Telechargé par amine heddoub

Energitique%20et%20Dynamique%20-%20Skieur%20+%20Corrig%C3%A9

publicité
Dynamique --- Energétique en référentiel galiléen Exercice 1 : On étudie le mouvement d’un skieur M de masse m descendant une piste selon une pente
→
−
−
faisant un angle α avec l’horizontale. L’air exerce une force de frottement F = −k.→
v , où k
−
→
est un coefficient constant positif et v la vitesse du skieur. La neige exerce sur le skieur, une
−
→
→
−
force de frottement de composante tangentielle T et de composante normale N . Les modules
−
→
−
→
de ces composantes sont reliés par la relation k T k= µ. k N k où µ est appelé le coefficient de
frottement solide.
L’origine de l’axe Ox (axe le long de la la pente orienté dans le sens de la descente) est la
position initiale du skieur, supposé partir à l’instant initial avec une vitesse négligeable. On note
Oy la normale à la piste dirigée vers le haut. On prendra pour
√ les applications numériques :
2
.
k = 5 u.S.I., µ = 0, 8 u.S.I., m = 75 u.S.I. et cos α = sin α =
2
1) Déterminer l’unité SI des coefficients k et µ.
−
→ −
→
2) Faites un schéma et calculer les normes T et N des forces T et N .
O
ex
H
A
α
m
3) Établir l’équation différentielle que vérifie la vitesse v. On posera τ = .
k
mg
Montrer que le skieur atteint une vitesse limite vl =
.(sinα − µ. cos α) que l’on calculera.
k
4) Exprimer la vitesse v et la position x du skieur en fonction de t, τ et vl seulement.
5) Calculer la date t1 pour la quelle le skieur à une vitesse égale à
vl
2
6) À la date t1 , le skieur tombe. On néglige alors la résistance de l’air et on considère que le
coefficient de frottement sur le sol est multiplié par 2.
À l’aide du théorème de l’énergie cinétique, calculer la distance D parcourue par le skieur avant
de s’arrêter.
1-TSI
1
Solution
1) u(k) = N.s.m−1 = kg.s−1 et µ est sans unité et sans dimension.
2) Schéma:
N = mg. cos α= 520 N et T = µ.mg. cos α= 426 N . Attention
→
−
−
→
→
T s’oppose au mouvement, donc : T = −T.−
ex .
O
ex
H
A
α
m
dv v
+ = g(sin α − µ. cos α) avec : τ = .
dt
τ
k
Lorsque le skieur atteint la vitesse limite vl , v = Cte = vl = τ.g(sin α − µ.g cos α)
mg
.(sinα − µ. cos α) = 20, 8 m.s−1 = 74, 8 km.h−1
donc : vl =
k
3)
4) L’équation différentielle linéaire que vérifie v admet pour solution la somme d’une solution particulière et de la solution de l’équation sans second membre. La solution particulière
correspond à la vitesse limite. La solution de l’équation sans second membre est de la forme :
t
t
vG = A.e− τ . La solution de l’équation est donc v(t) = A.e− τ + vl. Et connaissant la vitesse
t
initiale v(t = 0) = 0, on en déduit : v(t) = vl .(1 − e− τ )
t
La position x s’obtient par intégration de la vitesse par rapport au temps : x = vl .(t+τ.e− τ )+B.
La constante d’intégration s’obtient avec la condition initiale x(t = 0) = 0.
Nous obtenons B = −vl .τ .
t
Finalement : x(t) = vl .[t + τ.(−1 + e− τ )]
5) t1 = τ. ln 2 = 10, 4 s
6) Appliquons le théorème de l’énergie cinétique sur la distance D de freinage qui sépare le
point de chute A du point de d’arrêt B :
Z xB
→
−
−
→
1 vl 2
→
−
→
−
= −∆Epg +
−2µ.mg cos α−
ex dx→
ex
∆A→B Ek = W (m g )+
W
( N )+W ( T ) ⇔ 0− m
2
2
xA
Soit : −
2
m
.vl2
8
=
m
m
g.D sin α − 2µ.
g cos α.D
⇒ D’où : D =
vl2
= 13 m
8g.(2µ. cos α − sin α)
1-TSI
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Algorithme

3 Cartes trockeur29

Créer des cartes mémoire