ECZEMAS 2018

publicité
ECZEMAS
Pr M. AIT OURHROUI
dermatologie HOPITAL CHEIKH ZAID Rabat
I)Définition:
= • Inflammation cutanée
superficielle + • Prurit
+
• Éruption polymorphe ;
4 stades évolutifs :
Érythème
suintement
4 formes :
.
vésicule
croûte
----- Eczéma / Dermite de contact Allergique
–Eczéma dysidrosique
–Eczéma / Dermatite atopique
–Eczéma / Dermatite séborrhéique
• ECZEMA DE CONTACT
Très fréquente due à une sensibilisation
à des substances en contact avec la
peau;
Physiopathologie :
1) Phase de sensibilisation : qlqs jours
à + années; due
Sensibilisant exogène (Ag
incomplet=haptène), en contact 1er
fois --» traverse CC—» protéine
porteuse (PP) — » Ag complet
(allergène ou immunogène );
Complexe Ag- (PP) – »Cellules
Langerhans -) ganglion régional »Ag / lymphocytes T naïfs – » L T
Activés « LT Mémoires » qui
gardent en mémoire ce 1er passage,
rien ne se passera à ce stade. D’où:
• 2) Phase de déclenchement :
24 à 48 h après un nouveau contact
-»Recrutement TL =» cascade
inflammatoire CYTOKINES (I L-1, TNF
alpha)— »LT mémoires d’interagir
avec l’endothélium activé --» eczéma
2) Formes cliniques :
a/ Topographiques
: * Au visage et OGE
‘ » peau fine »
=> éczema
Œdémateux
* Mains-pieds : vésicules dures
enchâssées
b/ Symptomatiques :
- ECZ. nummulaire : qlques cm. ,
arrondies
- Papulo-vésiculeux : où P-V : isolées les
une des autres
- Dyshidrose :
dû : ECZ contact. , DA, F. idiopathiques ,
saisonnière..
•
2) Formes cliniques :bis
c/ F. chroniques : épaississement peau
(lichenification)+ hyperpigmentation
sur paumes / plantes => L* fissuraires et
kératosiques
d/ Photo allergie
irradiation UV
:
induit
après
•
3) Ex. histologique :
si Diagnostic hésitant :
* Spongiose (œdème dissociant les keratinocytes)
=> vésicules
* Exocytose
* Œdème + infiltrat mononuclées perivasculaire
=> Lymphocytes;
B/ Diagnostic différentiel
•
Dermite d'irritation : secondaire ;
agressions physiques chimiques directes,
non immunologiques ;
ECZ contact
Dermite
d'irritation
L*cutanés(bords) émiettés
nets
Topograph
déborde
limitée
à la zone
Sympto(SF)
prurit
brûlure
Epidemiol.
quelques sujets
la
majorité
Histo
Spongiose, exocytose nécrose
épidermique
Tests epicutanés
(+) (L* d'ECZ)
(-)
ou L* d'irritation
2) D. atopique : T très différent. (QS)
3) Dysidrose
: T dont l'E.C n'est que l'une des
causes
4) Œdème visage : Dg/ autres causes (O.V)
- Erysipèle
- Œdème de Quincke : pale indolore;
- Zona ophtalmique
-S MF
- L E S ; Dermatomyosite…
• Etiologie :
•
Interrogatoire :
rechercher:
 Topographie initiale ( avant
l'extension)
Circonstances
de déclenchement :
Jardinage, bricolage, menuiserie,
peinture ... .
Chronologie : préciser l'EV° : weekend , vacances ,arrêt de travail …….
=> TTT locaux utilisés et produits
d'hygiène, parfums , cosmétiques …...
B) Ex. clinique: certaines
localisations : => valeur
d'orientation : pieds, lèvre, lobule,
paupières….
Début 21éme siècle : nouvelles
localisations;
Tests épi-cutanés ou patch-tests;
C) Causes identifiées : (+++)
1) Allergènes professionnels:
=> métiers du bâtiment : chrome
(ciment), cobalt
(peinture) ,
résines d'époxy (colle, vernis)
=> Coiffeurs : teintures,
permanentes, caoutchouc
=> professions de santé : ATS
(iodés, mercuriels, hexamidine),
aminoside, AINS,
caoutchouc,
prothésistes...,
• 2) Médicaments topiques :
néomycine, ATS iodés ou
mercuriels; sparadrap (
colophane) ,topiques anti-H1,
cortico. Baume du Pérou (rouge,
crème)
3) Cosmétiques: Femme
+++: MIT, lanoline,
parabène….henné noir (PPD)
4) Produits vestimentaires
: colorants textiles, teinture ...
Pieds : (cuir, colle chaussures
caoutchouc)
• PPD henné noir
Nickel +++
(fantaisie ou
accessoires: montre; boucle de
ceinture)……
5) Photo-allergènes
Z. découvertes
- Mdcts systémiques : (Sulfamides,
phénothiazines, fénofibrates , cyclines,
griséofulvine….)
- Topiques
anti-acnéiques
: kétoprofène ( Ketum) ,
• Eczema de contact au Nickel
• Evolution complications :
1) Surinfection => impétiginisation
2)Erythrodermie:érythème+squame
»90°/°
3) Retentissement
socioprofessionnel : Handicap
• Traitement
=> Eviction de l'allergène +++
=> Corticoïde classe II :1à2
semaines
=> Si infection => ATB : 7jours
sans retarder les D-C
=> E.C professionnel : arrêt
travail ,
Activité aménagé avec
médecin de travail;
• DERMATITE
ATOPIQUE
D.A (Eczéma constitutionnel): affection
inflammatoire prurigineuse
chronique commune / enfant, Adulte
jeune sous dépendance facteurs
héréditaires.
Diagnostic :
1) Nourrisson (2ans) : apparait vers
(1 mois, voire 3 mois)
Érythème Visage, vésicules, ou suintement
;
Caractérisée :
=> Prurit : Tr. sommeil, frottement joues
=/= drap, agitation
=> Topographie des lésions : atteinte
symétrique convexités membres, visage
(respect médio-facial)
2) Chez l'enfant > 2 ans
Localisés aux plis
genoux.)
(cou, coudes,
*Ou zones bastion: mains-poignets, chevilles,
mamelon, fissure
sous auriculaire ;
: Automne, Hiver
poussées saisonnières
*Lichenification >
Erythème et l'oedéme
* Pigmentation et
double plis souspalpébraux ( Dénnie-Morgan) sont + nets
* Sécheresse (Xérose) : + constante que chez
le Nourisson ;
* Dartres achromiantes au visage , fréquents
après l’été ;
• 3) Chez l'adolescent et l'adulte :
DA manifeste des recrudescences
à l'adolescence souvent à
l'occasion de conflits
psychoaffectifs ou de stress.
Diagnostic différentiel :
1- Nourrisson : Gale ++ ;
Dermatite séborrhéique ;
Psoriasis
2- Enfant, Adolescent, Adulte:
Dermite de contact;
Psoriasis
Evolution :
- spontanément bonne avec
rémission complète la + part des
cas
- formes persistantes dans
l‘enfance => st + localisées
- résurgence à l'adolescence ou
chez Ad. jeune possible
fréquemment dans un contexte de
stress.
- Biologie : taux Ig E sériques //
gravité DA.
• Complications :
• Surinfections bact.ou virales :Staphylo. Herpès => px :
Pustulose disséminée de ''
Kaposi-Juliusberg‘;baiser tue
1atopique
2) Retard de croissance
3) Complications
ophtalmologiques :
(kératoconjonctivite , cataracte)
4) Dermite de contact : en /
avec l'importance des soins
locaux dans cette affection .
Traitement :
A) Prévention : Pb SP (Pays Riches)
- Diététiques (?) controversée,
diversification => poussées fqt
- Prévention aéro-allergéniques : poussières
... .
B) Buts TTT : +++
- lutter =/=
l'inflammation et prurit
- "
" l'infection
- "
" sécheresse cutanée
a/ En poussée : ++
1) D.C: x 8 jours : DC non fluoré – »
Locapred , Efficort…
2) ATS/ ATB: - (chlorhexidine) Septeal;
Dermasept, qlq jours.
- ATB acide fucidique per os ou en
topique;
3) Anti.H1=> Atarax sirop : 1c-m soir, pour
dormir.
b/ TTT de maintenance :- émollients
- DC sur zone infl. 1 à 3 x/ sem.
(15-30g/mois)
- Eviction d'allergènes
• Conseils aux parents:
- Allaitement maternel prolongé.
- Pas d’animaux domestiques.
- Lutter contre les acariens.
- Ventilation efficace de la maison.
- Vacciner normalement.
- Eviter la laine (préférer coton), le tabac, les
peluches… ;
" Eczema"
Seborrhéique
Entité autonome n'a de l'ECZ. que
nom.
Rôle du " Pityrosporum ovale "
Prédisposition immuno-allergique
(ViH) trés
fréquente chez
l'adulte
I- Asprects cliniques :
1) A la face : topographie évocatrice
" région médio faciale "
2) Sur le tronc : 2 zones électives chez
H>F
" médio-thoracique" et interscapulaire "
=> médaillons érythémateux et
squameux
3) Au cuir chevelu : état pelliculaire
Sec ou gras formant px un casque
erythémato-squameux débordant sur les
lisères :
- en avant : une couronne seborrhéique
- en arrière : pts éléments lenticulaires
derrière les oreilles et le cou
NB: tous ces sites peuvent être atteints
isolément ou (+)
4) Autres manifestations :
- blépharite ciliaire
- régions pileuses (plis, pubis, gdes lèvres
... )
- folliculites pityrosporiques (+) : (dos)
papules ou papulo- pustules / inclusion du
pityrosporum ds les FPS.
II- Evolution : Chaque poussée hivernale
est px rythmée / émotions, stress, anxiété,
dépression , situation d'inconfort
III- Diagnostic différentiel :
- Psoriasis régions séborrhéiques ( Sébopsoriasis )
- Dermatite atopique tête-cou
- Pemphigus superficiel (ou séborrhéique)
- L'avitaminose B2, carence en Zinc => T
=/=
Associations :
- Parkinson et sd ex.pyr. Iatrogènes (
neuroleptiques)
=> DS profuses
- Cimétidine, sels d'or, arsenic, Puva pour
Psoriasis.
- VIH : prévalence au cours Sida :30 -
80%
Etiopathogenie :
- le rôle de Pityrosporum ovale / densité du
P.O territoires électifs de DS.
- rôle terrain immuno-allergique : Sida
facteur de susceptibilité au P.O
=> DS/ sujet à risque => sérologie VIH
Traitement :
1) Au cuir chevelu : shampoing à base de :
° ketoderm gel sachet 1x/sem. 4-
6sem
* pyrithione zinc (ZNP )
* Sélenium = ( selsun, selegel)
* piroctone- olamine (Hegor à P.O)
2) Peau - Antifungique :
ketoconazole: ketoderm crème/ 1 X / J X 15 J
ciclopiroxolamine (Mycoster/crème ou
solution )
Téléchargement
Flashcards connexes
Créer des cartes mémoire