Telechargé par le.prosvt

fossiles et fossilisation

publicité
09-05-2019
⚫ Situation de départ
Les roches sédimentaires contiennent des fossiles
qui permettent de reconstituer des milieux de vie
et de retrouver des paysages anciens. Donc les
roches sédimentaires constituent des archives
géologiques montrant la succession des éspèces et
des groupes d’êtres vivants.
 Que signifie un fossile ?
 Quel est l’intérêt des fossiles?
 Comment construire une échelle stratigraphique
et à quoi sert-elle?
 Comment reconnaître un cycle sédimentaire ?
I- Fossiles et fossilisation.
Figure : quelques exemples de fossiles
un fossile est le reste ou la trace d’être vivant
animal ou végétal conservé dans une roche
sédimentaire.
a- définition
La fossilisation est le processus par lequel des
restes ou des traces d’un être vivant peuvent se
transformer en fossile.
b- Description des étapes de la fossilisation:
exemple d’un trilobite.
Voir figure 
Figure : les principales étapes de la fossilisation
(exemple trilobite)
c- les conditions nécessaires à la fossilisation .
La fossilisation exige des conditions d’enfouissement
et de conservation particulière.
Pour les empreintes d’êtres vivants: un remplissage
immédiat de l’empreinte de l’être vivant par une
couche de sédiments très fins ( cendre volcanique,
calcaire, glace... )
Pour les restes d’organismes : la mort de l’être
vivant, son dépôt et son recouvrement très vite par
du sédiment fin.
d- les modes de la fossilisation .
⚫ Conservation complète ou total:
 Inclusion dans la glace: Un mammouth
laineux découvert avec son sang dans la glace
de Sibérie
 Inclusion dans l’ambre: l’ambre est une
résine fossilisée, résine qui a fréquemment
inclus de nombreux restes d’insectes.
⚫ Conservation partielle: seules les parties dures de
l’être vivant sont conservées: squelette, dents
carapace…
⚫ Le moule: moulage de la face interne ou de la
face externe
⚫ Les empreintes: empreinte de feuilles…
⚫ Trace d’activité biologique: traces de pas de
mammifères…
II- L’importance géologique des fossiles .
L’étude des fossiles a permis de découvrir que ces derniers
sont répartis en deux groupes :
 Les fossiles stratigraphiques.
 Les fossiles de faciès.
a- Caractéristiques de chaque type de fossiles.
a-1) les fossiles stratigraphiques.
⚫ Ils ont une durée de vie brève à l’échelle des temps
géologiques.
⚫ Ils ont une grande extension géographique, mais
limitée dans le temps.
⚫ Doivent être représentées par un grand nombre
d’individu
a-2) les fossiles de faciès.
⚫ Ils ont vécu pendant une très large période et quelques
espèces continuent à exister.
⚫ Ils ont une extension géographique courte.
b- L’importance de chaque type de fossiles.
b-1) Les fossiles stratigraphiques.
Les fossiles stratigraphiques permettent la datation des
couches sédimentaires dans lesquelles ils se trouvent.
Exemple : le trilobite, l’ammonite, dinosaure, nummulite,
mammouth…
b-2) Les fossiles de faciès.
Ils permettent de reconstituer, si l’on applique le
principe de l’actualisme, les conditions qui régnaient
localement lors du dépôt de sédiments.
Exemple : oursin, corail, fougères…
Figure :exemple de l’importance de certains fossiles
de faciès dans la détermination des milieux de dépôt
Remarques:
⚫ Faciès d’une roche: ensemble de caractères d’une
roche, qui témoigne du milieu et des conditions dans
lesquelles elle s’est formée.
⚫ principe de l’actualisme: les lois régissant les
phénomène géologiques actuels étaient également
valables dans le passé.
⚫ En étudiant les fossiles stratigraphiques, les chercheurs
ont subdivisé le temps géologique en ères et périodes…,
et ils ont élaboré une échelle stratigraphique (figure ).
⚫ Cette échelle permet une datation relative des couches
sédimentaires en se basant sur leur contenu fossilifère.
Remarque:
⚫ ère: époque plus au moins longue de l’histoire
géologique.
a- La datation relative.
Permet de donner l’âge d’une strate de roche par-rapport
à une strate ou à un fossile.
a-1) Le principe de superposition.
Dans les couches sédimentaires non déformées les
strates les plus anciennes sont en bas de la séquence.
a-2) Le principe de la continuité.
Une couche a le même âge sur toute son étendue même
si sa composition change à condition qu’elle soit
déterminée par le même toit et le même lit.
a-3) Le principe d’identité paléontologique .
Deux couches ayant au moins un même fossile
stratigraphique ont le même âge.
Figure : les principes stratigraphiques
b- La datation absolue.
L’étude de la radioactivité des roches en se basant sur
les éléments radioactifs ( Uranium, carbone 14…) permet
une datation absolue et précise des couches
sédimentaires.
III- Notion de cycle sédimentaire.
Les roches sédimentaires par leur nature et leur
extension enregistrent les variations relatives du niveau
de la mer. Ces variations se manifestent notamment par
des transgressions et des régressions.
C’est l’avancement de la mer sur le continent due à une
élévation générale du niveau des mers.
C’est le retrait (recul) de la mer et émergence des
terrains.
Remarque:
⚫ L’alternance d’une transgression et d’une régression
constitue un cycle sédimentaire ( érosion , transport,
dépôt, et diagenèse).
22-05-2019
⚫ Situation de départ
La terre ou la planète bleue est la seule planète du
système solaire qui renferme une très grande quantité
d’eau.
- Quelles sont les différentes formes de l’eau dans la
nature ?
- Quelles sont les ressources en eau utilisables ?
- Qu’est ce que c’est le cycle de l’eau ?
- Comment se forment les eaux souterraines?
-Quels sont Les dangers menaçant les ressources en
eau ?
- comment préserver l’eau?
I- les différentes formes de l’eau dans la nature
1- les origines de l’eau dans la nature.
La plus grande partie de l’eau se trouve:
⚫ Dans les mers et les océans.
⚫ Sur les continents( glaces polaires, eaux de surface,
eaux souterraines).
⚫ Dans l’atmosphère ( vapeur d’eau).
2-Réserves d’eau dans le globe terrestre.
Eau salée:
Mer et
océan
Eau douce
solide
(glaciers…)
Eau douce
liquide (nappes
souterraines)
Eau douce
liquide
(fleuves,lacs…)
Vapeur
d’eau
97,2%
2,1%
0,6%
0,01%
0,001%
Téléchargement
Explore flashcards