La Petite Maison - Province du Brabant wallon

publicité
La Petite Maison
Rue des Acacias 8
1450 Chastre
Tél. 010 65 39 50 - Fax : 010 65 39 70
[email protected]
www.acis-group.org
Hôpital psychiatrique pour enfants et adolescents
Centre de rééducation fonctionnelle
Objet social
L’association a pour but de contribuer à l’exercice et au développement de l’action
chrétienne dans les activités et institutions hospitalières, médico-sociales et
caritatives.
Missions
La Petite Maison est constituée de 5 unités de soins permettant d’accueillir tout type de
problématique psychiatrique. L’objectif de son travail est la réinsertion du patient dans son
milieu de vie : comprendre les interactions et les interdépendances entre la pathologie d’un
jeune souffrant de troubles graves du comportement et son entourage, aider cet entourage et
le jeune dans ses difficultés propres.
Public(s)
60 enfants et adolescents de 5 à 18 ans souffrant de troubles graves du comportement et du
développement.
La Touline accueille des enfants en âge de scolarité primaire souffrant d’autisme, psychose,
troubles de l’attachement, névrose grave, trouble envahissant du développement (diagnostic
psychiatrique).
Les Genêts accueillent des enfants souffrant de pathologies et de troubles du comportement
associés, notamment autisme, psychose et névrose grave.
La Mosaïque s’adresse principalement à des jeunes de 8 à 14 ans présentant d’importants
troubles des sphères relationnelles et comportementales : troubles majeurs de
l’attachement, troubles de l’humeur, troubles anxieux, pathologies narcissiques et étatslimites, névroses graves, décompensation psychotique sans altération majeure des outils
cognitifs, autisme à haut potentiel.
Le C.H.A accueille des adolescents de 12 à 18 ans présentant un état de grande souffrance
psychique entravant gravement leurs liens aux autres et au monde.
La Jetée accueille des adolescents souffrant de troubles psychiques divers : troubles
de l’identité, séquelles de carences affectives précoces et de placements successifs,
décompensations psychotiques, décompensations post-traumatiques (abus, maltraitance,
…) troubles dépressifs.
Durée d’encadrement
Le patient est pris en charge le temps qu’il faut mais l’équipe préfère définir un temps court –
généralement un an – en tenant compte du temps scolaire.
Dès l’entrée, l’équipe encadrante tente de définir un moment de sorite, le travail avec l’enfant
est d’ailleurs différencié en fonction de ce projet de sortie.
Cependant, lorsque l’équipe constate que l’enfant a pu boucler quelque chose, qu’il faut
donc trouver un autre lieu d’accueil, cela s’avère souvent très difficile car il existe très peu
de lieux d’accueils résidentiels pour ces enfants. Il faut donc parfois se tourner vers d’autres
lieux de soins.
Pour un enfant autiste, une attention toute particulière doit être apportée aux temps de
transition qui sont souvent source de grave régression.
Les enfants peuvent rester 2 week-ends maximum par mois à l’hôpital. Il s’agit pour l’enfant
de maintenir un minimum de lien avec la structure familiale.
A La Touline, les enfants retournent en famille tous les week-ends.
Conditions d’accès
Toute demande, qu’elle provienne d’une famille ou d’une institution, est recevable. Elle
est examinée lors de la réunion d’admission qui se tient une fois par semaine, sous la
responsabilité de l’assistant social. Elle est ensuite analysée par un psychiatre et un
responsable d’unité. Elle sera suivie d’aller-retour vers le demandeur afin d’identifier au
mieux la demande et l’unité susceptible de l’accueillir.
L’admission est donc précédée d’au moins trois entretiens avec une priorité accordée à la
famille.
L’hospitalisation est prise en charge par la mutuelle, entraînant des frais de maximum 200€/
mois à charge des parents ou du SAJ.
Activités particulières
A partir d’une éthique de l’écoute et de la rencontre respectueuse de la singularité de
chacun, l’équipe thérapeutique transdisciplinaire soutient pour chaque jeune un travail
de compréhension et d’expression de ses difficultés, un travail d’élaboration et de mise à
l’épreuve de nouveaux modes comportementaux, relationnels, à lui-même et aux autres.
Le projet d’hospitalisation de chaque jeune intègre une scolarité adaptée à son niveau, à son
rythme, à ses difficultés. Cette dimension particulière de notre prise en charge se traduit par
la fréquentation quotidienne de l’école fondamentale Les Chardons et de l’école secondaire
Jean Bosco, partenaires de notre projet et situées également à Chastre.
Activités
Il n’y a pas d’unité dédiée spécifiquement aux enfants autistes. Il apparaît important de
garantir le droit à l’hétérogénéité des groupes pris en charge. Cependant, une attention
particulière est apportée à ces enfants afin de leur procurer le cadre, les repères et les outils
qui leur sont propres.
De manière générale, tous les temps de vie sont considérés comme des temps
thérapeutiques. Des ateliers à visée thérapeutique sont organisés à la carte.
En fonction du projet thérapeutique de l’enfant, une prise en charge individuelle avec un
kiné, une logopède et/ou un psychologue peut être proposée durant le temps scolaire.
Des entretiens avec la famille sont organisés tous les 15 jours.
Téléchargement
Explore flashcards