemps sur fil haut (= training) en conditions de productions réelles.
Lors de cet essai plusieurs facteurs ont été observés :
2 densités testées dans cet essai
Dans les conditions de cet essai, la densité de 2.4 plantes/m² semble obtenir un rendement légèrement
supérieur (73.8 fruits/m² au lieu de 69.1 fruits/m²) à la densité 1,56 plantes/m² avec la cadence de
récoltes 3 fois par semaine. Par contre nous observons le contraire avec la cadence de 6 fois par
semaine (70.8 fruits/m² pour la densité 2.4 et 74.1 fruits/m² pour la densité 1.56).
Au niveau de la qualité des fruits, avec la densité de 2.4 plantes/m², les fruits ont une extrémité plus
pointue.
La densité de 2.4 plantes n’apporte pas d’amélioration que ce soit au niveau des rendements ou de la
qualité des fruits.
Au niveau du poids moyen des fruits, nous observons une meilleure régularité pour les récoltes
réalisées 6 fois par semaine. Par contre le poids moyen est plus élevé pour les récoltes réalisées 3 fois
par semaines.
Le pourcentage de concombres classés en 2ème catégorie semble légèrement supérieur pour les récoltes
6 fois ceci peut s’expliquer par des fruits qui paraissent moins finis (légèrement plus conique).
6 variétés mises en place dans cet essai
Les variétés à revoir dans les réseaux d’expérimentation pour confirmer leur créneau de culture :
HI POWER (Nunhems) est à revoir pour le comportement de ses plantes et la qualité de ses fruits.
Bonne vigueur avec des entre-nœuds courts. Plante aérée avec de petites feuilles. Plante équilibrée avec
une fructification étagée. Floraison précoce. Rendement correct.
N°2 (Nunhems) est à revoir pour la qualité des fruits et son rendement.
Bonne vigueur avec des entre-nœuds courts. Plante équilibrée avec des passages génératifs. Plante aérée
avec des feuilles assez petites. Floraison précoce. Fructification étagée. Bon rendement.
N°3 (Nunhems) est à revoir pour la qualité des fruits et son rendement.
Bonne vigueur avec des entre-nœuds courts. Plante équilibrée avec des passages génératifs. Plante aérée
avec de petites feuilles. Floraison précoce. La croissance des axillaires est lente. Fructification étagée.
Meilleur rendement de l’essai.
Essai 9 : Concombre - Essai variétal de concombres sur substrat laine de roche, sous serre vitrée
chauffée en culture d’été, sur fil haut (= training), en conditions de productions réelles.
Lors de cet essai plusieurs facteurs ont été observés :
3 densités testées dans cet essai
Dans les conditions de cet essai, la densité de 1.56 plantes/m² semble obtenir un rendement légèrement
supérieur aux deux autres densités (2.4 plantes/m² et 3.12 plantes/m²) avec les deux cadences de
récoltes (3 fois et 6 fois par semaine).
Au niveau de la qualité des fruits, avec les densités de 2.4 et 3.12 plantes/m², les fruits sont légèrement
plus coniques.
Les densités de 2.4 et 3.12 plantes/m² n’apportent pas d’amélioration que ce soit au niveau des
rendements ou de la qualité des fruits.
5 variétés mises en place dans cet essai
Les variétés à revoir dans les réseaux d’expérimentation pour confirmer leur créneau de culture sont :
N°2 (Nunhems) est à revoir pour sa bonne tolérance à l’oïdium et son rendement.
Bonne vigueur avec des entre-nœuds courts. Plante équilibrée avec des passages génératifs. Plante aérée
avec des petites feuilles. Floraison précoce. Fructification étagée. Bon rendement.
N°4 (Nunhems) est à revoir pour la qualité des fruits et son rendement.
Bonne vigueur avec des entre-nœuds courts à légèrement longs. Plante équilibrée avec des passages
génératifs. Plante aérée avec de petites feuilles. Floraison précoce. Fructification étagée. Bon
rendement.
Essai 10 : Tomate - Essai variétal de comportement de tomates en culture d’automne sous serre verre
chauffée.
6 variétés ont été testées la saison dernière.
La variété retenue et conseillée en culture est CASTELLA (Monsanto/De Ruiter) pour son rendement
et la qualité de ses fruits.
Ces caractéristiques sont : Plante avec vigueur assez forte, port aéré, feuillage légèrement dense avec
des feuilles légèrement longues et semi-retombantes, longueur des bouquets moyenne à légèrement
longue avec une bonne nouaison et une bonne protection des bouquets par le feuillage. Grappes en
arête, fruit rouge, brillant, très légèrement plat et très légèrement côtelé, calibre homogène en début de
récolte devenant moyennement homogène ensuite, qualité gustative moyenne. Rendement correct
Une variété est cependant à revoir dans les réseaux d’expérimentation en 2015/2016. Il s’agit de
T812678 (Syngenta) qui présente un bon rendement et une qualité de fruits régulière (belle couleur).
Ses caractéristiques sont : Plante avec vigueur normale à moyenne, port aéré, densité du feuillage
moyenne avec des feuilles semi-retombantes, longueur des bouquets moyenne avec une bonne
nouaison, la protection des bouquets par le feuillage est bonne. Grappes en arête, fruit de couleur
rouge/orangé en début de culture devenant rouge ensuite, brillant, plat et moyennement côtelé, calibre
homogène en début de culture devenant moins homogène à partir de mi-décembre, qualité gustative
moyenne. Rendement correct.
 Description des autres éléments de l’action : Valorisation/Diffusion réalisée
Compte rendu détaillé, fiche résumée par essai.
Rapport d’activité annuel. Diffusion sur la base CSU.
Diffusion dans les groupes de travail nationaux et comités techniques régionaux respectifs.
Deux visites commentées aux producteurs du bassin Val de Loire + producteurs autres régions +
techniciens de la Région Val de Loire + partenaires nationaux.
Prise en compte des résultats pour le conseil technique CA41-CA45.
Portes ouvertes de la station LCA- St Denis en Val et Tour en Sologne.
Site internet LCA
Téléchargement