traitement des hernies inguinales par voie inguinale

publicité
TRAITEMENT DES HERNIES INGUINALES PAR VOIE INGUINALE
Hernie inguinale : Passage d’un diverticule péritonéal à travers la
paroi postérieure du canal inguinal forme une hernie qui peut être
oblique externe ou direct.
Les hernies obliques externes sont les plus fréquentes. Elles
sortent par la fossette inguinale externe du péritoine en dehors des
vaisseaux mésentériques.
Les hernies directes sortent de l’abdomen par la fossette inguinale
moyenne en dedans des vaisseaux mésentériques.
En l’absence d’intervention chirurgicale : l’évolution spontanée de
cette hernie peut se faire vers l’augmentation progressive de son
volume. Il existe également un risque d’occlusion (étranglement de
l’intestin dans l’orifice herniaire).
Procédé de Shoulcide, incision de l’aponévrose du muscle oblique
externe:
TECHNIQUE : Intervention de shouldice, comprend plusieurs temps :
- Dissection des éléments de la région : pariétaux, différents nerfs
du ou des sacs herniaires, éléments du cordon spermatique (chez
l’homme).
- Le bilan exact des lésions pariétales et la détection des
associations herniaires.
- La cure du ou des sacs herniaires.
- La réfection pariétale, c’est à dire la prévention des récidives.
La réparation pariétale peut être direct par autoplastie soit
utilisée un matériel étranger. Il existe de nombreuses techniques.
La réparation peut être enfin bilatérale, dans ce cas les temps de
récupération post opératoires sont plus longs. La technique utilisée
est la même des deux côtés. Un drainage aspiratif temporaire est
parfois nécessaire.
L’anesthésie pourra être générale, loco régionale (rachis anesthésie
ou péridurale) ou strictement locale.
INCONVENIENTS POST OPÉRATOIRES POSSIBLE :
- la suppuration pariétale qui est source de récidive.
- Le taux de récidive est très variable en fonction de la taille
initiale de la hernie, de la solidité de la paroi du patient. En
général il est assez faible et le taux de récidive est compris entre
0 et 4% dans la littérature.
- L’atrophie testiculaire peut survenir à distance de l’intervention
en raison de la lésion des vaisseaux du cordon.
- Le testicule peut sembler fixer dans la bourse car au cours de la
réparation de petits muscles (crémaster) sont sectionnés pour une
meilleure réfection pariétale.
- Des névralgies en général .
- S’il s’agit d’une récidive herniaire l’intervention comporte plus
de difficultés. On utilise plus souvent des prothèses pariétales
synthétiques. Dans ce cas, il vous sera peut-être proposer une
réparation par coelioscopie.
- En cas de pose de matériel étranger, il existe un risque accru
d’infection, d’hématome, de douleur localisée.
Il
existe
comme
pour
toutes
interventions
des
risques
exceptionnels et imprévisibles aux conditions anatomiques ou
générales particulières à chaque patient.
Complications
thrombo
emboliques
malgré
la
prévention
systématique.
Pendant l’intervention, le chirurgien peut-être amené à pratiquer
des gestes complémentaires en fonction de découverte ou d’événements
imprévus.
La durée d’hospitalisation est variable en fonction de l’état
général du patient, du volume de la hernie, de l’existence ou non
d’un
drainage,
d’une
pathologie
générale
associée
(cardiovasculaire, pulmonaire).
Vous aurez un arrêt de travail d’environ un mois qui pourra être
prolongé si besoin en fonction de votre profession.
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire