Q1-SPE3-2

publicité
Q1-SPE3-2
QUESTION 1 : raisonnement à partir de documents
(10 points)
Enseignement de spécialité
Thème 3 : Glycémie et diabète
On cherche à montrer que chez les diabétiques de type II, la maladie s’installe
progressivement et résiste au traitement à l’insuline.
A partir de l'exploitation du document, caractérisez l’installation progressive du diabète de
type 2 et argumentez le fait que l’on ne puisse avoir recours à l’injection d’insuline pour
traiter ce diabète sauf dans les cas les plus sévères.
La présentation orale (5 minutes environ) puis l'interrogation dialoguée (5 minutes
environ) doivent permettre de préciser la démarche, en s'appuyant sur les éléments écrits
choisis par le candidat (mais non évalués), qui peut utiliser pour cela les feuilles de
brouillon mises à sa disposition.
Temps de préparation : environ 10 minutes
(20 minutes pour les deux questions).
Durée de l'interrogation : 10 minutes
(20 minutes pour les deux questions).
Il est possible d'écrire sur les documents.
Les documents doivent être restitués à la fin de l'interrogation dialoguée.
Document : glycémie et insulinémie lors d’un test d’hyperglycémie chez divers patients.
Des tests d’hyperglycémie provoquée (ingestion de 75g de glucose dissous à une personne à
jeun en moins de 5 minutes) ont été réalisés chez des sujets atteints de diabète de type 2
(DNID) à trois stades de la maladie (prédiabète - DNID modéré - DNID sevère) et chez des
patients non diabétiques. Les graphiques ci-dessous rendent compte des résultats obtenus.
On rappelle que l’insuline est une hormone hypoglycémiante.
Insulinémie
(μU/mL)
Glycémie (mg/dL)
400
160
300
120
DNID sévère
DNID modéré
200
80
Pré diabétique
Normal
100
0
T (heures)
0
1
2
Ingestion de glucose
http://svt.ac-dijon.fr/schemassvt/
3
40
0
T (heures)
0
1
Ingestion de glucose
2
3
Eléments de correction :
Saisie des données et mise en relation:
- ingestion de glucose suivie d’une augmentation de la glycémie d’autant plus élevée que le diabète est sévère, retour à la
valeur initiale d’autant plus long que le diabète est sévère ; régulation de la glycémie de moins en moins efficace chez le
diabétique
- augmentation de l’insulinémie forte chez le pré diabétique, libération retardée pour le DNID modéré et production quasi
nulle chez le DNID sévère par rapport au sujet sain.
- l’insuline efficace pour réguler la glycémie chez le sujet sain et inefficace pour réguler la glycémie chez le sujet
diabétique : il n’est pas utile de traiter avec de l’insuline quand le patient en produit par lui-même
- utilisation de valeurs chiffrées
- comparaison menée par rapport au témoin non diabétique
Curseur de notation
Éléments scientifiques extraits
des documents suffisants (peu
d'erreurs ou oublis)
Éléments scientifiques partiellement
extraits des documents (quelques
erreurs ou oublis)
Raisonnement
cohérent qui
répond à la
problématique
Raisonnement
maladroit mais
cohérent (besoin
d'un peu d'aide)
Raisonnement
cohérent qui
répond à la
problématique
Raisonnement
maladroit mais
cohérent (besoin
d'un peu d'aide)
10
8
6
4
Eléments scientifiques mal
extraits des documents
(des erreurs ou oublis dont
certains graves)
Saisie des éléments
scientifiques
insuffisante (trop
d'erreurs ou oublis)
raisonnement impossible …
2
0
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire