Un patient de 78 ans a une maladie d’Alzheimer E La question

advertisement
E
N
Q
U
Ê
T
E
E
N
L
I
G
N
E
La question
Un patient de 78 ans a une maladie d’Alzheimer
avec MMS à 20/30, vous pensez…
La réponse des neurologues
80
71,8
70
277 réponses sur 600 interrogations
1. qu’il faut lui donner un acétylcholine
estérase (IAChE)
2. qu’il faut associer IAChE
et mémantine d’emblée
3. que ces traitements n’ont pas de bénéfice
4. ne prend pas en charge ces patients
%
60
71,8 %
50
9,8 %
3,3 %
15,2 %
40
30
20
15,2
9,8
10
Le commentaire
La question est celle du traitement d’une maladie d’Alzheimer
(MA) réalisant une démence d’intensité légère. On peut tirer plusieurs enseignements des réponses :
– la majorité des neurologues voient des MA, ce qui est en concordance avec d’autres données, et ce qui indique le rôle éminent des
neurologues dans le diagnostic de MA ;
– ils sont par ailleurs très largement convaincus de l’efficacité des
traitements à notre disposition, qui certes ne sont que des traitements
symptomatiques d’une maladie évolutive, mais qui ont globalement
un effet favorable sur la cognition et, peut-être plus encore, sur le
comportement ;
0
3,3
1
2
3
4
– le traitement à proposer dans un tel cas de figure est un inhibiteur
de l’acétylcholine estérase (IAChE), qui est choisi par 71,8 % des
neurologues ;
– il est plus surprenant que près de 10 % des neurologues veuillent
d’emblée ajouter de la mémantine à un IAChE. Ce médicament n’a
obtenu une indication thérapeutique que dans les démences sévères.
Certes, des données préliminaires laissent à penser que l’efficacité
du traitement existe aussi au stade de démence légère à modérée et
que l’association avec un IAChE n’est pas redondante mais a des
effets additifs. Ce ne sont cependant que des données préliminaires,
qui n’autorisent pas (encore) une bithérapie aussi rapide.
F. Sellal, Strasbourg.
Imprimé en France - Point 44 - 94500 Champigny-sur-Marne - Dépôt légal : à parution. © février 1997 - EDIMARK SAS
Les articles publiés dans La Lettre du Neurologue le sont sous la seule responsabilité de leurs auteurs.
Tous droits de traduction, d’adaptation et de reproduction par tous procédés réservés pour tous pays.
Un numéro spécial de 4 pages intitulé 1re Réunion du Club neurovasculaire d’Ile-de-France
est routé avec ce numéro à une partie de la diffusion.
30
La Lettre du Neurologue - vol. IX - n° 1 - janvier 2005
Téléchargement