L`INFORMATISATION DU DOSSIER PATIENT AUX URGENCES

publicité
#34
novembre 2016
L’INFORMATISATION
DU DOSSIER PATIENT
AUX URGENCES
TERRITOIRE DE SANTÉ P.2
Le GHT Caux Maritime
approuvé
Hôp numérique P.4
Informatisation des
urgences, c’est parti !
ZOOM SUR P.6
Prévention incendie : l’équipe
SSIAP du Château-Michel
NOTRE TERRITOIRE DE SANTÉ
Édito
Le Groupement Hospitalier de
Territoire Caux Maritime approuvé
par l’ARS de Normandie
Nommée en qualité de Directrice des
établissements de DIEPPE – EU – SAINTVALERY-EN-CAUX – LUNERAY – LE
TREPORT – SAINT CRESPIN – j’ai été
particulièrement sensible à l’accueil
dont j’ai bénéficié.
L’Agence Régionale de Santé de Normandie a
approuvé le 1er septembre 2016 la convention
constitutive du Groupement Hospitalier de
Territoire (GHT) Caux Maritime, signée par
l’ensemble de ses membres en juin 2016.
Après deux mois d’exercice, je mesure le
dynamisme et l’engagement des équipes. C’est à l’évidence un atout
fort pour le développement de l’offre de soins sur le territoire.
Cette approbation ouvre la voie à la poursuite
des travaux de structuration et d’organisation du
groupement.
Le Groupe Hospitalier de Territoire Caux Maritime, qui adjoint l’EHPAD
d’ENVERMEU à la direction commune, ambitionne de répondre aux
besoins de proximité de la population en assurant l’accès à un service
public de qualité.
Il s’agit d’inscrire les parcours patients dans des filières de soins
pertinentes garantes des indispensables articulations avec
l’ensemble des partenaires dans et hors territoire.
Les instances de pilotage et consultatives du GHT
tiendront leurs premières séances en décembre
2016 :
- Le comité stratégique de groupement. Il propose
les orientations sur la gestion et la conduite des
fonctions au sein du GHT, notamment sur la mise
en œuvre du projet médico-soignant et se prononce
sur le règlement intérieur du groupement
- La commission médicale de groupement
- La commission des soins infirmiers, de
rééducation et médico-techniques de
groupement
- La commission des usagers de groupement
Les projets sont nombreux, marque d’une réelle vitalité ; ils
bénéficient de soutiens forts pour leur promotion.
L’action de la direction participe d’une politique attentive aux
spécificités de chacun, ouverte au dialogue dans le cadre d’une
gouvernance partagée.
Dolorès TRUEBA DE LA PINTA
Directrice
Parallèlement, le projet médico-soignant partagé
est en cours de rédaction.
Un ostéodensitomètre au service Imagerie
de l’hôpital
Prochaine étape : les filières de prise en charge et
l’organisation de la gradation des soins dans les
différents sites du groupement seront présentées à
l’ARS pour le 1er janvier 2017.
Le service Imagerie du Centre Hospitalier de Dieppe vient de
s’équiper d’un ostéodensitomètre.
Direction de la communication
En novembre, encouragez
vos collègues qui ont
décidé d’arrêter de
fumer
2
Dolorès Trueba de la Pinta,
Directrice
Cet appareil est connu pour mesurer la densité minérale osseuse et
établir le diagnostic d’ostéoporose.
Mais il permet aussi d’analyser la répartition de la masse
musculaire et de la masse graisseuse lors des bilans corps entiers
prescrits médicalement pour les sportifs ou les personnes atteintes
d’obésité.
Contact : Secrétariat du service Imagerie - 02 32 14 75 44.
RivageSanté #34
Direction de la communication
À LA UNE
SANTÉ PRÉVENTION
ATTENTIFS ENSEMBLE
VACCINEZ-VOUS CONTRE LA GRIPPE !
Après les actes de terrorisme fin
juillet sur le territoire national, le
Centre Hospitalier de Dieppe a mis
en oeuvre des mesures complémentaires de
vigilance pour completer le plan Vigipirate activé
en 2015.
Depuis le 07 octobre, la campagne
de vaccination antigrippale
2016 est lancée et se poursuivra
jusqu’au 31 janvier 2017.
Depuis le 31 août 2016, six accès secondaires
ont été fermés sur le site Pasteur.
Les patients et visiteurs sont donc invités à
utiliser l’entrée centrale du Pavillon Trividic au
niveau de l’accueil.
Une campagne d’affichage rappelle les règles de
vigilance, de prévention et de sécurité à appliquer
par tous les établissements du Groupement
Hospitalier de Territoire.
Les professionnels de santé ont été
particulièrement sensibilisés aux risques
d’attentats par des notes d’information et de
sensibilisation et par un exercice Vigipirate.
Nous sommes tous appelés à être attentifs
ensemble.
L’équipe mobile de vaccination
s’est déplacée sur les différents
sites de l’hôpital dès la réception
des vaccins fin septembre.
Elle sensibilise les professionnels
de l’hôpital et les encourage
à se vacciner contre la grippe
saisonnière.
N’hésitez pas à la contacter
pour toutes questions ou pour
Le nouveau dépôt
d’urgence de sang du
Centre Hospitalier de
Dieppe est en service
Tous les patients transfusés
doivent bénéficier de la même
sécurité transfusionnelle
sur notre territoire. Notre
organisation avec l’Etablissement
Français du Sang (EFS) doit
permettre de disposer à tout
moment des produits sanguins
nécessaires au patient dans les
délais prescrits.
Depuis le 10 octobre 2016,
le passage en astreinte les
soirées, week-end et fériés des
techniciens de l’EFS a nécessité
l’ouverture d’un dépôt de sang au
sein de l’hôpital.
Direction de la communication
Le dépôt a vocation à prendre le
relais et assurer la délivrance des
produits sanguins nécessaires
pour les urgences vitales
transfusionnelles en attendant
l’arrivée du technicien d’astreinte
de l’EFS.
RivageSanté #34
vous faire vacciner, en vous
rapprochant du service santé au
travail (poste 5604).
Chaque année, l’épidémie de
grippe entraine un nombre
d’hospitalisation élevé.
L’agence nationale de sécurité du
médicament et des produits de
santé (ANSM) a évalué à 9 500 le
nombre de décès dûs à la grippe
parmi les plus de 65 ans.
Le groupe vaccination
Situé au laboratoire du Centre
Hospitalier de Dieppe, le dépôt
conserve des concentrés
globulaires de groupe O et des
plasmas AB.
Il est ouvert pendant les périodes
d’astreinte de l’EFS. Un numéro
d’appel interne dédié permet
d’orienter la demande urgente
de poche de sang vers le dépôt
de l’hôpital et d’alerter en même
temps le technicien d’astreinte de
l’EFS.
Parallèlement, ce dernier rejoint
le site EFS de Dieppe pour
réaliser les examens d’immunohématologie et poursuivre la
délivrance des produits sanguins,
puis réapprovisionner le dépôt
d’urgence de l’hôpital.
Le dépôt a l’autorisation de
délivrer des produits sanguins
en urgence vitale aux patients de
l’hôpital mais également à ceux
des cliniques des Aubépines et
Mégival.
Dr Catherine Del Gallo,
Biologiste
3
Ensemble, poursuivons la transformation de notre hôpital
Hôp’Numérique :
l’informatisation du
service des urgences
est lancée
Après l’ORL, la médecine
gériatrique et le SSR gériatrique,
l’hôpital a déployé le logiciel
SILLAGE aux urgences et dans
l’unité d’hospitalisation de
courte durée.
L
’informatisation des urgences
est un tremplin pour la
poursuite du déploiement de
SILLAGE sur l’établissement.
Ce module permet la continuité
de la prise en charge des patients
dans un dossier informatisé
unique.
Le Centre Hospitalier de Dieppe
apporte ainsi des réponses aux
exigences règlementaires sur le
circuit du médicament, l’envoi des
résumés de passages aux urgences
(RPU) et la certification de la Haute
Autorité de Santé.
Depuis le 5 octobre dernier, le
dossier des patients accueillis
aux urgences est enregistré dans
SILLAGE depuis l’accueil jusqu’à
l’ordonnance de sortie.
Paul Vanderstraeten,
Ingénieur en charge de la direction des
technologies de l’information et de la
communication
Aboutissement de plusieurs mois de travail et de mobilisation des équipes des urgences,
de la « team » SILLAGE, de la pharmacie et de la direction des
technologies de l’information et de la communication, voici les
premières impressions de quelques-uns des acteurs après 15
jours de mise en œuvre :
Comment avez vous vécu le déploiement de ce nouveau
logiciel ?
ENTRETIEN AVEC CAROLE PLOUZENNEC,
une des 5 référents infirmiers des urgences
«
Le personnel paramédical s’est bien
approprié le logiciel, tout s’est mis
en place de façon très fluide, même si quelques
réajustements dans le déploiement restent à faire.
ENTRETIEN
AVEC EMILIE
ARCANGIOLI,
interne aux
urgences de mai à
octobre 2016
«
De mon
point de vue, la mise en route a été
contraignante pour adapter les interfaces du
logiciel aux activités des urgences.
Cela a augmenté le temps de prise en charge du
patient car il a fallu s’habituer à ce nouvel outil
et faire face à quelques défauts techniques.
Les prochains internes qui arrivent en novembre
auront sûrement plus de facilité à l’utiliser car
ils débuteront directement avec ce logiciel, moi,
je m’étais habituée à l’ancien. »
4
La pratique et la manipulation quotidienne permettront à chacun de
mieux s’approprier le logiciel. Les équipes ont vraiment fait preuve
de volontarisme, de collaboration et de compétence limitant ainsi
l’impact sur le temps de prise en charge des patients.
Au niveau des praticiens, c’est plus partagé, mais on peut compter sur
certains médecins moteurs malgré les inquiétudes. »
«
La mise en place s’est bien passée, d’autant plus que les urgences
étaient assez fluides le jour J.
Je trouve le logiciel moins facile visuellement
pour le suivi du patient (examens, transfert),
mais on accède plus facilement au dossier
patient informatisé (que papier) pour tracer
les soins. On consacre maintenant plus de
temps à l’ordinateur... »
ENTRETIEN AVEC LAURA ADAM,
une des 2 référentes aides soignantes
RivageSanté #34
Hôp’Parcours patient
Améliorer l’accueil des patients
en consultations
Une des priorités du Centre
Hospitalier de Dieppe est
d’améliorer l’accueil ainsi que
l’accessibilité aux soins :
Focus sur les consultations
L
a consultation est le
premier regard que de
nombreux patients portent
sur un établissement.
Elle constitue un enjeu
stratégique pour l’hôpital.
Elle est à la fois une vitrine des
activités de l’hôpital et permet de
fidéliser les patients.
En juin 2016, Catherine Mortoire
a été nommée pour mieux
coordonner les activités de
consultations. Cadre de santé
depuis 2000, elle possède une
expérience variée, acquise dans
plusieurs services de soins et
d’hospitalisation.
Des missions prioritaires lui
ont été confiées : faciliter
l’accessibilité aux consultations,
fluidifier le parcours du patient
et améliorer l’attractivité des
consultations de l’hôpital de
Dieppe.
Un plan d’action a été validé
pour atteindre ces objectifs :
- favoriser l’accueil téléphonique,
l’accueil physique mais aussi
mener une réflexion sur des
prises de rendez-vous en ligne
- formaliser les parcours et
structurer les consultations
- valoriser les compétences de
spécialistes et réduire les délais
de rendez-vous.
Des actions concrètes sont déjà
effectives : le rappel du rendezvous par SMS à 48H a été mis
en place en juin 2016 au pôle
médecine et va être étendu au
pôle chirurgie.
Toutes ces actions nécessitent
une coordination et une
collabaration avec les acteurs
des différents secteurs du
Centre Hospitalier, mais aussi
un partenariat avec les acteurs
de ville et les usagers afin de
répondre au mieux à leurs
attentes.
Direction de la communication
Les services d’hospitalilsation de
chirurgie se réorganisent
Mi-août 2016 l’unité d’ORL du pôle Chirurgie a
réouvert au 4ème étage du Pavillon Ango après
des travaux d’aménagement.
Le développement de la chirurgie ambulatoire a
conduit naturellement à adaptater la capacité des
services et le dimensionnement des équipes à la
charge de travail et aux spécialités médicales.
Aujourd’hui, les structures d’ORL et d’orthopédie
sont installées au 4ème étage du pavillon ANGO et
comptent 26 lits dans des locaux restructurés et
adaptés.
Le rapprochement de ces deux unités présente un
avantage notable pour la sécurité des soins et des
agents d’ORL et d’Orthopédie du fait de la proximité
des équipes la nuit et le week-end.
Au 3ème étage, des modifications ont également eu
lieu. On y trouve dorénavant 22 lits de chirurgie urologique, vasculaire et digestive. En plus de ces 22
lits, la structure dispose également de 3 lits en cas
de hausse ponctuelle de l’activité.
4 lits supplémentaires peuvent être ouverts en cas
d’afflux important de patients.
Cette réorganisation du pôle de chirurgie s’intègre dans la démarche de fluidité du parcours
patient. Elle va ainsi permettre une amélioration
de la prise en charge du patient en hospitalisation
de chirurgie.
Mireille Dalla Torre
Cadre supérieur du pôle chirurgie
Les travaux se poursuivent :
Le gros œuvre pour la construction
de l’EHPAD est quasi terminé.
La pose des fenêtres a débuté et se
poursuivra jusqu’en avril 2017.
Hop’Actu Projets :
Les actualités des projets du
Centre Hospitalier de Dieppe
En novembre, une chambre témoin
a été présentée avec les couleurs de
murs et les revêtements de sols.
NOUVEAU CHATEAU
Direction de la communication
RivageSanté #34
5
ZOOM SUR
Par Stéphane Guérain, agent SSIAP au Château-Michel
Les missions des agents du SSIAP* du
site Château-Michel
L
es agents du SSIAP 1 du ChâteauMichel constituent le premier maillon de la chaîne des moyens de
secours du site. Leur présence et
leurs compétences en matière de prévention et de sécurité incendie permettent,
en cas de feu ou sinistre, d’alerter immédiatement les secours extérieurs, de les
accueillir et les guider sur les lieux.
Sur le site Château-Michel, l’organisation
de la sécurité incendie est confiée à un
collectif de personnes diplômées SSIAP
1. Pour constituer cette équipe, la direction du Centre Hospitalier de Dieppe a fait
appel au volontariat des agents.
L’agent SSIAP du Château est d’abord un
professionnel soignant, salarié du site,
aide-soignant ou agent des services hospitaliers. Il est mobilisé en cas d’alarme
incendie ou de situation d’assistance à
personne.
Quelles sont ses missions en cas de sinistre réel sur le site du Château-Michel ?
Lorsqu’il reçoit une alerte, l’agent du
SSIAP se rend sur place et procède en premier lieu à une « levée de doute».
En cas de levée de doute positive (feu
non maitrisable), l’agent se met en relation avec le Poste Sécurité du CHD pour
appeler les secours extérieurs.
Il vérifie que le personnel du service sinistré démarre la mise en sécurité des personnes (principe du transfert horizontal).
Puis il va accueillir et diriger les premiers
véhicules de secours jusqu’au bâtiment
sinistré.
En 2013 un feu s’est déclaré dans une
chambre. Une alarme précoce du système
de détection incendie et une action combinée de l’agent SSIAP 1 et des agents des
services techniques ont permis de maitriser rapidement le début d’incendie.
Attention ! Les actions du SSIAP ne
remplacent pas les devoirs de prévention, de vigilance et d’alerte de tout
agent hospitalier.
Qu’il s’agisse de sécurité incendie comme
de sureté (règles Vigipirate), la loi, les
recommandations et les protocoles qui
en découlent imposent à chacun d’être
ACTEUR de prévention et de sécurité.
24 agents ont suivi avec succès la formation SSIAP 1 et assurent la continuité de
la fonction.
Quelles sont les modalités de mise en
œuvre sur le site du Château-Michel ?
Afin d’assurer une présence 24h/24 et
7j/7 d’une personne compétente en sécurité incendie sur le site, 3 agents diplômés SSIAP se relaient durant la journée :
un agent du matin (6h30 -14h), un autre
de journée (14h - 21h30), et un agent de
nuit (20h45 - 6h45).
6
En cas d’incendie, chaque agent se doit
de connaître les consignes à mettre en
oeuvre. Ces directives sont personnalisées
pour chaque bâtiment.
Les consignes pour les agents sont
consultables par tout salarié de l’hôpital
et des sites extérieurs soit sur l’application
interne Blue Medi, soit dans les services,
soit auprès des cadres et responsables de
services.
* Service de Sécurité Incendie et d’Assistance à Personnes
RivageSanté #34
Comment devenir agent du SSIAP 1 ?
Pour obtenir le diplôme de SSIAP 1er
niveau, une formation de deux semaines
dans un centre de formation spécialisé est
nécessaire.
En pré-requis, chaque candidat doit avoir
suivi une formation aux premiers gestes
d’urgence et avoir une habilitation électrique. L’ensemble de ces formations doit
être renouvelée régulièrement pour permettre aux agents d’être opérationnels.
Le diplôme est délivré après un examen
composé de deux parties : une partie
théorique et une partie pratique en milieu
simulé.
En complément des modules de formation SSIAP, les agents du site Château-Michel ont été formés par le service sécurité
du site Pasteur à l’utilisation et aux manipulations des éléments du système de
sécurité incendie (SSI) : arrêt des signaux
sonores, localisation et levée de doute
de l’alarme, réarmement du système de
détection incendie et d’une partie des
organes de sécurité….
En résumé.
Les SSIAP 1 du Château sont précieux.
Ce sont des professionnels volontaires.
Les SSIAP 1 du Château sont compétents
en sécurité incendie.
En plus de leur diplôme et des
formations complémentaires, ils suivent
régulièrement des exercices sur les
centrales incendie du site ChâteauMichel.
Ils ont leur travail de soignant à assurer,
alors ne les dérangez pas inutilement
pour «un truc qui sonne», pour une
action que vous êtes capable de faire
(comme refermer une issue de secours)
ou pour réparer un matériel abimé ou
défaillant (faites appel aux services
techniques en priorité).
PORTRAITS
CARNET DE BORD
Deux nouveaux oncologues à l’hôpital
Mariages
Ramona ZAINESCU :
Oncologue radiothérapeute, Ramona ZAINESCU
rejoint l’équipe du service d’oncologie du Centre
Hospitalier de Dieppe début octobre. Elle exerce
depuis 7 années au centre Frédéric Joliot à Rouen
et à la clinique Mégival.
Après sa formation en Belgique, elle quitte la
région parisienne avec sa famille pour s’installer à Dieppe il y a 2 ans.
Recrutée à temps partiel, elle exerce à l’hôpital à raison de trois demi
journées par semaine.
Ramona ZAINESCU avait déjà des contacts étroits avec nos praticiens,
principalement dans les spécialités digestives et pneumologiques.
Elle souhaite offrir une prise en charge de qualité sur notre territoire
pour répondre localement aux besoins des patients.
Juin : Marie SALADIN, IDE pôle PAT avec Jean-Baptiste
LAFOSSE; Marion LANGLOIS, IDE Sillage avec David PREVOST
Juillet : Laetitia COULOMBEL, IDE pôle PAT avec Matthieu
LEBORGNE, IDE pôle médecine ; Pierre LENNE, AS pôle
médecine avec Ophélie DANJOUX ; Rachida DEBIANE, IDE
pôle médecine avec Mouloud BOUCHETTA
Août : Angélique DUBOS, AEQ UCP avec Yannick DEJEAN ;
Yamina LABROUSSE, AA DRH avec Stéphane ARENT ; Lucie
PERCHERON, IDE pôle psychiatrie avec Romain SENECHAL ;
Gaelle HUP, IDE pôle chirurgie avec Samuel FERRY
Naissances
Juin :
Jules, fils de Lucie ERAUD, pôle gériatrie
Léana, fille d’Élodie SIMON, pôle gériatrie
Léana, fille de Marie PARIS, pôle PAT
Nicolas, fils de Lauren POIRET, pôle médecine
Cristina ALEXANDRU :
juillet :
Praticienne du centre Henri Becquerel où elle
exerce depuis 2009, Cristina ALEXANDRU intervient Gabriel, fils de Claire LE GOAZIOU, diététicienne
Océane, fille de Delphine PATIN, pôle chirurgie
au CHD à raison de deux demi journées par
Céleste, fille d’Élodie MONTAY, pôle psychiatrie
semaine.
Romane, fille de Julia BOURVELLEC, pôle psychiatrie
Vous pouvez joindre ces deux praticiennes via le secrétariat de
Août :
l’oncologie au 02.32.14.77.35
Léo, fils d’ Amandine VALLOIS, pôle psychiatrie
Faustine, fille de Delphine PLAQUEVENT, pôle mère et enfant
Top départ pour un nouveau semestre
Téo, fils de Jennifer LEFORT, pôle médecine
60 internes ont été accueil- Adèle, fille de Benjamin LECOLLAIRE, pôle mère et enfant
Septembre :
lis le 02 novembre 2016
Jade, fille d’Élodie LEROY, pôle gériatrie
à l’hôpital de Dieppe pour
effectuer leur semestre de Martin, fils de Justine GUERARD, pôle PAT
Elyne, fille de Marlène HULARD, pôle gériatrie
formation.
Si 13 d’entre eux sont déjà
venus en stage à Dieppe
et reviennent pour un nouveau semestre, la plupart
ont découvert l’établissement lors de la journée d’accueil qui leur est dédiée.
Les internes sont les praticiens de demain. L’objectif est de donner envie
à ces futurs médecins de revenir sur notre territoire une fois leur formation terminée afin d’ intégrer nos équipes médicales ou de s’installer en
cabinet. Nous leur souhaitons un bon semestre.
Direction de la communication
Dates à retenir :
- Mardi 29 novembre : 6ème soirée médicale
- Jeudi 1er décembre : journée mondiale de lutte contre
le sida
- Vendredi 02 décembre : vente à l’acceuil Trividic en
faveur du Téléthon
- Mercredi 07 décembre : spectacle de Noël pour les
enfants hospitalisés de pédiatrie et pour les enfants du
personnel
- Du 04 janvier au 11 février 2017 : campagne Pièces
Jaunes 2017
- Lundi 09 janvier 2017 : cérémonie des voeux du GHT
RivageSanté #34
7
BRÈVES
La semaine du goût pour tous !
Du 10 au 16 octobre, une saveur exotique a soufflé cette
année à l’occasion de la semaine du goût sur notre Centre
Hospitalier ainsi qu’au Château-Michel.
Filet de poisson à la
vanille, poulet tandoori
ou encore colombo de
porc à l’ananas étaient
à l’honneur durant cette
semaine goûteuse.
Ainsi, les cuisiniers du
self et de la cuisine
centrale se sont
partagés leurs recettes afin de faire découvrir tout leur savoirfaire. Ils nous ont envoyé aux quatre coins de la terre grâce à
toutes ces saveurs méconnues.
Ce travail, fruit d’une formation suivie par les agents de cuisine
de l’hôpital, a demandé beaucoup de professionnalisme et de
rigueur, pour la plus grande satisfaction des patients, résidents
et professionnels de santé.
Tahar Benhamiche
Un nouveau
véhicule
SMUR
Le 18 octobre, le
service des urgences
de l’hôpital a
réceptionné un
nouveau véhicule
SMUR (Structure
Mobile d’Urgence et
de Réanimation).
Le Dr Gérault et les
chauffeurs du SMUR ont
travaillé sur l’aménagement
de ce modèle de véhicule,
dont le coût de 62 830€ a
bénéficié d’une subvention
de 3 000€ de la centrale de
Penly.
Les véhicules transportent
250KG de matériel médical
et l’organisation doit être
optimale pour intervenir au
plus vite auprès des patients.
Rappelons qu’en 2015, le
SMUR de l’hôpital de Dieppe
a effectué 916 sorties.
Direction de la communication
RivageSanté est édité par le Centre Hospitalier de Dieppe
Semaine Mondiale
de l’Allaitement
Maternel 2016
Le jeudi 13 octobre 2016, l’hôpital
de Dieppe a participé à la semaine
mondiale pour l’allaitement
maternel en proposant deux
animations.
Un « café d’allaitement » pour les
parents : Une dizaine de parents
étaient au rendez vous proposé par
les professionnels de santé du pôle
Mère et Enfants, engagés sur cette
thématique.
A l’issue d’échanges
très riches autour
des sujets sur
l’allaitement
maternel, tous les
parents présents
ont déclaré être
«très satisfaits» de
cette matinée. Ils
ont indiqué qu’ils
recommandaient à un proche de
participer à un tel évènement.
La proposition d’organiser
régulièrement des cafés
d’allaitement a été largement
plébiscitée.
Le projet de consultations allaitement
maternel a quant à lui été qualifié de
« très intéressant » par l’assistance.
Un « café d’allaitement » pour les
professionnels : L’équipe du CHD a
accueilli dans l’après midi des sages
femmes, puéricultrices, infirmières,
auxiliaires de puéricultures, aides
soignantes et médecins de PMI et
du PME, la représentante du Pôle
Ressource Santé de la ville de Dieppe
ou encore les représentantes du
lactarium. Ces dernières ont abordé
le sujet du don de lait maternel et
rappelé le cadre de leur intervention.
Le thème de la précarité a été
largement évoqué face aux
interrogations de nombreux
professionnels, notamment sur les
moyens d’informer les futurs parents
en situation de précarité souvent
absents des séances collectives de
préparation à l’allaitement maternel.
Une réunion de sensibilisation
auprès des différents acteurs sociaux
(restos du cœur, PMI,….) pourrait être
prochainement proposée.
Enfin, l’initiative «Là Pause Lait»,
du réseau de périnatalité de HauteNormandie, a été
présentée.
Ce logo garantit un
accueil favorable
des femmes qui
désirent allaiter.
Au final, cette journée aura été très
enrichissante.
Nul doute que des actions visant
à améliorer la prise en charge des
parents dans leur singularité face à
l’allaitement en découleront.
Priscilla Viennot,
Puéricultrice en néonatalogie et
pédiatrie
CHD, CS 20219, avenue Pasteur, 76202 Dieppe cedex -Tél. : 02 32 14 76 76 – rivagesante@ch-dieppe.fr - Directrice de publication : Dolorès Trueba de la Pinta
Conception maquette, réalisation et photos : Caroline Bonnamy - Dessins : Stéphane Guérain – Ont participé à ce numéro : Tahar Benhammiche, Corinne
Bidault-Lamy, Caroline Bonnamy, Julia Brivet, Aurélie Dornier, Romain Dubuisson, Stéphane Guérain, Irène Ralaimiadana, Catherine Mortoire, Hubert Français
3 000 ex. ISSN 1968-9691 – Novembre 2016 - Toute reproduction est soumise à autorisation
8
Téléchargement
Random flashcards
Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire