Nous contribuons à réaliser les promesses des thérapies cellulaires

publicité
Rapport
annuel
2015
Nous
contribuons
à réaliser les
promesses
des thérapies
cellulaires pour
le traitement de
l’insuffisance
cardiaque et
du cancer
www.celyad.com
Rapport
annuel
2015
Nous
contribuons
à réaliser les
promesses
des thérapies
cellulaires pour
le traitement de
l’insuffisance
cardiaque et
du cancer
www.celyad.com
Notre
Mission
Chiffres clés
de 2015
Plus de
120
240
millions d’euros levés
pour financer les activités
du groupe jusqu’à la fin et
au-delà de 2017
patients enrôlés dans notre
essai européen de phase III
en cardiologie.
90
Une consommation
opérationnelle de
trésorerie de
employés au
31 décembre 2015.
Trésorerie solide de
108
millions d’euros au
31 décembre 2015.
04
Découvrir des thérapies innovantes
qui rendront aux patients leur capacité
naturelle à combattre la maladie.
Un total de
27
millions d’euros au
cours de l’année 2015.
1
essai clinique européen de
phase III terminé pour notre
principal produit candidat en
cardiologie, C-Cure®.
1
Celyad découvre et développe
des technologies nouvelles
visant à traiter des pathologies
graves telles que l’insuffisance
cardiaque et le cancer.
Tout ce que nous inventons,
nous l’inventons avec passion.
Notre expertise scientifique
s’inspire des mécanismes
naturels utilisés par l’organisme
pour se réparer et se défendre
contre la maladie.
essai clinique de phase I/IIa
lancé aux États-Unis dans
le cadre de notre programme
d’immuno-oncologie NKR-T.
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
05
Celyad,
en Bref
Fondée en 2007, Celyad
est une entreprise
biopharmaceutique
belge leader dans
la découverte et le
développement de
thérapies cellulaires.
La Société dispose de
programmes cliniques
portant sur les maladies
cardiovasculaires
(C-Cure®) et l’immunooncologie (NKR-T).
Nos programmes
en cours dans
le domaine
des maladies
cardiovasculaires
C-Cure® : une thérapie cellulaire réparatrice d’avantgarde pour traiter l’insuffisance cardiaque ischémique
C-Cure est le produit candidat le plus avancé de Celyad. Il repose sur un proces®
sus de programmation cellulaire propriétaire (la cardiopoïétique) initialement créé
Celyad s’implique aussi dans le développement de dispo-
à la Mayo Clinic (Rochester, MN, USA). C-Cure® vise à traiter l’insuffisance cardiaque
sitifs médicaux utilisés lors d’interventions chirurgicales
ischémique, une maladie chronique grave et invalidante qui survient à la suite d’un
cardiaques liées aux défaillances de la valve mitrale. Ces
infarctus du myocarde (crise cardiaque) et qui, selon l’American Heart Association,
dispositifs visent à rendre plus efficace l’administration de
a touché 5,7 millions de personnes aux États-Unis en 2012. Cette technologie de
produits thérapeutiques dans le myocarde.
été prélevées dans la moelle osseuse pour les soumettre aux facteurs de crois-
C-Cath
sance cardiopoïétique et les réinjecter finalement dans le coeur du patient où elles
Ce cathéter d’injection intramyocardique (breveté par
TM
ez
Celyad) a été conçu pour réduire le risque de perforation du
myocarde durant l’intervention, à améliorer la stabilité de
l’aiguille et à assurer une meilleure dynamique des fluides
pour améliorer la rétention cellulaire. C-CathezTM a obtenu
le marquage CE en avril 2012, il est donc désormais disponible pour une utilisation clinique partout dans le monde
et pour une utilisation commerciale hors des États-Unis.
En décembre 2015, la FDA américaine a souligné que le profil
de sécurité de la combinaison C-Cure®/C-CathezTM identifié lors de l’essai CHART-1 permet le lancement de l’essai
programmation cellulaire unique consiste à cultiver les cellules du patient qui auront
est l’un des dispositifs développés par la Société.
clinique de Phase III sur l’insuffisance cardiaque, CHART-2,
aux États-Unis.
provoqueront une régénération du tissu cardiaque. C-Cure a fait l’objet d’un essai
®
clinique européen de Phase III (CHART-1) terminé en 2015 et dont les données complètes sont attendues à la mi-2016. Celyad a reçu l’approbation de la FDA américaine
pour lancer une étude clinique de Phase III aux États-Unis (CHART-2).
Nos programmes
en cours dans
le domaine
des dispositifs
médicaux
C-CURE® CHART-1 - ESSAI EUROPÉEN DE PHASE III TERMINÉ EN JUILLET 2015
Découverte
Préclinique
Phase I
Phase II
Préclinique
Phase I
Phase II
C-CATHEZTM
Découverte
Préclinique
Phase II
Phase III
Phase I
Phase II
Phase III
Phase I
Phase II
Phase III
Phase I
TECHNOLOGIE HEART ACCESS – DISPOSITIF DE CLÔTURE
Découverte
Phase III
Préclinique
TECHNOLOGIE HEART ACCESS
C-CURE® CHART-2 - ESSAI AMÉRICAIN DE PHASE III EN ATTENTE DE LANCEMENT
Découverte
06
Maîtriser l’administration des thérapies
cellulaires dans le cœur avec C-CathezTM et
Heart Access
Découverte
Phase III
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
Préclinique
07
Diriger une attaque ciblée contre le
cancer grâce à l’immunothérapie
de Celyad est basé sur une technologie qui a été inventée par
L’immunothérapie se fonde sur le principe que notre système
(U.S. Food and Drug Administration) pour le lancement d’une
immunitaire est capable de détruire les cellules anormales
telles que les cellules cancéreuses. Celyad développe
actuellement un programme en immuno-oncologie appelé
NKR-T (Natural Killer Receptor T-cells):une thérapie
cellulaire qui dote un lymphocyte T d’un récepteur de cellule
tueuse naturelle (cellules NK), NKG2D et qui reconnaît des
ligands exprimés par de nombreuses tumeurs solides et
hématologiques. Cette approche innovante consiste à
prélever les cellules T du patient et à les modifier afin qu’elles
expriment le récepteur qui leur permettra d’identifier les
ligands présents sur les cellules cancéreuses. Une fois
réinjectées dans le patient, ces cellules NKR-T cibleront et
le Prof. Charles Sentman du Dartmouth College (Hanover,
New Hampshire, États-Unis) et a reçu l’autorisation de la FDA
étude clinique de Phase I/IIa chez des patients souffrant de
Leucémie Myéloïde Aïgue (LMA) et de Myélome Multiple
(MM), deux types de cancer du sang.
Le portefeuille technologique acquis par Celyad inclut
également le NKP30, un récepteur de cellules NK activateur
qui est très proche de NKG2D bien qu’il utilise un autre
ensemble de ligands. B7H6 est plus traditionnel puisqu’il
utilise un anticorps comme les récepteurs antigéniques
Nos programmes
en cours dans
le domaine
de l’immunooncologie
cancers.
AU TO LO G U E
détruiront les cellules cancéreuses. Le programme NKR-T
Différenciation et avantages
des cellules T NKR-2* :
—— Le récepteur NKG2D se lie à 8 types différents de ligands qui
sont exprimés par une grande majorité des cellules cancéreuses,
à la fois par les tumeurs solides et liquides, couvrant ainsi près de
80% des types de cancer.
——
Les cellules T NKR-2 ciblent et détruisent non seulement la tu-
Découverte
meur mais aussi les vaisseaux sanguins qui l’alimentent, car ils sont
eux aussi porteurs des ligands reconnus par le récepteur NKG2D.
—— Elles ciblent et détruisent également les cellules inhibitrices
qui sont présentes dans l’environnement de la tumeur et lui permettent d’échapper au système immunitaire.
—— Enfin, les cellules T NKR-2 induisent une réponse autoimmune adaptative et créent, de manière unique, une mémoire
cellulaire à long terme (à l’instar d’une vaccination) contre la
tumeur qui a été détruite.
Phase I
Phase II
Phase III
Préclinique
Phase I
Phase II
Phase III
Préclinique
Phase I
Phase II
Phase III
Préclinique
Phase I
Phase II
Phase III
B7H6
Découverte
Nos programmes
en cours dans
le domaine
de l’immunooncologie
Préclinique
NKP30
Découverte
chimériques (CAR). B7H6 est également le ligand du
récepteur NKP30 et on le retrouve dans de nombreux
NKR-2
NKR-2
Découverte
A L LO G E N I Q U E
*Résultats observés dans les études précliniques chez la souris.
08
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
09
“Tout ce que nous entreprenons vise à proposer
des traitements qui changeront fondamentalement
la vie des patients”.
——
Interview du
CEO et du Président
du Conseil d’Administration
C HRISTIAN HOMSY,
DIRECTEUR GÉNÉRAL.
Quel regard portez-vous sur
l’année écoulée ? Quels ont été les
faits marquants de 2015 ?
sur les cellules CAR-T allogéniques modifiées pour réduire
dernière acquisition technologique et son introduction
l’immunogénicité. Cette propriété intellectuelle essentielle
sur le Nasdaq, Celyad a réellement franchi un cap, passant
représente une grande opportunité pour nous de maximiser
d’une entreprise belge de thérapie cellulaire spécialisée
le potentiel thérapeutique significatif de notre plateforme
dans l’insuffisance cardiaque ischémique, à un acteur inter-
technologique NKR-T allogénique. Parallèlement, notre
national de premier plan ayant le potentiel de développer
essai clinique de phase I/IIa en immuno-oncologie progresse
des programmes cliniques dans le domaine cardiovasculaire
Christian Homsy : Dans l’ensemble, chaque année apporte
bien aussi. À ce jour, aucun problème n’a été rapporté quant
et immuno-oncologique en Europe, aux États-Unis et en
son lot de défis à la vie de la Société. Je dois dire que 2015
à la sécurité et à la faisabilité des cellules T NKR-2 dans le
Asie. Cette évolution est le résultat des efforts fournis, jour
a particulièrement mené a été particulièrement impressio-
cadre de l’étude à dose croissante portant sur des patients
après jour, par notre équipe pour proposer des traitements
nante au niveau de l’accélération de notre développement !
cancéreux souffrant de Leucémie Myéloïde Aigüe (LMA)
innovants aux patients et faire de Celyad une entreprise
prospère.
Après l’acquisition d’Oncyte et le lancement de l’essai cli-
ou de Myélome Multiple (MM). Les premiers résultats sont
Christian Homsy
nique de phase I en immuno-oncologie, notre introduction
encourageants et nous ont permis de lancer le recrutement
——
sur le Nasdaq fut un de nos principaux pas en avant. Cette
de patients pour l’évaluation de la deuxième dose.
DIRECTEUR GÉNÉRAL
opération nous a permis de lever 100,1 millions de dollars,
ce qui assurera le financement de tous nos programmes cli-
Enfin, nous avons clôturé 2015 sur une note très positive
niques jusqu’à fin 2017.
avec l’approbation d’investigation d’un nouveau médicament octroyée par la Food and Drug Administration (FDA)
CHART-1, l’essai clinique européen
de phase III pour C-Cure®, est
désormais terminé. Quel impact
cela va-t-il avoir sur la Société ?
Un autre événement notable est l’achèvement de CHART-1,
américaine pour les tests cliniques des cellules cardiopoïé-
notre essai clinique européen de phase III en cardiologie
tiques C-Cure® administrées via notre cathéter d’injection
conçu pour démontrer l’efficacité de C-Cure , notre princi-
intramyocardique propriétaire (C-CathezTM) dans le futur
pal produit candidat. Nous attendons les résultats de cette
essai de phase III sur l’insuffisance cardiaque (CHART-2) que
CH : C-Cure® est le premier produit candidat que Celyad ait
étude à la mi-2016.
nous avons prévu de mener aux États-Unis.
développé jusqu’à un stade clinique aussi avancé. Il nous a
Dans le domaine de l’immuno-oncologie, nous avons eu le
Michel Lussier : Celyad a jeté les bases qui lui permettront
sation, rendue possible grâce à la totale implication de
plaisir d’obtenir le tout premier brevet américain portant
de soutenir sa croissance en 2016 et au-delà. À travers sa
notre équipe et au soutien constant de nos investisseurs,
®
fallu 8 ans pour en arriver là. J’y vois une magnifique réali-
Michel Lussier
——
10
PRÉSIDENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
11
“Le potentiel de notre programme
en immuno-oncologie est très
significatif et Celyad n’est qu’au
début de l’aventure”.
——
M ICHEL LUSSIER,
PRÉSIDENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION.
tout au long de ces années. Notre essai de phase III est
désormais terminé et nous attendons les données complètes de l’étude à la mi-2016. Ceci représente une étape
Quelle est la position actuelle
de Celyad dans ce domaine ?
essentielle pour la Société. En supposant que les résultats
répondent aux attentes des autorités réglementaires, nous
demanderons une autorisation de mise sur le marché qui
CH : L’évolution est très rapide en effet, mais cela n’a rien
nous permettra de commercialiser C-Cure en Europe d’ici à
d’étonnant au vu de l’évolution effrénée du paysage des
la fin 2017. Nous devrions aussi lancer CHART-2, notre essai
CAR-T. Notre essai de phase I/IIa NKR-2 avance bien et
de phase III qui sera mené aux États-Unis et pour lequel nous
nous devrions en obtenir les premiers résultats d’ici à la fin
avons reçu l’approbation de la FDA aux Etats-Unis.
du premier semestre 2016. Notre approche surpasse celles
®
qui ont été proposées jusqu’à ce jour dans le domaine des
allogénique désormais protégée par une propriété intellec-
est en cours et étendre les essais à plusieurs indications dans
tuelle fondamentale. Le brevet américain que nous avons
les mois à venir.
reçu présente un large champ d’applications potentielles pour
le développement de thérapies cellulaires CAR-T TCR-défi-
ML : Le marché américain est le marché le plus important
cients. Cela peut radicalement changer l’espérance de vie des
pour les entreprises de biotechnologie. Celyad est fière de
patients touchés par ces maladies et de ce fait la dynamique
ses origines belges. Ces dernières années, la Société a grandi
du secteur de l’immuno-oncologie et faire de Celyad un leader
pour devenir un acteur européen important. Aujourd’hui, elle
incontournable quand viendra le temps de la commercialisa-
démarre ses activités aux États-Unis. Notre introduction sur
tion.
le NASDAQ a considérablement contribué à accroître notre
notoriété auprès des investisseurs. Maintenant, nous sou-
Celyad développe de plus
en plus d’activités aux États-Unis.
Quels sont vos projets pour 2016 ?
ML : C-Cure aide le cœur à se réparer lui-même. Cette tech-
CAR-T puisque le récepteur NKG2D cible huit types de ligand
nologie est unique. Elle a d’abord prouvé son efficacité dans
différents qui sont exprimés par environ 80% des cancers
des modèles précliniques, puis dans une première étude
existants. Il s’agit de l’un des avantages incroyablement
clinique menée entre 2009 et 2012. Nous espérons que les
compétitifs de notre programme NKR-T qui positionne
résultats de phase III démontreront les bénéfices cliniques
Celyad parmi les grands acteurs mondiaux du domaine. Nous
attendus par des millions de patients dont la qualité de vie
espérons passer en tête du classement en devenant la pre-
CH : En 2015, nous avons posé les bases de notre stratégie
pourrait être considérablement améliorée.
mière entreprise à initier plusieurs essais avec NKR-2 dans
internationale. En 2016, nous établirons notre présence
les tumeurs solides.
dans la région de Boston (Massachusetts), où nous ouvri-
®
Depuis l’acquisition d’Oncyte en
janvier 2015, votre programme
d’immuno-oncologie s’est
considérablement accéléré.
12
haitons renforcer la réputation de l’entreprise auprès des
cliniciens, des patients, des organismes de remboursement
ou encore des autorités publiques qui sont tous activement
impliqués dans le développement de thérapies innovantes.
rons un bureau permanent. Nous y élargirons aussi notre
ML : Le potentiel de notre programme en immuno-oncologie
équipe en l’enrichissant d’experts qui contribueront à amé-
est très significatif et Celyad n’est qu’au début de l’aventure.
liorer la visibilité et la réputation de notre Société, mais aussi
Nous avons de nombreux atouts à exploiter, qu’il s’agisse
à atteindre les parties prenantes locales clés susceptibles
des tests NKR-2 sur les tumeurs liquides et solides à travers
de soutenir notre expansion. Tout comme pour les activités
l’approche autologue ou de l’activation de notre plateforme
cliniques, nous espérons terminer l’essai de Phase I/IIa qui
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
13
Les évènements
qui ont marqué
2015
2015
JANVIER - Celyad s’engage dans l’immuno-oncologie avec
l’acquisition du portefeuille CAR-T Oncyte développé par
Celdara Medical. Ce portefeuille comprend trois produits
de thérapies cellulaires CAR-T autologues ainsi qu’une
plateforme allogénique visant un large éventail d’indications
cancéreuses.
Celyad, en bonne
position pour devenir
un leader mondial de
le développement de
thérapies cellulaires.
MARS - 32 millions d’euros sont levés via placement privé
d’actions ordinaires auprès d’investisseurs institutionnels
spécialisés en sciences de la vie aux États-Unis et en Europe.
La Société reçoit une dérogation spécifique de produit
pédiatrique pour C-Cure® de la part de l’Agence Européenne
du Médicament.
AVRIL - Recrutement du premier patient de l’essai clinique
de phase I/IIa pour évaluer la sécurité et la faisabilité des
cellules CAR-T NKG2D chez les patients cancéreux avec des
indications hématologiques.
C E LYA D • A N N UA L R E P O R T 2 01 5
Initiation de la certification par l’Agence Européenne du
Médicament des données non cliniques de C-Cure® visant à
préparer la demande d’autorisation de mise sur le marché.
Celyad rebaptise son programme CAR T-Cell et le nomme
« NKR-T » pour Natural Killer Receptor T-cells cellules CAR-T
(NKG2D devenant cellules T NKR-2).
Fin du suivi de sécurité de 30 jours du premier patient de
la cohorte dans l’essai de phase I/IIa NKR-2 démontrant
l’absence de réponse toxique de la première dose jamais
testée sur l’homme.
MAI - Cardio 3 BioSciences devient Celyad.
DÉCEMBRE - Traitement du premier patient de la seconde
cohorte dans l’essai de phase I/IIa NKR-2.
JUIN - Celyad lève 100 millions de dollars en revenu brut
avec son introduction en bourse sur le Nasdaq.
Publication de l’article sur les méthodes de conception de
l’essai CHART-1 dans le « European Journal of Heart Failure ».
JUILLET - Traitement du dernier patient participant à
CHART-1 (Congestive Heart failure Cardiopoietic Regenerative Therapy – thérapie réparatrice cardiopoïétique
de l’insuffi sance cardiaque congestive), l’essai clinique
euro-péen de Phase III et début de la période de suivi
de 9 mois. Les données complètes sont attendues à la
mi-2016.
La Food and Drug Administration (FDA) américaine
autorise la Société à investiguer un nouveau médicament
et autorise l’utilisation du cathéter C-CathezTM pour
administrer C-Cure® dansl’essai clinique de Phase III,
CHART-2, qui devrait être lancé aux États-Unis.
AOÛT - Nouvel accord de collaboration et de distribution
avec Medisun International Limited (« Medisun »), un
partenaire basé à Hong Kong. Le contrat de licence confirme
l’intention de Ceylad d’étendre l’empreinte internationale de
C-Cure®, son principal produit candidat de thérapie cellulaire
dans le domaine des maladies cardiaques pour le traitement
de l’insuffisance cardiaque ischémique.
14
NOVEMBRE - Octroi du brevet américain n°9,181,527 pour
les lymphocytes T primaires humains allogéniques conçus
pour être déficients en récepteur de lymphocytes T (TCRdécifients) et exprimer un récepteur antigénique chimérique
(CAR).
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
Tout au long de 2015
Renforcement du management avec le recrutement de
directeurs expérimentés.
15
Traiter l’insuffisance cardiaque
grâce aux mécanismes
réparateurs du coeur
Les maladies
cardiovasculaires, qui sont
les maladies qui touchent
le cœur et les vaisseaux
sanguins, sont la première
cause de mortalité dans
le monde.
D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), en
50%
20%
Les études démographiques publiées dans la revue Nature
2012 environ 37% de l’ensemble des décès dans le monde
Reviews Cardiology estiment qu’une personne sur cinq
pouvaient être attribués à une pathologie cardiovascu-
de plus de 40 ans développera une IC au cours de sa vie.
laire. Les maladies cardiaques peuvent être grossièrement
Le pronostic à long terme de l’IC est très sombre, avec un
divisées en maladies ischémiques (liées à un trouble de
taux de mortalité d’environ 50% dans les cinq ans suivant le
Le taux de survie à 5 ans est de
Les patients atteints d’une
la circulation sanguine au niveau du muscle cardiaque)
diagnostic initial, d’après un rapport de l’AHA de 2014. Les
50% pour les patients souffrant
insuffisance cardiaque de stade IV
et maladies non ischémiques (liés à d’autres causes,
symptômes de l’IC varient entre un essoufflement unique-
d’insuffisance cardiaque3
présentent un taux de mortalité
telles que l’hypertension et les maladies métaboliques).
ment lors d’un effort modéré, à un essoufflement pendant un
annuel s’élevant à plus de 20%5
Si elles ne sont pas traitées, les maladies cardiaques
effort léger, et dans les stades les plus sévères, un épuise-
peuvent évoluer vers l’insuffisance cardiaque (IC), où le
ment même au repos.
cœur n’est plus capable de pomper suffisamment de san
pour permettre à l’organisme de fonctionner normalement.
$60B
Insuffisance cardiaque ischémique
L’étiologie la plus fréquente de l’insuffisance cardiaque
émane des effets d’une maladie coronaire qui endommage
le ventricule gauche et entraîne ainsi ce que l’on appelle une
cardiomyopathie ischémique. Les effets d’un ou de plusieurs
Une personne sur cinq, âgée de
plus de 40 ans, présentera une
On estime que les dépenses
de santé liées à l’insuffisance
Rien qu’en Europe, 3,6 millions
de cas d’insuffisance cardiaque
L’insuffisance cardiaque (IC) est une pathologie très grave
épisodes dommageables (infarctus du myocarde) réduisent
caractérisée par des lésions cardiaques empêchant le cœur
la fraction d’éjection ventriculaire gauche, c’est-à-dire la
de pomper suffisamment de sang pour permettre à l’orga-
quantité de sang éjecté par le cœur à chaque contraction.
Ce processus est souvent récurrent et donne lieu à une
défaillance cardiaque au cours
cardiaque ont atteint les
de sa vie1
60 milliards de dollars aux Etats-
nisme de fonctionner normalement. La plupart des maladies
Unis en 2014
cardiaques évoluant vers l’insuffisance cardiaque, celle-ci
détérioration cumulative et invariablement progressive de
est très fréquente. L’IC touche 1 à 2% de la population
la fonction cardiaque. On estime que 62% à 70% (1) des cas
adulte dans les pays développés, avec environ 5,7 millions
de patients présentant une insuffisance cardiaque avancée
de patients diagnostiqués aux États-Unis en 2012 selon
ont une origine ischémique et que 75% (2) d’entre eux pré-
l’AHA (American Heart Association). La prévalence de l’IC
sentent une fraction d’éjection ventriculaire gauche réduite.
augmente à cause du vieillissement de la population et de
Selon les statistiques existantes (3), ce sont ces patients qui
sont diagnostiqués chaque année6
4
1M
Environ 5,7 millions de patients
1 million d’hospitalisations liées
Parmi les 3,6 millions de patients
l’augmentation de la pré- valence des principaux facteurs
sont les plus impactés, avec une qualité de vie médiocre, des
souffrant d’insuffisance cardiaque
à l’insuffisance cardiaque chaque
diagnostiqués, un sur trois
de risque cardiovasculaire, tels que l’obésité et le diabète.
soins hospitaliers fréquents et un risque accru de décès.
aux États-Unis, rien qu’en 20122
année aux États-Unis depuis 20132
mourra dans l’année de son
diagnostic6
1. McMurray, JJV et al, 2005, The Lancet, 365, pp 1877-1889
2. Company estimates
3. Go A.S. et al, Heart Deseases and Stoke Statistics 2013 Update. A Report From the American Heart Association.
4. Voigt. J, et al. (2014). «A Reevaluation of the Costs of Heart Failure and Its Implications for Allocation of Health Resources in the United States.
5. Packer M, Coats AJ, Fowler MB, et al. “Effect of carvedilol on survival in severe chronic heart failure.” N Engl J Med 2001; 344:1651–1658.
6. Lopez Sendon J. “The Heart Failure Epidemic.” Medicographia 2010.
16
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
1. Laphor, European Journal of Cardio-thoracic Surgery 37 (2010) 357—361 R D S Watson BMJ 2000;320:236­9
2. Bursi F, Systolic and diastolic heart failure in the community. JAMA. 2006;296:2209–2216
3. British National Audit 2014-2015, NICOR, accessed through internet (https://www.ucl.ac.uk/nicor/audits/heartfailure/reports)
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
17
“À ce jour, il n’existe aucun traitement curatif
pour soigner l’insuffisance cardiaque. C-Cure®
se démarque des solutions thérapeutiques
actuellement disponibles sur le marché,
car il cherche à traiter la cause de la
maladie, plutôt que ses symptômes.”
Il n’est pas possible actuellement de guérir l’insuffisance car-
velles cellules progénitrices cardiaques. Si la plupart des
Cardiopoièse et ensuite à les réinjecter
diaque ou de réparer le cœur, et la plupart des traitements
organes (tels que la peau et les os) disposent d’une capa-
dans le cœur du patient. Cette pro-
dont on dispose se limite à diminuer la gravité des symp-
cité plus ou moins développée d’autoréparation, il n’en va
cédure a pour objectif de déclencher
tômes. Les traitements médicamenteux, en particulier,
pas de même pour le cœur. En effet, le cœur ne dispose pas
la production de nouvelles cellules car-
visent à soulager le patient et à améliorer sa qualité de vie.
de quantités suffisantes de cellules souches cardiaques
diaques qui provoqueront la réparation
Certains dispositifs médicaux (tels que les stimulateurs et
(CSC) pour son autoréparation, et celles qui sont présentes
du cœur sans risque de rejet.
les pompes cardiaques) permettent d’améliorer le fonction-
dans le cœur sont dormantes. La recherche fondamentale
nement d’un cœur lésé, mais il n’existe actuellement aucun
menée à la Mayo Clinic a mis en évidence les mécanismes
traitement capable de réparer le tissu cicatriciel. Ainsi,
de transformation des cellules souches embryonnaires en
lorsqu’elles seront autorisées, les thérapies réparatrices,
cellules cardiaques. Ces travaux ont permis d’identifier
destinées à réparer un organe devenu non fonctionnel,
une association de protéines « cardiopoïétiques » signa-
offriront un nouvel espoir aux patients qui ont un choix
lant la transformation de cellules souches génériques
limité actuellement. Heureusement, de toutes les causes
adultes provenant d’autres tissus en cellules progénitrices
d’affaiblissement du muscle cardiaque, la cardiomyopathie
cardiaques. La plateforme cardiopoïétique utilise donc les
ischémique semble être la plus susceptible de répondre au
processus normaux du développement cardiaque de l’em-
traitement.
bryon, sans chercher à modifier le génome de la cellule. Il
s’agit donc d’imiter la nature, tout en activant le potentiel
C-Cure® : une thérapie cellulaire
réparatrice d’avant-garde pour traiter
l’insuffisance cardiaque
réparateur de chaque patient. Par ailleurs, la plateforme
5
C-Cure® a deux modes
d’action :
—— Un mode direct, dans lequel la
réparation des tissus cardiaques
4
intervient par greffe, prolifération, et différenciation terminale
1
des cellules injectées ; et
—— Un mode indirect sous l’effet bé-
est hautement polyvalente et peut être appliquée à divers
néfique des facteurs secrétés par
types de cellules souches.
les cellules transplantées, sur les
cellules souches cardiaques (CSC)
existantes de l’hôte.
3
C- C U R E ®
2
L A P L AT E FO R M E C A R D I O P O Ï É T I Q U E
C-Cure® est le produit candidat de Celyad le plus avancé pour
Celyad développe actuellement la plateforme propriétaire
les maladies cardiovasculaires, et il est issu de la plateforme
dite de « Cardiopoïèse », une approche novatrice reposant
Cardiopoièse. Il est développé pour l’insuffisance cardiaque
sur des travaux de recherche fondamentale menés à la
ischémique et consiste à prélever des cellules de la moelle
Mayo Clinic. Cette plateforme originale a été conçue pour
osseuse du patient, à les traiter avec les facteurs identifiés
différencier des cellules souches multipotentes en nou-
lors du développement de la recherche sur la plateforme de
18
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
1 E xtraction de la moelle osseuse
du patient
2 Les cellules souches sont
sélectionnées et cultivées
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
3 Les cellules souches sont
différentiées pour devenir des cellules
cardiopoïétiques grâce à l’utilisation
d’une combinaison propriétaire de
cytokines et de facteurs de croissance
4 Les cellules cardiopoïétiques
sont injectées dans le cœur grâce
au C-Cath ezTM
5 I ntroduction de myocytes
fonctionnels pour induire la réparation
19
Diriger une attaque ciblée
contre le cancer avec
l’immunothérapie NKR-T
Aider le système
immunitaire à identifier
et à détruire les cellules
cancéreuses grâce à des
cellules T et des récepteurs
de cellules tueuses
naturelles (cellules NK).
10%
L’immunothérapie pour le traitement
du cancer
25%
L’immunothérapie se fonde sur le principe que notre système
nocive par le système immunitaire) présent sur la cellule cancéreuse. L’antigène exprimé par la cellule cancéreuse peut
également être exprimé par une cellule normale, il faut donc
veiller à cibler les bonnes cellules.
immunitaire est capable de détruire les cellules anormales
Une fois que l’anticorps est lié à l’antigène, une autre proté-
telles que les cellules cancéreuses. Toutefois, il arrive que
patients souffrant d’une LMA
ine, qui aura été préalablement ajoutée dans le lymphocyte
certaines de ces cellules développent des mécanismes de
est d’environ 25%
T, déclenchera la destruction des cellules cancéreuses. Ce
protection qui leur permettent d’échapper à la détection
signalement intracellulaire est généralement un fragment
ou à l’activité de nos défenses immunitaires. Les thérapies
d’une protéine appelée CD3. Un lymphocyte T qui combine
développées en immuno-oncologie tentent donc de réta-
à la fois l’anticorps qui permet la reconnaissance de la cellule
blir et d’activer la capacité de notre système immunitaire à
cancéreuse et le signalement qui permet de la détruire est un
détecter et détruire les cancers.
lymphocyte T à récepteur antigénique chimérique (ou cellule
Près de 10% des nouveaux
Le taux de survie à 5 ans des
diagnostics de cancer seront des
leucémies, des lymphomes et des
myélomes multiples
CAR-T).
1.2M
Lymphocytes T à récepteur antigénique
chimérique (CAR T-cells)
Afin de rendre les cellules CAR-T encore plus puissantes,
les chercheurs y ajoutent d’autres protéines (des molé-
Cancer du sang aux Etats-Unis = 1
1,2 million de personnes aux
26 850 personnes aux États-Unis
cas diagnostiqué toutes les
États-Unis vivent avec ou sont
s’attendent à un diagnostic de
Une cellule CAR-T est une construction immunitaire com-
3 minutes et 1 décès toutes les
longtemps (et à se multiplier) une fois administrées dans
en rémission d’une leucémie, un
myélome multiple chaque année
posée d’un lymphocyte T, d’un récepteur antigénique
9 minutes
l’organisme. Les molécules co-stimulantes les plus utilisées
lymphome ou un myélome
chimérique, d’une protéine de signalement intracellulaire et
sont appelées CD28 ou 4-1-BB.
cules co-stimulantes) chargées de les aider à survivre plus
d’une molécule dite de « co-stimulation ».
L’anticorps (le récepteur donc), le domaine de signalement
162,020
7.7
162.020 cas de leucémie, de
20.830 personnes aux États-Unis
lymphome ou de myélome
s’attendent à un diagnostic de
diagnostiqués aux Etats-Unis
leucémie myéloïde aiguë chaque
année
20
4,9
Le taux d’incidence du MM aux
États-Unis entre 2007 et 2011
était de 7,7/100 000 pour les
hommes et de 4,9/100 000 pour
les femmes
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
Le lymphocyte T est l’un des acteurs clés de l’immunothé-
intracellulaire et les molécules co-stimulantes sont des pro-
rapie contre le cancer. Il s’agit d’un globule blanc qui est doté
téines qui sont fabriquées par le lymphocyte T lui-même,
de mécanismes destructeurs de cellules (cytotoxicité). Chez
une fois que les instructions permettant de les coder ont été
les sujets sains, les lymphocytes T identifient et détruisent
insérées dans le génome (ADN) du lymphocyte T.
les cellules infectées ou anormales, y compris les cellules
cancéreuses.
La technologie de fabrication de CAR consiste à modifier les
lymphocytes T hors de l’organisme. Les étapes sont les sui-
Un récepteur antigénique chimérique (CAR) naît de la modi-
vantes:
fication génétique d’un lymphocyte T. On insère, dans l’ADN
d’un lymphocyte T, une séquence qui le poussera à exprimer
(i) collecte des globules blancs du patient cancéreux à partir
un anticorps (défense immunitaire) conçu pour reconnaître
d’une prise de sang normale lors d’un processus appelé leu-
et se lier à un antigène (une protéine identifiée comme
caphérèse,
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
21
“Contrairement aux cellules CAR-T développées
par nos concurrents, les cellules T NKR-2
ont le potentiel d’identifier et de détruire les
cellules cancéreuses des tumeurs liquides et
solides, couvrant ainsi 80% des cancers.”
lement présents à leur surface pour identifier et se lier à ce
Résultats des études précliniques
in vivo de NKR-2
(iii) transfert des gènes codeurs pour le CAR dans l’ADN des
que l’on appelle des ligands qui sont des molécules spéci-
lymphocytes T et multiplication des CAR pour obtenir une
fiques exprimées par les cellules soumises à un stress. Les
dose thérapeutique,
Dans le modèle animal représenté par la Figure A, un premier
cellules NK ont à la fois des récepteurs activateurs (comme
groupe de souris a reçu une injection de cellules tumorales
le NKG2D ou le NKp30) et des récepteurs inhibiteurs.
ovariennes avant d’être traité par des lymphocytes T NKR-2
Approches autologue et allogénique
non modifiés (trait bleu foncé). Un deuxième groupe de souris
La plateforme cellulaire NKR-T de Celyad
(trait bleu clair) a reçu les mêmes cellules tumorales mauvaise
coupure que le premier groupe, mais il a ensuite été traité par
des lymphocytes T modifiés NKR-2, soit des lymphocytes T
Dans le cadre de la thérapie cellulaire CAR-T autologue,
L’approche immuno-thérapeutique de Celyad est unique
exprimant artificiellement le récepteur antigénique chimé-
les lymphocytes T qui sont collectés pour être modifiés
et se fonde sur les travaux menés par le Professeur Charles
rique CAR qui leur permettra de reconnaître le ligand NKG2D
proviennent directement du patient qui fera l’objet du trai-
Sentman et son équipe au Dartmouth College (Hanover, NH).
Sentman a eu l’idée de dupliquer les récepteurs activateurs
souris ont développé des tumeurs et sont mortes. Par contre,
des cellules NK (comme les récepteurs NKG2D ou NkP30
dans le groupe traité avec les lymphocytes T modifiés NKR-2,
Les thérapies cellulaires CAR-T qui sont actuellement en
par exemple) et, au lieu d’insérer dans le lymphocyte T un
toutes les souris ont survécu pendant longtemps sans déve-
cours de développement sont autologues. Les chercheurs
gène qui code un anticorps (comme le CD19 par exemple),
lopper de tumeurs. Ces données indiquent que le traitement
travaillent néanmoins à une autre approche, dite allogé-
il y a inséré des gènes qui codent les récepteurs NKG2D ou
par lymphocytes T modifiés NKR-2 est associé à une survie
nique, qui permettrait de traiter les patients cancéreux avec
NkP30.
à long terme sans développement de tumeurs, dans des
de rejet par le système immunitaire du patient.
modèles animaux. En plus du modèle de cancer ovarien, l’ef-
des cellules de donneurs.
Cellules tueuses naturelles et
immunité innée
Sentman a utilisé la même construction de signalement
ficacité des lymphocytes T NKR-2 a aussi été démontrée dans
intracellulaire CD3 que celle utilisée dans d’autres CAR (un
d’autres modèles de cancer, tels que myélome multiple, lym-
fragment de la protéine CD3). De là est née une nouvelle
phome, mélanome et cancer du côlon.
plateforme CAR, baptisée NKR-T (Natural Killer Receptor
T-cells).
Killer Cells) sont un autre type de globules blancs. Elles
Le NKR-T utilise un domaine de co-stimulation pour aug-
précédente (Figure B) pour une nouvelle exposition avec les
constituent la première ligne de défense contre les agres-
menter la puissance de la cellule T, mais, plutôt que d’insérer
mêmes cellules tumorales de myélome multiple ou avec des
sions extérieures (virus ou bactéries) et contre le cancer.
un gène codant CD28 ou 4-1-BB comme d’autres CAR-T,
cellules tumorales différentes. Une résistance a été observée
Le rôle principal des cellules NK semble être la surveillance,
le récepteur NK utilise naturellement une molécule de
chez les animaux survivants ayant reçu les mêmes cellules
la détection précoce et la résistance contre l’agresseur
co-stimulation déjà présente dans le lymphocyte T, (en l’oc-
tumorales de myélome multiple et n’ont pas développée
jusqu’au moment où les lymphocytes B et d’autres cellules
currence la molécule DAP 10), ce qui simplifie nettement la
aucune tumeur, tandis que les animaux survivants ayant reçu
immunitaires interviennent.
construction CAR.
des cellules tumorales différentes ont développé des tumeurs
et sont morts. Les animaux témoins naïfs de tout traitement
ont développé des tumeurs suite aux injections des deux
types de cellules tumorales et sont morts. Ces données
montrent que les lymphocytes T NKR-2 sont capables d’induire une réaction immunitaire anti-tumorale prolongée dans
des modèles précliniques.
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
100
150
200
250
L E S C E L L U L E S T N K R -2 I N D U I S E N T U N E
I M M U N I T É A N T I -T U M O R A L D E LO N G U E
DURÉE.
100
WT 1
CH 2
50
0
0
utilisé les animaux survivants (trait bleu clair) de l’expérience
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
50
Temps
Dans l’expérience représentée dans la Figure C, nous avons
Les cellules tueuses naturelles (cellules NK pour Natural
22
0
à la surface des cellules cancéreuses. Dans le groupe témoin
traité par les lymphocytes T NKR-2 non-modifiés, toutes les
tement. L’énorme avantage de cette approche est l’absence
WT 1
CH 2
50
0
Taux de survie
(iv) réinjection de ces cellules chez le patient.
100
Taux de survie
Les cellules NK utilisent des récepteurs (protéines) naturel-
50
100
150
200
250
Temps
100
Taux de survie
(ii) sélection des lymphocytes T dans les globules blancs,
5T surviv : RMA-RL
5T surv 5T33MM
5T surviv : RMA-RL
5T surviv : RMA-RL
50
0
0
20
40
60
80
Temps
1. Wild-type NKGD T-cells (n=12)
2. Cellules T NKR-2 (n=12)
23
Développement clinique du NKR-2
Le NkP30 est donc très similaire au NKG2D, bien qu’il utilise
La thérapie autologue NKR-2 est en cours d’évaluation
un anticorps (et pas un récepteur de cellules NK). Il est aussi
clinique dans une première étude de Phase I/Iia à dose
le ligand du récepteur NKP30 et il est présent dans de nom-
croissante (ClinicalTrials.gov NCT02203825) au Dana-Farber
breux cancers différents.
un autre ensemble de ligands. Le B7H6 est un CAR qui utilise
Cancer Institute (Boston, MA). L’objectif de cette étude
consiste à évaluer l’innocuité et la faisabilité du produit sur
des patients souffrant de Leucémie Myéloïde Aigüe (LMA)
Notre plateforme allogénique
récidivante et/ou réfractaire et de Myélome Multiple (MM),
soit deux cancers hématologiques qui représentent plus de
L’approche allogénique consiste à traiter le patient avec
la moitié des cancers du sang. Aucun problème de sécurité
les cellules d’un donneur. La complexité de cette approche
n’a été observé à ce jour et les résultats de l’essai sont atten-
réside dans le fait que le lymphocyte T d’un donneur est
dus tout au long de l’année 2016.
reconnu comme « un corps étranger » et détruit par le
Dispositifs médicaux
système immunitaire du patient qui le reçoit. Cette réaction
Le potentiel thérapeutique de cette technologie permet
porte le nom de « maladie de l’hôte contre le greffon » (Host
à Celyad de planifier un vaste programme clinique visant à
versus Graft Disease - HvGD).
tester l’activité de ce composé dans de nombreuses indications cancéreuses différentes (tumeurs liquides et solides).
Différentiation et avantages
des cellules T NKR-2* :
—— Le récepteur NKG2D se lie à 8 types différents de
ligands qui sont exprimés par une grande majorité des
Inversement, les cellules CAR-T injectées au patient sont
issues du système immunitaire du donneur. Elles risquent
C-CATHezTM
Heart Access
donc également d’identifier l’organisme du patient comme «
Celyad a développé une technologie
La
étranger » et d’en rejeter les tissus normaux. Cette réaction
propriétaire destinée à maximiser
de Celyad a été conçue pour offrir
porte le nom de « maladie du greffon contre l’hôte » (Graft
l’efficacité de l’administration de thé-
aux cardiologues une nouvelle voie
versus Host Disease - GvHD). Ces deux réactions (GvHD et
rapies réparatrices au cœur. C-CathezTM
d’accès, leur permettant d’arriver
Découvrez la vidéo
de C-CathezTM et de
Heart Access sur
notre site web :
est un cathéter d’injection intramyo-
directement dans l’oreillette gauche
cardique, conçu pour réduire le risque
et d’utiliser ensuite des cathéters ou
www.celyad.com
HvGD) rendent les thérapies allogéniques inefficaces, voire
dangereuses, si elles sont réalisées sans modifications.
cellules cancéreuses, à la fois par les tumeurs solides
technologie
d’accès
au
cœur
de perforation du myocarde, augmen-
d’autres instruments nécessaires pour
et liquides, couvrant ainsi près de 80% des types de
Le mécanisme responsable pour une partie du rejet (GvHD)
ter la stabilité de l’aiguille, assurer une
le traitement de diverses maladies
cancer.
est essentiellement généré par une protéine naturellement
dynamique des fluides optimale et
cardiaques, telles que les anomalies de
présente à la surface du lymphocyte T et appelée récepteur
améliorer la rétention cellulaire. C-Ca-
la valve mitrale ou des cardiopathies
de cellule T (T-Cell Receptor - TCR). Une approche visant à
thezTM a obtenu le marquage CE en avril
structurelles, ces pathologies étant
2012. Il est par conséquent disponible
souvent associées à une insuffisance
pour un usage clinique dans le monde
cardiaque. La technologie d’accès
entier, ainsi que pour un usage com-
au cœur de Celyad consiste en un
mercial dans les régions couvertes par
ensemble d’instruments permettant
le marquage CE.
d’accéder rapidement, facilement et
—— Les cellules T NKR-2 ciblent et détruisent non seulement la tumeur mais aussi les vaisseaux sanguins qui
l’alimentent, car ils sont eux aussi porteurs des ligands
reconnus par le récepteur NKG2D.
—— Elles ciblent et détruisent également les cellules
prévenir la maladie GvHD consiste à inhiber ce TCR sur les
cellules du donneur. Pour ce faire, on peut soit retirer de
l’ADN du lymphocyte T utilisé, le gène qui code le TCR (technique d’édition génomique) ; soit y insérer un gène qui code
inhibitrices qui sont présents dans l’environnement
un « faux » TCR non fonctionnel. Cela pourrait réduire ou éli-
de la tumeur et lui permettent d’échapper au système
miner le risque de maladie du greffon contre l’hôte (GvHD).
de manière ergonomique au cœur par
immunitaire.
—— Enfin, les cellules T NKR-2 induisent une réponse
auto-immune adaptative et créent, de manière unique,
une mémoire cellulaire à long terme (à l’instar d’une
vaccination) contre la tumeur qui a été détruite.
Autres développements de la plateforme
par Celyad :
voie transthoracique.
Celyad mène actuellement des études précliniques sur des
thérapies allogéniques qui utilisent une molécule inhibitrice
de TCR (ou «TIMTM») combinée avec la prochaine génération
de CAR qui inclut un récepteur de cellules tueuses naturelles
(Natural Killer Receptor - NKR). De ce processus breveté
résulte une cellule NKR-T TCR-déficente visant à éliminer
Cathéter d’accès au cœur
Cordage d’ancrage de la valve mitrale
Dispositif de fermeture de l’accès
ou sinon à réduire considérablement la maladie du greffon
contre l’hôte.
Celyad a acquis un autre récepteur dans le même CAR basé
sur le récepteur NK, qui utilise le récepteur activateur NkP30.
*Résultats observés dans les études précliniques chez la souris.
24
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
25
“Nous avons nommé un Directeur des Ressources Humaines, une nouvelle
fonction chez Celyad, afin d’encadrer l’évolution de notre organisation
interne tout en assurant le bien-être de tous nos collaborateurs. En 2016, nous
déménagerons dans un nouveau bâtiment qui offre de meilleures capacités
d’accueil pour créer un cadre de travail adapté à la taille de notre équipe”.
——
Nous allions talent et engagement
pour développer l’incroyable
Chaque seconde compte et c’est ce qui
nous motive, jour après jour.
Celyad réunit des hommes et des femmes qui repoussent
sans cesse les limites de la science et de la technologie pour
proposer des traitements qui changeront le cours de la
Celyad,
une entreprise en plein essor
« Ce qui est excitant dans le fait de travailler chez Celyad, c’est de
Ces deux dernières années, Celyad
Répartition des employés
développer des approches thérapeutiques tout à fait avant-gardistes !
s’est donné les moyens de relever les
par département
L’élaboration de nouveaux traitements est un vrai défi du point de vue
défis de son développement clinique et
intellectuel. Mais ma plus grande satisfaction est de savoir que tous mes
opérationnel. L’effectif a doublé entre
efforts aideront peut-être des patients qui n’ont pas d’autre option et à
2013 et 2015. Cette évolution a néces-
24 %
profiter à nouveau de la vie. »
sité le renforcement du département
R&D
de ressources humaines ainsi que des
(Medical Devices inclus)
maladie dont souffre le patient. Notre ambition est d’exploiter notre expertise unique en thérapie cellulaire pour traiter
CHRISTIAN HOMSY, DIRECTEUR GÉNÉRAL.
——
JOSÉ ZEFU KIMPALOU, PRODUCT SPECIALIST &CLINICAL LOGISTICS
18 %
Général &
Administration
infrastructures plus importantes.
SUPERVISOR CHEZ CELYAD DEPUIS 2013.
les patients souffrant de maladies parmi les plus importantes
du 21ème siècle. Notre travail s’inspire au quotidien du besoin
urgent qu’ont les patients de bénéficier d’une solution qui
changera leur vie.
« Celyad développe des technologies sur lesquelles très peu d’entreprises
11 %
travaillent dans le monde. L’innovation et l’esprit d’équipe forment une
Clinique/Affaires
combinaison très motivante qui me pousse à sortir de ma zone de confort
Notre capital humain est notre
plus précieux atout
Toute l’équipe de Celyad contribue activement à l’expansion
Réglementaires
et à réfléchir différemment. J’y vois un véritable enrichissement, tant
personnel que professionnel. »
Nombre d’employés
(au 31 décembre 2015)
——
JOYCE MEULEMANS, CLINICAL MANAGER CHEZ CELYAD DEPUIS 2015.
Opérations
et au leadership de la Société. Pour développer des thérapies
cellulaires de premier choix, nous devons attirer et fidéliser
les meilleurs talents. Nous tentons donc de créer une culture
d’entreprise et un cadre de travail qui les aideront à exploiter
tout leur potentiel. Passion, responsabilité et intégrité sont
autant de valeurs fondamentales pour notre équipe.
26
47 %
(Manufacturing/QA/QC inclus)
« Les projets sur lesquels je travaille visent à assurer la traçabilité ainsi
qu’une bonne gestion des stocks de matières premières utilisées dans les
processus de fabrication. L’objectif est de délivrer un produit de qualité,
fabriqué dans les meilleures conditions et livré à temps pour le traitement
du patient. J’aime me dire que je contribue à tout cela. »
L’équipe scientifique représente
——
(au 31 décembre 2015).
MATHIEU COECKELBERGH, LOGISTICS TECHNICIAN CHEZ CELYAD DEPUIS 2015.
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
82% des employés de la Société
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
27
L’équipe de
direction
Gouvernance
d’entreprise
L’équipe de direction, composée des
Notre Conseil d’administration
cadres supérieurs de la Société, est
Comités au sein du Conseil
d’administration
chargée de soumettre au Conseil
Le Conseil d’administration se compose actuellement de
d’Administration la vision et la straté-
dix membres, dont un administrateur exécutif (membre de
Le Conseil d’administration a créé un Comité des Nominations
gie de la Société, et d’assurer la gestion
l’Équipe du Management exécutif) et neuf administrateurs non
et des Rémunérations. Ce comité est composé de quatre ad-
quotidienne de la Société. À la fin du mois
exécutifs, dont le président et quatre administrateurs indépen-
ministrateurs non exécutifs, respectivement, Chris Buyse,
de mars 2016, l’équipe de direction est
dants, nommés par l’Assemblée des Actionnaires de la Société.
Hanspeter Spek, Rudy Dekeyser et Michel Lussier.
composée de :
Christian Homsy
Patrick Jeanmart
Pierre Brynaert
——
——
——
D IRECTEUR GÉNÉRAL
D IRECTEUR ADMINISTRATIF
ET FINANCIER – RELATIONS
D IRECTEUR DES RESSOURCES
La composition du Conseil reflète la diversité et la complé-
HUMAINES
mentarité des expériences, des nationalités et des cultures et
Le comité est présidé par Michel Lussier.
assure la prise en compte des intérêts de tous les actionnaires.
En mars 2015, le Conseil d’administration a nommé un Comité
Les membres du Conseil d’administration sont élus pour leurs
d’Audit au sein du Comité d’administration. Le Comité d’Audit
compétences, leur intégrité et leur indépendance.
est
INVESTISSEURS
composé
de
trois
membres,
tous
administra-
teurs non exécutifs et indépendants:Chris Buyse, Rudy
LES MEMBRES DU CONSEIL
D ’A D M I N I S T R AT I O N S O N T:
Dieter Hauwaerts
Jean-Pierre Latere
Frédéric Lehmann
——
——
——
VP OPÉRATIONS
VP DISPOSITIFS MÉDICAUX
VP IMMUNO-ONCOLOGIE
Dekeyser et Chris De Jonghe. Le Comité d’Audit est présidé
par Chris Buyse. Auparavant, la fonction d’audit était assurée
par le Conseil d’administration dans son ensemble.
—— Michel Lussier, Président
—— Christian Homsy (représentant permanent de
LSS Consulting SPRL), administrateur exécutif
—— Chris Buyse, administrateur indépendant
—— Rudy Dekeyser, administrateur indépendant
—— Serge Goblet, administrateur non exécutif
Richard Mountfield
Georges Rawadi
Peter de Waele
—— Debasish Roychowdhury, administrateur indépendant
——
——
——
—— Chris De Jonghe, administrateur non exécutif
V P AFFAIRES RÉGLEMENTAIRES
INTERNATIONALES
V P BUSINESS
DÉVELOPPEMENT
V P RECHERCHE &
DÉVELOPPEMENT
—— Hanspeter Spek, administrateur indépendant
—— Danny Wong, administrateur non exécutif
—— TOLEFI SA,représentée par Serge Goblet
—— William Wijns, administrateur non-exécutif*
* William Wijns a quitté le Conseil d’administration de Celyad le 1er avril 2016.
28
C E LYA D • A N N UA L R E P O R T 2 01 5
C E LYA D • A N N UA L R E P O R T 2 01 5
29
“Celyad dispose d’une trésorerie solide qui
lui permet de financer tous ses programmes
de développement jusqu’à la fin 2017”.
——
PATRICK JEANMART - DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER.
Information pour
les actionnaires
Performances boursières
de Celyad en 2015
Interview de Patrick Jeanmart, Directeur Administratif
et Financier
d’ADS (American Depositary Shares)
européen de Phase III en cardiologie,
et d’actions ordinaires également
CHART-1 mais également avec notre
auprès d’investisseurs institutionnels
essai américain de Phase I/IIa en
américains et européens.
immuno-oncologie,
NKR-2.
Celyad dispose d’une trésorerie solide
de 108 millions d’euros (au 31 décembre
la Société et ses actionnaires.
Calendrier financier 2016
2015). Au regard des activités de
Toutes les annonces seront
développement prévues dans nos
effectuées avant l’ouverture
deux plateformes technologiques, et
des marchés.
En 2015, Celyad a posé des jalons
financer tous ses programmes de
ciers fondamentaux pour la réalisation
120 millions d’euros via un placement
privé de 32 millions d’euros en actions
ordinaires
auprès
d’investisseurs
institutionnels américains et euro-
opérationnelle (27 millions d’euros
2016
en 2015), la Société estime avoir
les
ressources
nécessaires
pour
développement clinique et préclinique
jusqu’à la fin 2017.
À quelles évolutions
pouvons-nous attendre
pour Celyad sur les
marchés boursiers ?
une introduction en bourse sur le
Nous
NASDAQ qui nous a permis de lever
mi-2016
100 millions de dollars via l’émission
données cliniques de notre essai
avons
avec
deux
la
moments-clés
publication
9 MAI
Assemblée générale
19 MAI
Rapport d’activité
du 1er trimestre 2016
25 AOÛT
Résultats financiers
du 1er semestre 2016
péens. Nous avons également réalisé
30
90 %
50 %
30 %
de notre consommation de trésorerie
de ses futurs objectifs. Du point de
vue financier, nous avons levé plus de
110 %
70 %
Du point de vue financier,
quels ont été les
principaux évènements
qui ont marqué Celyad
en 2015 ?
stratégiques, opérationnels et finan-
NBI (Nasdaq Biotech Index) +10,5%
Cette
année sera donc très importante pour
Quelles sont les
perspectives financières
pour les années à venir ?
BIOTK (Next Biotech) +33,81%
CYAD (Celyad) +40,90%
18 NOVEMBRE
Rapport d’activité
du 3ème trimestre 2016
10 %
0%
- 10 %
- 30 %
JAN.
MAR.
MAY
J U L.
SEP.
N OV.
Source: Euronext & Nasdaq [Closing
Celyad
& –Biotech
on Euronext,
Source :Cotation
Euronext &
Nasdaq
02 Jan 2015
to 31 Dec NBI
2015on Nasdaq.
Variation vs Index 100 on 2nd January 2015]
des
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
31
Liste des analystes qui couvrent Celyad
Les services financiers relatifs aux actions
de la Société sont fournis par BNP Paribas
Security Services.
Europe
Courtier
Analyste
Kempen & Co
www.kempenresearch.nl
Sachin Soni
Kempen & Co
www.kempenresearch.nl
Mark Pospisilik
Martial Descoutures
Portzamparc, groupe BNP Paribas
www.portzamparc.fr
Arnaud Guerin
Edison Group
www.edisongroup.com
John Savin
Roderick Verhelst
Bryan Garnier
www.bryangarnier.com
Hugo Solvet
Analyste
UBS
www.ubs.com
Andrew Peters
Piper Jaffray
www.piperjaffray.com
Celyad SA
Axis Business Park
Rue Edouard Belin 12
B-1435 Mont-Saint-Guibert
Belgique
[email protected]
RELATIONS MÉDIA
Consilium Strategic Communications
[email protected]
T. : +44 20 3709 5700
France
New Cap
[email protected]
T.:+33 1 44 71 94 94
États-Unis
Courtier
Celyad SA
Axis Business Park
Rue Edouard Belin 12
B-1435 Mont-Saint-Guibert
Belgique
T. : +32 10 39 41 00
[email protected]
Europe
Petercam
www.petercam.com
SIÈGE SOCIAL
RELATIONS INVESTISSEURS
Invest Securities
www.invest-securities.com
Services financiers
Marine Lhomel
Corporate Communications Manager
Celyad SA
Axis Business Park
Rue Edouard Belin 12
B-1435 Mont-Saint-Guibert
[email protected]
32
Myélome multiple (MM)
CAR T-cell
Cellules pouvant générer tous les
principaux types cellulaires présents
dans le cœur.
Le myélome multiple est un cancer des
plasmocytes. Les plasmocytes sont
des lymphocytes B matures, un type de
globules blancs qui participent à la lutte
contre les infections en produisant des
protéines spéciales appelées anticorps
ou immunoglobulines. Dans le myélome,
la moelle osseuse fabrique de grandes
quantités de plasmocytes anormaux
appelés cellules myélomateuses.
Un CAR T-cell est un lymphocyte T
(un type de globule blanc) dans lequel
une construction d’ADN, codant
pour un récepteur, a été introduite
artificiellement. Le résultat de cette
opération donne lieu à un lymphocyte
T exprimant un CAR (récepteur
antigénique chimérique) à sa surface, ce
qui lui permet de reconnaître une cible
spécifique via son nouveau récepteur.
Cardiopoïese
Processus de différenciation de
cellules souches en cellules de la lignée
cardiaque.
Cellule NK (Natural Killer) ou cellule
tueuse naturelle
Les cellules NK sont des lymphocytes
appartenant au système immunitaire
inné, capables de détruire directement
des cibles (par ex. virus ou cellule
tumorale).
Cellules autologues
Cellules pour lesquelles le donneur et
le receveur sont une seule et même
personne.
Cellules cardiopoïétiques (CCP)
Cellules précurseurs des cellules
musculaires cardiaques complètement
différenciées. En laboratoire, les CCP
peuvent être produites à partir de
cellules souches par culture en présence
d’un mélange spécifique de facteurs
cardiotrophiques mis au point par la
Mayo Clinic.
Cellule progénitrices cardiaques (CPC)
Jerry Isaacson
Cellules dont le phénotype leur permet
de se différencier en tissu et vaisseaux
sanguins cardiaques.
LakeStreet Capital Market
www.lakestreetcapitalmarkets.com
Cellules souches cardiaques (CSC)
Edward Tenthoff
LifeSci Capital
www.lifescicapital.com
Glossaire
Cellules souches
Bruce Jackson
Les cellules souches sont des cellules
primitives. Elles conservent la capacité
de se renouveler par division et peuvent
se différencier en divers types cellulaires
spécialisés. Les cellules souches sont
présentes dans les tissus adultes
(cellules souches adultes), les embryons
(cellules souches embryonnaires ou
CES), et le sang du cordon ombilical.
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
C E LYA D • R A P P O R T A N N U E L 2 01 5
Fraction d’éjection ventriculaire gauche
(FEVG)
Volume de sang éjecté hors du
ventricule gauche à chaque battement
du cœur.
In vivo (expérience)
Expérience pratiquée sur un organisme
vivant.
Insuffisance cardiaque (IC)
L’insuffisance cardiaque est une
pathologie caractérisée par des lésions
cardiaques empêchant le cœur de
pomper suffisamment de sang pour
permettre à l’organisme de fonctionner.
L’IC peut avoir une origine ischémique
ou non ischémique:
– O rigine ischémique (maladie
coronarienne)
– Origine non ischémique
• Hypertension:pression artérielle trop
élevée
• Autres pathologies, telles que
valvulopathies, anomalies cardiaques
congénitales, endocardite (infection
des valves cardiaques valves) et/
ou myocardite (infection du muscle
cardiaque) Dans l’insuffisance
cardiaque, le cœur continue de
fonctionner, mais de manière moins
efficace. Les patients atteints d’une IC
ne peuvent fournir un effort sans être
essoufflés et fatigués. Dans les formes
les plus sévères, même un effort
léger comme marcher sur une courte
distance est devenu impossible.
Leucémie aiguë myéloblastique (LAM)
LAM (AML en anglais) est un type de
cancer qui touche le sang et la moelle
osseuse. La LAM se caractérise par
une surproduction de certains globules
blancs immatures, appelés myéloblastes
ou blastes leucémiques.
TCR
Le TCR est un récepteur présent à la
surface des lymphocytes T responsable
de la reconnaissance d’antigènes liés au
complexe majeur d’histocompatibilité
(CMH).
Publication - Références
Oncologie
1. Barber, A. et al., J. Immunol (2009)
183(4):2365-72; 2. Barber, A. et al.,
J. Immunol (2009) 183(11):6939-47;
3. Barber, A. et al., J. Immunol (2008)
180(1):72-8; 4. Barber A. et al.,Exp.
Hematol. (2008) 36(10):1318-28; 5.
Barber, A. et al., Gene Ther. (2011) 18(5) :
509–516 Maladies cardiovasculaires
1. Bartunek J, Behfar A, Dolatabadi D,
Vanderheyden M, Ostojic M, Dens J, El
Nakadi B, Banovic M, Beleslin B, Vrolix
M, Legrand V, Vrints C, Vanoverschelde
JL, Crespo-Diaz R, Homsy C, Tendera
M, Waldman S, Wijns W, Terzic A.
Cardiopoietic stem cell therapy in heart
failure : the C-CURE (Cardiopoietic stem
Cell therapy in heart failURE) multicenter
randomized trial with lineagespecified biologics. J Am Coll Cardiol.
2013;61(23):2329-38.
2. Behfar A, Latere JP, Bartunek J,
Homsy C, Daro D, Crespo-Dia R,
Stalboerger P, Steenwinckel V, Seron
A, Redfield M, Terzic A. Optimized
Delivery System Achieves Enhanced
Endomyocardial Stem Cell Retention.
Circ Cardiovasc Interv. 2013;6(6):710-8.
Ligand
Un ligand est une molécule telle
qu’un anticorps, une hormone, ou
un médicament, qui se fixe sur un
récepteur.
33
CELYAD ET LA BOURSE
POUR PLUS D’INFO, VISITEZ:
La Société est cotée sur Euronext Paris
et Bruxelles depuis juillet 2013 et sur le
Nasdaq depuis juin 2015.
www.celyad.com
Mnemo : CYAD
ISIN:BE0974260896
RETROUVEZ TOUTES LES
INFORMATIONS INVESTISSEURS
SUR:
www.celyad.com/investors.htm?lng=fr
Eligibilité PEA et PEA PME.
Nombre total d’actions en
circulation:9.313.603
(au 31 décembre 2015).
CONTACT:
[email protected]
Téléchargement
Explore flashcards