Une journée pour découvrir le Centre de l`obésité Bernard

publicité
Une journée pour découvrir le Centre de
l’obésité Bernard-Descottes
Les visiteurs ont pu participer à un jeu sur les croyances alimentaires avec les diététiciennes
du Centre de l’obésité. - FEUILLARD Bernadette
Vendredi, le Centre de l’obésité Bernard Descottes a ouvert ses portes au public et proposé de
nombreuses animations.
Vendredi dernier, dans le cadre de la journée européenne de l'obésité, de nombreuses actions
ont eu lieu, un peu partout en France, dont à Saint-Yrieix-la-Perche. Le Centre de l'obésité
Bernard Descottes a organisé une journée « portes ouvertes », afin de présenter son
fonctionnement et ses méthodes de travail. L'objectif est de donner accès et de faire découvrir
au plus grand nombre l'établissement et ainsi que son directeur, Jean Lagneau et ses
collaborateurs (médecins, infirmiers, diététiciennes, éducateurs sportifs, psychologues,
psychomotriciens, etc.), afin, entre autres, de casser bien des idées reçues dans le domaine de
l'obésité.
Le centre a une capacité d'accueil de 50 places à « vocation nationale ». Il accueille des
patients obèses (voire en obésité morbide), âgés de 16 à 75 ans, avec un indice de masse
corporel supérieur à 35 ou 30 avec comorbidités (diabète, hypertension artérielle, syndrome
dépressif, etc.). L'admission dans l'établissement se fait sur prescription médicale. Les patients
bénéficient d'une prise en charge globale (mentale comme physique) et individualisée.
Reprise du contrôle
de son alimentation
Pendant leur séjour, ils sont amenés à redécouvrir leur corps, avec des activités physiques
adaptées comme des séances de balnéothérapie, mais aussi à reprendre le contrôle face aux
aliments, par différents biais, dont des cours de cuisine thérapeutique. Mais, cela ne s'arrête
pas là, des ateliers de psychomotricité, de gestion émotionnelle, de travail sur les sensations
alimentaires (faim, rassasiement, plaisir), d'acceptation de soi et petit à petit du regard des
autres, sont aussi au programme.
Vendredi, tous ces domaines ont été abordés, au travers d'ateliers (initiation à la marche
nordique, exercices de posture et de respiration, échange sur le lien entre émotion et
alimentation), de conférences et de stands, proposés et assurés par des personnes du centre
(Parcours moteur\équilibre, croyances alimentaires, dégustation de produits réalisés par le
chef de cuisine) et de bénévoles d'associations partenaires à celui-ci, comme l'AFD 87
(Association Française des Diabétiques) et l'Association des Insuffisants Respiratoires du
Limousin.
Il s'agit d'associations de malades et de proches de malades. La première a apporté des
informations sur tout ce qui peut être lié au diabète, en précisant qu'il n'y avait pas que les
personnes obèses qui pouvaient en souffrir. La seconde a abordé avec les visiteurs, la question
de l'apnée du sommeil, une maladie sournoise, souvent découverte par hasard lors d'une
hospitalisation.
Deux conférences ont été données, l'une par le Docteur Guylaine Laroumagne, sur « La
chirurgie bariatrique » et l'autre par le Docteur Valérie Bailly-Maître, sur « Qu'est-ce que la
micro-nutrition ? ».
Cette spécialité, venue principalement de Belgique et du Luxembourg, est une évolution dans
le domaine de la nutrition. Les médecins qui la pratiquent, s'intéressent aux micronutriments
(pro-biotiques, OMGA3, vitamines, magnésium, zinc, etc.). Le diagnostic se fait par une
approche globale, afin de déterminer les manques en micronutriments du patient, avant de
pouvoir se pencher sur un rééquilibrage alimentaire, complété d'un apport de nutriments
(complets alimentaires), si nécessaire. Il faut savoir que certaines pathologies s'accompagnent
automatiquement de pertes en nutriments, qu'il est nécessaire de combler, comme les cancers.
Bernadette Feuillard
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

TEST

2 Cartes Enrico Valle

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Algorithme

3 Cartes trockeur29

Créer des cartes mémoire