INSUFFISANCE RENALE AIGUE DEFINITION : Elévation brutale de

publicité
INSUFFISANCE RENALE AIGUE
DEFINITION :
Elévation brutale de l’azotémie. (Hyperazotémie)
et des autres produits du métabolisme sérique, ainsi que l’uricémie.
Quelle qu’en soit la cause et qui s’accompagne sans que cela soit obligatoire d’une
anurie.
Il existe des IRA à diurèse conservée.
Le rein n’élimine que de l’eau et du sel pas de produit de dégradation→ dérivés
azotés, Créatine.
Les Patients en IRA peuvent être atteints de nombreuses pathologies.
Atteintes pré-rénales, après le rein, obstructives.
OCCLUSION DES VAISSEAUX DU REIN /
HYPO PERFUSION RENALE :
Sténose de l’artère rénale ; obstructions= embolies au niveau de l’artère rénale.
Soit sur les deux artères, soit patients ayant un rein unique.
Traumatisme chirurgical.
Exploration →plaque d’athérome détachée.
Hypo-débit →état de choc avec mauvaise irrigation au niveau de l’artère rénale.
Augmentation de l’azotémie de la créatinine.
Cause TRT par rétablissement d’un débit normal au niveau de l’artère rénale.
OBSTRUCTION URINAIRE :
Rein normal mais obstacle qui ne permet pas l’évacuation normale.
Taux azotémie créatine ↑
Maladie lithiasique, fibrose péritonéale, uretère traversent le péritoine.
Blocage de la voie excrétrice.
Tumeur de la vessie d’utérus compression de la vessie.
Problème de prostate→ blocage de la vessie.
IRA LIEE A UNE IRC NON DIAGNOSTIQUEE :
Décompensation d’une IRC ou décompensation brutale de la fonction rénale.
→LESION DU PARENCHYME RENAL :
Nécrose tubulaire aigüe.
Peu irriguée 10 % irrigation rénale.
Le sang passe essentiellement glomérule
Ischémie aigue → état de choc.
Déshydratation aigue
Rein va privilégier la zone corticale entrainant une ischémie de la zone médullaire.
Dans 80 % des cas IRA qui va résulter de cette nécrose tubulaire va être anurique ou
oligo-anurie diurèse 20cc/ 24 H ≈
Survenue brutale absence d’œdèmes.
HTA varie entre 8 à 15 jours. IRA sévère necessitant un TRT dialyse peut varier.
3semaines après cette période la medullaire va se reconstituer.
Diurèse va se récuperer petit à petit et revenir dans l’ordre (fonction rénale).
Réserve alcaline 27 meq/litre.
IR 12 meq/litres RA < 8 meq /l
Reserve alcaline, azotémie créatinémie, TA, hypodébit, surveillance du potassium.
Nécessite d’être placé en REA
CTR ce qui se passe dans les urines SV.
Taux de sodium
Taux de potassium
Urée créatinémie
IRA par hypovolémie.
Taux urée créatinémie, normal mais le taux de sodium renseigne si déshydratation
Taux de sodium patient déshydraté absence sodium dans les urines.
RECHERCHE DE LA CAUSES DES IRA :
VVC pression veineuse centrale =effondrée
DIAGNOSTIQUE ET AUTRES CAUSES ORGANIQUES
Radio du thorax →cardiomégalie
Echo : la taille des reins diagnostic différentiel →IRA par anomalie de la taille des
reins (petit rein 4 à 6 cm).
Rein de taille normale vérifier sil existe une dilatation des VE :
obstacle = calcul au niveau des reins
Dilation des VE=
Hydronéphrose
.
TRAITEMENTS
Si normal problème vasculaire→. Echo doppler des artères rénales.
Envisager un Scanner mais Ci car injection d’iode, privilégier IRM
Si problème sur artère rénale chirurgie
Si problème hypodébit grave drogue vasopressives entrainent une pression à débit
suffisant.
Si obstacle au niveau du rein sonde de néphrostomie afin de rétablir une diurèse.
Sonde double J sonde cysthocath. afin de courcircuiter l’obstacle.
Téléchargement
Explore flashcards