VOIR - URPS Pharmaciens PACA

advertisement
[Tapez ici]
URPS Pharmaciens Provence-Alpes-Côte d’Azur
37/39 bd Vincent Delpuech – 13006 Marseille
Tél : 04.96.20.60.89
www.urps-pharmaciens-paca.fr urpspharmacienspaca@gmail.com
Table des matieres
Ses missions _________________________________________________________________________________________________________ 1
Le Bureau et le Conseil d’Administration __________________________________________________________________________ 1
Nos moyens de communication : notre Site et notre Newletter __________________________________________________ 2
Nos projets 2013 ____________________________________________________________________________________________________ 3
Soins coordonnes __________________________________________________________________________________________________ 3
Operation stylo_____________________________________________________________________________________________________ 6
DASRI ________________________________________________________________________________________________________________ 7
Semaine de la vaccination __________________________________________________________________________________________ 8
Diverses reunions ___________________________________________________________________________________________________ 9
Financier ___________________________________________________________________________________________________________ 11
Ses missions
L’URPS Pharmaciens, un outil au service des pharmaciens :
Créée par la loi du 21 juillet 2009 dite loi HPST, l’URPS Pharmaciens est une institution délibérative qui
rassemble les pharmaciens d’officine de la région PACA.
L’URPS Pharmaciens a pour mission de représenter la profession de pharmacien au niveau des
institutions régionales, notamment de l’Agence Régionale de Santé –ARS- et de défendre ses intérêts
professionnels.
L’URPS Pharmaciens PACA contribue « à l’organisation de l’offre de santé régionale. Elle participe
notamment :
1. A la préparation et à la mise en œuvre du projet régional de santé ;
2. A l’analyse des besoins de santé et de l’offre de soins, en vue de l’élaboration du schéma régional
d’organisation des soins ;
3. A l’organisation de l’exercice professionnel, notamment en ce qui concerne la permanence des soins, la
continuité des soins et les nouveaux modes d’exercice ;
4. A des actions dans le domaine des soins, de la prévention, de la veille sanitaire, de la gestion des crises
sanitaires, de la promotion de la santé et de l’éducation thérapeutique ; […] ».[1]
[1] Décret N°2010-585 du 2 juin 2010 relatif aux unions régionales de santé liste les différentes missions.
Le Bureau et le Conseil d’Administration
L’URPS Pharmaciens PACA est composée de pharmaciens élus par les pharmaciens de la région. Les élus
URPS sont issus des différents syndicats de pharmaciens déclarés représentatifs.
Engagés et dynamiques, ils s’attachent à conduire des actions, qui profitent à l’ensemble des pharmaciens
de la région, dans un but de promotion de la profession de pharmacien et d’actions de santé publique.
L’URPS Pharmaciens PACA est représentée par des pharmaciens élus qui représentent la profession et
agissent pour la population.
Les élus URPS
FAURE Charles, Président – FSPF 13
PALON Annie, Vice-Présidente * - FSPF 84
SIFFRE Michel, Secrétaire Général * FSPF 83
PAUL Robert, Secrétaire général adjoint - USPO 13
LANCE Philippe, Trésorier – FSPF 13
SOYER Jean-Marie, Trésorier adjoint * - FSPF 06
AMBARD Luc – FSPF 83
BONNEFOI Philippe - USPO 84
DESRUELLES Thierry - FSPF 13
FUBIANI Jean Luc – USPO 05
GRASSI Jean-Baptiste - FSPF 13
PASQUALI Françoise * - FSPF 83
RICHAUD Pierre – UNPF 13
RODDE Didier – FSPF 06
SCHNEIDER Bernard - FSPF 06
* Membre du groupe de travail : coordination interprofessionnelle.
Page 1
Nos moyens de communication : notre Site et notre Newletter
Page 2
Nos projets 2013
Soins coordonnés
Le porteur principal de ce projet est monsieur Michel SIFFRE, il travaille en étroite collaboration
avec madame Annie PALON, madame Françoise PASQUALI, monsieur Jean-Marie SOYER et
monsieur Charles FAURE.
Tous nos remerciements à Monsieur JOUSSELIN pour son investissement sur Gap.
Remerciements à la société Héméra pour son appui logistiques et ses conseils.
L’Union régionale des professionnels de santé pharmaciens PACA conduit depuis avril 2013 un projet qui
promeut l’accès aux soins de proximité des habitants de la région.
Acteurs de santé de proximité responsables, les pharmaciens s’organisent pour offrir à la population des
services personnalisés sur tout le territoire, notamment au sortir de l’hôpital, et être mieux identifiés par
la population.
L’objectif de ce projet est de structurer la prise en charge post hospitalière autour d’une offre de soins de
proximité qui assure une meilleure coordination ville/ hôpital.
Ce projet permet d’améliorer les conditions de sortie des établissements de soins, de mettre en place un
parcours coordonné de santé et d’accompagnement du patient. Il respecte le libre choix du patient et
poursuit des objectifs d'efficience du système de santé.
Ce projet s’articule en deux temps : des actions de communication pour valoriser la profession de
pharmacien et une expérimentation d’une meilleure coordination ville-hôpital en collaboration avec les
services hospitaliers.
Le projet en quelques mots :
- URPS- PHARMACIENS PACA
du territoire s’organise pour délivrer un message commun et
assurer une meilleure coordination ville-hôpital en collaboration avec les services hospitaliers et les
autres professionnels de santé libéraux
ts en favorisant l’accès aux soins de proximité et en leur
offrant un parcours de soins coordonné qui respecte leur libre choix.
Un projet qui répond aux prérogatives de l’URPS
Parce qu’il est dans ses missions de contribuer à l’organisation et à l’évolution de l’offre de soins au
niveau régional, à la continuité des soins et à la correction des déséquilibres démographiques, l’URPS a
souhaité orienter son travail autour des problématiques d’accès aux soins de proximité des habitants de
la région.
Le projet soutenu par l’URPS pharmaciens PACA vise à rendre accessible et faciliter la vie à domicile des
patients en leur offrant un parcours de soins coordonné et une prise en charge globale par les
professionnels de santé libéraux de leur choix.
Une action sous-tendue par deux constats
Les pharmaciens de la région PACA dressent deux constats :
1. leur activité et leur profession sont mal connues et doivent être mieux valorisées auprès de la
population :
Page 3
Le pharmacien de proximité participe activement au maillage territorial de l’offre de santé.
Il est dans ses missions légales d’offrir une régulation de premier recours aux patients et de les
accompagner tout au long de leur parcours de soins, dans le strict respect de leur libre choix.
Les professionnels libéraux gagneraient à être mieux identifiés.
2. les pharmaciens souhaitent réinvestir la sortie de l’hôpital et apparaitre comme des acteurs de santé de
proximité responsables :
A l’écoute des patients, les pharmaciens leur garantissent qualité et sécurité des soins.
Le manque de coordination entre professionnels de santé libéraux et établissements de santé du territoire
relativement à la prise en charge post hospitalière, conduit les patients qui sortent de l’hôpital à des prises
en charge par des organismes prestataires coûteuses et pas toujours adaptées.
Des objectifs ambitieux
L’URPS Pharmaciens PACA a défini des objectifs ambitieux. Ce projet doit permettre d’améliorer: la sortie
d’hôpital pour faciliter le retour à domicile du patient, l’accompagnement des malades pour un parcours
de soin facilité,
L’identification des pharmaciens à la sortie de l’hôpital comme acteurs de santé responsables face aux
prestataires de matériels médicaux (tant par les acteurs du monde hospitalier soignants ou non soignants,
que par les patients)
L’accès aux soins de proximité des habitants de la région, grâce au maillage territorial qui naît de la
coordination ville-hôpital, la connaissance du métier de pharmacien.
Une action qui se décline en deux phases :
Ce projet s’inscrit sur une période de deux ans. Initié depuis décembre 2012, sa mise en œuvre a débutée
en avril 2013.
Au service de la population de Provence-Alpes-Côte d’Azur, il implique l’ensemble des pharmaciens de la
région.
Il se décline en deux temps :
Phase 1 : des actions de communication
Des outils de communication sont construits pour promouvoir et valoriser les services proposés par des
pharmaciens, notamment dans le champ du maintien à domicile et de la délivrance de matériel médical.
Une fois le message commun défini, l’URPS pharmaciens PACA a mis à disposition des pharmaciens des
outils de communication pour délivrer le message : autocollants, flyers, porte carte vitale.
Parallèlement l’URPS Pharmaciens PACA informe l’ensemble des 1900 officines de la région. Une opération
de phoning a commencé le 2 mai 2013. Elle a permis de recueillir l’avis des pharmaciens quant aux actions
qu’ils voulaient voir développer et de les informer de vive voix du projet.
Phase 2 : Expérimentation d’une meilleure coordination ville-hôpital
La seconde phase a permis de renouveler les liens existants entre les services hospitaliers et les
pharmaciens de ville de la région en valorisant notamment l’action des pharmaciens auprès des services
hospitaliers.
Des expérimentations ont été conduites auprès de services hospitaliers pour améliorer la prise en charge
des patients en sortie d’hospitalisation.
2 secteurs ont été choisis lors de l’assemblée générale du 19 novembre 2013 : Gap et Hyères. 2
coordinatrices seront embauchées en contrat déterminé afin de réaliser à bien cette expérimentation dans
ces deux bassins de la région PACA.
Page 4
Le travail d’information auprès des services hospitaliers sur l’offre de soins libérale à disposition des
patients lors de leur sortie d’hôpital sera opéré par un coordonnateur.
Le coordonnateur veillera à ce que les pharmaciens soient identifiés par les services hospitaliers comme
des acteurs de santé responsables capables de répondre aux besoins de leurs patients quand ils sortent
d’une hospitalisation.
La communication délivrée par le coordonnateur s’articulera autour de :
- l’ouverture du dossier pharmaceutique aux hospitaliers,
- la disponibilité des pharmaciens en sortie d’hôpital,
- leurs compétences pour favoriser le maintien à domicile du patient grâce à la délivrance de matériel
médical.
Une action en collaboration avec les acteurs locaux
Bien que l’URPS pharmaciens PACA soit seule maître d’œuvre de ce projet, elle travaille étroitement avec
les autres URPS, notamment au sein d’un groupe de travail inter-URPS. A l’initiative de l’URPS Pharmaciens
PACA, ce groupe de travail a notamment mis en place une fiche d’entrée à l’hôpital (*en annexe).
Cette fiche d’entrée à l’hôpital est distribuée au patient par les professionnels de santé de ville parties
prenantes au projet. Elle identifie l’ensemble des intervenants de ville que le patient a choisi pour sa prise
en charge. En cas d’hospitalisation du patient, elle permet à l’équipe hospitalière d’organiser la sortie de
l’hôpital en contactant directement les bons interlocuteurs.
Elle garantit ainsi le respect du libre choix du patient quant aux intervenants de sa prise en charge.
Cette fiche d’entrée est disponible sur le site de l’URPS.
Une action en cohérence avec les priorités du Projet Régional de Santé de la région PACA
Le projet répond à deux des axes du Plan régional de santé de la région PACA : Améliorer l'efficience du
système de santé.
Le Projet Régional de Santé de la région PACA souligne le coût élevé du système de santé de la région et
insiste sur la nécessité d’améliorer son efficience.
Il met également en valeur une densité de l’offre libérale de premier recours largement supérieure aux
moyennes nationales en PACA mais la persistance d’inégalités territoriales infra départementales.
Initié par des professionnels de santé libéraux, le projet de l’URPS pharmaciens PACA s’intéresse à
optimiser l’utilisation et l’organisation de cette offre libérale existante pour permettre un maillage
territorial plus opérant et performant.
Améliorer les conditions de sortie des établissements de soins
En PACA, des difficultés persistantes sont notées à la sortie des établissements de soins qui compliquent le
retour au domicile des patients et peuvent conduire à des ré hospitalisations rapides. Ces difficultés ont
pour origine une carence de coordination à la sortie de l’hôpital. Une meilleure organisation du parcours
du patient à la sortie de l’hôpital permettrait d’éviter ces hospitalisations couteuses pour la société et
endiguerait ces difficultés.
Le projet de l’URPS Pharmaciens PACA propose de structurer la prise en charge post hospitalière autour
d’une offre de soins de proximité en assurant une meilleure coordination ville/ hôpital en amont.
Il vise à favoriser la mise en place d’une organisation performante à la sortie de l’hôpital qui réponde aux
besoins exprimés de la population dans un souci d’amélioration de la qualité du service rendu et de
préservation de l'accessibilité territoriale et du maintien d'une offre de soins de proximité.
Page 5
Opération stylo
Projet de monsieur Philippe Lance
La page facebook http://www.facebook.com/ContraceptionDAdo qui s’adresse aux adolescents concernant la
contraception des mineurs est ouverte.
Cette page servira pour la grande opération menée sur le 13 par l’URPS Pharmaciens PACA qui devrait
avoir lieu à la fin de l’année scolaire 2013/2014 en collaboration avec le Rectorat grâce aux infirmières
scolaires.
Le principe est de distribuer un stylo-dérouleur ou seront
inscrites une adresse internet et une adresse facebook
(celle ci-dessus), le numéro vert ivg contraception, notre
logo des pharmaciens PACA et quelques slogans incitant les
jeunes ados à venir se
renseigner
dans
une
pharmacie ou auprès de
l’infirmière scolaire.
La distribution gratuite se fera au sein des collèges auprès des jeunes de
classe de 4ème des collèges publics. En raison des problèmes confessionnels
possibles sur un sujet aussi épineux que la contraception des mineurs, nous
préférons attendre pour les collèges privés.
Cette opération est réalisée sur un objectif de prévention et santé publique dans le cadre de la loi HPST en
collaboration avec l’ARS PACA et le Conseil Général 13.
Elle montre ainsi à la population que les pharmaciens, professionnels de santé, ont des idées de
communications et de préventions modernes et efficaces.
Le financement a été assuré principalement par l’URPS Pharmaciens et par le
CG13.
Cette opération sera rapidement étendue sur les départements 04, 05, 06, 83 et
84 si l’opération est un succès.
Page 6
DASRI
Intervenant : Thierry DESRUELLES
Définition : organisation de la collecte des déchets de soin des diabétiques et autres patients
consommateurs d’objets piquants à risque infectieux.
La finalité de cette nouvelle organisation (qui pour l’URPS Pharmaciens était une réorganisation) a été
réalisée en collaboration avec le CROP (Conseil Régional de l’Ordre des Pharmaciens) et le Syndicat Général
des Pharmaciens des BDR.
La situation : depuis de nombreuses années, sur une grosse partie de la région PACA, la société ALMA
MATER organisait cette collecte dans les meilleures conditions. Cette organisation fût montée grâce à
l’opiniâtreté du Conseil Régional de l’Ordre des pharmaciens. Malheureusement, dans les autres régions
françaises, c’était loin d’être aussi homogène, l’état a voulu créer la structure DASTRI, pour justement
réaliser une collecte harmonisée nationale.
Le projet proposé par DASTRI a créé une homogénéité d’opposition, que ce soit par les régions qui étaient
organisées, les régions semi-organisées ou les régions avec une collecte quasi inexistante, elles ont rejeté
unanimement les propositions de l’organisme d’état. Propositions qui sans rentrer dans le détail
proposaient à quelques officines de chaque département, pour une question de coût, l’organisation de cette
collecte.
Les diverses réunions organisées régionalement et nationalement proposaient que l’ensemble des officines
qui le souhaitaient puissent rentrer dans l’organisation de cette collecte grâce à l’opiniâtreté régionale puis
nationale. L’UPRS Pharmaciens est arrivé au but qu’il s’était fixé et aujourd’hui en France, presque une
officine sur deux est entrée dans la nouvelle organisation voulue par l’Etat et dans des conditions
acceptables pour la profession. Il a fallu que les confrères intéressés s’inscrivent sur le site de DATSRI
indiquant ainsi leur souhait de faire partie de cette organisation qui a démarré en 2014 et qui aujourd’hui
semble ne plus poser de problème.
Thierry DESRUELLES est le représentant du 13 pour les CODAMUPSTS ( Comité Départemental de l’Aide
Médicale d’Urgence, de la Permanence des Soins et des Transports Sanitaires des BDR).
Les CODAMUPSTS s’occupent de la gestion et du suivi de l’organisation de service de garde pour
l’ensemble des professionnels de santé. Pour les garder, les pharmaciens sont très bien organisés et nous
devons être vigilants afin de ne pas voir modifier l’organisation des gardes des pharmaciens au profit
d’autres professions de santé.
Page 7
Semaine de la vaccination
Intervenants : Annie Palon et Charles Faure
Il y a eu un avant et après crise de la grippe aviaire avec des vaccins H1N1. Inutile de revenir sur les couacs
de cette vaccination mais la défiance de la population vis-à-vis des vaccins s’est accentuée d’année en année.
Les ARS et l’Etat se sont préoccupés de cette nouvelle difficulté et ont créé la semaine de la vaccination qui
s’est déroulée en avril 2013 et renouvelée en 2014.
Parallèlement à cette semaine de la vaccination en 2013, l’URPS Pharmaciens PACA eut l’idée de réaliser
des blocs de post-it qui furent envoyés à tous les pharmaciens de la région.
Ces post-it servaient aux pharmaciens de support pour susciter l’intérêt des patients à faire le point sur
leur vaccination. Il est à noter que sur cette opération, l’UPRS Pharmaciens a obtenu une subvention de
3000 euros du CRES.
Page 8
Diverses reunions
-
Reunions CRSA - ARS
Les réunions auquelles participent les élus URPS PHARMACIENS PACA (notamment madame Annie PALON
et monsieur Charles FAURE) sont essentiellement au siège de l’ Agence Régionale de Santé (ARS), voire ses
annexes, mais aussi à la Préfecture des BDR .
Les élus participent essentiellement à la Confèrence Régionale de la Santé et de l’Autonomie (CRSA).
Dans le CRSA, il y a de nombreuses commissions, voire sous commissions, qui pour le non initié peut
paraître tentaculaire. Une des commissions principales est le PRS (Projet Régional de Santé) auquel
participent les élus URPS (mais aussi des délégués syndicaux CGT FO ou autres syndicats).
Ce PRS est fondamental car il est la base de la politique de santé de l’ARS sur plusieurs années.
D’autres commissions sont capitales telles que la CSOS (Commission Spécialisée de l’Organisation des
Soins) où fût validé, il y a quelques mois : le SROS (schéma Régional de l’Organisation des Soins).
Dans toutes ces commissions, dans tous ces projets, dans tous ces schémas est présentée la politique de
santé qui sera appliquée pour les années à venir. Notamment, des actions pour les maladies chroniques,
des actions contre les addictions (les classiques : médicaments, tabac, alcool, mais aussi des nouvelles
comme la Cyberaddiction pour les ados et jeux de dépendances pour les adultes ).
Toutes ces commissions permettent aussi en théorie, une coordination et une coopération des acteurs de
santé (libéral, hospitalier et médico-social). Le but : que le parcours de vie du patient soit pris en charge
dans sa globalité. On s’aperçoit que le dossier URPS PHARMACIENS sur la coordination de soins est en
totale adéquation.
Dans la CRSA, on a aussi des conférences de territoire qui ont pour but de vérifier le suivi des décisions de
la CRSA et de voir la faisabilité des orientations émises.
D’autres commissions intéressent aussi d’autres professionnels de santé, pour nous pharmaciens la
Commission de Coordination de l’Offre de Proximité (CCOP) retient notre attention.
Le SROS est un des moyens mis à disposition de la CCOP. Dans cette commission , un dossier éminament
sensible : les maisons et les pôles de santé. Cette commission se déroule en pratique à la préfecture des
BDR, en y assistant , on comprend mieux les positions de l’Etat.
Pour l’Etat ,il serait anachronique d’exercer tout seul d’ici 10 ans. Tous les professionnels de santé sont
concernés dont les infirmiers, les pharmaciens et les médecins.
Lors de ces réunions, souvent animées, les libéraux sont très prudents et ne partagent pas l’enthousiasme
de l’Etat.
En conclusion, beaucoup de commissions sont souvent intéressantes, d’autres moins pour les élus URPS,
mais pourtant fondamentales dans la démocratie sanitaire de la région.
La CSOS (Commission Spécialisée de la Coordination des Soins) vote des crédits pour des établissements
hospitaliers publics ou privès mais les professionnels de santé, dont les pharmaciens, se retrouvent un peu
perdus dans ces méandres administratifs. En effet, faisant partie de la CSOS, les pharmaciens doivent
donner leur avis pour l’obtention d’un crédit, telle que la mise en place d’un scanner pour un établissement
situé dans l’arrière pays niçois….
Page 9
La CRSA va être renouvellée en 2014. La démocratie sanitaire passe par là et nous nous devons d’être
présents en tant qu’élus.
-
Reunions INTERPRO
Participants : Michel SIFFRE, Annie PALON, Françoise PASQUALI
Ces reunions INTERPRO ont lieu au siege social de l’URPS Medecins PACA mettant les differents
representants de professionnels de sante liberaux autour d’une table pour discuter, amenager, orienter,
voire contrebalancer la politique de sante voulue par l’ARS.
Ces reunions ont lieu en soiree et ont le merite de nous faire connaitre. Les infirmiers, les medecins, les
kinesitherapeutes, les sages-femmes, les podologues, les dentistes et les pharmaciens discutent de projets,
en un mot, ils inaugurent ce qui pourrait etre dans quelques temps, la federation des URPS PACA.
Dans ces reunions, la coordination des soins a ete longtemps abordee. C’est par des discussions
confraternelles que fussent aussi proposes les locaux professionnels pour les differents representants.
D’ici quelques mois, l’URPS Pharmaciens PACA aura ses propres locaux au rez de chaussee au 37/39
boulevard Vincent Delpuech, a Marseille.
Page 10
Financier
Page 11
Page 12
Téléchargement