CV complet (Mis à jour Octobre 2015)

publicité
Adresse personnelle
191 Chemin Sous-Verzin
74350 CERNEX
France
Tel : +33 624 02 01 51
Céline BUCHS
Nationalité Française et Suisse
Née le 5 Octobre 1972
Mariée, un enfant né le 31 juillet 2008
Mis à jour Octobre 2015
MAITRE D’ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE
Université de Genève, Section des Sciences de l’Education
Groupe recherche : Développement, apprentissage et intervention en situation scolaire
http://www.unige.ch/fapse/SSE/teachers/buchs/
[email protected]
DOMAINES DE COMPETENCE
Processus sociocognitifs et
interactions sociales
www.iasce.net
http://www3.unil.ch/wpmu/struggle/
-
Psychologie sociale de l’éducation
Dimensions sociales des apprentissages
Transformations des connaissances
Intervention en situations scolaires
-
Méthodologie de recherche
Préparation au mémoire de fin d’études
Méthodologie expérimentale
Méthodologie d’enquête, questionnaires
Observation des interactions sociales
-
Dispositifs d’enseignement
Dispositifs d’apprentissage entre pairs
Structuration coopérative du travail de groupe
Formation des enseignants
-
Processus d’apprentissage
Processus sociocognitifs
Régulation des conflits sociocognitifs
Influence sociale
Interactions sociales et apprentissage
2010 Outstanding Contributions to Cooperative Learning Award from the
American Educational Research Association
Table des matières
ETUDES EFFECTUEES ET QUALIFICATIONS ........................................................................ 1
CARRIERE PROFESSIONNELLE ................................................................................................ 2
ACTIVITES PEDAGOGIQUES : formations continues ................................................................ 3
1) Formations continues professionnelles non certifiées .......................................................... 3
2) Formations continues certifiées inscrites dans le cahier des charges ................................... 4
ACTIVITES PEDAGOGIQUES : enseignements .......................................................................... 5
1) Encadrement de recherches universitaires............................................................................ 5
2) Enseignements universitaires ............................................................................................... 5
Enseignements universitaires réguliers en psychologie (PSY)............................................ 6
Enseignements universitaires réguliers en sciences de l’éducation (SSED) ....................... 8
Charges d’enseignement et interventions ponctuelles en psychologie .............................. 10
Invitation dans d’autres universités pour des activités d’enseignement ............................ 10
Charges d’enseignement et interventions ponctuelles en éducation dans la section des
sciences de l’éducation (SSED) et à l’institut de formation des enseignants (IUFE)........ 11
3) Formation doctorale et séminaires invités .......................................................................... 12
ACTIVITES DE GESTION .......................................................................................................... 13
ACTIVITES SCIENTIFIQUES .................................................................................................... 15
1) Journée d’études ................................................................................................................. 15
2) Réseaux scientifiques ......................................................................................................... 15
3) Activités d’expertise ........................................................................................................... 16
Activité Editoriale ............................................................................................................. 16
Expertises adhoc ................................................................................................................ 16
ACTIVITES DE RECHERCHE ET DE DIFFUSION ................................................................. 17
COMMUNICATIONS SCIENTIFIQUES ................................................................................... 18
Conférences et communications orales sur invitation ....................................................... 18
Organisation de symposiums ............................................................................................. 18
Communications orales dans le cadre de symposiums ...................................................... 19
Communications orales dans des rencontres nationales .................................................... 19
Communications orales dans les rencontres inter-laboratoires ......................................... 19
Communications orales dans des rencontres internationales ............................................ 20
Communications affichées dans des rencontres internationales........................................ 21
Communications affichées dans des rencontres nationales ............................................... 21
AXES DE RECHERCHE ........................................................................................................... 22
1) Les dispositifs d’enseignement ............................................................................................................ 23
2) Les processus d’apprentissage .............................................................................................................. 24
3) Les facteurs motivationnels dans les situations d’apprentissage ................................................ 25
4) La transformation des connaissances, des croyances et des pratiques ...................................... 26
5) La comparaison sociale dans la sélection académique .................................................................. 27
PUBLICATIONS .......................................................................................................................... 28
Articles dans des journaux expertisés................................................................................ 28
Chapitres de livres ............................................................................................................. 29
Actes de colloques ............................................................................................................. 31
Travail d’édition ................................................................................................................ 31
Ouvrage ............................................................................................................................. 31
Manuscrits soumis ............................................................................................................. 31
Rédaction en cours ............................................................................................................ 31
C. Buchs
Études et carrière
ETUDES EFFECTUEES ET QUALIFICATIONS
2009
Qualification aux fonctions de Maître de Conférences par le Conseil National
des Universités (CNU - France) : Section 16 (psychologie)
2008
Qualification aux fonctions de Maître de Conférences par le Conseil National
des Universités (CNU - France) : Section 70 (sciences de l’éducation)
2003
Qualification aux fonctions de Maître de Conférences par le Conseil National
des Universités (CNU - France) : Section 16 (psychologie), Section 70 (sciences
de l’éducation) et Section 74 (STAPS) pour une durée de 4 ans.
Octobre
2002
Doctorat de Psychologie Sociale Expérimentale. Université Pierre Mendès
France (UPMF), Grenoble 2 (France), sous la direction du Pr. Fabrizio Butera
(UPMF, Grenoble 2), en co-direction avec le Pr. Gabriel Mugny (Université de
Genève). Obtenue avec les félicitations du jury à l’unanimité.
Interdépendance des ressources dans les dispositifs d’apprentissage entre pairs :
menace des compétences et dépendance informationnelle. Vers des processus
médiateurs et modérateurs.
Fabrizio Butera, Gabriel Mugny, Yviane Rouiller, Serge Guimond, Pascal Pansu
Titre :
Jury :
1998
Diplôme Européen d’Études Avancées en Psychologie Sociale (D.E.E.A.P.S.).
1997
D.E.A. en psychologie expérimentale, cognitive et sociale. UPMF, Grenoble 2.
Etude expérimentale sous la direction du Dr. Eric Dépret : Indices situationnels,
motivation et performance scolaire : une approche attributionnelle.
1996
Maîtrise de psychologie sociale. UPMF, Grenoble 2.
Etude expérimentale sous la direction du Dr. Eric Dépret : Choix de dépendance,
d'indépendance et de pouvoir dans les relations intergroupes et interpersonnelles.
1993
Formation initiale en Psychologie (3 années). Université Lumière, Lyon 2.
Formations complémentaires :
2011
Approche par comparaison de modèle : Traitement de données. Formation assurée
par Dominique Muller (Université de Grenoble, France).
2001-2002
Modèles avancés d’analyses de données : Établir des relations causales dans la
recherche en psychologie. Formation assurée par Markus Brauer (Université de
Clermont-Ferrand, France).
1998-2000
Formation à l’enseignement supérieur : Modules proposés par le Centre
d’Initiation à l’Enseignement Supérieur (Grenoble) pour les moniteurs-allocataires.
1998
Louvain-Leuven Summer School of the European Association of Experimental
Social Psychology. Participation au groupe de travail « Cooperation – Competition »
supervisé par le Pr. Paul Van Lange. (Leuven, Belgique).
Stages de recherche :
2002-2004
(Descriptifs dans
la rubrique
Recherche)
Juillet 2001
Cours suivis
Activité de recherche post-doctorale à l’Université de Genève, FPSE, Section
de psychologie. Participation à deux projets FNS.
Activité de recherche post-doctorale à l’Université de Grenoble, Laboratoire
de psychologie sociale de Grenoble-Chambéry. Participation à un projet de
recherche « École et Sciences Cognitives »
Stage de recherche Cooperative Learning Center, Minneapolis, University of
Minnesota supervisé par Roger Johnson & David Johnson (USA).
Foundations of cooperative learning, Creative conflict, Leadership conference.
1
C. Buchs
Études et carrière
CARRIERE PROFESSIONNELLE
2006actuellement
Maître d’Enseignement et de Recherche dans le domaine Processus
sociocognitifs et interactions sociales à la Faculté de Psychologie et des
Sciences de l’Éducation (FPSE), Section des Sciences de l’Éducation
(Genève) : 100% dans l’équipe Développement, apprentissage et intervention
en situation scolaire (M. Crahay)
2004-2006
Maître d’Enseignement et de Recherche dans le domaine Analyse des
Apprentissages en situation scolaire à la Faculté de Psychologie et des
Sciences de l’Éducation (FPSE), Section des Sciences de l’éducation
(Genève) :
- 50% dans l’équipe Apprentissage et évaluation en situation scolaire (L.
Allal)
- 50% dans l’équipe Développement, apprentissage et intervention en
situation scolaire (M. Crahay)
2001-2004
Assistante en psychologie sociale (recherche et enseignement) à la Faculté
de Psychologie et des Sciences de l’Éducation (FPSE), Section de Psychologie
(Genève). Contrats variant de 50 à 80% durant la thèse et en post-doc.
2003-2004
Vacataire (équivalent CE en suppléance) à l’Université Pierre Mendès France
Grenoble 2, Sciences de l’Éducation.
2002-2003
Vacataire (équivalent CE en suppléance) à l’Université Joseph Fourrier
Grenoble 1, Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives.
2000-2001
Attachée Temporaire d’Enseignement et de Recherche 50% à l’Université
Pierre Mendès France Grenoble 2, Psychologie.
1997-2000
Allocataire-monitrice en psychologie sociale à l’Université Pierre Mendès
France Grenoble 2, Psychologie.
1996 -1997
Vacataire (équivalent CE en suppléance) à l’Université Pierre Mendès France
Grenoble 2, Psychologie.
Subsides et reconnaissances
2013-2016
Projet Sinergia financé par la Fonds National Suisse de la recherche
scientifique : The struggle for competence in academic selection: Social
psychological influences on competence threat (F. Butera, G. Mugny, A.
Quiamzade, C. Buchs, C. Darnon & E. Bourgeois). SINGERGIA CRSII1_14172
2010
2010 Outstanding Contributions To Cooperative Learning Award décerné
par l’American Educational Research Association (Cooperative Learning:
Theory, Research, and Practice Special Interest Group).
2007-2010
Projet financé par la Fonds National Suisse de la recherche scientifique :
Learning or succeeding? The effects of evaluative practices on motivation and
learning (requérants F. Butera, M. Crahay, & C. Buchs).
1997-2000
Allocation de recherche du Ministère de l’Éducation Nationale, de la
Recherche et de la Technologie (France).
1996-1997
Bourse de 3ème cycle (DEA) de l’Université Pierre Mendès France, Grenoble 2.
2
C. Buchs
Activités pédagogiques
ACTIVITES PEDAGOGIQUES : formations continues
1) Formations continues professionnelles non certifiées
Formation pour les formateurs de terrain en didactique de la biologie, IUFE Genève,
Printemps 2014. Co-animation de deux demi-journées de formation pour les formateurs de terrain
en didactique de la Biologie (en concertation avec B. Strasser, F. Lombard et R. Kopp).
Depuis 2003, conception et animation de plusieurs formations continues pour des enseignants
de différents degrés sur le thème de la pédagogie coopérative.
-
Formation pour les enseignants secondaires, Ecole Moser (Automne 2015,1 journée ½).
-
Formation pour les enseignants primaires, IUFE Genève (Printemps 2014, 2 journées).
-
Projet d’école sur l’apprentissage coopératif. Ecole du Val d’arve, Genève (Printemps 2014, 1
journée).
-
Formation pour les enseignants primaires, IUFE Genève (Printemps 2013, 2 journées).
-
Formation pour les enseignants du secondaire, IUFE Genève (Printemps 2013, 2 journées).
-
Formation pour les enseignants primaires, IUFE Genève (Printemps 2012, 2 journées).
-
Formation pour les enseignants de l’école enfantine, HEP Bejune, Bienne (Automne 2010, 2
journées).
-
Formation pour les enseignants primaires, CeFEP Genève (Printemps 2009, 4 journées : 2 journées
pour 2 groupes).
-
Formation pour les enseignants spécialisés, HEP Valais (Printemps 2009, 2 journées).
-
Formation pour les enseignants primaires, CeFEP Genève (Automne 2009, 2 journées)
-
Formation pour les enseignants de l’école enfantine, HEP Bejune (Printemps 2008, 2 journées).
-
Formation pour les enseignants primaires, CeFEP Genève (Automne 2007, 4 journées : 2 journées
pour 2 groupes).
-
Formation pour les professionnels intervenant dans le domaine interculturel, Institut Fédéral des
hautes études en Formation Professionnelle - IFFP (Printemps et Automne 2007, 2 journées).
-
Projet d’école sur l’apprentissage coopératif. Ecole des soins infirmiers, Delémont (Juin 2007, 1
journée).
-
Formation pour les enseignants primaires, CeFEP Genève (Automne 2006, 6 journées : 2 journées
pour 3 groupes)
-
Formation pour les enseignants travaillant avec des élèves en difficultés scolaires ou dans le
domaine de l’accueil des élèves migrants, HEP Fribourg (Juillet 2006, 2 journées).
-
Projet d’école sur la pédagogie coopérative. Ecole du Livron (Automne 2006, Genève, 2 journées).
-
Formation pour les professionnels intervenant dans le domaine interculturel, Institut Suisse de
Pédagogie pour la Formation Professionnelle - ISPFP (Automne 2005, 2 journées).
-
Formation pour les professionnels intervenant dans le domaine interculturel, Institut Suisse de
Pédagogie pour la Formation Professionnelle - ISPFP (Décembre 2003, 1 journée).
Formation des formateurs de l’Institut de Formation et Développement « l’animation d’un groupe
d’adultes en formation : optimiser le travail coopératif ». IFD Grenoble, Octobre 2003 (1 journée).
Co-animation d’un stage pour les conseillers d’orientation psychologues sur demande du
Rectorat de Grenoble « Comment aider les élèves en difficulté ? » Juin 2004. La motivation
scolaire, l’estime de soi et l’apprentissage coopératif. Centre d’Information et d’Orientation (CIO)
d’Annemasse (3 journées).
3
C. Buchs
Activités pédagogiques
Co-animation de stages pour des Allocataires Moniteurs, assistants de recherche et
d’enseignement de différentes disciplines.
-
Pourquoi et comment travailler les habiletés coopératives des étudiants dans son enseignement
universitaire ? Service d'Aide au Développement de l'EValuation de l'Enseignement ADEVEN,
FormA). Juin 2015.
-
Psychologie sociale et enseignement. Ecole Normale de Cachan (1 journée, Mai 2006).
-
Introduction à la fonction d’enseignant-chercheur. Centre d’Initiation à l’Enseignement
Supérieur (CIES) de Grenoble (3 journées, Janvier 2004).
-
Pédagogie en sciences humaines. Centre d’Initiation à l’Enseignement Supérieur (CIES) de
Grenoble (2 journées, Décembre 2003).
-
Les apports de la psychologie sociale pour l’enseignement. Centre d’Initiation à l’Enseignement
Supérieur (2 journées Mars 2000).
Intervention dans le cadre d’un séminaire de formation de formateurs d’IUFM à l’analyse des
pratiques, Institut Universitaire de Formation des Maîtres (IUFM) de Grenoble. Mai 2003.
Transmission et traitement des informations : les paradoxes de l’expertise.
2) Formations continues certifiées inscrites dans le cahier des charges
Dès septembre 2013, responsabilité dans le CAS-SP : Certificat of Advanced Studies - Soutien
Pédagogique. Coresponsable avec Greta Pelgrims, Carole Veuthey, Glaís Sales Cordeiro, Walther
Tessaro, Céline Bauquis et Francia Leutenegger de la formation professionnelle certifiée pour les
enseignant-e-s en charge du soutien pédagogique (ECSP). 20 heures au cahier des charges par
année (40h par volée).
2013-2015 Volée 1.
- Responsable en collaboration avec Greta Pelgrims de l’organisation du Module 2 des difficultés
aux outils pédagogiques et didactiques particuliers (5 journées),
- Construction en collaboration avec Margarita Sanchez-Mazas d’une journée intitulée « La
notion de difficulté en contexte scolaire : de la stigmatisation aux interactions coopératives »,
- Intervention dans les ateliers des différentes journées,
- Participation à la construction du module d’intégration qui accompagne la construction du
travail de fin d’études,
- Suivi des travaux de fin d’études (4 travaux).
2015-2017 Volée 2.
- Responsable en collaboration avec Céline Bauquis de l’organisation du Module 2 des difficultés
aux outils pédagogiques et didactiques particuliers (5 journées),
- Construction en collaboration avec Margarita Sanchez-Mazas d’une journée intitulée « Repérage
des difficultés : approches psycho-sociales »,
- Construction en collaboration avec Laurence Egger d’une journée intitulée « Structurer les
interactions sociales grâce à la pédagogie coopérative »,
- Intervention dans les ateliers de certaines journées,
- Intervention dans le module d’intégration qui accompagne la construction du travail de fin
d’études,
- Suivi des travaux de fin d’études (répartition en cours).
4
C. Buchs
Activités pédagogiques
ACTIVITES PEDAGOGIQUES : enseignements
1) Encadrement de recherches universitaires
2014- Encadrement de 3 travaux de fin d’études pour le Certificat of Advanced Studies
Soutien pédagogique. Co-encadrement d’un travail avec Margarita Sanchez-Mazas.
2004- Participation active à l’encadrement dans la commission de mémoires SSED (11
2015 mémoire de licence ou maitrise).
Encadrement de mémoires SSED (12 étudiants SSED4 et une étudiante SSED5, une
étudiante HEP-Bejune).
Encadrement de mémoires en psychologie sociale (un mémoire de Diplôme Européen
d’Études Avancées en Psychologie Sociale PSY5), Université de Genève.
Encadrement et Jury de thèse en sciences de l’éducation
- Co-direction avec L. Allal de la thèse de K. Lehraus (2010). Développer les habiletés
coopératives pour améliorer les interactions entre élèves en situation d’apprentissage ?
Conception et observation d’un dispositif d’apprentissage coopératif en expression écrite en
deuxième année primaire, Thèse de doctorat en sciences de l’éducation, Université de
Genève.
- Membre du jury de T. A. Hussein (2005). L’effet de l’apprentissage coopératif sur
l’emploi de la langue française écrite (application à la didactique du français langue
étrangère en Egypte), Thèse de doctorat en sciences de l’éducation, Université Pierre
Mendès France, Grenoble.
- Membre de la commission de thèse d’Aneta Aneta Mechi (en cours). De l’action
pédagogique spontanée à l’action pédagogique réfléchie. La construction et la mesure
de la flexibilité sociocognitive en contexte scolaire hétérogène. Directrice Margarita
Sanchez-Mazas.
- Membre de la commission de thèse de Frédérique Rebetez (en cours). Processus
d'apprentissage collectif et développement de compétences collectives au sein d'équipes
de projet. Directeur Etienne Bourgeois.
- Membre de la commission de thèse de Fernando Morales Villabona (en cours).
Modélisation d’une évaluation collaborative des apprentissages : alternance entre un
dispositif de formation et des pratiques en classe à l’école primaire. Directice Lucie
Mottier Lopez.
Encadrement et Jury de thèse en psychologie sociale (en cours)
- Directrice de la thèse de Dimitra Filippou (Candoc, projet sinergia).
- Membre du comité de suivi de la thèse de Cristina Aelenei (Clermont-Ferrand).
- Membre du comité de suivi de la thèse de Virginie Wiederkehr (Clermont-Ferrand).
1999- Participation à l’encadrement de mémoires de recherche en psychologie sociale
2004 expérimentale (17 étudiants de PSY4-5), UPMF, Grenoble 2 et Université de Genève.
2) Enseignements universitaires
20042004-
Sémi. /Cours
Recherche
2006-
Interventions
1999-2004
2003-2004
2002-2003
2001-2003
Recherche
Cours
Cours
Séminaires
SSED 1 à 5
SSED 4 à doct
SSED
doctorat
PSY 4
SSED 3
STAPS 1
PSY 2
1997-2001
TD
PSY 1 à 3
1996 -1997
TP+Tutorat
PSY1 et 2
Théo + Métho Université Genève
Théo + Métho Université Genève
Théo + Métho Université Genève
Théo + Métho
Théorique
Théorique
Théorique
Théo +
Métho.
Méthodologie
5
Universités Genève et Grenoble 2
UPMF Grenoble 2
UJF Grenoble 1
Université Genève
UPMF Grenoble 2
UPMF Grenoble 2
C. Buchs
Activités pédagogiques
Enseignements universitaires réguliers en psychologie (PSY)
Depuis 1997, j’ai effectué 448 heures d’enseignement en psychologie sociale dans le cadre de
trois années de monitorat à l’université Pierre Mendès France (UPMF Grenoble 2, 1997-2000),
d’un demi- poste d’ATER à l’université Pierre Mendès France (UPMF Grenoble 2, 2000-2001),
de vacations à l’université Joseph Fourier (UJF Grenoble 1, 2002-2003), de deux années
d’assistante (université de Genève, 2001-2003) et de trois années de charges d’enseignement à
l’Université de Neuchâtel (2012-2015).
A 2012
A 2013
P 2015
Chargée d’enseignement pour le cours de Psychologie sociale (32h : 3 X 14h),
Baccalauréat Psychologie et éducation (SSED1-PSY1). Faculté des lettres et sciences
humaines Université de Neuchâtel.
Psychologie sociale expérimentale, pratiques évaluatives, rapport entre l’individuel et le
social dans les situations éducatives, intelligence sociale.
20012003
Séminaires d’introduction à la psychologie sociale (11 séminaires de 2h durant 2
années, PSY2) : 44 heures. Assistante d’enseignement et de recherche, Université de
Genève, Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Éducation, Psychologie sociale.
Séminaires en relation avec l’ouvrage Psychologie sociale expérimentale de Doise, Deschamps
et Mugny (1991) sur les relations entre groupes (préjugés et discrimination, identité sociale,
jugements sociaux, déviance), l’influence sociale (normalisation, décisions collectives,
conformisme, soumission, influence des minorités), le sujet social (comparaison sociale,
attribution, réactance), et le fonctionnement sociocognitif (dissonance, définition des états
émotifs, construction sociale de l’intelligence).
20022003
Cours (12h) et Travaux Dirigés (3 séminaires de 2H avec 4 groupes) d’introduction
à la psychologie sociale, Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives
1 : 36 heures. Intervenante extérieure, Université Joseph Fourier, UFR Activités
Physiques et Sportives.
Contenus portant sur les méthodes de recherche, l’influence sociale, les relations entre groupes,
la psychologie sociale appliquée à l’enseignement et la motivation. Utilisation de trois
documents vidéo (soumission à l’obéissance, la classe divisée et les sectes).
20022003
Séminaires sur la psychologie du changement (1 séminaire de 3H avec 8 groupes,
PSY2) : 24 heures. Utilisation de méthodes d’apprentissage coopératif. Conduite
d’une quasi-expérience. Intervenante extérieure, UPMF, Grenoble 2, UFR Sciences
Humaines et Sociales.
Changement d’attitude : intégration des théories de la dissonance cognitive et du renforcement.
20002001
Travaux Dirigés sur l’influence sociale (3 séminaires de 3H et 2 de 1h30 avec 8
groupes, PSY2) : 96 heures. Utilisation de méthodes d’apprentissage coopératif,
conduite d’une quasi-expérience. Attachée Temporaire d’Enseignement et de
Recherche, UPMF, Grenoble 2, UFR Sciences Humaines et Sociales.
Séminaires portant sur la manipulation et le changement de comportement. Discussion de
différents principes permettant de modifier le comportement.
19992000
Travaux Dirigés sur l’influence sociale (5 TD de 2 H avec 4 groupes, PSY2) : 40
heures. Utilisation de méthodes d’apprentissage coopératif. Conduite d’une quasiexpérience. Troisième année de Monitorat, UPMF, Grenoble 2, UFR Sciences Humaines
et Sociales.
Réflexions sur différents principes psychologiques qui permettent de modifier le comportement.
Initiation à la recherche (8 séances de 3H, PSY3) : 24 heures. Troisième année de
Monitorat, UPMF, Grenoble 2, UFR Sciences Humaines et Sociales.
Initiation à la recherche expérimentale : la démarche scientifique dans les sciences sociales;
encadrement des étudiants dans la conduite d’expérimentations impliquant l’élaboration d’une
problématique, d’hypothèses ; le recueil et l’analyse des données; la rédaction d’un rapport.
6
C. Buchs
19981999
Activités pédagogiques
Travaux dirigés sur les relations intergroupes (5 séminaires de 2 H avec 4 groupes,
PSY 2) : 40 heures. Introduction de méthodes d’apprentissage coopératif. Conduite
d’une quasi-expérience. Deuxième année de Monitorat, UPMF, Grenoble 2, UFR
Sciences Humaines et Sociales.
Réflexions sur les notions de catégorisation, appartenance sociale, discrimination, identité
personnelle et sociale, attribution causale.
Initiation à la recherche (8 séances de 3H, PSY 3) : 24 heures. Deuxième année de
Monitorat, UPMF, Grenoble 2, UFR Sciences Humaines et Sociales.
Co-rédaction d’un fascicule d’aide au traitement des données pour les étudiants de licence de
psychologie. Initiation à la recherche expérimentale : la démarche scientifique dans les sciences
sociales ; encadrement des étudiants dans la conduite d’expérimentations impliquant
l’élaboration d’une problématique, d’hypothèses ; le recueil et l’analyse des données; la
rédaction d’un rapport.
19971998
Travaux Dirigés d’introduction à la psychologie sociale (3 séminaires de 2 H avec 4
groupes, PSY 1) : 24 heures. Première année de Monitorat, UPMF, Grenoble 2, UFR
Sciences Humaines et Sociales.
Réflexions sur les notions de culture, normes, appartenance à des groupes, soumission,
obéissance, méthode expérimentale en référence à différents ouvrages (Levi-Strauss, 1952 ;
Vinsonneau, 1996 ; Milgram, 1974).
Travaux Dirigés de psychologie sociale expérimentale (5 séminaires de 2 H avec 4
groupes, PSY 2) : 64 heures. Première année de Monitorat, UPMF, Grenoble 2, UFR
Sciences Humaines et Sociales.
Réflexions sur les notions d’attitude, attribution causale, cognition sociale, normes et idéologie,
influence sociale et manipulation en référence à différents ouvrages (Cialdini, 1987 ; Beauvois,
1994) et articles expérimentaux.
19961997
Tutorat pour les étudiants de première année de Sciences Humaines et Sociales
(Séances hebdomadaires). Intervenante extérieure, UPMF, Grenoble 2, UFR Sciences
Humaines et Sociales.
Assistanat de Travaux Pratiques de psychologie cognitive expérimentale en 1ère et
2ème année de Sciences Humaines et Sociales (Séances hebdomadaires). Intervenante
extérieure, UPMF, Grenoble 2, UFR Sciences Humaines et Sociales.
Aide à la mise en place d’exercices pratiques sur la méthode expérimentale. Introduction des
notions théoriques (VI, VD), familiarisation avec la collecte des données.
7
C. Buchs
Activités pédagogiques
Enseignements universitaires réguliers en sciences de l’éducation (SSED)
Depuis 2003, j’ai dispensé 1196 heures d’enseignement en sciences de l’éducation dans le cadre
de vacations à l’université Pierre Mendès France (UPMF Grenoble 2, 2003-2004), et de mon
poste de Maître d’Enseignement et de Recherche (université de Genève, SSED : charge
d’enseignement de 120 heures par année depuis 2004, 150 heures annuelles depuis 2009, 180
heures annuelles depuis 2015).
20122015
Cours Psychologie sociale des apprentissages : démarches expérimentales 742395 (3
crédits ECTS, 2ème année Baccalauréat universitaire Education et formation et
Enseignement primaire) : 30 h X 3 années : 90 heures. MER, Université de Genève,
FPSE, sciences de l’éducation.
L’objectif est de sensibiliser les étudiants aux rôles des facteurs sociaux dans l’acquisition, le
développement et la transformation des connaissances dans une perspective de psychologie
sociale expérimentale.
Le cours repose sur la présentation de travaux empiriques qui testent les effets des contextes et
des caractéristiques sociales des situations qui influencent les apprentissages. Après une
présentation des notions de base en psychologie sociale (comparaison sociale, catégorisation
sociale, attributions causales, buts d’accomplissement), différentes entrées sont proposées pour
analyser les situations d’enseignement-apprentissage : l’importance des contextes et des pratiques
évaluatives dans lesquels l’enseignement prend place, l'importance du social dans le
développement de l'intelligence et l'actualisation des performances cognitives (conflits
sociocognitifs, insertions sociales, menace du stéréotype), les caractéristiques des situations
asymétriques d’enseignement (un enseignant, un formateur, une source de haut statut délivre des
informations à des apprenants), les caractéristiques des situations symétriques (des dispositifs
d’apprentissage entre apprenants). La validation se fait par un examen écrit sur table.
20092013
Cours introduction aux démarches expérimentales 742481 (3 crédits ECTS, 2ème
année Baccalauréat universitaire Education et formation et Enseignement primaire) :
30 h X 4 années : 120 heures. MER, Université de Genève, FPSE, sciences de
l’éducation.
Ce cours a pour objectif de familiariser les étudiants avec les fondements, les étapes et l'utilité de
la recherche expérimentale en éducation.
Dans un premier temps, les étudiants prendront connaissance des objectifs et des spécificités de la
recherche expérimentale. Dans un second temps, les principales étapes de la recherche
expérimentale et leurs exigences seront présentées. Un accent particulier sera mis sur les questions
de recherche, les hypothèses, le plan de recherche, les variables, les contrôles et les questions
éthiques. Des exercices à travailler à la maison suivis d'une correction et d'une discussion
collective seront proposés à la fin des chapitres de manière à favoriser l'appropriation des
contenus. La validation se fait par un examen écrit sur table proche des exercices proposés et
corrigés au cours du semestre.
20042011
Séminaire de préparation au mémoire (3 crédits ECTS, 2ème année Licence Mention
Enseignement SSED 3), 30 h x 7 années : 210 heures. MER, Université de Genève,
FPSE, sciences de l’éducation.
L’objectif de ce séminaire est d’accompagner les étudiants dans les différentes étapes conduisant à
la rédaction du mémoire. Le séminaire comporte trois parties.
La première partie concerne la construction de l’objet du mémoire impliquant le passage d’un
intérêt personnel à la définition d’une question de recherche : définitions des concepts inclus,
identification des savoirs disponibles, délimitation des éléments pertinents, explicitation de la
problématique. La seconde partie porte sur la construction d’un modèle d’analyse cohérent avec la
question de recherche : identification de sous questions pertinentes et/ou formulation
d’hypothèses, opérationnalisation des concepts, réflexions sur la méthode de recueil des données
et sur l’analyse des données. Ces deux premières parties sont finalisées par une présentation orale
des projets des étudiants. La troisième partie concerne la rédaction du mémoire sur le plan formel :
structuration du document et cohérence de l’ensemble du document, sensibilisation aux normes de
rédaction. La validation du séminaire se fait sur la base de la présence active, la présentation orale
de l’esquisse ainsi que la rédaction d’un projet de mémoire.
8
C. Buchs
20042008
20092010
20122015
20062015
Activités pédagogiques
Séminaire de recherche : Interactions entre élèves et apprentissage en situation
scolaire 7524AM (6 crédits ECTS, deuxième cycle SSED 2-3 de 2004 à 2008 et
Maîtrise en sciences de l’éducation à partir de 2009), 60 h x 8 années : 480 heures.
MER, Université de Genève, FPSE, sciences de l’éducation.
L’objectif de ce séminaire est d’initier les étudiants à la recherche en éducation. Ce séminaire est
axé plus particulièrement sur les liens entre les interactions entre apprenants et l’apprentissage en
situation d’apprentissage scolaire ou universitaire.
La première partie de ce séminaire de recherche est consacrée aux cadres conceptuels susceptibles
d’orienter l’étude des interactions entre élèves en situation d’apprentissage. Des lectures
permettent d’aborder le rôle du conflit cognitif dans l’apprentissage, les processus de coélaboration des savoirs, les mécanismes de l’influence sociale dans les interactions en petit groupe,
les démarches de tutorat entre pairs, les dispositifs d’apprentissage coopératif.
La seconde partie du séminaire implique la participation des étudiants, par groupe de 2-3, à une
démarche de recherche visant à tester les effets de différents dispositifs d’apprentissage entre pairs
sur les interactions et les apprentissages des élèves. Le séminaire accompagne les étudiants dans
l’analyse et interprétation de données et la rédaction d’un rapport de recherche en sous groupes.
La validation du séminaire se fait sur la base de la rédaction par petits groupes de synthèses
théoriques intermédiaires, puis de la rédaction d’un rapport de recherche complet.
Cours Apprentissage coopératif : processus et dispositifs 752401 (3 crédits ECTS,
maîtrise en sciences de l’éducation, orientation Analyse et Intervention dans les
Systèmes Educatifs SSED 4-5), 30 h x 9 années : 240 heures. MER, Université de
Genève, FPSE, sciences de l’éducation.
L'objectif de ce cours est de proposer une analyse de l'apprentissage coopératif en s'appuyant sur
des apports théoriques et sur des mises en situations. Le cours amène les participants à
expérimenter les différentes étapes du travail coopératif : prise de conscience - apprendre à
coopérer - coopérer pour apprendre. Il propose une analyse des différents dispositifs
d'apprentissage coopératif afin de faire ressortir les éléments qui peuvent rendre compte des
bénéfices sociaux et cognitifs des apprenants lorsque ces dispositifs sont mis en application. Une
réflexion sur le rôle des interactions sociales dans l'apprentissage sera également proposée.
Le cours est organisé en sept séances de 4 heures et propose cinq travaux formatifs pour favoriser
l'appropriation des contenus et la mise en place des travaux d'apprentissage coopératif lors des
séances. Il est proposé à chaque étudiant de préparer les contenus avant la séance afin de pouvoir
discuter et élaborer les travaux de groupe en séance. Les cinq thèmes travaillés sont ensuite à
mobiliser pour le travail final qui sert d'évaluation.
Pour le travail final, chaque étudiant propose une activité structurée selon les principes de
l’apprentissage coopératif accompagnée de la rédaction d’un texte qui reprend le déroulement et
les éléments en explicitant les choix faits et en les justifiant par rapport aux contenus travaillés
dans le cours.
20042006
UF Méthodologies de recherche – Module 4 : démarches d'élaboration et
d'utilisation de questionnaires et d’échelles (2ème année Licence Mention
Enseignement SSED 3), 16 heures x 2 années : 32 heures. MER, Université de Genève,
FPSE, sciences de l’éducation.
Ce cours propose un travail théorique accompagné de TP permettant aux étudiants de se
familiariser avec le questionnaire comme outil de recueil de données.
Le cours est organisé autour de 4 thématiques : la planification du questionnaire et la table de
spécification, la construction concrète d’une première version du questionnaire, la réflexion
critique sur le questionnaire élaboré et les pistes d’analyse pour résumer les données récoltées.
20032004
Cours sur la psychologie sociale de l’éducation (SSED 3) : 24 heures. Intervenante
extérieure, UPMF, UFR Sciences Humaines et Sociales.
9
C. Buchs
Activités pédagogiques
Charges d’enseignement et interventions ponctuelles en psychologie
Automne
2014
Intervention (4h) dans le cadre du cours Persuader et communiquer de
l’orientation psychologie sociale, maitrise en psychologie, Université de Genève,
FPSE. L’apprentissage coopératif : conduite de groupes.
Automne
2012
Intervention (4h) dans le cadre du cours Psychologie sociale des apprentissages,
Maîtrise. Faculté des sciences sociales et politiques (SSP), Université de Lausanne.
Recherche sur l’apprentissage coopératif, liens avec le conflit sociocognitif et
l’influence sociale.
Automne
2012
Intervention (8h) dans le cadre du cours Persuader et communiquer de
l’orientation psychologie sociale, maitrise en psychologie, Université de Genève,
FPSE. L’apprentissage coopératif : conduite de groupes.
Automne
2010
Intervention (8h) dans le cadre Champs d’application de l’orientation
appliquée, maitrise en psychologie, Université de Genève, FPSE. L’apprentissage
coopératif : conduite de groupes.
Avril 2008 TP sur la psychologie appliquée à l’éducation (2h) couplé à une intervention
Mai 2007 dans le cours de psychologie sociale appliquée (2h), orientation psychologie
Mai 2006 sociale (PSY2-3). Université de Genève, FPSE.
Un TP sur l’étude de facteurs pouvant influencer le travail en duo coopératif sur des
textes et intervention dans le cours sur les dispositifs d’apprentissage entre pairs.
Invitation dans d’autres universités pour des activités d’enseignement
Janvier
2014
Erasmus exchange for teachers. 10 heures d’enseignement “Cooperative learning: a
valued practice that faces some challenges”. Autonomous University of Barcelona
(Espagne)
Février
2015
Swiss mobility for teachers. 8 heures d’enseignement « Cooperative learning and
soico-cognitive conflict”. University of Murcia (Espagne).
10
C. Buchs
Activités pédagogiques
Charges d’enseignement et interventions ponctuelles en éducation dans la
section des sciences de l’éducation (SSED) et à l’institut de formation des
enseignants (IUFE).
A 2015
Intervention (2h) dans le Cours collégial Unité et diversité des sciences de
l'éducation, Maitrise SSED AISE, coordinateur Georges Felouzis. SSED Genève.
A 2015
Interventions (2h) dans le séminaire de recherche de la didactique de la
physique, MASE. Responsable Andreas Muller. IUFE Genève.
Apprentissage coopératif et structuration de séquences d’enseignementapprentissage : présentation générale pour introduire quelques questions de recherche
possibles.
P2015
Intervention (1h) dans le séminaire de recherche de la didactique de la biologie.
Responsables François Lombard et Bruno Strasser. IUFE Genève.
Favoriser un climat constructif au service des interactions sociales et des
apprentissages
A2014
Intervention (2h) dans le Cours collégial Unité et diversité des sciences de
l'éducation, Maitrise SSED AISE, coordinateur B. Schneuwly. SSED Genève.
Préparer les étudiants à coopérer pour améliorer l’apprentissage des statistiques : une
étude expérimentale des processus sociocognitifs.
A 2014
Intervention (2h) dans le Séminaire d’analyse de la pratique et de l’expérience,
BsEP. Responsable Frédéric Yvon. SSED Genève.
Intervention dans la cadre d’une réfléxion sur une séquence Né[email protected] pour
discuter sur le travail de groupe.
P2014
Conférence ouverture (1h) pour le séminaire de recherche de la didactique de la
biologie. Responsables François Lombard et Bruno Strasser. IUFE Genève.
L’apprentissage coopératif : un outil pour structurer le travail
de groupe en biologie.
A2014
Interventions (2h) dans le séminaire de recherche de la didactique de la
physique, MASE. Responsable Andreas Muller. IUFE Genève.
Apprentissage coopératif et structuration de séquences d’enseignementapprentissage : présentation générale pour introduire quelques questions de recherche
possibles.
Participation au suivi d’un duo d’étudiant. Responsable Andreas Muller.
2014-15
Mai 2013
Intervention (4h) dans le cadre du Dispositif Polyphonique : « Répondre aux
besoins particuliers et au besoin d’appartenance sociale : le défi ! » dans la
Maitrise en Enseignement Spécialisé, Responsable Greta Pelgrims. IUFE
Genève.
Structuration des interactions entre pairs.
A2013
Interventions (2h) dans le séminaire de recherche de la didactique de la
physique, MASE, IUFE. Responsable Andreas Muller. IUFE Genève.
L’apprentissage coopératif pour structurer l’enseignement des sciences.
Oct. 2007 Intervention pour les étudiants participant au projet « Lisons Ensemble »,
Jan. 2007 coordinatrice C. Veuthey. Université de Genève, FPSE.
Mars 2006 Sensibilisation à la gestion des groupes d’apprentissage.
Mai 2007
Intervention dans le cours de psychologie du développement (tronc commun) de
Marcel Crahay. Université de Genève, FPSE.
Intervention sur l’apprentissage coopératif et le rôle des interactions sociales dans le
développement cognitif.
11
C. Buchs
Activités pédagogiques
3) Formation doctorale et séminaires invités
Mars 2016 Co-organisation d’un mini-colloque dans le domaine Approfondissement
thématique dans le cadre de l’École Doctorale Romande en Sciences de
l’Éducation, Université de Genève.
Thème du mini-colloque «Des pratiques pédagogiques et évaluatives au service des apprentissages»
(org. Céline Buchs et Lucie Mottier-Lopez ; co-organisation Lionel Dechamboux, Dimitra Filippou,
Fernando Morales Villabona et Sophie Serry).
Juin
2015
Intervention pour les assistants de différentes disciplines, Service d'Aide au
Développement de l'Evaluation de l'Enseignement ADEVEN, FormA,
responsable Philippe Haeberli.
Pourquoi et comment travailler les habiletés coopératives des étudiants dans son enseignement
universitaire ?
Août 2014
Intervention dans le cadre d’une formation pour les enseignants de l’ECES
(Lausanne) sur les dynamiques en classes hétérogènes : activité individuelle,
collective et collaborative au service du groupe, organisée par les équipes
« Pratiques professionnelles et apprentissages en contextes d’enseignement
spécialisé (PACES) » et « Évaluation, régulation et différenciation des
apprentissages (EReD) ».
Interactions sociales et travail de groupe coopératif.
Avril 2015 Intervention dans le séminaire du Laboratoire Interuniversitaire de
Psychologie (LIP, Chambéry).
Le travail entre pairs : entre soutien et menace.
JanvierDeux séminaires dans le groupe de recherche en Didactique des sciences
février
Responsables Bruno Strasser et Andreas Muller, IUFE Genève.
Les effets de la distribution des informations dans les groupes d’apprentissage coopératif : un zoom
2012
sur la régulation des conflits sociocognitifs.
Décembre
2010
Intervention dans la cadre du workshop « Argumenter pour apprendre :
dimensions psychosociales de l’argumentation en sciences naturelles et
sociales » organisé par l’école doctorale Argupolis, Université de Lausanne.
L'argumentation sociocognitive et compétitive lors d’un travail sur des textes.
Mars 2010 Intervention dans le séminaire de Laboratoire des Sciences de l’Education
(LES) de Grenoble.
Présentation des résultats de recherche « Travail de groupe et facteurs affectant la coopération et les
apprentissages : les effets de la distribution des informations dans le groupe ».
Automne
2009
Intervention dans le domaine Approfondissement thématique dans le cadre de
l’École Doctorale Romande en Sciences de l’Éducation, Université de
Lausanne.
Thème de la journée « Les menaces de l'évaluation » (org. Fabrizio Butera). Université de Lausanne.
Intervention sur l’apprentissage entre pairs et les menace des compétences.
Printemps
2008
Intervention dans le cadre de la CIFHED (Collaboration Interinstitutionnelle
pour le suivi des Formateurs des Hautes Écoles Pédagogiques au doctorat en
sciences de l’éducation, org. Joaquim Dolz), Université de Genève.
Discussion méthodologiques des canevas de thèse, co-animation de deux ateliers (Genève, 1 journée).
Printemps
2006
Intervention dans le domaine Approfondissement thématique dans le cadre de
l’École Doctorale Romande en Sciences de l’Éducation, Université de
Lausanne.
Thème de la journée « La coopération dans l’apprentissage » (org. Fabrizio Butera). Intervention sur
la distribution des informations dans les groupes d’apprentissage.
Février
2006
Séminaire pour les doctorants en sciences de l’éducation (formation continue),
Université d’Aix en Provence, Lambesc.
La distribution des informations dans les groupes d’apprentissage : interactions sociales, influence
sociale et apprentissage coopératif (1 journée).
Mai 2003
Séminaire pour les doctorants du Centre d’Etude et de Recherche Appliquées à
la Gestion, CERAG de Grenoble.
Intervention sur le partage des informations dans les groupes d’apprentissage.
12
C. Buchs
Activités de gestion
ACTIVITES DE GESTION
2015
Membre de la Commission facultaire de la formation et de l’évaluation des
enseignements (COMEVAL).
2014-
Co-coordinatrice du CAS-soutien pédagogique avec Francia Leutenegger.
2014-
Co-responsable avec Céline Bauquis du module 2 « Des difficultés aux outils
didactiques et pédagogiques particuliers ». CAS-SP (soutien pédagogique).
20132014
Co-responsable avec Greta Pelgrims du module 2 « Des difficultés aux outils
didactiques et pédagogiques particuliers ». CAS-SP (soutien pédagogique).
20122013
Coordonnatrice des séminaires de recherche de la maîtrise en Sciences de
l’éducation – Analyse et intervention dans les systèmes éducatifs.
20112013
Membre du comité de programme de la maîtrise en Sciences de l’éducation –
Analyse et intervention dans les systèmes éducatifs comprenant deux filières
Enseignement et apprentissage et Education et société : analyses et pratiques.
2010-
Validateurs académiques de la FPSE pour l’archive ouverte.
20102011
Membre du groupe de coordination de la méthodologie mandaté par la
Présidence de la Section des Sciences de l’Education (FPSE, SSED, Genève).
Réflexion et proposition pour la coordination et la cohérence des offres
d’enseignement en méthodologie entre le baccalauréat et les différentes maitrises.
20092010
Membre de la commission d’admission des candidats à la Licence Mention
Enseignement (FPSE, SSED, Genève).
20092010
Membre extérieur dans le comité de sélection (Université de Grenoble 2) dans le
cadre de la campagne de recrutement « au fil de l’eau », MCF section Sciences de
l’Education.
Membre du groupe maîtrise mandatée par la Présidence de la Section des
Sciences de l’Education (FPSE, Genève).
20092010
Co-coordination de la maîtrise en Sciences de l’éducation – Analyse et
intervention dans les systèmes éducatifs (avec Siegfried Hanart) avec deux nouvelles
orientations Education et Société et Enseignement et Apprentissage de la nouvelle
Maîtrise en Sciences de l’Education (FPSE, SSED Genève). Mise en place et suivi du
programme de formation.
Élaboration de la nouvelle orientation Enseignement et apprentissage de la
maîtrise en Sciences de l’éducation – Analyse et intervention dans les systèmes
éducatifs (avec Marcel Crahay).
20062010
Co-coordinatrice du comité de programme de la maîtrise en Sciences de
l’éducation (FPSE, SSED Genève avec Jean-Paul Bronckart) comprenant deux
orientations : Formation d’Adultes et Analyse et Intervention dans les Systèmes
Educatifs. Mise en place et suivi du programme de formation.
Participation à la Commission Plan d’Etudes (CPE) de la Section des Sciences de
l’Education.
Membre du Groupe Base de Données des Activités Facultaires, FPSE (Genève).
20042009
Classification des publications de la section pour la base de données de la bibliothèque
(avec Rita Hofstetter). Modification du Mandat : validateur pour la SSED pour
l’Archive Ouverte en 2009 (avec Georges Felouzis).
13
C. Buchs
Activités de gestion
Membre du groupe Méthodologie mandatée par la Présidence de la Section des
Sciences de l’Education (avec M.-N. Schurmans, J. Friedrich, F. Buchel, J.-P. Payet,
F. Leutenegger, G. Pini et C. A. Deschoux), FPSE (Genève).
20072009
Analyse critique de la situation actuelle concernant la formation méthodologique et
esquisse de solutions (conceptualiser un dispositif cohérent de formation
méthodologique).
Réalisation d’un enquête auprès des enseignants de la section pour mettre en évidence
les apports méthodologiques, les pré-requis attendus ainsi que les manques et acquis.
2005
Participation à l’étude pilote pour la formation Media Plus pour la mise en place
dans la FPSE d’une formation systématique des étudiants aux outils informatiques.
20042007
Gestion des pages web des groupes de recherche « Apprentissage et évaluation en
situation scolaire » et « Développement, apprentissage et intervention en situation
scolaire »
14
C. Buchs
Activités scientifiques
ACTIVITES SCIENTIFIQUES
1) Journée d’études
2013- Organisation de deux demi-journées d’études interdisciplinaires (sciences de l’éducation et
2014 psychologie sociale) autour des questions de l’évaluation et de pratiques évaluatives.
2013 Participation à la journée d’étude organisée par M. Giglio & F. Arcidiacono (Eds.), Les
interactions sociales en classe : réflexions et perspectives. Bienne: HEP-BEJUNE
2012 Participation aux journées de réflexion sur le concept de menace. Université Paris
Descartes, Paris (France).
2011 Co-organisation de 3 journées communes aux Écoles doctorales en psychologie et en
sciences de l’éducation sur Cooperative learning and conflict resolution (D. Johnson, R.
Johnson & C. Roseth).
2011 Organisation d’une conférence sur l’apprentissage coopératif donnée par Yael Sharan et
d’une journée de formation des enseignants.
2010 Organisation de la demi-journée scientifique du secteur 4 Apprentissages et actions
éducatives de la section des sciences de l’éducation de l’université de Genève sur la
thématique Apprendre ou réussir? Les effets des pratiques d’évaluation sur la motivation,
les buts et l’apprentissage. Bossey (Suisse)
2009 Participation sur invitation aux cycles de conférences « Social Interdependence Theory
Conference » organisé par le Cooperative Learning Center, Minnepolis, MN depuis 2009.
2008 Participation régulière aux journées interdisciplinaires « Interactions dans le groupe et
apprentissages scolaires » organisées par le laboratoire MoDyCo, Paris X depuis 2008.
2007 Organisation de 4 journées de rencontres inter-laboratoires portant sur la psychologie
sociale et l’éducation. Co-édition d’un numéro spécial : Buchs, C., Chatard, A., Desrichard,
O., Mugny, G. (Eds.) (2009). European Journal of Psychology of Education, 24 (2).
2) Réseaux scientifiques







Secrétaire de l’International Association for Study Cooperation in Education (IASCE) depuis
janvier 2015.
Membre de l’International Association for Study Cooperation in Education (IASCE) depuis
2010.
Participation au groupe de travail sur la pédagogie de la coopération dans le cadre du Réseau
Éducation Formation. Genève 2003.
Participations régulières aux rencontres inter-laboratoires regroupant plusieurs les
laboratoires de psychologie sociale de Grenoble, Chambéry, Genève, Lausanne, ClermontFerrand, Neuchâtel depuis 2001.
Membre de l’European Association for Research on Learning and Instruction (EARLI)
depuis 2002
Membre de l’European Association of Experimental Social Psychology (EAESP) depuis
2000.
Membre de l’Association pour la Diffusion Internationale de la Recherche en Psychologie
Sociale (ADRIPS) depuis 1996.
15
C. Buchs
Activités scientifiques
3) Activités d’expertise
Activité Editoriale
Depuis février 2015. Membre du comité éditorial de l’European Journal of Psychology of
Education. Editor-in-Chief: Aleksandar Baucal.
Expertises adhoc
2015 European Journal of Psychology of Education, Teaching Innovations, Journal of
Educational Psychology.
2014 Revue Suisse des Sciences de l’Education, European Journal of Psychology of Education,
Intercultural Education.
2013 Bulletin de psychologie, Learning and Instruction, Revue des Sciences de l’Education,
Bristish Journal of Educational Psychology, Revue Française de Pédagogie.
2012 Journal of Cognitive Education and Psychology, Social Psychology, Revue des sciences de
l’éducation.
2011 Learning and instruction.
2009- Évaluation des propositions de communication du Congrès International d'Actualité de la
2010 Recherche en Education et en Formation (AREF 2010), British Journal of Educational
Psychology, Group dynamics, European journal of Psychology of Education.
2008 Revue Suisse des Sciences de l’Education.
2007 European Journal of Psychology of Education, European Review of Applied psychology,
International Review of Social Psychology, Mesure et Evaluation en Education, Revue des
Sciences de l’Education.
2006 British Journal of Educational Psychology, European Journal of Psychology of Education.
2005 Evaluation des propositions de communication du 21ème congrès de l’Association
Internationale de Pédagogie Universitaire (AIPU).
2004 Current Psychology of Cognition, European Journal of Social Psychology, Revue
Européenne de Psychologie Appliquée.
2002 Swiss Journal of Psychology.
16
C. Buchs
Récapitulatif des activités de recherche
ACTIVITES DE RECHERCHE ET DE DIFFUSION
Synthèse des publications
Type des publications
Français
Anglais / autre
Articles dans des journaux expertisés
4
16 anglais
Chapitres d’ouvrage
22
3 anglais, 1 espagnol
Actes de colloque
2
/
Travail d’édition : livre ou numéro spécial
1
1
Manuscrits soumis
1
1
Rédaction en cours
1 livre
1 livre + 2 articles
Synthèse des communications scientifiques
Format des communications
Français
Anglais
Conférences invitées
6
4
Communications orales dans des congrès
12
21
Communication dans des rencontres inter-laboratoires
7
/
Communications affichées
3
2
Organisation de symposium
2
/
Synthèse des activités de recherche
Intitulé des projets
Financement
Rôles
2013-2015. Sinergia "The struggle for competence in
academic selection: Social psychological influences
Fonds National Suisse
on competence threat". CRSII1_14172.
de la Recherche
Requérants : F. Butera, G. Mugny, A. Quiamzade, C.
Co-requérante
Scientifique
Buchs, C. Darnon & E. Bourgeois.
(1'376'821 CHF)
Responsable de l’axe “Societal values counter
cooperative learning.”
Fonds National Suisse
2007-2010. Learning or succeeding? The effects of
de la Recherche
evaluative practices on motivation and learning.
Co-requérante
Scientifique
Requérants : F. Butera, M. Crahay et C. Buchs.
(268’000 CHF)
2004-2006. Collaboration avec les groupes de
Maître
recherche de Linda Allal. FPSE, Sciences Éducation,
d’Enseignement
Genève.
et de Recherche
2003-2005. Des fonctions cognitives à l’élaboration
Ministère délégué à la
des connaissances, projet École et Sciences
Chercheur
recherche et aux
Cognitives
post-Doc
nouvelles technologies
Responsable scientifique : Fabrizio Butera
2003-2004. Les limites de la norme de nonFonds National Suisse
Assistante
discrimination.
de la Recherche
post-doc
Scientifique
Requérants : J.-M. Falomir et G. Mugny
2001-2003. Significations des positions initiales des
Fonds National Suisse
cibles et dynamiques d’influence sociale.
de la Recherche
Assistante
Scientifique
Requérants : G. Mugny, J.-M. Falomir et F. Butera.
1997-2000. Interdépendance des ressources dans les
dispositifs d’apprentissage entre pairs : menace des
compétences et dépendance informationnelle. Vers
des processus médiateurs et modérateurs.
17
Ministère de l’Éducation
Nationale, Recherche et
Technologie
Doctorante
C. Buchs
Communications
COMMUNICATIONS SCIENTIFIQUES
Conférences et communications orales sur invitation
Buchs, C. (2015, décembre). Apprendre (par) la coopération. Conférences nationales À la
découverte de la psychologie d’aujourd’hui, Cycle 3 : Psychologie sociale de l’éducation. Paris
Descartes.
Buchs, C. (2014, janvier). Cooperative learning: a challenge both for teachers and students.
Conférence publique, Universitat Autònoma de Barcelona.
Buchs, C. (2013, juin). Apprendre ensemble : des pistes pour structurer les interactions en classe.
Journée d’études organisée par M. Giglio & F. Arcidiacono (Eds.), Les interactions sociales en
classe : réflexions et perspectives. Bienne: HEP-BEJUNE.
Buchs, C. & Butera (2012 septembre). Régulations menaçantes du conflit dans l'apprentissage
cooperative. Journées de réfléxion sur le concept de menace, Paris (France).
Butera, F. & Buchs, C. (2010, mai). Dépendance informationnelle et menace des compétences
dans le travail entre pairs : de l’université à l’école primaire. Colloque co-organisé par le
Laboratoire des sciences de l’éducation de l’Université de Lausanne et la Haute école
pédagogique de Lausanne « Enseigner : sens du savoir, sens du métier », Lausanne (Suisse).
Buchs, C. & Butera, F. (2010, April). Cooperative learning as social influence. 2010 American
Educational Research Association Annual Meeting - Cooperative Learning: Theory, Research,
and Practice Special Interest Group, Denver, CO (USA).
Buchs, C. (2010, mars). Travail de groupe et facteurs affectant la coopération et les
apprentissages : les effets de la distribution des informations dans le groupe. Laboratoire de
sciences de l’Education, LES, Grenoble (France).
Buchs, C. (2009, July-August). Resource interdependence in peer learning: Competitive conflict
regulation and informational dependence. Social Interdependence Theory Conference,
Minneapolis, MN (USA).
Lehraus, K. & Buchs, C. (2008, février). Les interactions entre pairs dans des dispositifs
structurés selon les principes de l’apprentissage coopératif. Journée d’étude de la Section des
Sciences de l’Éducation et de Raisons éducatives sur la thématique « Processus interactionnels et
situations éducatives », Genève (Suisse).
Buchs, C. (2007, January). The role of information distribution during cooperative dyadic work
regarding the perception of partner and learning: Partner as a threat for competence or a useful
help. Compter Supported Collaborative Learning Alpine rendez-vous, Villars (Switzerland).
Organisation de symposiums
Buchs, C. & Mugny, G. (2010, septembre). Organisation du Symposium long « Régulations
relationnelles et sociocognitives du conflit et apprentissage ». Congrès International d'Actualité
de la Recherche en Education et en Formation AREF 2010, Genève (Suisse).
Buchs, C. & Butera, F. (2006, septembre). Organisation du symposium « Le partage des
informations : entre construction des connaissances et instrument de pouvoir ». Sixième Congrès
International de Psychologie Sociale en Langue Française, ADRIPS, Grenoble (France).
18
C. Buchs
Communications
Communications orales dans le cadre de symposiums
Buchs, C. & Filippou, D. (2015). Preparing students to cooperate in order to reduce threatening
comparison and favor learning. Swiss society of psychology, Genève (Switzerland)..
Buchs, C. & Butera, F. (2006, September). Distribution of information during peer learning at
university: competence threat versus informational dependence. European Conference on
Educational research: transforming knowledge, ECER, Genève (Switzerland).
Buchs, C., Butera, F., & Michel, S. (2006, septembre). L’enjeu sur les compétences lors d’un
travail sur des informations identiques. Sixième Congrès International de Psychologie Sociale en
Langue Française, ADRIPS, Grenoble (France).
Buchs, C. & Butera, F. (2005, September). Motivational dynamics and peer learning. 9th
Congress of the Swiss Society of Psychology (SSP), Genève (Switzerland).
Buchs, C. & Butera, F. (2003, septembre). Regard sur l’apprentissage entre pairs. 6ème
Colloque International de Psychologie Sociale Appliquée, Symposium sur les groupes
d’apprentissage, Clermont-Ferrand (France).
Communications orales dans des rencontres nationales
Buchs, C. & Butera (2012 septembre). Régulations menaçantes du conflit dans l'apprentissage
coopératif. Journées de réflexion sur le concept de menace. Université Paris Descartes, Paris
(France)
Buchs, C. (2003, novembre). Comment favoriser l’apprentissage entre pairs : les effets de la
distribution des informations. Colloque National de l’ADMES (Association pour le
Développement des Méthodes de formation dans l'Enseignement Supérieur), Grenoble (France).
Buchs, C. & Butera, F. (2001, juin). Enjeu relationnel et apprentissage coopératif. Colloque
jeunes chercheurs. A.D.R.I.P.S., Aix en Provence (France).
Communications orales dans les rencontres inter-laboratoires
(Laboratoires de psychologie sociale des universités de Genève, Lausanne, Neuchâtel,
Grenoble, Chambéry, Clermont-Ferrand)
Buchs, C., Gilles, I., & Butera (2011, septembre). Les habiletés coopératives au service de
l’apprentissage des statistiques. Genève (suisse).
Buchs, C. (2007, mars). Travail en duo sur des textes : de l’université à l’école primaire.
Archamps (France).
Buchs, C., Michel, S., & Vuillemin, I. (2006, Juin). Distribution des informations et gestion des
interactions dans les dispositifs d'apprentissage entre pair. Genève (Suisse).
Mugny, G. & Buchs, C. (2004, mai). Entre autorité épistémique et autoritarisme : nouvelles
données sur l’hypothèse de correspondance. Genève (Suisse).
Buchs, C. & Butera, F. (2002, novembre). Interdépendance des ressources et menace des
compétences dans l'apprentissage entre pairs. Genève (Suisse).
Buchs, C. & Butera, F. (2002, février). In(ter)dépendance des ressources informationnelles et
apprentissage coopératif. Genève (Suisse).
Buchs, C. & Butera, F. (2001, juin). Importance de la qualité de l’apport informationnel et des
interactions dans les binômes coopératifs. Genève (Suisse).
19
C. Buchs
Communications
Communications orales dans des rencontres internationales
Brody, C. & Buchs, C. (2015, October). Designing presentations and lectures for active
participant engagement. International Association for the Study of Cooperation in education
(IASCE), Odense (Denmark).
Buchs, C. & Volpé, Y. (2015, octobre). How elementary teachers implement cooperative
learning after a short training? International Association for the Study of Cooperation in
Education. Odense (DK).
Buchs, C. & Golub (2015, August). Preparing students for cooperation in order to increase
constructive interactions and learning during cooperative controversy at middle school. European
Association for Research on Learning and Instruction conference (EARLI), Limassol.
Filippou, D. & Buchs, C. (2015, August). Predicting the implementation intention of cooperative
learning: the role of teachers’ values. European Association for the Research on Learning and
Instruction (EARLI), Limassol (Chypre).
Filippou, D. & Buchs, C. (2015, October). The role of teachers’ values in the intention to
implement cooperative learning. International Association for the Study of Cooperation in
education (IASCE), Odense (Denmark).
Pons, R. & Buchs, C. (2015, October). Co-construction plus controversy: Two ways of learning
cooperatively in the university classroom. International Association for the Study of Cooperation
in education (IASCE), Odense (Denmark).
Filippou, D. & Buchs, C. (2014, août). Valeurs et perception des fonctions du système éducatif.
10ème CIPSLF Congrès International de Psychologie Sociale en Langue Française (ADRIPS),
Paris.
Buchs, C., Gilles, I., Antonietti, J.-P. & Butera, F. (2013, August). Why students need training to
cooperate:a test in statistics learning at university. 13th European Association for Research on
Learning and Instruction conference. Munich (Germany).
Buchs, C., Gilles, I., Antonietti, J.-P. & Butera, F. (2013, August). Why students need training to
cooperate at university. International Association for the Study of Cooperation in Education.
Scarborough (UK).
Golub, M. & Buchs, C. (2013, July). Working on targeted cooperative skills during cooperative
controversy at middle school. International Association for the Study of Cooperation in
Education. Scarborough (UK).
Buchs, C. Gilles, I., & Butera, F. (2012, June). Les habiletés coopératives au service de
l’apprentissage des statistiques. 9ème congrès international de psychologie sociale en langue
française, Porto (Portugal)
Buchs, C., & Butera, F. (2010, November). When partner’s competence can hinder cooperative
learning. International Association for Study Cooperation in Education (IASCE) conference,
Brisbane (Australia).
Buchs, C., & Butera, F. (2010, septembre). Régulation compétitive des conflits et dépendance
informationnelle dans l’apprentissage entre étudiants. Congrès International d'Actualité de la
Recherche en Education et en Formation, Genève (Suisse).
Buchs, C., Butera, F., & Chanal, J. (2010, août). Dépendance informationnelle et menace des
compétences lors d’un travail en duo sur des textes : de l’université à l’école primaire. 8ème
congrès international de psychologie sociale en langue française, Nice (France).
Butera, F., Buchs, C., & Darnon, C. (2009, August). The rhetoric of conflict: The impact of
epistemic and relational conflict on relations with the partner, conflict regulation and learning.
13th European Association for Research on Learning and Instruction conference, Amsterdam
(Nederland).
20
C. Buchs
Communications
Buchs, C., Michel, S., Dutrévis, M., Marcoux, G., Oldakowski, A., Butera, F., & Crahay, M.
(2007, September). Information distribution, achievement goals and student interactions in a
learning situation. Congrès annuel de la Société Suisse de Recherche en Education, Kreuzlingen
(Switzerland).
Buchs C., Dutrévis M., & Rama, K. (2007, August). Dyadic cooperative work on texts at
primary school: the role of information distribution. 12th European Association for Research on
Learning and Instruction conference, Budapest (Hungary).
Allal, L., Buchs, C., & Tessaro, W. (2006, September). Cognitive and social dimensions of text
revision: Evolution of student skills between 5th and 6th grades. Earli SIG Writing 06, Antwerp
(Belgica).
Buchs, C. & Butera, F. (2005, août). Resource interdependence and note taking as a means to
improve peer learning. 11th European Association for Research on Learning and Instruction
conference, Nicosia (Chyprus).
Buchs, C. (2003, septembre). La distribution des informations dans les dispositifs
d’apprentissage entre pairs. Réseau Education Formation, symposium sur la pédagogie de la
coopération : rencontres et perspectives, Genève (Suisse).
Buchs, C. & Butera, F. (2003, September). The effects of information distribution in peer
learning. Escon, Padova (Italy).
Buchs, C. & Butera, F. (2003, August). Student interactions and learning under
interdependence. 10th European Association for Research on Learning and Instruction
conference, Padova (Italy).
Buchs, C. & Butera, F. (2002, June). Communication and learning under in(ter)dependence of
information. 13th General meeting of the European Association of Experimental Social
Psychology, San Sebastian (Spain).
Buchs, C., Butera, F., Darnon, C., & Vernet, S. (2000, septembre). Conflits et apprentissage
coopératif. Troisième congrès international de psychologie sociale en langue française, Valencia
(Spain).
Buchs, C. & Butera, F. (1999, juin). Complémentarité de l’information et stratégies coopératives
dans l’enseignement et l’apprentissage. Quatrième colloque international de Psychologie Sociale
Appliquée, Rennes (France).
Communications affichées dans des rencontres internationales
Butera, F., Buchs, C., & Darnon, C. (2010, January). The rhetoric of conflict: The impact of
epistemic and relational conflict on learning. Group Processes and Intergroup Relations
Preconference, 11th Annual Meeting of the Society for Personality and Social Psychology, Las
Vegas (USA).
Buchs, C. (2006, October). Travail en duo sur des textes à l’école primaire : le rôle de la
distribution des informations. Colloque international Interaction et Pensée : perspectives
dialogiques, Lausanne (Suisse).
Darnon, C., Buchs, C., & Butera, F. (2002, juin). Epistemic and relational conflict in sharing
information during cooperative learning. General meeting of the European Association of
Experimental Social Psychology, San Sebastian (Spain).
Communications affichées dans des rencontres nationales
Buchs, C. (2004, octobre). Partage de l’information et apprentissage entre pairs. Journées
d’étude de la Société Française de Psychologie, Paris (France).
Buchs, C. (1999, octobre). Le partage de l’information dans l’apprentissage coopératif. 10èmes
rencontres régionales de la recherche, Région Rhônes-Alpes, Grenoble (France).
21
C. Buchs
Descriptif des axes de recherche
AXES DE RECHERCHE
Mes intérêts de recherche portent sur les dimensions sociales dans les situations
d’enseignement-apprentissage. Ils concernent plus particulièrement les dispositifs
d’enseignement, les processus d’apprentissage scolaire, les facteurs motivationnels dans les
situations d’apprentissage, la transformation des connaissances, des croyances et des
pratiques pédagogiques et la comparaison sociale menaçante.
Les dispositifs d’enseignement
Mes recherches portent sur la manière dont l’enseignant peut préparer les apprenants à travailler
avec d’autres et proposer des situations d’apprentissage interactives offrant aux apprenants des
occasions significatives de s’engager cognitivement. Elles se basent sur le socioconstructivisme,
l’apprentissage social, l’influence sociale et plus spécifiquement sur les principes issus de la
pédagogie coopérative pour tester les effets des interventions en situations scolaires sur la qualité
des apprentissages. Ces recherches prennent la forme d’un travail de conceptualisation théorique
pour proposer des principes permettant de construire des interventions pédagogiques en
collaboration avec les enseignants dont l’objectif est de favoriser l’intégration sociale et scolaire.
Les processus d’apprentissage scolaire
Mes recherches portent sur les processus sociocognitifs et les interactions sociales dans les
situations d’apprentissage scolaires ou universitaires, et plus précisément sur les régulations des
conflits sociocognitifs et le sentiment de compétence. L'objectif est d'étudier dans quelles
conditions différents dispositifs d'apprentissage entre pairs sont les plus efficaces. Les premières
études ont permis d'avancer dans la compréhension des variables qui médiatisent et modèrent les
relations entre la structure coopérative, les interactions des apprenants et les apprentissages. Les
études conduites à l’école primaire et à l’université proposent des interventions pour renforcer la
qualité des interactions sociales et des apprentissages.
Les facteurs motivationnels dans les situations d’apprentissage
Mes recherches étudient les effets de certaines pratiques enseignantes et/ou évaluatives sur la
menace potentielle qu’elles impliquent pour la perception des compétences des apprenants dans
différents contextes. L’hypothèse testée expérimentalement est que la structuration des situations
d’apprentissage, le mode de présentation des activités, tout comme les conditions évaluatives
influencent les buts poursuivis, les relations sociales et les apprentissages. Cette hypothèse a été
testée dans des situations individuelles et coopératives d’apprentissage. Les buts
d’accomplissement modèrent les liens entre les interactions sociales et les apprentissages.
La transformation des connaissances, des croyances et des pratiques
Les théories de l’influence sociale permettent de réfléchir à des contextes d’interventions
propices à l’appropriation de nouvelles connaissances par les apprenants. Un ensemble de
recherches se centre sur la manière d'adapter au mieux le type de message émanant d'un
enseignant en fonction de certaines caractéristiques des étudiants pour favoriser l'intégration
d'informations problématiques. Les études reposent sur une hypothèse de correspondance entre le
style de message et les caractéristiques des apprenants.
L’influence sociale permet aussi de mieux comprendre pourquoi des pédagogies soutenues par
les résultats de recherches sont peu implémentées dans les classes, comme c’est le cas de la
pédagogie coopérative.
La comparaison sociale menaçante
De manière convergente, mes recherches soulignent l’importance de la comparaison sociale qui
peut faire peser une menace sur les compétences propres et entrainer des stratégies compétitives
problématiques pour la qualité des interactions et des apprentissages dans les situations scolaires.
Cette réflexion s’enrichie de la collaboration au sein d’un projet Sinergia regroupant 6 projets
autour de la question de la sélection et de ces effets paradoxaux.
22
C. Buchs
Descriptif des axes de recherche
1) Les dispositifs d’enseignement
Projets en
cours
Encadrement
Publications
Rédaction d’un ouvrage en collaboration avec K. Topping, H. Van Keer et D.
Duran : Effective peer learning, accord pour la publication signé avec Taylor &
Francis (livraison au printemps 2016).
Ecriture en cours d’une requête intitulée « Construire une pédagogie
coopérative pour répondre aux défis de la diversité sociale, culturelle et
linguistique à l’école », Responsables C. Buchs & M. Sanchez-Mazas.
Encadrement de 2 étudiantes.
Buchs (2008) ; Buchs (en préparation) ; Buchs (Sous presse) ; Buchs & Butera
(2015) ; Buchs & Golub (accepted) ; Buchs Gilles, Antonietti, & Butera
(2015) ; Buchs, & Butera (2004a) ; Buchs, Filisetti, L., Butera, & Quiamzade,
A. (2004) ; Buchs, Gilles, & Butera (2012) ; Buchs, Lehraus, & Crahay (2012);
Buchs, Sanchez-Mazas Fratianni, Maradan, & Martinez (sous presse) ; Buchs,
Wiederkehr, Filippou, Sommet, & Darnon (accepted); Darnon, Buchs &
Desbar (2012); Golub, & Buchs (2014) ; Topping, Buchs, Duran, & van Keer
(Publishing agreement).
Résumé des recherches :
Structuration des dispositifs d’enseignement
J’étudie la manière dont les enseignants peuvent structurer des dispositifs d’enseignement pour
renforcer l’engagement cognitif des apprenants. Elles prennent la forme d’un travail de
conceptualisation théorique et d’interventions pédagogiques en situation scolaire et universitaire.
Cette conceptualisation théorique s’actualise dans des écrits destinés aux enseignants
francophones et anglophones et des formations continues pour les enseignants à l’école primaire,
secondaire et à l’université.
Les principes développés s’appuient sur la pédagogie coopérative et proposent des pistes pour
travailler les capacités transversales du PER et stimuler des interactions et des apprentissages de
qualité. Ces pistes favorisent également la métacognition, l’évaluation par les pairs tout comme
l’autoévaluation. Les interventions s’appuient sur les activités et les objectifs
scolaires/disciplinaires proposés dans les plans d’études. Elles proposent différentes manières de
structurer l’enseignement afin de tester expérimentalement les effets sur des variables cognitives,
sociales et sociocognitives et d’analyser les liens entre ces différentes variables. Des exemples
d’interventions construites en collaboration avec les enseignants et des collègues didacticiens
concernent l’enseignement des fractions ou de l’argumentation à l’école primaire, l’enseignement
de la physique au secondaire, l’enseignement des statistiques à l’université.
Une recherche en cours étudie l’implémentation de dispositifs coopératifs suite à une initiation
lors d’une formation professionnelle et questionne les éléments qui demeurent difficile pour les
enseignants.
Intégration sociale et scolaire dans les contextes hétérogènes
Mes recherches s’orientent également vers des interventions visant à favoriser l’intégration
sociale et scolaire des élèves dans des contextes hétérogène dans l’école primaire genevoise. La
collaboration initiée entre des enseignantes, une coordinatrice pédagogique et des enseignantes
universitaires a déjà donné lieu à une intervention au cours de l’année 2014-15 et se poursuit à
travers l’écriture en cours d’une requête intitulée « Construire une pédagogie coopérative pour
répondre aux défis de la diversité sociale, culturelle et linguistique à l’école » qui sera
prochainement déposée au FNS (responsables C. Buchs et Margarita Sanchez-Mazas). Le projet
de recherche vise à élaborer et tester des dispositifs pédagogiques pour faire face aux défis que
pose la diversité culturelle et linguistique dans les classes genevoises pour les enseignants. Ce
travail permet une articulation féconde entre le champ de la pédagogie coopérative et des
relations interculturelles en lien avec la formation des enseignants.
23
C. Buchs
Descriptif des axes de recherche
2) Les processus d’apprentissage
Projets
réalisés
Projet en
cours
Doctorat financé par le Ministère de l’Éducation Nationale, de la Recherche et
de la Technologie en France « Interdépendance des ressources dans les
dispositifs d’apprentissage entre pairs : menace des compétences et dépendance
informationnelle. Vers des processus médiateurs et modérateurs ».
Projet de recherche École et Sciences Cognitives « Des fonctions cognitives à
l’élaboration des connaissances » (responsable F. Butera).
Projet de recherche « Societal values counter cooperative learning », axe 2
(responsables C. Buchs & E. Bourgeois).
Encadrement
Encadrement de 12 étudiants de Maîtrise (10 PSY4 et 2 SSED4), 2 étudiantes
de Licence (PSY4) et une étudiante du Diplôme Européen d’Etude Avancées
en Psychologie Sociale (PSY5) participant à ce programme dans le cadre de
leur mémoire de recherche.
Publications
Bourgeois, & Buchs (2011) ; Buchs (2007a) ; Buchs (2007b) ; Buchs (2008) ;
Buchs (2011a) ; Buchs (2011b) ; Buchs (accepté) ; Buchs & Butera (sous
presse) ; Buchs (en préparation) ; Buchs & Ramirez Montes (in preparation) ;
Buchs, Butera, & Mugny (2004) ; Buchs, Chanal & Butera (soumis) ; Buchs,
Lehraus, & Butera (2006) ; Buchs, Lehraus, & Crahay (2012) ; Buchs, &
Butera (2001) ; Buchs, & Butera (2004b) ; Buchs, & Butera (2009) ; Buchs, &
Butera (2011) ; Buchs, Pulfrey, Gabarrot, & Butera, F (2010) ; Buchs, Butera,
Mugny, & Darnon (2004) ; Buchs, Darnon, Quiamzade, A., Mugny, & Butera
(2008) ; Butera, & Buchs (2004) ; Darnon, Buchs, & Butera (2002) ; Lehraus
& Buchs (2008).
Résumé des recherches :
Processus sociocognitifs, interactions sociales et comparaison sociale.
Mes recherches initiales ont porté sur les effets de la distribution des informations dans les
groupes d’apprentissage à l’université et ont étudié la qualité des interactions entre apprenants, la
perception des interactions et les liens entre les interactions et les apprentissages. La
compréhension des mécanismes responsables des effets de l’interdépendance des ressources sur
l’apprentissage et des conditions dans lesquelles les différents dispositifs d’apprentissage entre
pairs sont les plus efficaces offre la possibilité par la suite de choisir le dispositif le plus
approprié. Ainsi, ces études apportent une contribution théorique et appliquée. Elles soulignent
que même lorsque l’apprentissage coopératif est mis en place, une comparaison sociale
menaçante des compétences peut tout de même prendre place et peut venir perturber les
apprentissages. Des précautions sont donc nécessaires pour introduire l’apprentissage coopératif
dans ce contexte. Les résultats des études empiriques permettent de souligner des situations
susceptibles de réduire la comparaison sociale menaçante pour les compétences et favoriser les
interactions constructives.
Les différentes régulations des confrontations comme modérateurs des liens entre conflits
sociocognitifs et apprentissage
Un travail conceptuel et empirique en collaboration avec le groupe de recherche en influence
sociale de la FPSE, C. Darnon et F. Butera est également conduit sur les types de régulation des
conflits sociocognitifs, leurs antécédents et leurs liens avec les apprentissages. Les résultats ont
permis d’affiner l’étude des différentes formes de régulations des conflits (épistémique versus
relationnelle compétitive), de documenter l’effet négatif des régulations compétitives sur les
apprentissages, de souligner l’importance du contexte et de proposer des manières de favoriser
des régulations plus constructives favorisant la qualité des interactions et des apprentissages.
24
C. Buchs
Descriptif des axes de recherche
3) Les facteurs motivationnels dans les situations d’apprentissage
Projets réalisés Projet FNS « Learning or succeeding? The effects of evaluative practices on
motivation and learning » (Responsables F. Butera, M. Crahay et C. Buchs).
Publications
Buchs, Butera, Mugny, & Darnon (2004) ; Buchs, Darnon, Quiamzade, A.,
Mugny, & Butera (2008) ; Buchs, Gilles, Dutrévis & Butera (2011) ; Butera F.,
Buchs C., Darnon C. (2011a) ; Butera, Buchs & Darnon (2011b) ; Darnon,
Buchs, & Butera (2006a) ; Darnon, C, Buchs, & Butera (2006b) ; Pulfrey,
Buchs & Butera (2011).
Résumé des recherches :
Effets des pratiques évaluatives sur la motivation, les interactions sociales et les
apprentissages
L’un des objectifs est d’étudier le rôle et les effets de différentes pratiques évaluatives en mettant
l’accent sur l’importance de la menace potentielle que ces pratiques impliquent pour la
perception des compétences des apprenants dans différents contextes. Dans une situation
d’apprentissage individuel, les recherches expérimentales sous l’impulsion de C. Pulfrey et F.
Butera mettent en évidence que l’anticipation d’une note pour une tâche augmente la crainte de
faire moins bien que les autres (but de performance-évitement), ceci même lorsque la note est
accompagnée d’un commentaire à visée formative. De plus, la réduction de la motivation autodéterminée rapportée suite à la réalisation d’une première tâche en vue d’obtenir une note (versus
sans note) médiatise la relation entre l’évaluation par note et l’adoption d’un but de performanceévitement dans une tâche ultérieure.
La question de l’évaluation dans l’apprentissage coopératif permet d’aborder le débat sur
l’interdépendance positive des récompenses et ses effets sur les interactions sociales et les
apprentissages. Les études expérimentales conduites permettent de proposer des alternatives à
l’introduction de récompenses pour motiver les apprenants à coopérer pour apprendre en jouant
sur la manière de structurer la tâche.
Les buts d’accomplissement dans les situations d’apprentissages interactives
Les buts d’accomplissement poursuivis par les apprenants jouent un rôle important dans
l’interprétation des situations d’apprentissage. Nos recherches soulignent que la manière de
structurer la situation d’apprentissage influence les buts d’accomplissement endossés par les
apprenants et modère la relation entre les interactions sociales et les apprentissages. Ces résultats
permettent de réfléchir à l’impact du climat motivationnel sur les interactions dans la classe et les
liens entre interactions et apprentissages.
Ambivalence vis-à-vis de la coopération à l’université
L'ambivalence des étudiants envers la coopération a été étudiée en leur demandant de se
positionner par rapport au travail individuel, à la coopération et à la compétition selon des
consignes différentes. Les résultats soulignent que si la coopération est globalement valorisée, la
volonté de réussir à l’université réduit la différence entre la coopération et la compétition. En
effet, lorsque les étudiants répondent pour paraître sympathiques, ils valorisent davantage la
coopération, mais quand ils essaient de convaincre qu’ils ont des chances de réussir leurs études,
ils valorisent davantage la compétition. Une recherche en cours étudie l’évolution des attitudes et
représentations des étudiants universitaires au fur et à mesure de leur socialisation dans leur
cursus de formation.
25
C. Buchs
Descriptif des axes de recherche
4) La transformation des connaissances, des croyances et des pratiques
Projet réalisé
Projet FNS « Significations des positions initiales des cibles et dynamiques
d’influence sociale » financé par le Fonds National Suisse de la Recherche
Scientifique. Responsables G. Mugny, J.-M. Falomir et F. Butera.
Projet en
cours
Projet de recherche « Societal values counter cooperative learning », axe 1
(responsables C. Buchs & E. Bourgeois).
Encadrement
Encadrement de 3 étudiants de Licence (PSY4), 2 étudiantes de maitrise
(SSED4) et 1 candidate au doctorat (PSY).
Publications
Buchs, Chatard, Desrichard, Mugny (2009) ; Buchs, Falomir, Mugny, &
Quiamzade (2002) ; Butera, & Buchs (2005) ; Butera, Mugny, & Buchs
(2001) ; Dutrévis, Toczek-Capelle, & Buchs (2010) ; Filippou & Buchs
(soumis) ; Mugny, Quiamzade, Pigière, Dragulescu, & Buchs (2002) ;
Quiamzade, Mugny, & Buchs (2005) ; Quiamzade, Mugny, Dragulescu
Cléopas, & Buchs (2003) ; Quiamzade, Mugny, Falomir-Pichastor, Invernizzi,
Buchs, & Dragulescu, (2004).
Des interventions différenciées en fonction du positionnement des apprenants
Les recherches menées concernent l’adaptation du type de message émanant d’un enseignant en
fonction de certaines caractéristiques des étudiants afin de favoriser l’intégration d’informations
problématiques. Kitchener et ses collaborateurs ont indiqué que la représentation de la
connaissance et de l’acquisition du savoir évoluait lors du cursus universitaire (d’abord perçu
comme absolu, détenu par les autorités, le savoir serait ensuite perçu comme une connaissance
relative à construire de manière critique et à justifier). Après avoir vérifié qu’une telle
conception s’appliquait au contexte universitaire européen, une hypothèse de correspondance
entre la représentation de la connaissance et le style de message persuasif a été avancée. Cette
interaction entre les croyances des étudiants concernant leur compétence et la manière d’acquérir
des connaissances et le type d’interventions a été testée au niveau universitaire. Les recherches
suggèrent que des étudiants en début de cursus ou qui se sentent peu compétents sont plus
réceptifs à un message rigide alors que les étudiants en fin de cursus ou se sentant plus
compétents appellent un message plus flexible. Les résultats soulignent l’interaction entre les
types d’intervention et les croyances épistémologiques des apprenants.
Valeurs de promotion de soi, ambivalence normative et volonté des enseignants d’introduire
l’apprentissage coopératif.
Ces recherches s’insèrent dans le sous projet E « Societal values counter cooperative learning »
du projet Sinergia décrit dans la page suivante. En collaboration avec D. Filippou (candoc) et C.
Pulfrey (Université de Lausanne), elles visent à mieux comprendre pourquoi des pratiques
pédagogiques reconnues comme efficaces (l’apprentissage coopératif) restent si marginales dans
les classes. L’objectif du projet en cours est d’étudier comment les valeurs sociétales orientées
vers la compétition et la sélection (au niveau idéologique) influencent les valeurs et les
perceptions individuelles et peuvent interférer avec l’implémentation des pratiques coopératives
dans les classes (axe 1).
Des études corrélationnelles sur les liens entre les valeurs des enseignants, leurs conceptions
pédagogiques et leurs pratiques pédagogiques sont en cours. Dans une deuxième étape, des
études expérimentales sont prévues afin de mieux comprendre les prédicteurs de
l’implémentation de l’apprentissage coopératif.
26
C. Buchs
Descriptif des axes de recherche
5) La comparaison sociale dans la sélection académique
Projet en cours
http://wp.unil.ch/
struggle/
Projet Sinergia en cours « The Struggle for Competence in Academic
Selection: Social Psychological Influences on Competence Threat »
(Responsables F. Butera, G. Mugny, A. Quiamzade, C. Buchs, C. Darnon, &
E. Bourgeois) à l’intersection des sciences de l’éducation et de la psychologie.
-
Publications
Sous projet A : Normative assessment as regulatory social influence.
Sous projet B : Selection, education, and the achievement of underprivileged groups in
the educational system.
Sous projet C : Identity stakes in confrontations between competent peers: the role of
attribution processes and hindrance behaviour.
Sous projet D : Peer review: Identity stakes in competent individuals.
Sous projet E : Societal values counter cooperative learning (voir page précédente).
Sous projet F : Cultural diversity and native students’ performance boost: Competence
threat in upward ingroup and downward outgroup social comparisons.
Buchs & Butera (2015) ; Buchs & Butera (sous presse) ; Butera, Buchs,
Darnon (2011a) ; Butera, Buchs & Darnon (2011b) ; Butera, Darnon, Buchs,
& Muller (2006) ; Pulfrey, Buchs & Butera (2011) ; deux rapports
intermédiaires pour le FNS.
La sélection est une caractéristique omniprésente de la vie scolaire et universitaire, avec un
accent important sur les tests, le classement et l'évaluation ; que ce soit pour les élèves et les
étudiants, les enseignants et les chercheurs, les écoles et les universités. Le projet FNS Sinergia
regroupe 6 projets en collaboration avec le groupe de recherche en influence sociale de la section
de psychologie, le laboratoire de psychologie sociale de l’université de Lausanne et l’équipe
Régulation sociale des cognitions et comportements de l’université de Clermont-Ferrand. Le
projet découle de l’hypothèse selon laquelle, si la sélection est destinée à identifier les personnes
les plus compétentes et peut susciter certains résultats positifs, cette sélection pourrait cependant
avoir comme effet paradoxal de réduire la compétence réelle des personnes concernées. Cette
hypothèse se base sur le constat que la sélection rend les compétences des personnes
négativement interdépendantes –les personnes jugées comme moins compétentes étant écartées–
ce qui crée une lutte pour la compétence. Les recherches précédentes soulignent que ceci peut
susciter un sentiment psychologique de menace de la compétence. Cette menace s’avère
préjudiciable pour les performances et les interactions sociales coopératives. Les six sous-projets
étudient de manière corrélationnelle et expérimentale les effets de cette lutte pour la compétence
en articulant quatre niveaux différents d'analyse : idéologique, intergroupe, interpersonnel et
intra-individuelle. Les résultats permettent de réfléchir aux conséquences de certains dispositifs
pédagogiques et pratiques évaluatives pour soutenir les apprentissages.
L’évaluation : outil de sélection, outil de formation
Deux projets travaillent sur les différentes fonctions assurées par l’évaluation utilisée comme un outil de
formation ou un outil de sélection. Ces recherches étudient comment ces fonctions peuvent affecter la
réussite de différents groupes sociaux, élèves issus de milieux favorisés / défavorisés ou garçons / filles
dans un cours de sciences. Les résultats soulignent comment la fonction attribuée à l’évaluation affecte
les pratiques des évaluateurs visant à produire un ordre social maintenant le statuquo entre les groupes
sociaux, ceci dans l’évaluation des productions scolaires ou dans l’orientation préconisée des apprenants,
tout comme les performances produites par les apprenants.
L’influence sociale pour comprendre les comportements d’entrave
Deux autres projets approfondissent la question des dynamiques d’influence sociale, notamment dans les
situations où des personnes compétences confrontent des points de vue que ce soient dans des tâches où
elles doivent réaliser des tâches cognitives ou évaluer les productions d’un pair. Les résultats permettent
de comprendre les conditions dans lesquelles cette confrontation peut entrainer des comportements
d’entrave visant à réduire les performances de l’autre.
La comparaison sociale dans des contextes hétérogènes
Un projet s’intéresse plus spécifiquement au rôle de la comparaison sociale entre groupes et souligne en
quoi la diversité culturelle permet aux élèves des groupes favorisés de mieux réussir dans les contextes
de comparaisons avec des élèves des groupes défavorisés.
27
C. Buchs
Publications
PUBLICATIONS
Articles dans des journaux expertisés
1. Buchs, C. Gilles, I., Antonietti, J.-P., & Butera, F. (2015). Why students need training to
cooperate: A test in statistics learning at university. Educational Psychology. Online
publication.
2. Buchs, C., Wiederkehr, V., Filippou, D., Sommet, N., & Darnon, C. (2015). Structured
cooperative learning as a mean to improve average-achievers’ mathematic learning in
fractions. Teaching Innovations, 25, 15-35. Special issue on “Learning and development
through social interaction in educational context”, edited by A. Baucal, F. Arcidiacono, & N.
Buđevac.
3. Golub, M., & Buchs, C. (2014). Preparing Pupils to Cooperate During Cooperative
Controversy in Grade 6: A Way to Increase Positive Interactions and Learning? European
Journal of Psychology of Education, 453-466. DOI 10.1007/s10212-013-0207-0
4. Pons, M. R., Sharan, Y., Serrano, J. M., Lomeli., C., & Buchs, C. (2013). Training of nonuniversity level teachers in cooperative learning methods. Psychology, 4 (3), 291-301.
DOI:10.4236/psych.2013.43A043.
5.
Darnon, C., Buchs, C. & Desbar, D. (2012). The jigsaw technique and self-efficacy of
vocational training students: a practice report. European Journal of Psychology of Education.
27, 439-449. DOI 10.1007/s10212-011-0091-4
6. Buchs, C., Gilles, I., Dutrévis, M. & Butera, F. (2011). Pressure to Cooperate: Is Positive
Reward Interdependence Really Needed in Cooperative Learning? British Journal of
Educational Psychology, 81, 135–146.
7. Pulfrey, C., Buchs, C. & Butera, F. (2011). Why Grades Engender Performance Avoidance
Goals: The Mediating Role of Autonomous Motivation. Journal of Educational Psychology,
103(3), 683–700.
8. Buchs, C., Pulfrey, C., Gabarrot, F., & Butera, F (2010). Competitive conflict regulation and
informational dependence in peer learning. European Journal of Social Psychology, 40 (3),
418-435.
9. Buchs, C., & Butera, F. (2009). Is a Partner’s competence threatening during dyadic
cooperative work? It depends on resource interdependence. European Journal of Psychology
of Education, 24, 145-154.
10. Buchs, C., Darnon, C., Quiamzade, A., Mugny, G., & Butera, F. (2008). Régulation des
conflits sociocognitifs et apprentissage. Revue Française de Pédagogie, 163, 105-125.
11. Darnon, C., Buchs, C., & Butera, F. (2006a). Buts de performance et de maîtrise et
interactions sociales entre étudiants : la situation particulière du désaccord avec autrui. Revue
Française de Pédagogie, 155, 35-44.
12. Quiamzade, A., Mugny, G., & Buchs, C. (2005). Correspondance entre rapport social et
auto-compétence dans la transmission de savoir par une autorité épistémique: une extension.
L’année psychologique,105, 423-449.
13. Buchs, C., & Butera, F. (2004b). Socio-cognitive conflict and the role of student interaction
in learning. New Review of social Psychology, 3 (1-2), 80-87.
14. Buchs, C., Butera, F., & Mugny, G. (2004). Resource interdependence, student interactions
and performance in cooperative learning. Educational Psychology, 24 (3), 291-314.
28
C. Buchs
Publications
15. Buchs, C., Butera, F., Mugny, G., & Darnon, C. (2004). Conflict elaboration and cognitive
outcomes. Theory Into Practice, 43 (1), 23-30. Special issue on "Conflict resolution and peer
mediation", edited by D.W. Johnson & R.T. Johnson.
16. Quiamzade, A., Mugny, G., Dragulescu Cléopas, A., & Buchs, C. (2003). Interaction styles
and expert social influence. European Journal of Psychology of Education, 18(4), 389-404.
17. Buchs, C., Falomir, J.-M., Mugny, G., & Quiamzade, A. (2002). Significations des positions
initiales des cibles et dynamiques d’influence sociale dans une tâche d’aptitude : l’hypothèse
de correspondance. Nouvelle Revue de Psychologie Sociale, 1, (1), 134-145.
18. Darnon, C., Buchs, C., & Butera, F. (2002). Epistemic and relational conflicts in sharing
identical vs. complementary information during cooperative learning. Swiss Journal of
Psychology, 61, (3),139-151.
19. Mugny, G., Quiamzade, A., Pigière, D., Dragulescu, A., & Buchs, C. (2002). Selfcompetence, interaction style and expert social influence: Toward a correspondence
hypothesis. Swiss Journal of Psychology, 61, (3), 153-166.
20. Buchs, C., & Butera, F. (2001). Complementarity of information and quality of relationship
in cooperative learning. Social Psychology of Education, 4, 335- 357.
Chapitres de livres
1. Buchs, C. (accepté). Les confrontations coopératives au service des changements cognitifs :
un outil pour les délibérations en groupe. Texte commandé pour un rapport pour la
commission européenne.
2. Buchs, C. & Golub M. (accepted). Preparar a los estudiantes potencia los beneficios dei
aprendizaje cooperativo. In C. Lomeli Agruel (Eds.), Aprendizaje Cooperativo en Educación
Superior. Mexico: Jorale Editores.
3. Buchs, C. (sous presse). Apprendre ensemble : des pistes pour structurer les interactions en
classe. (in press). Les interactions sociales en classe : réflexions et perspectives. Berne: Peter
Lang. ISBN: 978-3-0343-2048-1
4. Buchs, C., Sanchez-Mazas, M. Fratianni, S., Maradan, M., & Martinez, Y. (sous presse). Le
collectif au service d'une pédagogie inclusive. Une expérience d'apprentissage coopératif en
classe plurilingue. In A. Manço (Ed.), Pratiques pour une école inclusive — agir ensemble.
Paris : l'Harmattan (Collection Compétences interculturelles).
5. Buchs, C. & Butera, F. (sous presse). Travailler en duos coopératifs sur des textes à
l’université : entre soutien et menace. In S. Caillaud, S., V. Bonnot, & E. Drozda-Senkowska
(Eds.), Les menaces autrement (Penser, comprendre, agir). Rennes : Presses Universitaires
de Rennes.
6. Sanchez-Mazas, M., Mechi, A., & Buchs, C. (à paraître). Des valeurs à l'expertise. Apports
de la psychologie sociale à une formation des enseignants en contexte de diversité. In F.
Lorcerie (Ed.), Education et diversité: les fondamentaux de l'action, Presses Universitaires de
Rennes
7. Buchs, C. & Butera, F. (2015). Cooperative learning and social skills development. In R.
Gillies (Eds.), Collaborative Learning: Developments in research and practice (pp. 201238). New York: Nova Science. Chapitre invité.
8. Dutrévis, M., Toczek-Capelle, M.-C., & Buchs, C. (2015). Régulation sociale des
apprentissages scolaires. In Crahay, M. & Dutrévis, M. (Eds.), Psychologie des
apprentissages scolaires (2ème édition revue et augmentée, pp. 69-94). Bruxelles : DeBoeck.
29
C. Buchs
Publications
9. Buchs, C., Lehraus, K., & Crahay, M. (2012). Coopération et apprentissage. In M. Crahay
(Eds.), L’école peut-elle être juste et efficace ? (pp. 421-454). Bruxelles : De Boeck.
10. Buchs, C., Gilles, I., & Butera, F. (2012). Optimiser les interactions sociales lors d’un travail
de groupe grâce à l’apprentissage coopératif. In E. Bourgeois & G. Chapelle (Eds.),
Apprendre et faire apprendre (pp. 211-220). Paris : Presses Universitaires de France.
11. Bourgeois, E., & Buchs, C. (2011). Conflits sociocognitifs et apprentissage en formation. In
P. Caspar & Ph. Carré (Eds.), Traité des sciences et techniques de la formation (pp. 291308). Paris : Dunod.
12. Buchs, C. (2011a). Interactions dans des duos lors d’un travail coopératif sur des textes à
l’université selon la distribution des informations : un zoom sur les confrontations de points
de vue. In M.A. Hugon & C. Le Cunff (Eds.), Interactions dans le groupe et apprentissages
(pp. 83-97). Presses de Paris Ouest.
13. Buchs, C. (2011b). Menace des compétences dans l’apprentissage coopératif. In F. Butera,
C. Buchs, & C. Darnon (Eds), (2011). L’évaluation, une menace ? (pp. 85-92). Collection
Apprendre. Presses Universitaires de France.
14. Butera F., Buchs C., Darnon C. (2011a). Introduction. In F. Butera, C. Buchs, & C. Darnon
(eds.), L'évaluation, une menace ? Presses Universitaires de France, pp. 9-12.
15. Dutrévis, M., Toczek-Capelle, M.-C., & Buchs, C. (2010). Régulation sociale des
apprentissages scolaires. In Crahay, M. & Dutrévis, M. (Eds.), Psychologie des
apprentissages scolaires (85-110). Bruxelles : DeBoeck.
16. Buchs, C. (2008). La distribution des informations dans les dispositifs d’apprentissage entre
pairs. In Y. Rouiller, & K. Lehraus (Eds.), Vers des apprentissages en coopération :
rencontres et perspectives (pp.57-80). Bruxelles : Peter Lang.
17. Lehraus, K. & Buchs, C. (2008). Les interactions entre pairs dans des dispositifs structurés
selon les principes de l’apprentissage coopératif. In L. Filliettaz, & M.-L. Schubauer-Léoni
(Eds.), Processus interactionnels et situations éducatives (pp. 159-179). Coll. Raisons
Educatives. Bruxelles : De Boeck.
18. Buchs, C. (2007a). Partage de l’information et apprentissage entre étudiants. In I. Olry-Louis
& C. Chabrol (Eds.), Interactions communicatives et psychologies : approches actuelles (pp.
117-122). Paris : Presses de la Sorbonne Nouvelle.
19. Buchs, C., Lehraus, K., & Butera, F. (2006). Quelles interactions sociales au service de
l’apprentissage en petits groupes. In E. Gentaz & Ph. Dessus (Eds.), Apprentissage et
enseignement. Sciences cognitives et éducation (pp. 183-199). Paris : Dunod.
20. Butera, F., Darnon, C., Buchs, C., & Muller, D. (2006). Les méfaits de la compétition : de la
comparaison sociale et de la focalisation dans l'apprentissage. In R.-V. Joule & P. Huguet
(Eds), Bilans et perspectives en psychologie sociale (pp. 15-44). Grenoble : Presses
Universitaires de Grenoble.
21. Darnon, C, Buchs, C., & Butera, F. (2006b). Apprendre ensemble : Buts de performance et
buts de maîtrise au sein d'interactions sociales entre apprenants. In B. Galand & E. Bourgeois
(Eds.). (Se) Motiver à apprendre (pp. 125-134). Paris: Presses Universitaires de France
22. Butera, F., & Buchs, C. (2005). Reasoning together: From focussing to decentering. In V.
Girotto & P. N. Johnson-Laird (Eds.), The shape of reason (pp.193-203). Hove, UK:
Psychology Press.
23. Buchs, C., & Butera, F. (2004a). Illustration d’un programme d’entraînement à la résolution
de conflits. In M.-Ch. Toczek-Capelle & D. Martinot (Eds.), Le défi éducatif. Des situations
pour réussir (pp. 239-244). Paris : Armand Colin.
30
C. Buchs
Publications
24. Buchs, C., Filisetti, L., Butera, F., & Quiamzade, A. (2004). Comment l’enseignant peut-il
organiser le travail de groupe de ses élèves ? In E. Gentaz & Ph. Dessus (Eds.), Comprendre
les apprentissages. Sciences cognitives et éducation (pp. 168-183). Paris : Dunod.
25. Butera, F., & Buchs, C. (2004). Autorité et apprentissage : des objectifs mutuellement
exclusifs ? In M.-Ch. Toczek & D. Martinot (Eds.), Le défi éducatif. Des situations pour
réussir (pp. 227-239). Paris : Armand Colin.
26. Quiamzade, A., Mugny, G., Falomir-Pichastor, J.-M., Invernizzi, F., Buchs, C., &
Dragulescu, A. (2004). Correspondance entre style d’influence et significations des positions
initiales de la cible : le cas des sources expertes. In J.-L. Beauvois, R.-V. Joule & J.-M.
Monteil (Eds.), Perspectives cognitives et conduites sociales, vol. 9 (pp. 341-363). Rennes :
Presses Universitaires de Rennes.
27. Butera, F., Mugny, G., & Buchs, C. (2001). Representation of knowledge as a mediator of
learning. In F. Butera & G. Mugny (Eds.), Social Influence in Social Reality (pp. 193-209).
Göttingen: Hogrefe and Huber.
Actes de colloques
28. Buchs, C., & Butera, F. (2011). Régulation compétitive des conflits et dépendance
informationnelle dans l’apprentissage entre étudiants. Acte du colloque AREF 2010. Genève
https://plone2.unige.ch/aref2010/symposiums-longs/coordinateurs-en-b/regulations-relationnelles-etsociocognitives-du-conflit-et-apprentissage/Regulation%20competitive.pdf/view
29. Buchs, C. (2007b). Travail en duo sur des textes à l’école primaire : le rôle de la distribution
des informations. Actualités Psychologiques, 19, 73-77. Numéro coordonné par M. Grossen.
Interaction et pensée : perspectives dialogiques.
Travail d’édition
Butera, F., Buchs, C. & Darnon, C. (Eds), (2011b). L’évaluation, une menace ? Collection
Apprendre. Presses Universitaires de France.
Buchs, C., Chatard, A., Desrichard, O., Mugny, G. (Eds.). (2009). Social dynamics in judgment
and performance in academic settings [Special issue]. European Journal of Psychology of
Education, 24 (2).
Ouvrage
Topping, K., Buchs, C., Duran, D., & van Keer, H. (Publishing agreement). Effective Peer
Learning: From principles to practical implementation. Taylor & Francis
Manuscrits soumis
Buchs, C., Chanal, J. & Butera, F. (soumis). Dual Effects of Partner’s Competence: Resource
Interdependence in Cooperative Learning at Elementary School.
Filippou, D. & Buchs, C. (soumis). Affirmation de soi et pratiques pédagogiques : un conflit
autour de la coopération ?
Rédaction en cours
Buchs, C. & Ramirez Montes, M. (paper in preparation). Positive resource interdependence for
young students: a nudge for cooperation but a pitfall for learning.
Buchs, C. (paper in preparation). Conflict in cooperative learning, the role of decentering.
Proposition acceptée pour la special issue for International Review of Social Psychology,
Conflicts in social influence: A Festschrift in honour of Gabriel Mugny.
Buchs, C. (ouvrage en préparation). Apprendre (par) la coopération.
31
Téléchargement
Explore flashcards