Bayonne, le 27 janvier 2012 Chère Consœur, Cher Confrère, Le

publicité
RESEAU SUD AQUITAIN DES PROFESSIONNELS DE SOINS EN ADDICTOLOGIE
1, rue Pierre Rectoran - 64100 Bayonne
Tél : 05.59.31.10.79 – Fax : 05 59 15 11 79
E-mail : [email protected] - N° organisme formateur : 72640276164
Site : www.resapsad.org
Bayonne, le 27 janvier 2012
Chère Consœur, Cher Confrère,
Le réseau RESAPSAD réalise régulièrement une étude sur la délivrance des traitements de la
dépendance opiacée par méthadone et buprénorphine auprès des 140 pharmacies de notre territoire
de recours (Pays Basque et Sud des Landes). Ces enquêtes nous permettent de recueillir des
données épidémiologiques locales et d’apprécier la qualité des pratiques professionnelles. Elles
font apparaitre incontestablement un large accès aux soins, la bonne disponibilité des deux
traitements de substitution aux opiacés, une implication de qualité des professionnels de santé
auprès de ses patients, et le respect des règles de prescription et de délivrance de ces traitements.
Afin d’entretenir ce bon niveau de formation et d’information, nous nous permettons
d’attirer votre attention sur la réglementation en vigueur concernant les règles de prescription et
de délivrance des traitements par méthadone sirop et gélule.
L’initiation par un médecin de CSAPA ou un praticien hospitalier :
Du fait du risque d’overdose et de multiples précautions d’emploi, la méthadone ne peut être
initiée que par un médecin de CSAPA (Centre de Soins, d’Accompagnement, de Prévention en
Addictologie) ou un praticien hospitalier. Un médecin de ville ne pourra prescrire de la méthadone
à un patient que lorsqu’il sera désigné médecin relais par le médecin du centre primo prescripteur
de méthadone pour ce patient.
Ainsi, lors de la première délivrance de méthadone en pharmacie, le patient doit présenter
deux ordonnances :
- l’ordonnance relais du centre primo prescripteur, désignant le médecin de ville
- l’ordonnance du médecin de ville sur laquelle est mentionnée la pharmacie.
Le pharmacien conserve les deux ordonnances. Par la suite, seule est nécessaire la
prescription du médecin de ville.
Le protocole est identique en cas de changement de pharmacie ou de médecin notamment
pour les patients vacanciers.
Le passage à la forme gélule, se fait aussi exclusivement par un médecin de CSAPA ou
un praticien hospitalier :
La méthadone gélule est réservée aux patients stabilisés sur le plan addictologique, traités
sans discontinuité par le sirop de méthadone depuis au moins un an.
La première prescription de méthadone gélule, doit être réalisée par un médecin de CSAPA ou
un praticien hospitalier. Ainsi tout patient suivi en médecine de ville pour la méthadone sirop, qui
souhaite passer à la forme gélule doit consulter un médecin de CSAPA, ou un praticien hospitalier,
qui valide le passage à la forme gélule.
Avant de délivrer le pharmacien doit donc s’assurer qu’il détient une copie de l’ordonnance
de délégation du médecin traitant par le centre primo-prescripteur, pour la méthadone gélule.
La prise en charge par l’assurance maladie suppose l’élaboration par le médecin traitant d’un
protocole de soins prévu par l’article L324-1 au titre d’une ALD non exonérante.
Cette réglementation autour de la forme gélule paraît contraignante mais elle vise à réduire
les possibilités de deal des gélules, plus aisé que celui de la forme sirop. La méthadone est un
produit dangereux, létal à la posologie d’1 mg/kg.
La prescription de Méthadone, sur ordonnance sécurisée, datée, doit
préciser en toutes lettres :
 le nom, prénom, âge, sexe du patient
 la posologie et le nombre de jours de prescription (14 jours
maximum),
 le rythme de délivrance : quotidien ou hebdomadaire, (sauf
mention expresse du prescripteur sur l’ordonnance «
délivrance en une seule fois »).
 le nom et le lieu de la pharmacie.
Un chevauchement, toujours exceptionnel doit être mentionné.
Notre équipe se tient à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire ou
toute demande de documentation spécialisée.
Nous vous prions d’agréer, Cher Consœur, Cher Confrère, l’expression de nos sentiments
dévoués.
Dr Eliane Herran
Médecin Coordinateur
Dr Jean Pierre Daulouède
Secrétaire Général
Dr Jacques Veunac
Président
Téléchargement
Explore flashcards