U ne image, un diagnostic I L

advertisement
I
M A G E R I E
Une image, un diagnostic
● E. Coignard, R. Isnard*
Bicuspidie aortique congénitale - Échographie transœsophagienne
❏ Plan transverse ❏
Image A. Valve droite et gauche.
Image B. Valve antérieure et postérieure, dilatation modérée de l’aorte
initiale.
La fréquence de cette malformation congénitale des valves aortiques est seulement de 1 % dans
la série de W.C. Roberts (1).
Les bicuspidies réalisent divers aspects possibles : 1. le plus évocateur, une valve droite et gauche
(A) ; 2. une valve unique droite-gauche (= antérieure) et une valve postérieure (B) ; 3. une valve
gauche et une valve droite postérieure.
L’échographie transœsophagienne multiplan permet d’améliorer significativement la différenciation
entre vraie bicuspidie (deux hémivalves) (2) et fausse bicuspidie par fusion de deux sigmoïdes sur
une étendue variable de la périphérie vers le bord libre dans le cadre du rhumatisme articulaire
aigu ou d’un rétrécissement aortique fibreux. En revanche, la détection de la bicuspidie est aisée
avant que l’orifice ne soit massivement calcifié.
R
É F É R E N C E S
B I B L I O G R A P H I Q U E S
1. Roberts W.C. The structure of the aortic valve in clinically isolated aortic ste* Service de cardiologie (Pr D. Thomas), Groupe hospitalier PitiéSalpêtrière, 75651 Paris Cedex 13.
La Lettre du Cardiologue - n° 304 - décembre 1998
nosis. An autopsy study of 162 patients over 15 years of age. Circulation 1970 ;
42 : 91.
2. Lazar J.M., Smith R.H., Scott W.C. Intraoperative evaluation of a bicuspid
aortic valve. J Cardiothorac Vasc Anesth (United States) 1997 ; 11 : 253-5.
19
Téléchargement