S`IMPLANTER EN ITALIE

publicité
S'IMPLANTER EN ITALIE
I/ LES OPPORTUNITES
i. Le développement d'une attitude bio
L'Italie connaît depuis quelques années une croissance de l'agriculture biologique. En effet,
les consommateurs recherchent des aliments sains, contrôlés et garantis. D'ailleurs, la
population italienne lutte contre l'introduction des OGM. Ce comportement pro-biologique
limite même l'élevage en Italie à cause des réglementations biologiques communautaires et
nationales qui s'avèrent être relativement strictes: ce fait constitue un avantage pour notre
entreprise puisque l'Italie doit ainsi privilégier les importations. En outre, une augmentation
de 6% des consommateurs préférant le bio a été constaté dernièrement. Ce sont ces
consommateurs qui désirent également des magasins autres que la GMS, c'est pourquoi des
magasins spécialisés se développent de plus en plus.
ii. Les avantages et les aides
En cas de difficulté face aux réglementations bioloiques mises en vigueur, nous pourrons
éventuellement faire appel aux 7 associations nationales de producteurs. Ces associations ont
pour but d'aider les producteurs italiens qui doutent à cause de la rentabilité insufisante de
l'agriculture biologique. Les producteurs bio sont aussi peu rassurés face à la croissance de la
concurrence externe.
De nouveaux éléments peuvent faciliter notre intégration en Italie tels que la naissance de
Federbio, la fédération des associations du secteur bio qui pourra constituer une aide pour
notre entreprise. De plus, un projet de promotion du bio va être lancé par Biobenessere: il se
composera de 1000 journées de dégustation, de ventes promotionnelles dans les magasins
ainsi que de la publicité dans les journaux, à la télévision... Enfin, un nouvel axe serait à
intégrer: il s'agit des cantines scolaires dans lesquelles se développent beaucoup la
consommation biologique.
II/ LES LIMITES
i. La concurrence
Une implantation en Italie nous confronterait à une concurrence qui tend à se développer
davantage. En effet, on compte près de 45000 producteurs biologiques. A cela vient s'ajouter
une diminution des importations. De plus, l'exploitation biologique en Italie est en période de
croissance. Enfin, la concurrence est relativement rude puisque l'élevage est dominé par 47%
de volaille.
ii. Une situation complexe
Exporter en Italie risque de nécessiter la mise en place de plusieurs procédures puisque 16
organismes de certification biologique sont accrédités par le Ministère. L'obtention de l'accord
d'exportation de volaille en Italie sera sans doute assez long.
La situation de l'Italie elle même apparaît comme étant complexe: en effet; il existe une forte
dualité entre le Nord et le Sud de l'Italie. Le Sud produit 60% des aliments biologiques. Quant
au Nord, il regroupe la majorité des productions animales, ainsi que des entreprises de
transformations et une grnade partie des consommateurs.
Téléchargement
Random flashcards
aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Créer des cartes mémoire