La Première Guerre mondiale : (1914 – 1918). Résumé du cours

publicité
La Première Guerre mondiale :
(1914 – 1918).
Résumé du cours :
Avertissement :
Un petit résumé de cette leçon pour aider les élèves qui en ont besoin.
Attention, connaître ce résumé ne sera sans doute pas suffisant pour réussir à 100 % le
contrôle... mais cela devrait permettre d'éviter les trop mauvais résultats.
I) Le déclenchement de la Première Guerre mondiale :
En 1914, l'Europe est divisée en trois grands systèmes d'alliances défensives : la Triple Entente
(France, Royaume-Uni, Empire russe) et la Triple alliance (Empire allemand, Empire d'AutricheHongrie, Italie).
Ce système d'alliance, conçu pour éviter la guerre va au contraire la précipiter en 1914 après un
attentat : l'assassinat à Sarajevo le 28 juin 1914 de l'héritier de l'Empire d'Autriche-Hongrie,
François Ferdinand.
L'Autriche-Hongrie va en effet menacer la Serbie. Ce pays obtient alors l'aide de l'Empire
russe. Les Autrichiens obtiennent à leur tour le soutien de l'Allemagne. C'est ensuite au tour
des Russes de demander et d'obtenir le soutien de la France et du Royaume-Uni.
Au final, au début d'août, la guerre est déclarée entre presque tous les pays européens.
II) Comment cette guerre est-elle devenue mondiale ?
De guerre « européenne », cette guerre va devenir « mondiale » pour plusieurs raisons:
● Les pays comme la France et le Royaume-Uni vont faire venir des soldats de leurs colonies
pour qu'ils se battent (tirailleurs marocains, algériens, sénégalais pour la France, soldats
du Canada, d'Australie, d'Afrique du Sud... pour le Royaume-Uni).
● Des pays qui n'étaient pas concernés par la guerre vont finir par s'y engager, comme les
Etats-Unis qui entrent en guerre en avril 1917 au côté de la France, du Royaume-Uni et de
l'Empire russe.
● Des combats ont eu lieu un peu partout dans le monde (du côté des colonies allemandes
d'Afrique, au Moyen-Orient...).
III)Les grandes phases de la guerre :
A) Les débuts de la guerre :
En 1914, tout le monde pensait que la guerre serait courte. Les premiers combats vont être
extrêmement meurtriers car les équipements des soldats ne sont pas encore adaptés aux
nouvelles conditions de guerre (pas de casques, uniformes voyant...), alors que les armes sont
déjà très destructrices (artillerie, mitrailleuses...). Les combats se font de plus, souvent à
découvert, sans que les soldats puissent se protéger.
Sur le front français, les Allemands attaquent et sont près de l'emporter, mais ils sont
repoussés lors de la bataille de la Marne. Les Français contre-attaquent et avancent mais ils
sont finalement bloqués.
B) L'apparition des tranchées :
Dans l'automne 1914, les soldats vont commencer à creuser des tranchées pour se mettre à
l'abri. Le réseau des tranchées va peu à peu s'étendre de la Mer du Nord aux Vosges. Cette
évolution de la guerre donne l'avantage aux soldats qui défendent par rapport à ceux qui
attaquent. La guerre s'enterre.
C) La guerre des tranchées :
La Première Guerre mondiale devient alors la guerre des tranchées (voir les documents
distribués en cours). Les attaques vont se succéder de 1915 à 1918 sans succès très importants.
A chaque fois, les pertes sont immenses pour ne déplacer la ligne de front que de quelques
kilomètres dans un sens ou dans l'autre (ex : 1916 : attaque des Allemands à Verdun, des
Britanniques et des Français sur la Somme ; 1917 : attaque des Français au Chemin des
Dames...).
L'attaque du Chemin des Dames est un échec qui cause des troubles dans l'armée française : un
mouvement de mutinerie éclate qui est réprimé sévèrement (exécutions...).
D) 1918 : les derniers combats :
En 1918, la guerre finit par évoluer positivement pour la France, le Royaume-Uni et leurs alliés
grâce à la montée en puissance de l'armée des Etats-Unis qui leur permet d'avoir un avantage
numérique, ainsi qu'à l'arrivée de matériels plus performants comme les chars d'assaut Renault
et la domination de l'espace aérien.
Contraints à reculer, les Allemands demandent et obtiennent un armistice le 11 novembre 1918.
Celui-ci est signé dans la forêt de Compiègne, dans la clarière de Rethondes.
IV)Une guerre totale : une guerre d'une violence totale.
Cette guerre est une guerre totale car c'est une guerre d'une très grande violence pour les
combattants :
Leurs conditions de vie sont vraiment très dures dans les tranchées (par rapport aux
intempéries, à la boue, à la saleté, au manque d'hygiène, aux difficultés à ravitailler les
soldats...).
Les combats sont extrêmement meurtriers : l'artillerie cause des dégâts très importants, les
blessures sont souvent extrêmement graves... Les pertes sont souvent très importantes en cas
d'attaque.
(relire et regarder les documents fournis en cours).
V) Une guerre totale : une guerre qui touche tout le monde.
La mobilisation ne concerne pas que les soldats, elle touche toute la société de différentes
façons : il y a
●
●
●
●
la mobilisation de la main d'oeuvre (il faut remplacer les hommes partis au front, ce qui
pousse des femmes à travailler dans l'industrie, notamment les « munitionnettes » qui
travaillent pour l'industrie d'armement.).
La mobilisation industrielle : beaucoup d'entreprises se mettent au service de la guerre
et changent leur production pour répondre aux besoins des armées. Renault, par exemple,
va construire des camions et des automobiles, mais aussi des chars d'assaut, des obus et
des moteurs pour les avions de guerre.
La mobilisation économique : la guerre coûte cher. Les différentes pays demandent donc
de l'argent à leurs habitants pour la financer.
La mobilisation culturelle : tous les Etats essayent de convaincre leur opinion publique que
la guerre est une bonne chose pour eux. Ils utilisent pour cela la censure et la
propagande.
La violence de la guerre touche aussi tout le monde : Les veuves et les orphelins sont très
nombreux à la fin de la guerre.
Les civils sont parfois visés (villes bombardées...). La guerre est aussi le cadre dans lequel va se
produire le génocide des Arméniens dans l'Empire ottoman. L'Etat ottoman va faire mourir
environ un million d'Arméniens durant la Première Guerre mondiale.
VI)Le bilan et les conséquences de la guerre :
Le bilan humain est terrible : dix millions de morts au moins, des millions de blessés qui pour
beaucoup ne guériront jamais totalement.
Le bilan matériel est lui aussi colossal : les zones où les combats ont eu lieu sont complètement
dévastées. Des villes sont complètement détruites comme Arras, Reims...
Cette guerre va avoir d'importantes conséquences : la carte de l'Europe est redessinée : des
Etats disparaissent (Empire d'Autriche-Hongrie, Empire russe, Empire ottoman...), certains
apparaissent (Yougoslavie, Hongrie, Tchécoslovaquie, Pologne...).
Beaucoup de frontières bougent. L'Allemagne perd de nombreux territoires (au profit de la
France – Alsace et Lorraine-, de la Belgique, du Danemark et de la Pologne). D'autres pays
s'agrandissent (la France récupère l'Alsace et la Lorraine, l'Italie le Trentin et l'Istrie...). Ces
changements sont validés par le traité de Versailles du 28 juin 1919 qui met un terme à la
guerre.
L'Empire russe disparaît dans les révolutions de février et d'octobre 1917 et les communistes
dirigés par Lénine s'y installe au pouvoir.
Derniere conséquence : pour éviter une nouvelle guerre, la Société des Nations est créée à
Genève.
M. Renou. Collège des Trois vallées, La Voulte sur Rhône.
Téléchargement