Telechargé par gesdal

Les-types-de-dribble-les-différents-changements-de-main

publicité
LES FONDAMENTAUX DU BASKETBALL
Les types de dribble
Les changements de main(et de direction et/ou rythme)
Définition
Il s’agit d’actions de jeu impliquant le fait de dribbler près d’un
ou plusieurs défenseurs, en conservant un bon contrôle de balle ,en
protégeant cette dernière de l’éventuelle interception du joueur
défensif, et de changer de rythme (vitesse) et de direction, en
continuant de se déplacer vers l’avant, et ainsi attaquer en
direction de la cible.
Points techniques importants à retenir
• Les appuis sont écartés des largeurs des épaules ou des
hanches, ou un peu plus que celles-ci, afin de maintenir un
bon équilibre lors des déplacements.
• Les genoux sont légèrement fléchis/pliés, pour être
dynamique et «explosif», et se déplacer rapidement dans une
ou plusieurs direction(s)
• Le regard est porté vers la cible, pour observer les
(dé)placements des partenaires et adversaires.
• Le buste est légèrement incliné vers l’avant, et le dos est
droit.
• Les dribbles et changements de main se font avec celle-ci sur
le coté, ou au-dessus du ballon. Les doigts sont naturellement
écartés, chaque dribble devant être fort pour diminuer la
phase de perte de contrôle direct du ballon.
• Chaque changement de main(simple/crossover, entre les
jambes, derrière le dos, avec renversement) implique trois
dribbles spécifiques: un dribble de préparation, un dribble de
transfert du ballon d’un coté du corps à l’autre, et un dribble
de continuité(de progression).
Détails concernant comment, pourquoi, et où utiliser chaque
changement de main en match
Le changement de main simple ou crossover
Il s’agit du changement de main le plus basique, et le plus souvent
utilisé au basket. Il est très efficace lorsque la pression appliquée
par un joueur défensif(se trouvant à distance équivalente à un
bras) n’est pas élevée ou intense.
Comment s’en servir?
Il faut que le joueur offensif exécute trois dribbles particuliers
pour ce geste technique:
• un dribble de préparation fort et bas, avec mouvements
d’amplitude du bras qui est du même coté que la main qui
dribble, de la tête et de l’épaule du coté du dribble. Cela peut
conduire le défenseur à se déplacer légèrement du coté où le
dribble est effectué s’il pense que l’attaquant va avancer vers
le panier, pour pénétrer et marquer près de l’arceau.
• un dribble de transfert(vers l’avant ou vers l’arrière),en
dessous de la ligne des genoux, rapide d’un coté du corps à
l’autre. Cela peut être utile pour éviter une interception d’un
défenseur.
• un dribble de continuité(progression/continuation) avec la
main opposée , près du corps de l’attaquant, et devant lui en
accélérant dans la nouvelle direction(changement de vitesse
et de rythme). Le joueur offensif doit passer le plus près
possible d’ une des hanches du défenseur, en restant fléchi, et
en utilisant le bras et la main opposés à ceux du dribble de
progression, comme «barrière» empêchant au joueur qui
défend de récupérer sa position défensive de base entre
l’attaquant et le panier.
Pourquoi s’en servir?
Ce geste technique permet de déplacer le défenseur dans une
direction, donnant la possibilité au joueur porteur de balle
d’attaquer dans la direction opposée, ainsi que dans le couloir de
pénétration libéré par la défense.
Où s’en servir?
Ce changement de main peut être effectué sur tout le terrain, dans
le «couloir central» comprenant l’axe panier-panier( plus
rarement dans les «couloirs» latéraux), ou sur demi-terrain au
périmètre par les joueurs extérieurs(meneur de jeu, arrière
tireur,petit ailier) pour marquer près ou loin du panier.
Le changement de main entre les jambes
Il s’agit d’un geste technique utilisé par un joueur offensif,
lorsque la pression défensive est élevée(ou intense), et que le
défenseur suit l’attaquant, ou est stationnaire, mais bien équilibré,
entre l’attaquant et le panier.
Comment s’en servir?
Comme pour le changement de main simple mentionné
précédemment, trois dribbles spéciaux doivent être correctement
réalisés:
•
un dribble de préparation fort et bas, en orientant le corps
vers le coté de la main qui dribble(main gauche à gauche et
main droite à droite).
•
Un dribble de transfert(vers l’avant ou l’arrière) exécuté en
passant le ballon entre les jambes. Les doigts des mains(de
dribble et de réception de la balle) sont orientés vers le sol.
Le transfert doit être rapide. Cela permet de protéger le
ballon avec les jambes, et le corps, lorsque le joueur offensif
change de direction).
•
Un dribble de continuité(de progression) est effectué avec la
main opposée, et le corps est réorienté dans la nouvelle
direction, en passant le plus près possible du défenseur.
Pourquoi s’en servir?
Ce changement de main permet au joueur offensif de changer de
direction , en protégeant la balle avec les jambes, si un défenseur
cherche à intercepter le ballon en appliquant une forte pression sur
le porteur de balle.
Où s’en servir?
Il est efficace sur demi-terrain, lorsqu’un joueur extérieur attaque
vers le panier, enchaînant par un tir(en course ou au périmètre). Il
est aussi utile pour remonter le ballon, face à une forte pression
défensive(phase de jeu rapide/contre-attaque, phase de jeu placé).
Le changement de main derrière le dos
C’est un geste technique exécuté par un joueur offensif pour
protéger le ballon et maintenir son contrôle lorsque la pression du
défenseur(stationnaire ou dynamique) est très forte, et qu’il a les
bras et mains très actifs, pour provoquer une perte de balle ou
l’intercepter.
Comment s’en servir?
Ce changement de main , comme ceux mentionnés précédemment,
comprend trois dribbles spécifiques:
•
un dribble de préparation fort et bas.
•
un dribble de transfert toujours réalisé vers l’avant, en
passant le ballon soit en-dessous des fessiers, soit près de la
hanche opposée(main gauche-hanche droite et main droitehanche gauche). Le transfert doit être rapide.
•
Un dribble de continuité( progression) fort, et devant
l’attaquant, pour se rapprocher de la cible, et enchaîner par
une ou plusieurs autres actions de jeu.
Où s’en servir?
En général, il est utilisé sur terrain ouvert lors d’une contreattaque( «couloirs» central et latéraux), pour avancer le ballon
rapidement, et marquer un ou des panier(s) à haut pourcentage. Il
est aussi efficace au périmètre, pour attaquer en direction du
panier. Il est fréquemment effectué par des joueurs extérieurs.
Le changement de main avec renversement
Il s’agit d’un geste technique utilisé par un attaquant pour
conduire la balle vers le panier, en la protégeant d’une pression
défensive individuelle et/ou collective très intense.
Comment s’en servir?
Ce changement de main, comme tous les autres , implique les trois
dribbles:
• de préparation ferme et bas. La main de dribble est au-dessus
du ballon.
•
de transfert( vers l’avant et en diagonale). Le joueur offensif
doit rester fléchi, et continuer de dribbler avec la main du
dribble de préparation. L’attaquant pivote sur un appui( celui
qui est opposé à la main qui dribble). Le pivot «effacé» est
celui qui ressemble le plus à celui exécuté pendant le dribble
de transfert.
•
de continuité(ou progression), avec la main opposée, pour
accélérer dans la nouvelle direction. Le joueur offensif peut
simultanément à ce dribble, changer de rythme.
Pourquoi s’en servir?
Ce geste technique, par rapport à tous ceux énoncés
précédemment, offre la meilleure protection de balle lors de son
exécution. Cependant, il doit être utilisé «sagement», en raison du
fait, que pendant le dribble de transfert, l’attaquant perd
momentanément la vision du panier, de ses partenaires et des
autres défenseurs, et pourrait de manière inattendue(par surprise)
se faire intercepter le ballon suite à l’ anticipation et timing
appropriés d’un des joueurs défensifs sur demi-terrain,ou tout le
terrain.
Où s’en servir?
Comme les autres changements de main «vus» précédemment
dans ce cours, il est préférable de se servir de celui-ci sur terrain
ouvert( principalement «couloir» central, mais aussi «couloirs»
latéraux), pendant une phase de jeu rapide(premières secondes
d’une contre-attaque). Ce geste technique est aussi très efficace
contre la deuxième «ligne de défense» (sur celle-ci se trouvent
généralement les joueurs intérieurs, à savoir le petit ailier, l’ailier
fort et le pivot)proche du panier lors d’une phase de jeu placé,
pour enchaîner par un tir en course près du panier, un tir à midistance, ou une passe à un partenaire «libre» et prêt à recevoir la
balle.
Tout ce qui est écrit ci-dessus est valable pour les joueuses de
basketball.
Téléchargement
Explore flashcards