Vigne Description botanique Condition de vie de l`arbre Biotope

publicité
Vigne
Noms communs : .Vigne
Noms scientifiques : . vitis vinifera
Nom Anglais : .
Nom Chinois : .
Classification Botanique : Famille des vitaceae
Parties utilisées : .
Formes et préparations : .
Description botanique
Hauteur : 2 à 5m
Largeur : . 2 à 4m
Feuillage : Caduc
Floraison : .mars à juin
Fructification : .juillet à octobre
Origine : .
Condition de vie de l'arbre
Climat : .climat océanique, semi océanique, continental, montagnard, méditéranéen
Rusticité : .tolère aisément des températures hivernales de l'ordre de -20°C
Exposition : ensoleillée
Sol : ordinaire, calcaire, sol caillouteux, sol calcaire, sol sableux, sol pauvre
PH du sol : .neutre, ou alcalin
Humidité du sol : .sol sec, sol drainé
Durée de vie : .
Biotope
Arbre : .aulne glutineux*, érable champêtre, orme champêtre.
Arbustes : .noisetier, troène, cornouiller sanguin, aubépine monogyne, prunellier, orme champêtre jeune, fusain.
Liane, Grimpant : . lierre grimpant, ronce à feuille d'orme, clématite blanche, vigne cultivée
Herbacées, Graminées : .eupatoire chanvrine, violette des bois, érigéron, fragon, ronce bleue, garance voyageuse.
Graminées : .brachypode des bois, laîche à épi espacé.
Couvre Sol : . lierre, ronce
NFP : . aulne glutineux
Les plantes écologiquement similaires : .
Plantes bienfaitrices : . hysope (planté près des vignes, il augmente la récolte de raisins. L'infusion d'hysope est utilisée contre les maladies causées par des bactéries.
L'hysope bleu repousse particulièrement les insectes (mais aussi le rose et le blanc).) Origan : repousse les parasites de la vigne. Orme : la vigne qui grimpe sur les ormes
porte d'excellents raisins.Tanaisie efficace pour repousser le coléoptère japonais La vigne réagit très bien à la présence d’asperges. Des œillets d’Inde sous les vignes
découragent les aleurodes. La vigne profite de la proximité des ronces, de la sauge, de la moutarde et de l’hysope
Plantes néfastes : . elle est inhibée par les choux, les radis, les euphorbes et même les lauriers
Conseil de culture
Plantation : La plantation peut se faire à partir de novembre lorsque la vigne est en repos végétatif (chute des feuilles). Selon les régions, elle peut s'étaler jusqu'à mai
notamment dans les régions où il peut y avoir des gels tardifs. Le réveil végétatif dépend d'un cumul de températures au-dessus de 10 °C pendant un certain laps de temps.
On évitera donc une plantation trop précoce là où il peut faire chaud à la fin de l'hiver et où du gel est malgré tout à craindre (Provence…).
Le choix de la vigne à planter dépend de plusieurs facteurs : la nature du sol ; l'exposition ; le climat (ensoleillement et précipitations annuelles) ; le type de cépage.
Le choix se portera sur la variété de cep (cépage) et sur le porte-greffe. 99,99 % des vignes sont greffées pour résister au phylloxera
- Engrais : .
- Trou : .
- Paillage : .
Entretien :
- Arrosage : .
- Enherbement : recours à l'enherbement maitrisé qui protège mieux le sol et contribue même à le restaurer (réapparition d''humus). Par concurrence avec les racines des
jeunes ceps, l'enherbement force la vigne à s'enraciner en profondeur, la rendant plus résistance au stress hydrique. On sème entre les rangs afin de préserver les sols de
l'érosion et laisser libre cours à un écosystème plus naturel.
- Taille : La taille de formation (ou ébourgeonnement) se pratique en automne juste après la chute des feuilles ou à la fin de l'hiver juste avant le débourrement. Elle permet
de bien structurer le développement de la plante. Plus on taille court, plus le pied repoussera vigoureusement. On conserve généralement uniquement deux à trois rameaux
de l'année bien lignifiés, en éliminant les autres.
- Palissage : palissage entre mai et juillet (pour certains cépages), un pincement en vert au début de l'été puis selon les années un éclaircissage des grains avec effeuillage en
juillet-août pour favoriser la maturation.
- Taille sèche : :
- Taille : .
- Engrais : fumure Matières organiques La matière organique doit être enfouie dans les premiers centimètres du sol. Elle peut être d'origine animale (excréments, plumes,
coquilles...) ou (et surtout) végétale. La matière animale est plutôt à considérer comme un engrais apportant principalement de l'azote. Hormis dans le cas du « BRF » (bois
raméal fragmenté), la matière végétale doit provenir de végétaux « mûrs » (c'est-à-dire lignifiés) et fermentescibles (les feuilles de platane ou la paille de riz, par exemple, ne
font pas de bons apports, car très peu fermentescibles).
5 à 15 tonnes de fumier par an et par hectare.
Éléments minéraux Besoins annuels approximatifs Pour un hectare de vigne « moyenne » : 20 à 70 « kilos » d'azote ; 10 à 20 « kilos » d'acide phosphorique ; 30 à 80
« kilos » de potasse (K2O) ; 60 à 120 « kilos » de calcium (CaO) ;
10 à 25 « kilos » de magnésie (MgO), élément appelé « secondaire » ;
« oligo-éléments ». Leurs besoins moyens sont : 400 à 600 grammes de fer (Fe) ; 80 à 150 grammes de bore (B) ; 80 à 160 grammes de manganèse (Mn) ; 60 à
115 grammes de cuivre (Cu) ; 100 à 200 grammes de zinc (Zn) ; 1 à 2 grammes de molybdène (Mo). les éléments minéraux sont apportés immédiatement après la vendange,
pour favoriser la constitution de réserves nutritives avant la chute des feuilles. Dans les régions les plus septentrionales, les épandages d'engrais se font plutôt en fin d'hiver.
- Palissage : .
- Traitement préventif : .
- Maladies fréquentes et traitements :
Maladies non parasitaires : Carences diverses (ou insuffisances plus ou moins graves) en… azote : Elle se manifeste par des feuilles petites et pâles, voire jaunâtres.
Plante peu poussante, peu productive. potasse. Bore : Les feuilles ont un aspect crispé, épais. Les sarments présentent des déformations et des écorces anormales.
Magnéium : Les feuilles de la base surtout, présentent des décolorations inter-nervaires. Se manifeste tardivement en saison, à partir de la véraison ; manganèse, zinc, fer :
chlorose ferrique (carence en fer) ; rougeot et flavescence dorée (rougissement ou jaunissement du feuillage), ce ne sont pas des carences ou insuffisances, mais une
maladie cryptogamique pour le premier et une maladie à phytoplasme pour le deuxième.
Maladies à virus : dégénérescence infectieuse, court-noué, mosaique ...
Maladies à bactéries : maladies de pierce
Maladies cryptogamiques : anthracnose ou charbon de la vigne, black rot, Brenner ou roter brenner, une forme de Anthracnose, excoriose atteint la base des
sarments, fumagine, oidium, mildiou, pourridié ou blanc des racines, botrytis se trouve sous deux formes selon les conditions de développement:pourriture grise ou
pourriture noble, rot blancou coître. contamination sur bois: Apoplexie ou esca, ou maladie de l'amadou, black dead arm, ou B.D.A maladies du bois, eutypiose
Parasites animaux : acariens Nuisibles : Acariens à proprement parler : araignées jaune :Eotetranychus carpini et Tetranychus urticae et mcdanieli, araigne
rouge :Panonychus ulmi ; Phytoptes : Calepitrimerus vitis : responsable de l'acariose, Colomerus vitis : responsable de l'érinose. Auxiliaires : phytoseiidae ou typhlodromes :
Typhlodromus pyri et Kampimodromus aberrans. Bdellidae , stigmaeidae, trombidiidae, anystidae
Insectes : altise de la vigne, bouton ou mangé mallois, cochylis ou tordeuse de la grappe, cécidomye de la vigne, cochenilles de la vigne, eudémis ou tordeuse de la
grappe, eumolpe , gribouri ou écrivain, hanneton commun, hanneton vert, pyrale de la vigne, grisette de la vigne ou calocoris, noctuellles, phylloxera, pucerons, byctiscus
betulae ou cigarier de la vigne, sphinx de la vigne. Les chenilles des papillons de nuit (hétérocères) suivants (classés par famille) se nourrissent de vigne : doublure jaune
(Noctuidae), grand sphinx de la vigne, sphinx livournien, sphinx phoenix (Sphingidae).
Nématodes meloidogyne (anguillule des racines ou nématode à galle
Multiplications :
- Semis : semis
- Repiquage : repiquer en pépinière
- Bouture : 1/ bouturage facile Les boutures les plus courtes s’enracinent plus rapidement. Mais la longueur de la bouture dépend de la nature du sol.
Dans une terre légère, vous avez intérêt à avoir des boutures plus longues qui iront puiser profondément l’eau nécessaire à l’émission des racines.
Dans les régions les plus froides, il est préférable de commencer par strafifier des fagots de porte-boutures. Le bouturage se fait en mars. Il est suivi d’une plantation en
pépinière durant une année.
En novembre ou en décembre, selon les régions, prélevez des sarments porte-boutures sur des tiges âgées de 2 à 3 ans. Ces sarments sont constitués d’une tige
principale sur laquelle sont disposés des départs de rameaux plus petits, d’un ou deux ans.
Réalisez des boutures individuelles. Pour cela, taillez des portions d’une vingtaine de centimètres de longueur, porteuses de 2 à 4 yeux selon la vigueur de la
variété.Vous pouvez aussi prélever des porte-boutures d’environ 50 cm de longueur, réunis en fagots.
Confectionner une crosse L’extrémité supérieure de la bouture est taillée juste au dessus d’un œil. A l’autre extrémité, confectionnez une crosse en laissant un
morceau du sarment porte-bouture d’environ 1 cm de part et d’autre de la bouture. Veillez à ce que les coupes soient nettes.
Mettez les boutures à stratifier durant tout l’hiver en les plaçant debout, dans du sable fin ou une terre très légère, ou en couchant les fagots. Recouvrez de terre fine
en formant une butte pour que l’eau de pluie ruisselle. Placez vos boutures au pied d’un mur situé au nord pour éviter un départ prématuré.
En mars ou en avril, selon la température extérieure, repiquez vos boutures en pépinière, dans une terre légère, en laissant affleurer le bourgeon supérieur juste au
niveau du sol. Laissez une trentaine de centimètres entre chaque bouture. Arrosez légèrement.
Je bouture une tige de vigne de 30 cm :
Méthode 1 : J’utilise un bout de tige de l’année, d’un bon diamètre (un centimètre) et d’une longueur d’environ 30cm. Je coupe le haut de la tige en biais. J’enlève tous
les boutons présents sur la tige sauf les 2 boutons du haut. Je plante la tige ainsi découpée dans la terre (en pleine terre, pas dans la serre) et j’enfonce un tiers de la tige dans
le sol (10 cm sur 30). Le bas de la tige est coupé lui à l’horizontale, juste en dessous d’un bourgeon.
Je bouture une tige de vigne de 3 cm :
Méthode 2 : je prends une très courte tige d’environ 3 centimètres de long avec un bourgeon au milieu. J’enlève l’écorce du côté de la tige que je pose sur la terre. En
général je mets 3 à 4 micro-tiges dans un pot. Vous pouvez aussi ne mettre qu’un « futur plant » dans un godet. La terre doit rester en permanence humide pour que le
bourgeon démarre. Cette technique est efficace à 100% pourvu que votre terre reste humide en permanence.
2/ En août ou septembre, bouturez sur les rameaux aoûtés ou, en mars, sur les sarments (rameaux de l’année précédente) juste taillés. Les rameaux aoûtés sont les rameaux
dont la couleur est passée du vert au marron clair. Coupez des tronçons de 20 cm, comportant deux entre-nœuds (trois départs de feuille). Éliminez ou recoupez les feuilles
au bas du pied. On peut tremper de la base de la tige dans de la poudre d’hormone d’enracinement, mais ce n’est pas indispensable. Plantez les boutures dans un mélange
léger (50 % de terreau, 50 % de sable), maintenu humide. Oubliez-les jusqu’à leur reprise et à leur mise en place .
- Marcottage : marcottage par couchage, provignage, en février-mars, marcottage en juin/juillet, marcottage par couchage en octobre
- Greffe : Dans le cas des cultivars de vitis vinifera et afin de produire du vin, les vignes sont dans la plupart des cas greffées sur un porte greffe afin de les préserver du
phylloxera. Si ce n'est pas le cas, on parle de plantation en plant direct (ou franc de pied), mais ce n'est possible que sur des sols sableux ou en ayant recours au sulfure de
carbone (formule chimique CS2) pour tuer le phylloxera (très difficile à mettre en œuvre).
Greffe en fente ou greffe à l'anglaise en avril. En aout, greffe en écusson. En septembre, greffe sous écorce
Porte greffe : franc
Meilleure méthode : greffe
Conseils de Récolte
Récolte des fruits : De septembre à octobre
Récoltes des feuilles : .
Récoltes de l'écorce : .
Conseils de Conservation
Fruits : .
Feuilles : .
Huile : .
Usage Culinaire
Fruits : . Production de raisin frais (raisin de table) Production de raisins secs Production de boissons vinification Dérivés de la vinification mouts de raisin concentré alcool de
distillation du marc pulpe de marc pour l'alimentation animale tartres (pour acide tartrique destiné au secteur agro-alimentaire) Production de boissons à base de raisin jus
de raisin pétillant de raisin
Vinaigre : .Autres dérivés alimentaires vinaigre feuille de vigne verjus huile de pépins de raisin le pépin torréfié fournit un succédané de café le rétinol, extrait des pépins de
raisin, est utilisé dans la fabrication de cosmétiques anti-rides gelées et confitures conserves au sirop et à l'alcool
Jeunes pousses : .Les jeunes pousses de vignesont comestibles crues ou cuites
Jeunes feuilles : .Les jeunes feuilles sont tendres et comestibles. Consommer comme légume. Feuilles farcies de riz, parfois aec viande haché, pignon, raisin sec, menthe,
epice.
Feuilles : .Feuilles peuvent etre conserver en bocaux dans de la saumure
Sève : .Sève de la vigne à boire, elle e exsude de l'extremite des tiges au printemps. On peut aussi couper une portion de la tige et laisser ecouler la seve dans un recipient,
mai procédé pa bn pour le pied..
Recettes sucrées : .
Recettes salées : .
Boissons avec ou sans alcool : .
Vin : .
Les différents usages
Agriculture : .
Artisanat : Le bois des ceps de vigne, d'un grain très fin, se conserve longtemps, et sert à fabriquer divers objets, notamment des cannes. Les sarment de vignes sont
recherchés pour faire des grillades
Combustible : .
Cosmétique : .
Vétérinaire : .
Précaution d'emploi : .
Contre indications : .
Effets indésirables : .
Interaction médicamenteuse : .
IMPORTANT :
Ces informations sont données pour agrandir nos connaissances,
avant tout usage médicinal, demander conseil auprès d'un praticien de santé,
tous végétal contient un remède mais aussi un poison.
Vous êtes unique, prenez soin de vous !
Si vous constatez des erreurs, ou si vous avez des informations complémentaires,
contactez-nous par e-mail ou via le formulaire de contact du site ;-)
Téléchargement
Explore flashcards