La Chine et le monde depuis 1949 : Peut

publicité
La Chine et le monde depuis 1949 :
Peut-on dire que la Chine, à l’issue d’un parcours original,
incarne désormais cette notion de puissance ?
Introduction
Définition de la Chine
I.
En devenant la Chine populaire elle s’impose comme acteur majeur de
la scène internationale de 1949 à 1979
A. La construction d’une Chine populaire dans l’ombre de Moscou
B. La recherche de l’indépendance et l’isolement
C. Qui débouchent sur une reconnaissance internationale
II.
Les nécessités du développement poussent la Chine à se moderniser et
à construire sa puissance de 1979 à nos jours.
A. Les besoins d’une forte population exigent un essor économique
B. Le pari de la mondialisation
C. L’émergence d’une grande puissance
Notions : concession, Guomintang, Entente, seigneurs de guerre, mandarin, commune populaire, déstalinisation,
G20, ZES, Glasnost, OMC, petits dragons, dogmatisme, petit livre rouge, impérialisme, réalistes, réforme agraire,
siniser, , non-alignement, , confucianisme, Organisation de coopération de Shanghai,
Personnalités : Zhou Enlai, Jiang Jieshi (Chiang Kai-Shek), Mao Zedong, Deng Xiaoping, Staline, Hu Jintao,
Moments importants : Longue Marche, Révolution culturelle, Grand bond en avant, place Tian’anmen,
cbcours.com
cours à compléter avec les éléments du manuel.
http://www.lyceedadultes.fr/sitepedagogique/documents/HG/HGTermES/H05_La_Chine_et_le_monde_depuis_1
949.pdf
http://beaugency.over-blog.com/article-la-chine-et-le-monde-puis-1949-123955043.html
Mme Murphy-Chanéac, CSTESH4 , Chine et le monde,
Page 1
Peut-on dire que la Chine, à l’issue d’un parcours original,
incarne désormais la notion de puissance ?
Introduction :
La Chine pays dominé sans réelle puissance cherche à devenir un état souverain de 1919 à 1945





La Chine : empire millénaire et vaste : 221 avant JC, 1er Empire chinois des Qin puis en 206 AJC des Hans.
Les Hans dominent l’empire et deviennent le peuple majoritaire de Chine.
Une brillante civilisation : Empire du Milieu, beaucoup d’inventions (boussole, porcelaine, soie, papier,
poudre à canon mais pas la roue) marqué par le Confucianisme (Tao). Une société féodale avec un
empereur tout puissant, des seigneurs de guerre mais surtout des mandarins (lettrés)
Chine à l’écart de l’industrialisation car repli sur la tradition et guerres intestines nombreuses, les
Européens s’intéressent à ses richesses : soie, porcelaine, épices puis opium au XIXème. Pays pauvre et
faible qui doit accepter les traités inégaux au XIXème : Chine sous tutelle européenne (France mais
surtout Angleterre). Présence de comptoirs.
Révolution en 1911, République de Sun Zhongshan (Sun Yat-Tsen), janvier 1912.
Pouvoir de la République contestée par seigneurs de guerre
Le rôle de la 1ère Guerre mondiale : accélérateur des tensions : humiliation







Europe relâche son emprise et cela permet un développement industriel autonome.
Humiliation : le Japon présente en 1915 ses 21 demandes qui mettent la Chine sous son contrôle. Elle entre
en guerre en 1917 aux côtés de l’Entente en pensant pouvoir ainsi récupérer le Shandong : échec les traités
(Versailles) donnent le Shandong au Japon
Le réveil nationaliste permet des réformes politiques internes : opposition du Guomindang aux Européens
et aux seigneurs de guerre (appui de l’URSS)
Le Guomindang sous la tutelle de Moscou s’allie au PCC (parti communiste chinois) : des réformes sont
entreprises (développement de l’armée…)
1931 : Japon profite du désordre et s’installe en Mandchourie (annexion pour ses richesses minières,
charbon, fer..) aucune réaction chinoise (en guerre civile) ni internationale (crise de 1929 et repli des
Européens)
1937 : Le Japon poursuit son avancée sur le continent et s’empare de la Chine littorale : violences
Aide américaine aux nationalistes pour libérer une partie de la Chine de l’occupation japonaise. Chine du
côté des vainqueurs (acte de capitulation du Japon, 2 septembre, siège permanent au conseil de sécurité,
fin des traités inégaux, seules 2 concessions restent Hong-Kong et Macao de façon temporaire)
Mme Murphy-Chanéac, CSTESH4 , Chine et le monde,
Page 2
I. En devenant la Chine populaire elle s’impose comme acteur
majeur de la scène internationale de 1949 à 1979
A. La construction d’une Chine populaire dans l’ombre de Moscou


La guerre civile reprend dès que la guerre est terminée : 1946-1949. Les violences sont nombreuses.
La détermination du PCC lui permet de gagner des soutiens populaires. L’URSS le soutient. Mao Zedong
s’impose comme chef charismatique.


Le Guomindang perd en Chine continentale et ses membres vont se réfugier sur l’île de Taïwan.
Mao Zedong proclame la République Populaire Chinoise (RPC) le 1er octobre 1949. Le régime n’est pas
reconnu par les puissances occidentales.




Mme Murphy-Chanéac, CSTESH4 , Chine et le monde,
La RPC se rapproche des autres états marxistes
(traité avec l’URSS en 1950). Elle adopte le
modèle soviétique et bénéficie de l’aide
soviétique.
La Guerre froide permet à la Chine d’étendre
son influence régionale : soutient au Viet-Minh
(Guerre d’Indochine), intervention dans la guerre
de Corée (1950-1953 aux côtés Corée du Nord
participe aux accords. )
La RPC revendique des territoires : Tibet (perdu
en 1912)est envahi en 1950, zones appartenant
à l’URSS à la frontière, mais perte Mongolie (état
indépendant dès 1921)
La République s’organise autour du
communisme : propriété collective des moyens
de production, refus des valeurs bourgeoises….
Page 3

B. La recherche de l’indépendance et l’isolement

Rupture avec Moscou : 1956, rupture de la
déstalinisation que refuse Pékin ainsi que la coexistence
pacifique refusée en même temps.

Modèle soviétique repoussé : la voie chinoise naît,
Grand Bond en avant (1960). Moscou arrête son aide
(1960). La RPC considère le retrait des missiles à Cuba
comme une traîtrise. Elle cherche son autonomie
économique et militaire (cf : Bombe atomique 1964),
incident à la frontière soviétique.

Rivalité entre Moscou et Pékin : Pékin s’intéresse
aux pays du Tiers Monde (dès 1955) : condamnation du
colonialisme, inspiration pour certains pays (Somalie,
Guinée, Tanzanie…l’Albanie) et pour certains
groupuscules (Khmers rouges).

En même temps le pays continue la révolution
: cf Révolution culturelle
C. Qui débouchent sur une reconnaissance internationale



Rapprochement avec l’Occident lié à la géopolitique : l’URSS considéré comme ennemi et besoin de se
développer donc rapprochement cf Reconnaissance de la France en 1964 ; 1971, siège ONU à la RPC. Le
désengagement des EU au Vietnam permet un rapprochement avec Chine. Volonté de rééquilibrer la
géopolitique mondiale 1972, Nixon à Pékin.
Poids marginal de la Chine car faible développement, faible part dans les échanges, retard technologique
Le changement est possible après la mort de Mao en 1976
Mme Murphy-Chanéac, CSTESH4 , Chine et le monde,
Page 4
II.
Les nécessités du développement poussent la Chine à se moderniser et
à construire sa puissance de 1979 à nos jours.
chabanas.fr
A. Les besoins d’une forte population exigent un essor économique





Croissance démographique majeure = prise de conscience (politique antinataliste)
Pauvreté de la population : forte ruralité, faiblesse de l’industrie et du commerce.
Les réformes semblent nécessaires : rôle de Deng Xiaoping en 1978 mais pas de démocratisation.
Réformes : Paysans ont le libre usage de la terre , en Chine pour certains étudiants
Pas de démocratisation politique : non-respect des droits de l’homme, répression des
nationalismes, lutte contre les Tibétains……
B. Le pari de la mondialisation

Chine cherche une place dans la mondialisation : à partir des ZES (transfert de technologie,
développement du commerce..)
Mme Murphy-Chanéac, CSTESH4 , Chine et le monde,
Page 5

Chinois découvrent la société de consommation : niveau de vie augmente mais fortes inégalités
(ville/campagne, littoral/ Intérieur, ouvrier/ petits entrepreneurs..), inflation…
 Des tensions naissent : mécontentement des Chinois, étudiants réclament la libéralisation du régime.
Intensification des manifestations : Tien Al Men, 4 juin 1989= forte répression (2000 morts)
 L’absence de démocratie = réactions internationales condamnation de l’ONU, sanctions.
 Rapprochement avec Moscou depuis la chute du mur de Berlin.
 Chine devient un espace favorable aux FTN pour un développement économique : main d’oeuvre docile,
peu coûteuse…
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/chine-jeux-olympiques-pekin-2008/chine-repli.shtml
C. L’émergence d’une grande puissance





A partir des années 2000 Chine s’impose dans l’économie mondiale, 2ème rang mondial
Atelier du monde : production mais aussi innovation
Chine dégage de nombreux bénéfices financiers qu’elle investit pour se développer à l’échelle de la
planète : aux EU, en Afrique, Amérique Latine….. en Asie.
Elle s’impose comme puissance régionale mais aussi comme puissance mondiale : intégration à l’OMC
(2001) au G20 (2008), moteur de la croissance en Asie.
Puissance politique : rôle militaire, présence à l’ONU dans forces combattantes mais toujours problèmes
de démocratisation.
Mme Murphy-Chanéac, CSTESH4 , Chine et le monde,
Page 6
Annexes: pour compléter le cours
Le rôle de Deng Ziaoping
Le pragmatisme de Deng Xiaoping (1978-1997) : le tournant de 1978
Pragmatisme : politique qui vise à s’adapter à une situation dans le but de réussir
 une certaine souplesse qui peut aller jusqu’à renier certains principes (contraire : idéologie).
 Les formules (de Deng Xiaoping) sont révélatrices de ce pragmatisme :
« Peu importe que le chat soit noir ou blanc, du moment qu’il attrape les souris. »  Souci d’efficacité
« Traverser le gué en tâtant les pierres.»  Prudence
 Fidélité de façade au communisme tout en orientant le pays vers l’économie de marché.
Programme économique de modernisation:
Réforme économique inséparable d’une ouverture sur l’extérieur : l’ouverture sur l’extérieur, et donc
l’introduction d’éléments capitalistes étrangers, vont permettre de réformer la Chine.
4 modernisations + ouverture
4 modernisations : agriculture, industrie, sciences et techniques et défense
Ouverture : s’inspirant des politiques (capitalistes !) mises en place dans les « dragons » (Corée du Sud,
Taïwan…), elle consiste à attirer les investissements étrangers pour favoriser l’introduction de méthodes
modernes de gestion + fonder le développement de l’économie sur les exportations. Les moyens pour y
parvenir : exonérations fiscales, exemptions douanières, financement de travaux d’infrastructure…
Création en 1980 de 4 ZES (Zones économiques spéciales) dans les régions littorales et les plus proches des
pôles…capitalistes et des espaces de la diaspora chinoise :
Zhuhai  Macao
Shenzhen  au Nord de Hong Kong
Shantou
Xiamen  en face de Taïwan
1984 : 14 villes côtières dont Canton, Shanghai, Tianjin, Dalian…
1988 : la province de Hainan devient la 5ème ZES
1990 : création de la Nouvelle Zone de Pudong (futur CBD) à Shanghai
1992 : toute la Chine est ouverte à l’ensemble des réformes et officialisation de la nouvelle doctrine de
l’«économie socialiste de marché ».
1989 : Un cap difficile
Le développement de nouveaux déséquilibres
Augmentation du niveau de vie
Creusement des inégalités socio-économiques et spatiales (Chine littorale en plein développement)
Aggravation de la corruption
Manque de liberté
 Les réformes politiques menées au même moment en URSS par Gorbatchev servent de modèle aux étudiants
chinois.
Le capitalisme, oui ! La démocratie, non !
Début d’un mouvement de protestation dénonçant la corruption et demandant des réformes démocratiques au
printemps 1989…
…qui s’étend aux grandes villes et surtout à Pékin sur la place Tian’anmen; or 1989 est le 70ème anniversaire du
mouvement du 4 mai 1919 et le bicentenaire de la Révolution française.
 Répression par l’armée des manifestations entre le 4 et le 8 juin 1989 (2 000 morts et de nombreux
prisonniers)  Condamnation de l’ONU et des Occidentaux…qui renouent avec la Chine dès 1992 en raison des
intérêts économiques !
De l’atelier du monde…
1er producteur de blé, de riz et de thé
70 % des jouets
1er producteur de charbon, de zinc
60 % des bicyclettes
1er producteur d’acier (35 %) et d’aluminium
50 % des ordinateurs et des appareils photo
(28 %)
35 % téléphones mobiles
3ème producteur de fer
30 % des téléviseurs
49 % du verre plat
48 % du ciment
 La Chine commence à prendre conscience de sa puissance et la montre.
 La Chine est en train de modifier les équilibres mondiaux, mais elle reste encore loin de pouvoir imposer sa
puissance politique et surtout des idéaux universels à l’échelle mondiale…comme le peuvent les Etats-Unis !
Mme Murphy-Chanéac, CSTESH4 , Chine et le monde,
Page 7
Les principaux événements en Chine depuis la proclamation de la République populaire :
1949 : Proclamation de la République populaire de Chine, présidée par Mao Zedong et dirigée par le Parti
communiste chinois (PCC)
1950 : Loi sur la famille, égalité juridique pour les femmes, réforme agraire. Traité d'alliance et d'assistance
mutuelle entre la Chine et l'URSS
1950-1953 : Guerre de Corée contre les Américains, qui frappent Pékin d'embargo et lui font perdre son siège de
membre permanent de l'ONU au profit de Taïwan
Octobre 1950 : occupation du Tibet
1954 : Processus de collectivisation des terres
1955 : annexion du Tibet, qui devient "région autonome"
1957-1958: Mao lance le "Grand bond en avant": généralisation du système des communes populaires, des unités
de production agricoles et industrielles regroupant 5.000 familles. C'est un échec. Mao démissionne de la
présidence.
1959 : Election de Liu Shaoqi à la présidence de la République populaire
Mars 1959 : Soulèvement de Lhassa au Tibet. Le dalaï lama fuit en Inde.
1962 : Guerre contre l'Inde, dans l'Himalaya. La Chine victorieuse occupe plusieurs territoires qu'elle estime
attribuées de manière illégitime à l'Inde.
1963 et 1964 : premiers essais nucléaires.
1965 : l'armée publie le Petit livre rouge des citations du président Mao.
1966 : Début de la "Révolution culturelle" initié par Mao et son épouse Jiang Qing: dé-bureaucratisation du PCC,
camps de "rééducation" pour les élites intellectuelles. Naissance des Gardes rouges. La "Révolution culturelle" est
une lutte pour le pouvoir qui permet à Mao de reprendre le contrôle de l'État et du Parti communiste. Liu Shaoqi,
considéré comme "droitier", est exclu du Parti en 1968.
1970 : la Chine lance son premier satellite avec la fusée Longue marche.
1971 : La Chine prend la place de Taïwan à l'ONU.
1972 : Le président américain Richard Nixon en visite en Chine.
1975 : Le 10e congrès du Parti renforce la "Bande des Quatre", dominée par Jiang Qing, l'épouse de Mao.
Janvier 1976 : Mort de Zhou Enlai, Premier ministre sans interruption depuis 1949.
Septembre 1976 : Mort de Mao. Arrestation de la "Bande des quatre". Deng Xiaoping revient au pouvoir.
1979 : Création des zones économiques spéciales ouvertes aux investissements étrangers. Politique de l'enfant
unique.
1979 : Guerre contre le Vietnam.
1989 : Répression de la manifestation de la place Tiananmen à Pékin. Embargo sur les armes.
1992 : Lancement aux masses du mot d'ordre "enrichissez-vous" par Deng Xiaopin
1993-2003 : Jiang Zemin président de la République populaire
1993 : Inscription de "l’économie socialiste de marché" dans la nouvelle Constitution chinoise
1997 : Mort de Deng Xiaoping, le "petit timonier". Luttes intestines entre réformistes et conservateurs.
1997 : Rétrocession à la Chine de Hong-Kong, qui devient une région administrative spéciale.
1999 : Rétrocession de Macao à la Chine
2001 : la ville de Pékin est choisie pour organiser les Jeux olympiques de 2008
2001 : Accord sur l'adhésion de la Chine à l'OMC
2003 : Hu Jintao devient président
2005 : Accord entre la Chine et l'Inde pour une "réconciliation"
8 août 2008 : Ouverture des Jeux olympiques de Pékin.
Liens:
http://www.clio.fr/bibliotheque/la_republique_populaire_de_chine_de_1949_a_nos_jours.asp
http://www.quizz.biz/quizz-168220.html
http://www.liberation.fr/economie/2014/12/08/la-chine-officiellement-premiere-puissance-economique-aumonde_1159199
http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/la-chine-est-elle-la-premiere-puissance-economiquemondiale_1630775.html
M. XI Jinping, Président de la République
LI Yuanchao, Vice- Président de la République
M. LI Keqiang, Premier ministre
Vice-Premiers ministres
M. ZHANG Gaoli (1er vice-premier ministre)
Mme LIU Yandong
Mme Murphy-Chanéac, CSTESH4 , Chine et le monde,
Page 8
M. WANG Yang
M. MA Kai
Conseillers d’Etat
M. YANG Jing (Secrétaire général du Conseil des affaires d’Etat)
M. CHANG Wanquan (Défense)
M. YANG Jiechi (Affaires étrangères)
M. GUO Shengkun (Sécurité publique)
M. WANG Yong (Education, culture, santé)
Mme Murphy-Chanéac, CSTESH4 , Chine et le monde,
Page 9
L'histoire de la Chine et le monde de 1919 à nos jours
Début XX, Chine affaiblie
Ingérences étrangères :
Retard économique
Concessions
Impérialisme
Traités inégaux
Pas industrialisation
Pauvreté
Divisions politiques
Fin empire en 1911
République en 1912
Rivalités entre seigneurs
de guerre, nationalistes
Conquête de l’indépendance
Mouvement du 4 mai
1919
Soutien Etats-Unis
Reconquête de la
souveraineté
Refus de signer le traité de
Versailles
Récupération de Shandong,
1922
Défaite du Japon, 1945
1945, Chine membre
permanent du
conseil de sécurité
Division RPC et Taiwan
(guomindang)
Taiwan occupe le siège de
1946 à 1971
Soutien de l’URSS
Faiblesses
persistantes
La Chine devient une grande puissance
Réformes économiques
qui installent le
capitalisme, 1978
2ème puissance
économique mondiale,
2010
Influence du maoïsme
dans le monde
RPC récupère siège ONU
Présence au G20
Dépenses militaires
croissantes
Mme Murphy-Chanéac, CSTESH4 , Chine et le monde,
Taiwan indépendant
mais revendication de
la R. Chinoise
Inégalités majeures
entre littoral et
l’intérieur
Page 10
Téléchargement
Explore flashcards