Telechargé par faty06

LES-THROMBOSES

publicité
LES THROMBOSES
Réalisé par :
IZEGHLOUCHE LAMINE
CHAIB MOHAMED OUALID
ZIDOUNI TAREK
Encadré Mr azzougue
PLAN

Définition

Causes

Symptômes

Populations à risque

Diagnostic

Complication

Traitement

Prévention

Approches complémentaires

Roles de infirmier

Conclusion
Définition de la thrombose

la thrombose veineuse est une formation
d’un caillot de sang (thrombus) dans le système
veineux profond. Elle se trouve généralement au
niveau des cuisses et des mollets, c'est-à-dire aux
endroits où le sang circule mal.

Dans les cas les plus graves, la thrombose peut
s’étendre de cette partie de la jambe jusque dans
le flux sanguin et atteindre une artère pulmonaire,
ce qui pourrait bloquer la circulation et occasionner
une embolie pulmonaire.
Causes de la thrombose veineuse
STASE VEINEUSE
LESIONS
PARIETALES
TROUBLES DE
LA COAGULATION
Prédisposition à la
coagulation
spontanée du sang
• Pilule oestroprogestative
• Tabac
• Déshydratation
• Déficit ou mutation de certain facteur intervenant
dans la coagulation (protéine C, S, Antithrombine III)
Lésion de
l’endothélium
vasculaire entraînant
la formation d’un
thrombus
• Présence d’un corps étranger (cathéter veineux)
• Extension d’une tumeur au sein du vaisseau
SECONDAIRE A UN
RALENTISSEMENT DU
COURANT SANGUIN
• Immobilisation (voyage, alitement, plâtre)
• Obstacle à la circulation sanguine (grossesse,
tumeur)
• Incontinence des veines (varices, insuffisance
veineuse)
Symptômes de la thrombose
Douleur du mollet (surale) ou de la cuisse (iliofémorale)
Douleur à la palpation du mollet
Douleur à la dorsiflexion du pied (signe de Homans)
Diminution du ballottement du mollet par rapport au
côté opposé
Augmentation de la chaleur locale
Œdème de la cheville
Diagnostic de la thrombose
BIOLOGIQUE :
• Dosage des D Dimères (si négatifs il n’y a
pas de phlébite, si positifs il y a peut être
une phlébite)
IMAGERIE
• Echo doppler veineux des membres
inférieurs +++ va Confirme le diagnostic
Complication De La
Thrombose
AIGUE
• EMBOLIE PULMONAIRE
• EXTENSION DE LA THROMBOSE
CHRONIQUE
• INSUFFISANCE VEINEUSE (maladie
post-phlébitique)
Traitement
Mesures générales
• Repos au lit strict
• Bas de contention dès le lever
• antalgiques
Anti coagulation +++
• Héparine
- non fractionnée de bas poids
moléculaires
• Anti vitamine K (traitement par voie orale)
Prévention de la thrombose
Pratiquer une activité physique régulière
Porter des bas de contention si l’on a des varices
Éviter le surpoids
Éviter la contraception orale s’il existe d’autres risques
Éviter les immobilisations prolongées. Par exemple, en cas de voyage en avion
Le traitement par antiagrégant plaquettaire comme l’aspirine peut être utile sur conseil du
médecin
Explorer et soigner les pieds avec des semelles orthopédiques si nécessaires. Les pieds plats
ou trop creux diminuant l’efficacité de la marche pour stimuler la circulation sanguine.
Approches complémentaires
de la thrombose
Plusieurs plantes se révèleront efficaces pour
favoriser la circulation veineuse sanguine. On
pourra notamment pendre sous forme de
gélules ou de tisanes : de la vigne rouge
(feuilles), du marron d’Inde (écorce), du
ginkgo bilobé (feuilles), du fragon (racine). Ces
plantes peuvent être prises sur de longues
périodes.
Rôles de infirmier
Repos au lit
jambe allongée
et surélevée
Soins d'hygiène
sont
accompagnés de
mobilisation des
membres pour
éviter l'ankylose
(sensation de
fourmillement)
Surveillance de
l'éfficacité et
des effets
secondaires du
traitement
anticoagulants
Dans le
traitement
anticoagulant
l'infirmier à un
rôle primordial
d'éducation
notamment si le
patient quitte
l'hôpital avec
une ordonnance
d'antivitamine K.
Conclusion
La thrombose veineuse profonde est une
affection grave et souvent sous
diagnostiquée notamment les localisations
atypiques. Nos résultats soulignent
l’intérêt d’indiquer facilement les
examens paracliniques qui s’imposent à la
recherche notamment d’étiologie
néoplasique.

Téléchargement
Explore flashcards