resistanceairsurtremplin

publicité
A cette étape, nous allons modéliser le déplacement du skieur sur le tremplin de manière
beaucoup plus réaliste. En plus de la force de gravitation et de la force de frottement entre les
skis et la piste, nous allons considérer la résistance du skieur sur l’air. En effet tout objet qui
se déplace dans l’air va devoir déplacer une masse d’air pour se mettre à sa place, ce
déplacement d’air a pour conséquence de ralentir l’objet en question. Il va se créer une force
opposée au déplacement et proportionnelle à la vitesse au carré.
Nous avons donc trois forces agissant sur le skieur. Comme le skieur se déplace, nous
pouvons écrire la troisième loi de Newton qui a été rappelée précédemment.
m  g  Ffr  FT  m  a
Il nous faudra dans un premier considérer chaque partie du tremplin indépendamment. En
effet les équations différentielles ne se résolveront pas de la même manière que l’on se trouve
sur une des deux parties droites ou sur la courbe.
Considérons dans un premier temps les parties droites, c’est-à-dire la ligne d’élan et la table
de décollage.
Schéma
m  x  m  g  sin   Ffr  FT
m  y  m  g  cos   S
Ffr   d  S
or y  0 ce qui implique que S  m  g  cos 
En injectant cela dans la troisième équation nous obtenons Ffr  d  m  g  cos 
Nous pouvons aussi exprimer que l’accélération est égale à la dérivée de la vitesse à carré par
rapport a la position.
Grâce à tout ceci nous obtenons une équation qui sera directement utilisable, soit pour une
résolution analytique, soit pour une application directement numérique via un logiciel tel que
Matlab.
d x²
 2  k  x ²  2  g  sin   2  g   d  cos 
dx
Il faudra juste avant toute utilisation de cette équation poser les conditions initiales c’est-àdire dans ce cas-ci la vitesse initiale au carré au moment où le skieur passe à la position
initiale.
Dans le cas de la première ligne droite nous prendront un  égal à  tandis que pour la table
de décollage nous prendrons  égal à  .
Intéressons nous maintenant à ce qui se passe sur la courbe du tremplin.
Les forces en jeux seront exactement les mêmes mais comme nous travaillons sur une courbe
l’angle que nous avions noté  précédemment variera au cours du temps et donc nous
devrons introduire un repère variable (repère polaire) pour écrire les équations données par la
troisième loi de Newton.
Schéma
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire