Itinéraire de compositeurs Découvrez d`autres articles sur ce sujet

publicité
Itinéraire de compositeurs
Olivier et Carole
Mayran de Chamisso et
leur fils Fabrice, coauteur de Piano à la
carte
Devenir compositeur, c’est une histoire d’amour. Et parfois d’un amour scellé par celui de la
musique.
Né dans une famille de mélomanes et attiré très jeune par la guitare, Olivier Mayran de
Chamisso a appris tout seul à jouer de cet instrument, en écoutant les disques de guitaristes
comme Alirio Diaz, Andrés Ségovia, Narciso Yepes, ou encore Alexandre Lagoya…
Carole, pour sa part, a bénéficié des leçons d’une tante pianiste concertiste, suivi les cours
du conservatoire national de région (CNR) de Strasbourg et fini par décrocher… un diplôme
d’ingénieur agronome, avant de revenir à la musique.
À la fin des années 70, leurs chemins convergent et se croisent au CNR de Versailles, où ils
fréquentent le même cours d’harmonie. « Les élèves composaient et le professeur jouait
leurs compositions, raconte Olivier. Carole et moi avons réciproquement été séduits par nos
travaux. C’était le début d’une harmonie conjugale… »
… Et d’une œuvre aussi diverse que féconde. Leur inspiration s’inscrit dans le sillage des
grands compositeurs romantiques, mais ils adaptent aussi des mélodies originales à la
World music et aux rythmes actuels (jazz, bossanova, blues, rock, disco, raï)… A ce jour,
près de 45 partitions ont été éditées sous leur nom, chez Combre, Billaudot, Schott frères…
Ils viennent de publier chez Delatour un cahier intitulé « Le piano à la carte », auquel leur
fils Fabrice a également collaboré. En outre, trois opus paraîtront bientôt aux Editions
Schott Mainz, en Allemagne : « L’équivalent d’une publication chez Gallimard pour un
écrivain », précise Olivier.
Leurs œuvres sont aujourd’hui au programme des concours (Steinway, Ile de France,
Bellan), des conservatoires et sélectionnées par les com- missions FFEM et CMF. Euxmêmes sont régulièrement invités à participer aux jurys.
Découvrez d'autres articles sur ce sujet sur www.profession-spectacle.com | 1
Itinéraire de compositeurs
Pas facile de se faire éditer quand on est jeune compositeur
Cette reconnaissance est le fruit non seulement du talent et du travail, mais aussi de la
persévérance. Avis aux futurs professionnels : « Il n’est pas facile de se faire éditer quand
on est jeune compositeur, explique Olivier. Les éditeurs vous refusent sous prétexte que
vous n’avez encore jamais été édité… Il ne faut pas se décourager, revenir par la fenêtre
lorsque la porte se ferme, ne refuser aucune commande, écrire tout le temps. » Par ailleurs,
les rapports avec les éditeurs évoluent : « Autrefois on déposait le manuscrit à la main et ils
se chargeaient de la gravure. » Aujourd’hui, tout passe par un logiciel de composition et
d’édition musicale et, de plus en plus souvent, les auteurs doivent corriger eux-mêmes les
épreuves, trouver des musiciens qui acceptent d’enregistrer l’œuvre gratuitement, traduire
le livret en anglais (Internet oblige), et enregistrer le CD qui l’accompagne – un travail
confié à leur fils.
Les éditeurs, quant à eux, assument la publicité, le tirage sur papier et la duplication du CD.
Au bout de ce labeur, ses œuvres sont loin d’assurer de quoi vivre au couple, qui a par
ailleurs ouvert un cours de guitare et de piano. Mais le désir de créer reste le même : «
Nous continuons à travailler pour produire un jour un best-seller, à l’échelle européenne. »
Tweet
Découvrez d'autres articles sur ce sujet sur www.profession-spectacle.com | 2
Téléchargement
Random flashcards
découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Algorithme

3 Cartes trockeur29

Créer des cartes mémoire