Vous avez dit spécificité des territoires ?

publicité
Lettre n° 15 du 30/05/2013 – La sélection de l'actualité territoriale
Bonjour à toutes et à tous,
Après avoir tenté, en résumant en une page le rapport de M. Eloi Laurent qui en compte 541 - tentative
périlleuse -, de décrypter pour vous le concept d'"égalité des territoires" (Partenariats Territoires Infos N°14), il
m'a semblé intéressant d'aborder dans ce nouveau numéro le concept de "spécificité des territoires" dont on
parle beaucoup en ce moment, notamment au travers de la discussion qui s'engage au Parlement sur la réforme
de la décentralisation.
Je me suis appuyé pour cela sur une publication effectuée en 2012 par M. Bernard Pecqueur, Professeur des
Universités, dans un guide consacré à l'économie territoriale.
Il a beaucoup été publié sur ce thème et d'autres documents auraient pu être utilisés, mais celui-ci m'a semblé
particulièrement clair, s'agissant d'un sujet plutôt ardu pour les non-spécialistes. Je ne résiste donc pas au plaisir
de vous le faire partager.
Bonnes lectures !
Roland Chaboud
"Vous avez dit spécificité des territoires ?"
Vers un renouveau du développement territorial : l'adaptation de l'ensemble de l'économie française
à la mondialisation passe par le renforcement des territoires et la valorisation de leurs ressources
spécifiques.
Résumé d'une publication de Bernard Pecqueur, Professeur des Universités, Institut de géographie alpine,
Université de Grenoble, pour la Dreal Rhône-Alpes (avril 2012)
1. Après une conception de l'aménagement du territoire pensée à partir de la capitale (années soixante – Datar),
les lois de décentralisation de 1982/1983 ont modifié les équilibres institutionnels en matière de politiques
publiques et favorisé la montée en charge de l'action des collectivités locales. La plus grande partie de leurs
interventions en matière de développement économique se concentrent aujourd'hui sur l'attractivité des
territoires, c'est-à-dire sur l'environnement de l'entreprise, pour l'accueillir au mieux.
2. La limite à cette logique réside essentiellement dans la concurrence qui se développe entre les territoires pour
accueillir des emplois extérieurs. NDLR : les difficultés rencontrées par le projet de loi de décentralisation en
cours de discussion, qui vise notamment à laisser les différents niveaux de collectivités territoriales s'organiser
entre elles dans chaque région, illustrent bien cette limite.
3. Les tendances qui se dessinent actuellement sont contradictoires :
les activités économiques ont tendance à se regrouper en un même lieu (clusters, pôles de compétitivité,
pôles d'excellence rurale…), en se fondant de plus en plus sur ce qui fait la spécificité de ce lieu par
rapport aux autres ;
parallèlement, les activités économiques perdent petit à petit leur ancrage dans les territoires, sous la
poussée d'un double phénomène :
- une mobilité croissante des habitants, qui éloigne le lieu de vie du lieu de travail ;
- la mondialisation, qui éloigne les lieux de production des lieux de consommation.
Cette perte d'ancrage territorial accroît le risque :
- d'un renforcement de la "fracture territoriale" : ce qui est produit à un endroit donne lieu à des revenus
qui ne sont pas forcément consommés sur place ;
- d'une rupture pour le citoyen du lien entre son activité économique et sa vie quotidienne en société ;
- d'une plus grande exposition aux phénomènes de délocalisation des entreprises et donc des emplois.
Cette situation exige une mutation importante des pratiques des collectivités territoriales, qui doivent chercher à
sortir de la concurrence des produits standards et se différencier de leurs voisins, afin de trouver les spécificités,
les ressources sur lesquelles il est possible de trouver des sources de développement. Il s'agit donc de changer le
regard sur les territoires et de rechercher les ressources cachées, celles auxquelles on n'avait pas pensé, celles
qui sont encore virtuelles, celles qui font appel à la culture et à l'histoire des lieux.
Cela nécessite de mobiliser l'ensemble des acteurs du territoire : acteurs publics, entreprises, société civile,
citoyens, associations... et la Caisse des Dépôts y a toute sa place.
Lire la publication effectuée sur ce sujet par Mairie-conseils : Territoires en dynamiques : vers
une économie régénérative ?
Lire l’intégralité du guide publié par la Dreal Rhône-Alpes : Etat et développement territorial : un
guide pour les démarches d’économie territoriale
Le quotidien d'information en ligne des collectivités territoriales et de leurs partenaires
Informer et accompagner les élus locaux
DDTR-Stratégie territoriale et partenariats © 2012 - Tous droits réservés - diffusion interne
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire