Telechargé par d99a20

chaptr 1

publicité
Introduction
On appelle ma¸connerie un ouvrage compos´e de mat´eriaux (blocs b´eton, briques,
pierres, etc.) unis par un liant (mortier, ciment, plˆatre, etc.), le plus souvent dans le but de
construire un mur.
La ma¸connerie est consid´er´ee comme la technique de construction la plus ancienne et la plus
r´epandue. En effet, comme elle n’utilise pour l’essentiel que des petits ´el´ements, elle ne
n´ecessite pas de moyen de manutention important sur le chantier. Elle est donc applicable par
toutes les entreprises, et en particulier par l’artisan ma¸con qui r´ealise d’ailleurs la plupart des
constructions pavillonnaires.
Cependant, la p´enurie de main d’oeuvre qualifi´ee, les prix de transport et de manutention
´elev´es, aux- quels s’ajoute le faible rendement de la ma¸connerie en pierres naturelles
contribuent a` faire consid´erer cette derni`ere comme un ouvrage de luxe. Le th`eme de la
construction en pierre ne sera donc pas abord´e dans ce cours. Ce type de construction a ´et´e
pratiquement abandonn´e depuis la venue progressive des produits industrialis´es (bloc b´eton).
Les murs en ma¸connerie doivent r´epondre a` un certain nombre de r`egles, d’exigences que l’on
retrouve dans le Document Technique Unifi´e DTU 20.1 ” Ouvrages en mac¸onnerie de petits
´el´ements
Parois et murs ”. Il se d´ecompose en 3 parties :
–
Partie 1 : Cahier des clauses techniques ;
–
Partie 2 : R`egles de calcul et dispositions constructives minimales ;
–
Partie 3 : Guide pour le choix des types de murs de fac¸ades en fonction du site ;
Téléchargement
Explore flashcards