La sociologie de l`action sociale

advertisement
UE.1.1.S2
05.03.2010
Socilogie de l’action sociale
-
I.
Sociologie du fait social
Sociologie de l’action sociale
La sociologie du fait sociale (rappel)
La sociologie du fait sociale émerge par divers auteurs qui partagent le paradigme suivant :
-
II.
les faits sociaux ne s’expliquent pas en termes de motivation de projets individuels
il faut appliquer une analyse holiste et privilégier le tout sur les parties
il est possible de rechercher des lois pour comprendre la nature et l’évolution des sociétés
La sociologie de l’action sociale
Une autre tradition la sociologie de l’action sociale se construit autour des principes :
-
comprendre les motivations des acteurs individuels
les situer par rapport aux relations qu’ils entretiennent entre dans une situation donnée
analyser les stratégies de ces acteurs et leurs résultats
Alexis de Tocqueville (1805-1859)
-
-
De la démocratie en Amérique (1835)
question centrale de l’égalité contre la liberté
« je hais, pour ma part, ces systèmes absolue, qui font dépendre tous les évènements de
l’histoire de gdes causes 1ère se liant les unes aux autres par une chaine fatal, et qui
suppriment, pour ainsi dire, les hommes de l’histoire du genre humain ».
Individualisme : « sentiment réfléchi et paisible, qui dispose chaque citoyens à s’isoler de la
masse de ses semblables, et à se situer à l’écart avec sa famille et ses amis ; de telle sorte
que, après s’être ainsi créez une petite société à son usage, il abandonne volontiers la grande
société à elle-même. »
1
UE.1.1.S2
05.03.2010
Ferdinand Tönnies (1855-1936)
1er président de la société allemande.
-
Volonté organique (Wesenwille) et volonté réfléchie (Kürwille) : passage de la communauté
(Gemeinschaft) vers la société (Geselschaft)
La volonté organique est à l’origine de la forme de vie sociale communautaire
La forme sociale est, quant à elle, le produit de la volonté réfléchie. A contrario de la morale
communautaire, la pensée est diverse. Chaque individu a sa pensée et rentre donc en
concurrence notamment sociale et économique avec autrui.
Communauté et société
-
Le progrès de l’urbanisme fait évoluer la communauté vers la société
L’entreprise commerciale est le motif de la recherche de profit individuel et va entrainer la
société à sa perte
Max Weber (1864-1920)
-
La rationalisation des actions est la clef explicative et le moteur de la dynamique sociale
Ce principe contient en germe la tyrannie de l’organisation réifiée
Les faits sociaux ne sont pas des choses mais des interactions entre comportements
individuels
Est action toute conduite à laquelle l’individu associe une signification
Pour échapper à la relativité des descriptions et fonder une méthode scientifique, Weber propose les
types idéaux.
« On obtient un idéal type en accentuant unilatéralement un ou plusieurs points de vue et en
enchainant une multitude de phénomènes isolés, diffus et discrets, que l’on trouve tantôt en gd
nmb, tantôt en petit nmb par endroits pas du tout, qu’on ordonne selon précédents points de vue
choisis unilatéralement pour former un tableau de pensée homogène. ».
-
Les types idéaux portent sur des objets d’étude hétérogènes.
Weber dégage ceux résultant d’un enchainement particulier de motivations et de pratiques
(l’entrepreneur, le bureaucrate, le protestant), de rapports sociaux.
-
L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme, 1904
Le dogme de la prédestination se déduit de la conception calviniste. Tout croyant vit ainsi
dans l’inquiétude : suis-je parmi les élus ? trois issues psychologiques sont inimaginables :
 Le fatalisme (tout est déjà écrit) et a passivité
 La recherche éperdue de la jouissance
 Ou celle des signes de l’élection
2
UE.1.1.S2
05.03.2010
4 types d’actions :

L’action rationnelle par rapport à des fins clairement définies
L’action rationnelle par rapport à des valeurs
L’action émotionnelle
L’action traditionnelle
Wertfreiheit
Georg Simmel (1858-1918)
-
Il y a société là où il y a action réciproque de plusieurs individus
Notion de cercles de sociation
Distinction forme/contenu
Le contenu de sociation est donc tout ce qui fait bouger l’individu, toutes les pulsions,
physiques ou psychologiques, qui le poussent à entrer en interrelation avec un autre.
La forme est ce qui rend le contenu social
3
Téléchargement