Bienfaits de l`exercice physique sur le système cardiovasculaire

publicité
Prescrire l’Activité Physique
Pour le système cardiovasculaire…
POURQUOI ?
COMMENT ?
J.C. VERDIER
Institut Cœur Effort Santé
Paris
Mise à jour septembre 2012
A.P.S. et Mortalité Cardiovasculaire……
Haskell WL. MSSE 1994
LES PREUVES SCIENTIFIQUES
A.P.S ET MORBIMORTALITE
« LA CAPACITE FONCTIONNELLE PREDIT LA MORTALITE »
3400 Sujets ; Suivi de deux ans
Facteur prédictif de mortalité indépendant le plus puissant :
La capacité fonctionnelle lors de l’épreuve d’effort….
R. R. = 3,96 si capacité faible versus capacité normale
NB: l’âge ne s’accompagne que d’un R. R. de 2,25
SNADER C.E. J.A.C.C 1997
LES SUPPORTS PHYSIOLOGIQUES I
• LE SYSTEME CARDIOVASCULAIRE
Tension Artérielle
Variabilité Sinusale
Résistances Périphériques Totales
Fréquence Cardiaque……
Taux Adrénaline et Adrénaline
• LE MYOCARDE
Consommation Myocardique d’Oxygène
Myosine Type I
Mitochondries
Densité Capillaire
La F.C.
Un investissement à haut rendement….
2 Séances de 45 min. / semaine
Intensité: 60% à 80% de VO2 max.
Durée: 6 semaines d’entraînement
Résultat: 5 battements / min.
Soit 2.628.000 Battements / an….
La F.C.
Un investissement à haut rendement….
3 Séances de 45 min. / semaine
Intensité: 60% à 80% de VO2 max.
Durée: 6 Mois d’entraînement
Résultat: 10 battements / min.
Soit 5.256.000 Battements / an….
Fréquence cardiaque et longévité
Age (années)
Fréquence cardiaque (min-1)
140
1000
600
Battements cardiaque/
vie chez les mammifères
Souris
Hamster
Développement de l’espérance de vie
chez l’homme
120
7,3 x 10 8
300
100
Rat
Singe
Marmotte
Chien
100
80
Chat
Homme
Girafe
Tigre
50
Ane
Lion
60
Cheval
40
Eléphant
Baleine
20
20
0
20
40
60
80
Espérance de vie
(années)
Levine J. Rest heart rate and life expectancy. JACC 1997; 30 : 1104-1106
1000
1200
1400
1600
Année
1800
2000
2200
LES SUPPORTS PHYSIOLOGIQUES II
• LE BILAN SANGUIN
– Lipides:
HDL « Bon Cholestérol »
LDL «Mauvais Cholestérol »
– Glucides:
Glycémie
Sensibilité à l’insuline
– Coagulation:
Facteurs pro thrombogènes circulants
• LES CAPACITES FONCTIONNELLLES
– W max
VO2 Max.
–
– Coût Energétique
Seuil Ventilatoire
H.T.A. : Les Réalités…….
H.T.A.: Les Réalités……du terrain Sportif !
BILAN INITIAL
de l’ H.T.A
H.T.A
TAS>140 +/- TAD>90
H.T.A secondaire
H.T.A stade I
H.T.A stade II
H.T.A stade III
TAS<160 +/- TAD<100
TAS<180 +/- TAD<110
TAS>180 +/- TAD>110
A.P.S adaptées
Lutte contre F.D.R
Atteinte
Organique
TRT + A.P.S
(endurance,faible intensité)
BILAN à 6-12 mois
H.T.A / A.P.S / F.D.R
H.T.A CONTROLEE
avec ou sans monothérapie
A.P.S sans restriction
Lutte contre F.D.R
H.T.A PERSISTANTE
TRT adapté
A.P.S endurance, faible intensité
Hypertension et Capacités Maximales
VO2 max (ml/min)
HTA : limite la performance
3500
3000
2500
Choix du traitement:
* Efficacité au repos et à l’effort
* Baisse des résistances
* Respect de la Performance
* Législation anti - dopage
2000
1500
1000
80
100
120
140
PAM
(mm Hg)
Fagard R et al. Physical exercise in hypertension 1990
Capacités d’effort et pronostic
chez les sujets Cardiaques (n = 3679)
Myers et al. N. Engl J Med 2002;346 : 793-801
Risque Relatif de Mortalité et de Récidive d’I.D.M.
en fonction du niveau d’Activité Physique
N = 406 post IDM
Durée de suivi : 7 ans
Risque relatif de mortalité :
Groupe bleu : 0.11
Groupe rouge : 0.21
Corpus Christi Heart project. Circulation 2000; 102 : 2204-9
Risque Relatif de décès chez le Coronarien
En fonction de l’intensité de l’Activité Physique
772 Coronariens stables
Durée de suivi : 5 ans
Données ajustées pour:
•Age
•Tabagisme
•Diabète
•ATCD ( IDM / AVC )
Wannamethee et al. Circulation 2000; 1358-63
Les Risques chez le pratiquant…..
• Etiologies de la Mort subite lors du Sport:
– 80% coronarienne après 40 ans
– 30% coronarienne avant 40 ans
Complication C.V. :
1/60.000 participant-heures
• I.D.M. et Sport:
– 5% des I.D.M.
– R.R. à l ’effort : 6 ( < 70 ans ); 12 ( > 70 ans. ).
– R.R. Sédentaire / sportif : x 3
• Circonstances favorisantes :
– Période de récupération
– Effort inhabituel ; Températures inhabituelles
– Compétition ou « esprit de compétition «
– Type de sport (balles 57% ; collectifs 34% ; endurance 31%)
Müller 1996
Conclusion …..
« No sport » ?
Winston Churchill
Stress aigu:
Adrénaline et Noradrénaline !
–
–
–
–
–
–
Augmentation de la FC et de la contractilité myocardique
Vasoconstriction « viscérale »
Vasodilatation : coeur, poumon et muscle
Contraction Splénique
Glycogénolyse
Bronchodilatation
BUT : ACTION IMMEDIATE
Les Expositions aigues :
Supports physiologiques
Séance d ’A.P.S
Stress aigu
Stimulation sympathique
Stimulation sympathique
N.A
N.A
A
Glycémie
Contrôle statique :
Réponse inadaptée
A
Glycémie
Activité physique :
Réponse adaptée !
Le Stress du Non Sportif……..
« Surmortalité des infarctus 48 h après Argentine/Angleterre coupe du Monde 1998 »
Carroll D,et col:BMJ,2002;325:1439-42
Exposition chronique:
Supports physiologiques
Stress chronique
F.C.
T.A.
Glycémie
Cholestérol
B.M.I. variable
Facteurs de risque
Entraînement physique
F.C.
T.A.
Glycémie
Cholestérol
B.M.I.
Facteurs de risque
Prescription des A.P.S en
Cardiologie
La Prescription standard
Fréquence des entraînements:
2-3 séances / semaine
Durée des entraînements
20-60 minutes
Intensité
Fonction du bilan réalisé
40-80% de la PMT
75% de la FMT ou :
60-80% de la réserve chronotrope
OBJECTIFS:
SECURITE
EFFICACITE
Prescription des A.P.S en Cardiologie
La Prescription « sur mesure »
 A la maladie cardiaque
Ischémie
myocardique à l’effort
Troubles
du rythme à l’effort
Fonction
ventriculaire gauche
Profil
 Aux
tensionnel
autres limitations organiques
Appareil
pleuropulmonaire
Appareil
locomoteur
 A la culture du patient
 A l’environnement
OBJECTIF:
Observance
Prescription des A.P.S. chez le chien sédentarisé ( Revue canine 2002 )
La Radiologie à la fin du XIXème siècle ( Auteur inconnu )
Rappel:
Les Contre-indications aux A.P.S.
•
Angor instable, IDM récent
• Insuffisance cardiaque décompensée
•
Troubles du rythme complexes
•
HTAP > 60 mmHg
•
Thrombus intracardiaque mobile
•
Péricardite ou myocardite évolutive
• Gêne à l’éjection ventriculaire
• Thrombophlébite ou EP récente
• Incapacité physique (locomoteur, neurologique, vasculaire)
A.P.S. :
Les règles à respecter par tout pratiquant
• Prendre son traitement
• S’échauffer; Récupérer
• Connaître son programme d’entraînement
……cardiofréquencemètre (?)
• Savoir écouter TOUT son corps:
– Cœur; Poumons; Muscles et Tendons; Articulations
– Sensations inhabituelles ( Métabolisme; Hydratation )
• S’hydrater avant, pendant, après…
• Savoir consulter en cas de doute +++
• ……
Les Règles d’or du C.C.S.
A.P.S ET TRAITEMENT
MEDICAMENTEUX
• DANS L’HYPERTENSION ARTERIELLE
– Après échec du traitement par A.P.S et hygiène de vie
– Traitement respectant la performance
– Monothérapie ( première intention ) + A.A.II
+ I.E.C
+ INHIBITEURS CALCIQUES
– BITHERAPIE ( Attention au dopage: Bêta bloquant; diurétique )
• DANS LES CORONAROPATHIES
– Respect du traitement instauré
– Surveillance régulière
– Dialogue avec le spécialiste
A.P.S. : A quelle intensité ?
• Effets bénéfiques pour W > 40 % W max…..
• Effets d’autant plus bénéfiques que l’intensité
augmente……..
• Moindres bénéfices pour des intensités élevées
( supérieures à 85 % de W max ) + + +
• F.C. max.: Toujours inférieure à celle autorisée + +
• Fonction du profil tensionnel d’effort ++++
LA COMPETITION: L’AUTORISER ?
• Contre:
– Pour W > 85% de W max,
des catécholamines
– Pour W > 90% de W max,
bénéfice global des APS
WALLACE J.P. and all; Exercise in Hypertension: A clinical Review
Sports Med. 2003: 33 (8): 585 - 598
• Pour:
– Stimulation physique et psychologique
– Insertion dans les Clubs sportifs
• Dans tous les cas
– profil tensionnel d’effort
– respect des contre – indications:
27 th Bethesda Conference J. AM Coll Cardiol. 2005
F.C. d’entraînement en endurance ( FCE )
• Exprimée en fonction de la F.C. max
– Obtenue Lors de l’épreuve d’effort ( ECG )
– Recueillie sur le terrain ( cardiofréquencemètre )
– Estimée * : 220 – âge
( mais variations de +/- 15 )
F.C.E. = 75 % de F.C. max
F.C.E. = F.C. repos + 0.6 à 0.8 % (F.C. max – F.C. repos)
• Déterminée par épreuve avec analyse des échanges gazeux
– F.C. au seuil d’adaptation ventilatoire
* Les causes d’erreur: degré d’entraînement; traitements
Les Réalités des A.P.S.:
Le Coût énergétique !!!
• Niveau 1 3 – 5 M.E.T.S. « Faible »
– Marche 3km/h; Pèche; jardinage; Vélo loisir; Golf….
• Niveau 2
5 - 7 M.E.T.S.
« Modéré »
– Marche rapide; Vélo 15 Km/h; Natation lente; Rameur
– Musculation douce; Aérobic; Stretching…..
• Niveau 3
7 – 9 M.E.T.S.
« Elevé »
– Marche à 6Km/h; Course à pied; Vélo 20 Km/h; Natation
– Tennis; Football….. ( Hors compétition ! )
• Niveau 4
–
> 9 M.E.T.S.
« super sportif »
Rugby; Althèrophilie; Squash; Sports de combat.....
Prescrire l’Activité Physique
Pour le système cardiovasculaire…
POURQUOI ?
COMMENT ?
J.C. VERDIER
Institut Cœur Effort Santé
Paris
Téléchargement
Explore flashcards