Facteurs de virulence du Staphylocoque doré - BiOutils

publicité
Les facteurs de virulence chez Staphylococcus aureus
Staphylococcus aureus est un pathogène opportuniste
Le Staphylocoque doré est une bactérie présente chez
environ 30% de la population. Pour la majorité de ces
personnes, aucun problème ne se manifeste jamais. Ce
n’est qu’en cas de faiblesse du système immunitaire que
cette bactérie peut tout à coup se transformer en un ennemi
redoutable.
Le Staph doré - un multi-talent redouté
Résistance aux
antibiotiques, p.ex. MRSA
Adhésion aux matériaux
médicaux (cathéters,
implants, etc.)
Cette bactérie est championne dans l’acquisition et
l’expression d’une multitude de facteurs de virulence et dans
la résistance aux antibiotiques.
Croissance réduite
Adhésion aux tissus
de l’hôte
Mode de vie intracellulaire
L’acquisition de matériel génétique étranger codant pour
des gènes de résistance aux antibiotiques ou des gènes de
virulence, peut mettre le traitement et l’action de notre
système immunitaire hors fonction.
Production de toxines
Formation de biofilms
http://rubayeet.wordpress.com
R. Martini, F. Cavat, K. Perron
Dans les pays industrialisés, comme les USA, le Staphylocoque doré est la première cause de mortalité par infection.
Une enzyme de restriction qui empêche le transfert
Dans l’évolution des bactéries le transfert horizontal de l’ADN joue un rôle
de gènes de résistance et de virulence
important. Ce transfert peut se faire par l’acquisition d’ADN dans l’environnement
Les enzymes de restriction peuvent reconnaître l’ADN étranger et le couper en morceaux. Ces
enzymes ont été découvertes par le Prix Nobel (1978) Werner Arber à l’Université de Genève dans
les années 60 et ont permis le développement de la biologie moléculaire et du génie génétique.
(transformation), par contact entre les bactéries (conjugaison), ou via l’infection par
des bactériophages, les virus des bactéries (transduction).
3 manières de « voir » une enzyme de restriction
http://www.biotechlearn.org.nz/themes/dna_lab/images/restriction_enzyme
Nous étudions la présence des enzymes de restriction chez le Staphylocoque doré pour
- pouvoir introduire l’ADN étranger afin de pouvoir étudier l’expression de facteurs de virulence
- comprendre le transfert de gènes de résistance aux antibiotiques et des facteurs de virulence
venant d’autres bactéries
A l’avenir, nous allons étudier les conditions qui stimulent le transfert d’ADN de bactéries à bactéries et s’il existe
des conditions où les bactéries diminuent l’efficacité des barrières.
Les hélicases à ARN impliquées dans la virulence?
Staphylococcus aureus en culture et en biofilm
Les étapes de formation d’un biofilm
Geipel U. Pathogenic organisms in hip joint infections. Int J Med Sci 2009; 6:234-240. Available from http://www.medsci.org/v06p0234.htm
Les biofilms se constituent sur des surfaces tissulaires ou sur des
corps étrangers.
Les bactéries dans les biofilms sont peu accessibles aux cellules
du système immunitaire et peu sensibles aux antibiotiques, ce qui
peut engendrer des infections persistantes.
P. Tu Quoc et al., 2007
Nature Reviews Microbiology 7, 555-567 (August 2009) | doi:10.1038/nrmicro2182
Dans le biofilm, les bactéries sont entourées d’une
matrice glucidique ou protéique qui les protège.
Nous étudions des hélicases à ARN (des enzymes qui déroulent
des structures secondaires ou des appariements ARN-ARN) et leur
rôle dans l’expression des gènes nécessaires à la formation de
biofilms.
Groupe de Patrick Linder
Contact: Patrick.Linder@unige.ch
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire