TD n°1-2 : Courbe de Phillips augmentée...

publicité
M1 Sciences Economiques
TD de Macroéconomie Ouverte 2 – 2011/2012
Cours du Pr. Jean Mercenier
TD n°1-2 : Courbe de Phillips augmentée et anticipations adaptatives
Question 1
(1) Construire graphiquement la courbe de Phillips à CT à partir du modèle de MundellFleming, en supposant une dynamique des prix du type:
η
Pt +1 − Pt  Yt d 
=  s  −1
Pt
Y 
(2) Interpréter, et représenter dans ces graphiques : (a) l’effet d’une taxe permanente sur le
revenu des ménages destiné à financer la consommation publique ; (b) l’effet d’une taxe
permanente sur le revenu des ménages destiné à rembourser une partie de la dette publique
nationale détenue à l’étranger ; (c) l’effet d’une augmentation des charges sociales payées par
les employeurs ; (d) l’effet de l’arrivée d’une nouvelle génération sur le marché du travail.
(3) La forme de la courbe de Phillips dépend entre autres de l’équation d’ajustement des prix.
Supposons la fonction de demande agrégée linéaire, et l’emploi proportionnel à l’activité. La
courbe de Phillips sera-t-elle bien linéaire ?
(4) Calculer le taux de chômage naturel.
Question 2
Commenter/interpréter le graphique suivant (données françaises):
Question 3
Considérons une économie dont la courbe de Phillips non augmentée est linéaire de terme
indépendant = 2,5. Les taux d’inflation et de chômage sont mesurés en %. L’économie est à
son taux de chômage naturel en t=0.
(a) De combien augmentera l’inflation si le chômage passe de 5 à 6 % ?
(b) L’économie subit en t=1 un choc d’offre qui durant une période déplace le taux de
chômage naturel de +1%. (1) Donner une interprétation possible d’un tel choc. (2) Calculer
l’effet sur l’inflation en t=1, 2, 3. (3) Représenter graphiquement, dans les diagrammes ( p, u )
ainsi que ( p, t ) le comportement de l’économie. (4) Idem dans le cas où ce choc est
permanent.
Question 4
Idem à la question précédente, en supposant que la courbe de Phillips est augmentée des
anticipations. Ces anticipations interviennent linéairement avec un coefficient égal à 0,6 ;
elles sont supposées extrapolatives. Dans chacun des cas, quel sera l’effet sur le taux
d’inflation à long terme ?
Question 5
On reprend la question précédente, mais on suppose cette fois-ci que les anticipations sont
maintenant de la forme :
∞
xt*+1 = γ ∑ (1− γ )i xt −i
i =0
Les conclusions sont-elles qualitativement affectées par ce changement ?
Question 6
Qu'est-ce que « maintenir le taux de chômage de façon permanente sous son niveau naturel »
implique du point de vue de la politique économique?
Téléchargement
Explore flashcards