Chapitre 1 Leçon 2 : La transpiration chez la plante verte

publicité
Chapitre 1
Leçon 2 : La transpiration chez la plante verte
**Problématique :
Tous les organes fleurs, feuilles, fruits…reçoivent la sève brute meme ceux qui
peuvent se trouver à plus de dix mètres de hauteur.
 Comment expliquer la montée de la sève brute dans la plante verte ?
 Comment mettre en évidence la transpiration ?
 Quelles sont les structures responsables de la transpiration ?
I) Mise en évidence de la transpiration :
Activité1 : a- Emettre des hypothèses qui montrent l’organe qui permet la
transpiration chez la plante verte.
Hypothèse1 : La plante transpire par les feuilles
Hypothèse2 : La plante transpire par la tige
b- Réaliser et schématiser les expériences qui confirment les hypothèses émises et
tirer une conclusion.
La plante transpire par les deux faces de la feuille mais abondamment par la face
inférieure.
II) Quelles sont les structures responsables de la transpiration :
Activité2 : Pour connaitre les structures responsables de la transpiration on observe
au microscope l’épiderme de la face inférieure de la feuille de blette ou de
géranium…
Schématiser et décrire les structures observées.
Les structures responsables de la transpiration sont les stomates. Chaque stomate
est formé par deux cellules stomatiques et un ostiole.
III)
Relations entre l’absorption et la transpiration :
Activité3 : On réalise l’expérience P19, on suit le déplacement de l’index dans le tube
pendant 20 minutes les résultats sont portés dans le tableau P20. Répondre aux
questions 1, 2, 3, 4 et 5.
Réponses :
1) Le déplacement de l’index du potomètre A est plus important que celui du
potomètre B.
2) Le nombre de gouttes d’eau dans le sac du dispositif A est supérieur à celui
dans le sac du dispositif B.
3) Plus la plante transpire, plus elle absorbe de l’eau. Donc il existe une relation
entre l’absorption et la transpiration.
Justification : Il ya perte d’eau par les ostioles des stomates ce qui provoque un
appel d’eau vers les feuilles. C’est l’aspiration foliaire qui permet la montée de la sève
brute : on dit que les stomates jouent le rôle de pompes ou de ventouses, ce sont les
moteurs de la circulation de la sève brute.
4) On utilise une lampe électrique ou un sèche cheveux pour montrer l’influence
de l’élévation de la température sur l’absorption et la transpiration.
5) On arrose les plantes après une journée chaude pour compenser l’eau perdu
par transpiration. Pour que la plante soit en bon état, elle doit être en
équilibre hydrique c’est-à-dire la quantité d’eau perdue par transpiration est
égale à la quantité d’eau absorbée.
Bilon hydrique = quantité d’eau absorbée – quantité d’eau transpirée
Activité4 : Les documents 6 et 7 de la P18 montrent l’aspect des stomates à
l’obscurité et exposés à la lumière. Quelles est la conséquence de la différence
observée sur l’aspiration foliaire ?
A l’obscurité, les ostioles sont fermés. Il n’y a donc pas de transpiration et pas
d’aspiration foliaire ni d’absorption d’eau. Par contre à la lumière, les ostioles sont
ouvertes, donc il y’a transpiration et absorption d’eau.
Téléchargement
Explore flashcards