Radiographie de la cage thoracique tp

publicité
RADIOGRAPHIE DE LA CAGE THORACIQUE
1. Légender les os de la cage thoracique sur la radiographie ; citer les autres organes visibles.
2. La radiographie de la cage thoracique est souvent utilisée pour explorer les poumons. En
observant le cliché, préciser l’intérêt de réaliser une radiographie pulmonaire.
3. Rappeler le principe de la radiographie.
4. Préciser sous forme d’un tableau les avantages et les inconvénients.
5. Des précautions particulières sont prises pour protéger de la nocivité de cette technique les
manipulateurs en radiologie. Une expérience est conduite afin de mettre en évidence les
conséquences d’une irradiation par les rayons X de la moelle osseuse d’un lot de souris.
Les souris subissent tout d’abord une prise de sang afin d’effectuer la numération de leurs cellules
sanguines. Elles sont ensuite irradiées. Huit jours puis trente jours après l’irradiation, on réalise une
numération des cellules sanguines. Les résultats de ces numérations sont présentés dans ce qui suit.
Souris avant irradiation : numération des cellules sanguines normales.
Souris huit jours après l’irradiation : numération fortement diminuée.
Souris 30 jours après l’irradiation : numération très fortement diminuée.
Remarque : au bout de trente jours, 60 % des souris irradiées sont mortes.
a) quel est l’effet de l’irradiation par les rayons X sur les souris ?
b) en déduire le risque encouru par le manipulateur en radiologie. Citez la précaution à prendre pour
le faire diminuer.
c) quelle hypothèse peut-on formuler sur le rôle de la moelle osseuse grâce à cette expérience ?
d) proposer une expérience pour vérifier l’hypothèse précédente.
LE VIEILLISEMENT OSSEUX :
1. le document suivant suit l’évolution de la masse osseuse en fonction de l’âge, chez l’homme
et la femme. Analyser ce document.
2. Données épidémiologiques :
Ostéoporose : après cinquante ans, 40 % des femmes auront une fracture liée à l’ostéoporose
pour seulement 15 % des hommes.
À 70 ans, plus de 40 % des femmes sont atteintes d’ostéoporose ; elles sont 70 % à 80 ans.
L’ostéoporose masculine augmente de façon importante à partir de soixante-quinze ans mais
en restant toujours inférieur à l’ostéoporose féminine. Les fractures dues à l’ostéoporose sont
principalement localisées au niveau du col du fémur, des vertèbres et du poignet. On estime
que le nombre des fractures du col du fémur doublera en 20 ans.
Arthrose : elle concerne 17 % de la population, et prédomine chez les femmes ; 68 % des
patients souffrant d’arthrose ont plus de 50 ans. La coxarthrose a une incidence de
80/100 000, la gonarthrose de 240/100 000. On estime que 8 % de la population des
personnes âgées de plus de 75 ans vivent avec une prothèse de la hanche.
a) indiquer quelles sont les personnes les plus touchées par ces deux pathologies.
b) le nombre de personnes atteintes et croissant. Pourquoi ?
c) étude d’un cas clinique : Madame A est âgée de 60 ans. Elle consulte son médecin traitant
pour des dorsalgies. Celui-ci lui propose de subir une ostéodensitométrie permettant de
mesurer la densité minérale osseuse (DMO). Avant de réaliser cet examen, elle répond au
questionnaire suivant (ses réponses apparaissent en italique).
– Votre mère a-t-elle de l’ostéoporose ? A-t-elle eu des fractures sans cause apparente ?
Réponse oui ; elle a eu une fracture du col du fémur
– vous-même avez-vous eu des fractures depuis l’âge de quarante-cinq ans sans traumatisme
particulier ? Fracture du poignet après une chute.
– Avez-vous constaté une diminution de votre taille ? Oui environ 1,5 cm
– a quel âge avez-vous été ménopausée ? 46 ans
– avez-vous fumé et combien de cigarettes fumiers vous ? 10 cigarettes par jour pendant 20
ans
– consommez-vous de l’alcool et combien de verres ? Occasionnellement
– avez-vous eu une maladie inflammatoire ? Non
- Avez-vous été traité par corticothérapie ? Non
– pratiquez-vous régulièrement une activité physique ? Non
– consommez-vous beaucoup de l’étage pendant votre enfance et adolescence ? Non
i. indiquer les facteurs de risque de l’ostéoporose à l’aide du questionnaire précédent.
ii. En analysant le document suivant quel diagnostic sera rendu à Madame A
PATHOLOGIE ARTICULAIRE :
Les deux radiographies du document suivant sont des clichés de l’articulation de la hanche de
Madame B, avec un intervalle de 18 mois entre les deux clichés. La première radiographie
avait été effectuée en raison de vives douleurs que la patiente ressentait à la hanche. Elle a été
traitée par des antalgiques, mais depuis ces six derniers mois, le Coxalgies se sont aggravés
et il lui est de plus en plus difficile de monter un escalier ou de ramasser un objet.
Aujourd’hui âgé de soixante-cinq ans, elle présente une surcharge pondérale. Elle a souffert
il y a une vingtaine d’années d’une fracture de la hanche après une chute de cheval.
Après examen des clichés, le radiologue diagnostique une coxarthrose. Elle devra subir une
arthroplastie.
1. Donner la définition des termes en gras dans ce dossier médical.
2. Comparez les deux radiographies. En déduire sur quels critères le diagnostic de coxarthrose
a été effectué.
3. Dresser un portrait-robot d’un patient atteint d’ostéoporose est celui d’un patient atteint de
coxarthrose à l’aide des dossiers médicaux des deux patientes Madame A et Madame B.
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire