résumé

publicité
Nous avons présenté dans ce mémoire, une étude théorique de la réactivité
chimique des dérivés fluoro-chlorés de l’éthylène avec l’oxygène atomique dans ses
états énergétiques 3P et 1D. deux méthodes quantiques différentes : la méthode UHF et
la méthode DFT/B3LYP en base 6-31G, sont mises en œuvre pour cela. Pour chacune
des réactions étudiées, nous établissons, après un choix justifié des coordonnées de
réactions, les profils énergétiques dont l’exploration nous a permis de localiser et de
déterminer les structures des états de transition et des produits finaux.
Cette étude montre que la nature du produit de chaque réaction dépend de la direction
d’approche de chaque molécule mise en jeu, par l’atome d’oxygène : la direction la
plus probable, à la fois du point de vue thermodynamique et du point de vue cinétique,
serait celle dissymétrique où l’oxygène se dirige vers l’atome le moins substitué et
perpendiculaire au plan moléculaire.
Le mécanisme de substitution ou d’addition radicalaire semble être la voie
préférentielle pour ces réactions. Aux interactions à faibles portées de l’ensemble de
ces réactions, dans le cas de l’approche de la molécule par 3O suivant la direction
perpendiculaire au plan moléculaire ( approche A ), nous observons une perte de la
conservation de spin : celui-ci passe, en effet, de la valeur trois à la valeur un.
Les barrières énergétiques sont, par ailleurs, plus faibles dans le cas des réactions avec
l’oxygène dans son état énergétique 1D que dans celui des réactions avec 3O et les
molécules fluorées s’avèrent plus stables vis-à-vis d’une attaque par 1O que l’ensemble
des autres molécules étudiées.
112
Téléchargement
Explore flashcards