TUMEURS DU COL UTERIN

publicité
TUMEURS DU COL UTERIN
I) INTRODUCTION
•
•
•
•
Cancer fréquent
– 2ème cancer dans le monde
Diminution de l’incidence depuis l’instauration du dépistage cytologique
Cancer exceptionnel avant 25 ans, son incidence augmente jusqu’à 70 ans
Dépistage des lésions pré-cancéreuses par Frottis Cervico-Vaginal (FCV)
II) Dysplasies cervicales
•
•
•
•
•
•
•
= Lésions pré-cancéreuses
Asymptomatiques
Découvertes lors du FCV
L’examen clinique est normal
La découverte de lésions dysplasiques imposent la réalisation d’une colposcopie et de biopsies
Risque d’évoluer vers un cancer
Le traitement repose sur la conisation
III) FCV
•
•
•
•
•
•
À la spatule d’Ayre ou cytobrush
Prélèvement de l’exocol puis de l’endocol
Interesse la zone de jonction pavimento-cylindrique
– Jonction fragile et sensible à l’Human Papilloma Virus
En dehors des règles ou d’infection cervico-vaginale
Tous les 2 ans +++ (RMO : tous les 3 ans)
Tout frottis anormal doit être contrôlé par une colposcopie qui permet d’orienter les biopsies
IV) FACTEURS DE RISQUE
•
•
•
•
•
•
Précocité des premiers rapports sexuels
Partenaires sexuels multiples
Multiparité
Niveau socio-économique faible
Maladies Sexuellement Transmissibles
– Infection à HPV +++
– HSV
Immunodépression : HIV,…
V) CIRCONSTANCES DE DECOUVERTE
•
•
•
•
Métrorragies de sang rouge, indolores souvent provoquées (rapport sexuel, TV,…)
Pertes muco-purulentes (infection associée)
Douleurs pelviennes, troubles urinaires, troubles digestifs
Asymptomatique, découvert à l’occasion d’un examen systématique
EXAMEN CLINIQUE
• Spéculum :
– Normal si cancer débutant
– Tumeur bourgeonnante, ulcérée, saignant au contact
• TV :
– Induration irrégulière, saignant au contact
 Réalisation de biopsies
BILAN PARACLINIQUE
• Biopsies des zones suspectes
– Sous colposcopie
• IRM pelvienne
– Extension de la tumeur (paramètres)
• TDM abdomino-pelvienne :
–
ganglions et métastases
•
•
•
Urographie Intra-Veineuse
– Recherche une atteinte de l’appareil urinaire
Marqueur tumoral :
– SCC
Examen sous AG
– Touchers pelviens (Paramètres)
– Biopsies des zones suspectes
– Cystoscopie
– ± Rectoscopie
VI) PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE
•
•
•
•
Chirurgie
Radiothérapie
Curiethérapie
Chimiothérapie
CHIRURGIE
• En fonction de la taille de la tumeur
• Conisation
– Si cancer micro-invasif
• Hysterectomie totale
• Colpohysterectomie élargie avec annexectomie bilatérale + curage ganglionnaire
= Opération de Wertheim
AUTRES TRAITEMENTS
• Radiothérapie
– Pré-opératoire : si mauvais pronostic pour réduire la tumeur
– Post-opératoire : si envahissement ganglionnaire
– palliative
• Curiethérapie vaginale
– En préopératoire
• Chimiothérapie
– Associée à la radiothérapie si mauvais pronostic pour réduire la tumeur
• Dérivation urinaire par sonde JJ si envahissement urétéral
VII) FACTEURS PRONOSTIQUES
•
•
•
•
Stade clinique (classification FIGO)
Etat ganglionnaire
Volume tumoral
Embols tumoraux vasculaires ou lymphatiques
VIII) CONCLUSION
•
•
•
•
Concerne essentiellement la femme multipare entre 40 et 50 ans
A évoquer devant des métrorragies provoquées
Le traitement de référence repose sur l’opération de Wertheim complétée d’une curiethérapie avant
l’intervention et d’une radiothérapie postopératoire
Intérêt du dépistage systématique des lésions pré-cancéreuses par le FCV
Téléchargement
Explore flashcards