Chapitre 2 - Page d`accueil

publicité
Généralités sur la sociologie
Chapitre 2
Mr ENYOUMA
1ère année
Sociologie : étude des rapports et des faits sociaux.
« Les échanges sociaux ne peuvent se faire qu’avec le même champ social et le même champ
culturel ».
Alain TOURAINE
Les échanges sociaux ne peuvent avoir lieu que si les personnes sont différentes.
Dans le milieu médical, le contexte du patient et celui du médecin sont différents ; les envies et
les buts d’échanges sont également différents.
C’est pour cela qu’il faut négocier.
Ex : les enfants possèdent une grande capacité de négociation.
Si la négociation est impossible, il devra y avoir intervention de la loi.
« Les faits sociaux sont caractérisés par des éléments d’extériorité (extérieurs à l’individu) et
de contrainte ».
Elie DURKHEIM
Ex : le règlement intérieur (élément externe) doit être appliqué par tous, même par moi, et même
si cela entraîne une modification de mes actes (contraintes).
L’ensemble des manières de penser, d’agir, de sentir … propres à chaque groupe, sont transmises
à chaque membre du groupe et exercent une contrainte sur chacun (ce sont les normes).
« L’Homme est plus proche de l’animalité que de la raison ».
DARWIN
Il démontre que d’un point de vue biologique, l’Homme est ressemblant à l’animal à 99%. Les
1% de différence sont dus à l’intelligence et à la raison.
I) Principaux concepts
La sociologie, c’est donc l’étude de toutes les sociétés.
Le concept de pouvoir :
Le pouvoir, c’est la capacité d’agir sur quelqu’un.
« Le pouvoir est une chance ».
Max WEBER
On n’est jamais sur de pouvoir agir sur l’autre. Il y a la notion de réciprocité.
Page 1 sur 3
Le concept de conflit :
 C’est l’affrontement, la confrontation des idées.
 Il est impossible de ne pas y avoir de conflit.
 En cas d’incapacité de résoudre un conflit, il faut faire intervenir un médiateur ; la solution
étant la négociation.
 L’affrontement est donc un moyen de progresser et de résoudre des tensions.
Le concept de stratégie :
 C’est le fait de préserver sa liberté d’action.
Le concept d’incertitude :
 On note la présence d’une zone d’incertitude, toujours avec un acteur qui maîtrise mieux les
imprévus que l’autre.
Le concept de la division du travail :
 Il faut différencier les taches.
Le concept de place :
 La place, c’est la portion de territoire qu’on reconnaît en un individu. C’est sa position dans la
relation.
 Avoir sa place, c’est être reconnu.
 Pour être à sa place, il faut rester à la place qui nous est attribué.
 Une place n’est JAMAIS acquise, il faut la conquérir, la mériter.
II) Axes de réflexion
Personnel
médical
Malade
Personnel
paramédical
1) Action sociale
Une action est dite sociale lorsqu’elle tient compte du comportement de l’autre. Pour cela, il faut
tenir compte de la présence et de l’existence de l’autre, il faut que l’action ait du sens et une
signification et il faut que l’action soit perceptible par l’autre.
Ce sont les normes, la socialisation et l’ordre social naturel, les sanctions et les récompenses qui
font que l’on tient compte du comportement de l’autre.
Socialisation : manière d’assimiler les normes, de comprendre.
La socialisation primaire à lieu dans l’enfance, et la secondaire à l’âge adulte, avec la rééducation
des choses ou des valeurs non acquises.
Page 2 sur 3
Ordre social ou déterminisme naturel : les choses sont comme ça, on ne peut pas les changer.
Ex : la femme est destinée à faire les enfants et l’entretien de la maison, et l’homme est fait pour
travailler.
2) Organisation sociale
La distribution des rôles se fait selon la place et le statut :
- Planification des taches (Henry FAYOL).
- Constitution d’un organigramme (Henry FAYOL).
- Coordination (Henry FAYOL).
- Formalisation écrite de ce que chacun doit faire (= valorisation des rôles) (Max WEBER).
- Socio-analyse (= psychanalyse de groupe, des individus dans une organisation) permettant
une étude des attitudes conscientes et inconscientes, et une analyse des mécanismes de
défenses (ELLIOT).
- Clarification des rôles des individus pour éviter les conflits (ELLIOT).
3) Changement social
Il correspond à une mutation ou à une modification de l’organisation :
- Ephémère ou durable.
- Vue à travers le temps.
- Avec des facteurs de changement :
 Effectif.
 Introduction d’un savoir.
 Idées.
 Technologie.
- Avec des acteurs ou des agents de changements :
 Elite.
 Groupe de pression.
 Mouvements sociaux.
Mouvement social : différence entre l’espérance voulue et la réalité vécue.
Page 3 sur 3
Téléchargement
Explore flashcards