Choc cardiogénique I. Définition II. Etiologie III. Signes cliniques IV

publicité
 UE 2.7 Choc cardiogénique
I.
Définition
État de choc lié à la perfusion insuffisante des tissus secondaires à une
défaillance de la pompe cardiaque qui est alors incapable d’assurer un débit
systémique suffisant
- altération de la fonction systolique (diminution de la force de contraction +
baisse du débit cardiaque)
- altération de la fonction diastolique (altération du remplissage du ventricule
gauche)
- augmentation de la post-charge
II.
Etiologie
- Baisse de la contractilité du myocarde : IDM avec nécrose, cardiopathie
dilatée, iatrogène …
- Gène au flux sanguin intracardiaque : valculopathies, complication des
prothèses valvulaires, communication interventriculaire
- Troubles conductifs, rythmiques
- Défaillance cardiaque droite : tamponade, embolie pulmonaire, pneumothorax…
III.
Signes cliniques
- Dispnée
- Tachycardie
- Hypotension artérielle
- Pression artérielle pulsée (différence entre PA systolique et PA diastolique
diminue)
- Hypoperfusion périphérique
- Oligurie
- Souffle cardiaque
- Troubles neurologiques (agitation, somnolence, coma)
IV.
Examens complémentaires
Le diagnostic est clinique
Les examens complémentaires servent à rechercher l’étiologie et à évaluer le
retentissement
- ECG
- Rx thorax
- Echo cardiaque
1 V.
UE 2.7 Prise en charge
Réanimation
Repos strict au lit en position demi-assise
A jeun
2 VVP
Sondage urinaire
Traitement étiologique
Traitement par ionotropes positifs (dobutamine) pour améliorer la fonction
systolique
Assistance circulatoire
VI.
Rôle IDE
Constantes : FC, FR, Pa, Sa02
EVA
Examens complémentaires
Installation : lit strict – demis-assis – a jeun
Oxygénothérapie
Monitoring cardiaque
Sondage urinaire + surveillance diurèse
VVP
ECG
Mise en route du traitement : diurétiques + dobutamine
2 
Téléchargement
Explore flashcards