Les forces évolutives à l`origine de la biodiversité

publicité
Thème 2 : La Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant : une planète habitée
Chapitre 4 : Les forces évolutives à l'origine de la biodiversité
Comment la diversité génétique des populations peut-elle conduire à l’évolution des espèces ?
I-
La dérive génétique et ses conséquences
Activité 1 : Le processus de dérive génétique : modélisation
A (rouge)
B (bleu)
G0
10
10
G1
6
2
G2
8
4
G3
2
7
G4
9
0
G5
/
/
Lors de la reproduction, le hasard mène à l’extinction des allèles
Population
Sim 1
Sim 2
Sim 3
Sim 4
1000
80%
80%
85%
77%
500
79%
79%
75%
75%
250
90%
69%
79%
87%
100
48%
65%
71%
55%
O (vert)
10
0
0
0
0
/
Sim 5
99%
74%
95%
100%
(54° gen.)
0%
(94° gen.)
Sim 6
89%
78%
48%
63%
100%
100%
100%
100%
2%
(87° gen.)
(32° gen.)
(95° gen.)
(24° gen.)
Moins l’effectif est important, plus la dérive est importante.
La dérive génétique entraine la disparition d’allèles au hasard et suivant l’effectif de la population.
Entre deux populations, l’évolution va être différente.
50
Bilan : La dérive génétique est une modification aléatoire de la diversité des allèles au cours du temps
dans une population. Elle est la conséquence de la reproduction sexuée. En effet, d’une génération à
l’autre, certains allèles sont transmis à la descendance et d’autres non. Ce tri est très aléatoire.
La dérive génétique est accentuée lorsque l’effectif de la population est faible.
Ainsi, des populations d’une même espèce peuvent devenir génétiquement éloignées suite à la dérive
génétique.
II-
La sélection naturelle et ses conséquences
Activité 2 : Le processus de sélection naturelle : diversité génétique et milieu de vie
1) 1830 : Formes claires majoritairement présentes
1950 : Formes foncées majoritairement présentes
En 1830, l’allèle C1 (couleur claire) est majoritairement présent.
En 1950, l’allèle C2 (couleur foncée) est majoritairement présent.
2) La sélection naturelle peut agir sur la couleur
3) La révolution naturelle a effectué un tri parmi les papillons
L’effet principal de la sélection naturelle est de sélectionner les individus les mieux adaptés au milieu.
Au sein de deux populations vivant dans deux milieux différents, la sélection n’agit pas de la même
manière.
© Quentin Gibaud Bernard - 2013
Bilan : La sélection naturelle est une modification de la diversité des allèles sous la pression du milieu.
En effet, certains allèles peuvent conférer des avantages aux individus qui les possèdent. Ces individus,
mieux adaptés à leur milieu de vie, ont plus de chance de se reproduire et donc de transmettre ces
allèles à leur descendance. Ainsi, leur fréquence dans la population va augmenter.
Dérive
génétique
 Modification aléatoire de la diversité allélique
Sélection
naturelle
 Modification de la diversité allélique
Dérive
génétique
+
Sélection
naturelle
 Deux populations ne peuvent plus se reproduire entre elles : formation de deux espèces
La dérive génétique et la sélection naturelle contribuent à éloigner génétiquement des populations. Si
ces deux populations deviennent trop différentes génétiquement, elles peuvent perdre la capacité de
se reproduire entre elles. Ces deux populations donnent alors deux espèces différentes.
© Quentin Gibaud Bernard - 2013
Téléchargement
Explore flashcards